Vous êtes sur la page 1sur 25

M1 STIC

CG2
Gestion de
l’Innovation et
de la Qualité

INNOVATION
L’environnement de l’Entreprise

Université Louis Pasteur Strasbourg


Université de Bourgogne Dijon
Wikipedia
Sciences Politiques Lilles (Richard Pin / Véronique Drecq)
L’environnement de
l’entreprise
Introduction
Organisations et Entreprises

Première partie
Les composantes de l’environnement et leur impact pour
l’entreprise

Deuxième partie
L’adaptation de l’entreprise à son environnement
L’environnement de
l’entreprise

Introduction
Qu’est ce qu’une entreprise?

Organisation de la production de biens et services à caractère


commercial

Collectivités de personnes qui agissent en vue d’un but


commun
source: Théorie du Management- Gauthier-Villars
Les organisations
Une organisation est :
 un ensemble d'individus,

 regroupés au sein d'une structure régulée,

 ayant un système de communication pour faciliter la


circulation de l'information,

 dans le but de répondre à des besoins et d'atteindre


des objectifs déterminés.
L’entreprise

Unité de décision économique qui utilise et rémunère


travail et capital pour produire et vendre des biens et des
services sur le marché dans un but de profit et de rentabilité.

Elle est l’institution principale du capitalisme.

source: Dictionnaire d’économie-Editions Nathan


L’entreprise
Quelle est la vocation de l’entreprise ?

“La responsabilité sociale du business est d’accroître ses


profits” Milton Friedman

La notion d'entreprise au sens du Code du commerce, et


notamment en application de l'article 632 du Code du
Commerce, est prise dans un sens économique:
« mise en oeuvre des éléments nécessaires à l'activité
professionnelle ».

L'entrepreneur unit les facteurs de la production, du capital et


du travail .
Les organisations
Les organisations non capitalistes sont les
administrations et les entreprises publiques d’une
part, et d’autre part les organismes de l’économie
sociale, coopératives, mutuelles et associations.

Les entreprises publiques produisent des biens et


services marchands mais, appartenant
majoritairement à l’État , elles ne recherchent pas
forcément le profit immédiat.

Les administrations ont une mission de service


public.
Les sociétés
Orientation Sciences Humaines

Collectivités d’individus organisée, occupant un territoire donné,


réunis par l’échange et la coopération, régis par des institutions
propres, partageant une culture commune et fonctionnant
comme une entité sociale distincte.

Orientation juridique

Personne morale créé par un contrat conclu entre plusieurs


associés qui décident d’agir en mettant en commun travail et
capital dans le but d’en partager les profits

source: Dictionnaire d’économie-Editions Nathan


Les types de sociétés
Reposant sur la personne

Société en nom collectif (SNC): les associés sont solidaires et responsables sur
leurs biens des dettes de la société

Société en commandite simple : les associés sont responsables sur leurs biens à
hauteur de leurs apports.

Reposant sur les capitaux

Société anonyme( SA) : le capital est divisé en actions.


Les actionnaires sont au minimum 7 et responsables à hauteur des actions
détenues.

Société anonyme à responsabilité limitée (SARL) :


les associés ne sont responsables des dettes qu’à hauteur de leurs apports

Société unipersonnelle à responsabilité limitée ( EURL) : un seul associé dont la


responsabilité est limitée à ses apports.

source: Dictionnaire d’économie-Editions Nathan


L’entreprise ou l’organisation fonctionne
comme un système

Qu’est ce qu’un système?

Un système est un ensemble d’entités liées les unes


aux autres de telle sorte que si l’on modifie l’une
d’entre elles, alors tout l’ensemble s’en trouve
modifié.
Structure d’une entreprise
Services ou départements
 Recherche et  Administratif et
développement financier

 Production
 Ressources
humaines
 Marketing
Système d’information
 Ventes
Service juridique
Actionnaires

Conseil d’administration

Direction générale

Marketing Ventes Production R&D D.A.F


Le rôle du dirigeant

 Assurer la stabilité financière (et satisfaire


les parties prenantes)
 Bâtir une stratégie de développement
 Mettre en place les moyens d’actions
 Mobiliser les collaborateurs
Première partie
Les composantes de l’environnement
 L’environnement englobe l’ensemble des variables
qui influencent les différents acteurs évoluant sur le
marché

 Il s’agit selon Marchesnay (1993) « des éléments


structurels qui encadrent les choix majeurs de
l’entreprise »

 Ce sont des facteurs que l’entreprise ne contrôle pas


(ou très peu) et auxquels néanmoins elle doit
s’adapter.
Les composantes de l’environnement

L’environnement est constituée de six grands


facteurs d’influence:

 L’environnement démographique
 L’environnement économique
 L’environnement technologique
 L’environnement naturel
 L’environnement socio-culturel
 L’environnement politico-légal
l’environnement démographique

La population constitue pour l’entreprise le « réservoir de ses


marchés » (Kotler-2006) et l’environnement démographique
dessine les potentialités de développement des marchés.

