Vous êtes sur la page 1sur 1

Optimisation de la maintenance préventive

basé sur la fiabilité (Cas d’un treuil


NATIONAL OILWELL 840E)
Master Mécanique des chantiers pétroliers
Département forage et mécanique de chantiers pétroliers/Faculté des hydrocarbures et
sciences de la terre et énergies renouvelables

Résumé.
Ce thème est une étude basée sur la fiabilité effectuée sur un treuil de forage. Apres avoir vu et étudié l’historique
d’un treuil de forage NATIONAL OILWELL 840E , on a constaté qu’il y’avait toujours des problèmes au niveau des
bandes de freins. Donc on a utilisé la méthode de Weibull pour essayer de trouver une période optimisée pour passer
de la maintenance corrective à une maintenance préventive systématique.
Mots clés: fiabilité, treuil de forage, maintenance, Weibull, bandes de freins.
INTRODUCTION
La détermination d’une politique de maintenance est une phase délicate que vitale pour un service qui recherche
l'efficacité et la rentabilité optimales. Comme tout équipement industriel, la maintenance du treuil de forage relève
d’une importance majeure pour améliorer la rentabilité du forage. C’est pour cette raison qu’on s’est intéressé à
déterminer une périodicité optimale de la maintenance préventive en utilisant les lois de la fiabilité.

Matériel et méthode Résultats


Etape 1: Détermination des paramètres a partir de
l’historique β = 2.4
Tracer le Determiner γ=0
tableau des:
Tracer le
les η=5000h
papier de MTBF=4400h
TBF, R(i), paramètres:
Weibull
F(i) β,η,γ

Etape 2: Evaluation des couts de maintenance


Fig.1: Papier de Weibull
p: cout C1: cout
d’intervention r=(P/p) d’intervention
direct: corrective
Le ratio
P: cout
d’intervention économique
C2: cout
d’intervention Θoptimisée=
indirect systématique 2500h

Etape 3: critère de choix d’une politique Fig.2: Variation du rapport C2(θ)/C1


𝐶2(𝜃)
𝐶2(𝜃) Tracer la courbe ˂1 pour
˂1 𝐶1
𝐶1 choisir une valeurθ optimisée

Conclusion
Pour conclure, cette étude nous a permis de trouver une périodicité
optimisée de la maintenance préventive. Et pour cela on peut la
généraliser sur tous les équipements, afin d’améliorer la politique de
la maintenance.

Références bibliographique
[1] A.LEBLONB,1963 Cours de forage, Institut français du pétrole.
[2]ENAFOR, Historique des treuils de forage.
[3]F.MONCHY,2003, Maintenance méthode et organisation,
DUNOD, Paris.
[4] Jean-Paul NGUYEN,1993, Techniques d’exploitation pétrolier,
Institus Français du pétrole, Paris.
[5]NATIONAL OILWELL, 840E et 860 DRAWWORKS Manual,
USA.