Les analystes, les spécialistes de veille sociétale, suivent avec


attention les moindres changements dans l’évolution de la
démographie : vieillissement de la population, croissance des
ménages non familiaux,accroissement de la population active
féminine, concourent au développement de micro-marchés qui
sont autant d’opportunités pour des entreprises évoluant en milieu
hyper-concurrentiel.
l’environnement
démographique
Exemple 1

L’augmentation du nombre de divorces a crée de nouveaux types


de familles : le parent qui vit seul pendant la semaine accueille
ses enfants pendants les week-end ou les vacances.Tout un
marché de solutions modulables se développe pour accompagner
ces mutations et cela se traduit par de nouveaux rangements,
couchages, préparations des repas…
l’environnement démographique

Exemple 2

Le vieillissement de la population a de multiples applications en


terme de développement de marchés:
Axe santé:
l’allongement de l’espérance de vie crée de nouveaux besoins. En
effet la cohabitation avec un corps en bon état est stratégique:
marché des aliments supplémentés en vitamines ou oligo-
éléments, produits diététiques, thalassothérapie, etc.…
Axe services:
Prestations de tourisme, produits du secteur banque-
assurance,résidences-retraite pour le grand âge.
l’environnement économique

L’environnement économique est difficile à


appréhender en raisons du nombre et des
inter-relations entre les acteurs

Le taux de chômage, l’inflation, l’évolution des


salaires, celles des revenus sont autant
d’indicateurs à prendre en compte car ils
influencent la demande sur le marché

Pour une entreprise la variable « évolution du


pouvoir d’achat » est fondamentale car elle
conditionne la consommation
l’environnement technologique

La technologie est un des moteurs de la


croissance des entreprises. L’accélération
du progrès techniques et l’augmentation
croissante des budgets de recherche
influencent la plupart des marchés.

Pour autant la course à l’innovation n’est


pas permanente et se fait au gré des
budgets de recherche.
l’environnement technologique
Exemple 2 : Le marché des produits d’entretien
pour lave-vaisselle

La technologie du 3 en 1 (lavage+sel+rinçage) modifie totalement


non seulement le marché des pastilles pour lave-vaisselle mais le
marché tout entier en supprimant deux des trois produits de
références.

La société Unilever (Sun) a obligé ses deux concurrents principaux,


Reckitt (Calgonit) et Henkel (Somat) à réorienter leurs
investissements dédiés à la recherche vers cette innovation pour ne
pas sortir du marché

adapté d’après LSA


l’environnement naturel
Le réchauffement de la planète, les catastrophes nucléaires, les
pollutions pétrolières, les accidents climatiques affectent
profondément et durablement les citoyens, les consommateurs donc
les marchés.

Pénurie de matières matières, coût de l’énergie, accroissement de la


pollution,risque de mauvaise condition climatique sont autant de
composantes de l’environnement naturel que les hommes
d’entreprise ne peuvent ignorer.

Les acteurs de la production et de la commercialisation intègrent les


préoccupations environnementales de leurs clients.

La plupart des entreprises y sont aujourd’hui tenues.


l’environnement naturel
Les acteurs économiques ne peuvent plus s’en tenir à une
simple logique de création de valeur. La pression exercée
par les consommateurs s’ajoute à celle des actionnaires et
les entreprises intègrent de nouveaux axes dans leur
stratégie:

L’éthique, le développement durable et le respect de la


personne humaine sont en passe de devenir aussi
importants qu’un taux de profit en progression. La pression
exercée par les fonds éthiques ou de type développement
durable comme Ethos deviennent plus présents.

Pour l’entreprise cela signifie de réconcilier ce qui est pour


certains « irréconciliable » : rentabilité, respect de
l’environnement et équité sociale.
Environnement et éthique
– l’idée de développement durable -
« Le développement durable est la capacité des
générations présentes à pourvoir à leurs besoins en
permettant aux générations de pourvoir aux leurs. »

adapté d’après la définition de


l’ONU

Les obligations se renforcent : dans le cadre de la loi NRE


(article 64 loi du 15 Mai 2001) sur les nouvelles régulations
économiques, un décret du 20 février 2002 confirme l’obligation
pour les entreprises cotées, à faire figurer dans leur rapport
annuel dès 2003, des informations sur leurs pratiques sociales
et environnementales.
TEMOIGNAGE

« Une stratégie de développement durable est indéniablement


un facteur pour recruter de futurs collaborateurs. Cela peut
aussi faciliter les rapports avec les collectivités locales : chez
Lafarge, nous avons obtenu un permis d’ouverture d’une
nouvelle carrière en communicant sur les réhabilitations des
anciennes carrières exploitées par nos soins. »

Chris Boyd-directeur environnement et affaires publiques


LAFARGE Constructions

Vous aimerez peut-être aussi