Vous êtes sur la page 1sur 43

UNIVERSITÉ AL KAFAAT

L’Institut Universitaire De Technologie Des Industries Alimentaires

Carole Kanaan
Rachel Dawaliby

Sous la direction de: Dr. Hayat Harati

Projet en diététique alimentaire et maladies nutritionelles


Remerciement

Nous tenons à remercier Dr. Hayat Harati, Chef du département de


l’institut universitaire de technologie , qui nous a suivi tout au long de
cette période, et nous a conseillé sur l’orientation que celui-ci devait
prendre.
Plan:
1-Définition:1.1-Qu’est ce que le diabète?
1.2-L’intervalle du glycémie
1.3-Physiopathologie

2-Les types de diabète


3-Recommendations diététiques: 3.1-Calories
3.2-Protéines
3.3-Graisses
3.4-Hydrates de carbone
3.5-Alcools
3.6-Vitamines et minéraux

4-Régime alimentaire conseillé: 4.1-Recettes pour diabétiques


4.2-Aliments anti-diabète

5-Conseils

6-Conclusion

7-Références
1-Définition

1.1-Qu’est ce que le diabète?

Maladie chronique, un trouble de l’assimilation de l’utilisation et du stockage de


sucres apportés par l’alimentation.

Il survient lorsque le pancréas ne produit pas assez d’insuline ou lorsque l’organisme


n’est pas capable d’utiliser efficacement l’insuline qu’il produit .

Cela se traduit par un taux de sucre dans le sang élevé.

1
1.2-L’intervalle de la glycémie

L’intervalle au dessous du 0.7g/l est considéré

comme normale.

À un intervalle comprise entre 0.70g/l à 1.10g/l ,

c’est le cas de prédiabète.

Au dessus de 1.26g/l c’est le

début d’une diabète.


2
À jeun, la glycémie se situe aux alentours de 0.8g/l.

Après le repas, elle monte autour de 1.3g/l.

Si l’hyperglycémie à jeun est comprise entre 1.10 g/l et 1.26g/l.

Hyperglycémie modérée
Elle n’entraîne pas les complications spécifiques du diabète

3
1.3-Physiopathologie
-En cas normal:
En repas: En dehors des repas:
Le taux de sucre dans le sang augmente.

Les glucides sont transformés en glucose. Lors d’une baisse énergétique ou


d’une baisse de glycémie.
Le pancréas détecte l’augmentation de la glycémie.

Les cellules du pancréas sécrètent de l’insuline.


Une autre hormone, le glucagon,
L'insuline permet au glucose de pénétrer dans les cellules permet de libérer le glucose stocké dans
de l’organisme où il va pouvoir être transformé et stocké. le foie.

Le glucose diminue alors dans le sang.

C’est l’équilibre de ces hormones qui permet de maintenir la glycémie stable dans le corps.
En cas de diabète, ce système de régulation ne fonctionne pas. 4
1.3-Physiopathologie
-En cas diabétique:

5
2-Types de diabète
Tableau 1: Différence entre les deux types de diabète

Type 1: Type 2:
Insulino Dépendant (DID). Non Insulino Dépendant
Appélation Diabète maigre. Diabète gras ou maturité.

Adultes âgés plus de 40 ans


Âge du Enfants, adolescents,
Adultes en surpoids.
début jeunes adultes.

Silencieuse (5 à 10 ans entre


Survenue Rapide et menaçante apparition des premières
sur la vie. hyperglycémies et le diagnostic) .

La combinaison de plusieurs facteurs:


Prédisposition génétique et
Âge, sexe, poids, taille, activité physique,
Cause les autres causes sont mal
hérédité, habitudes alimentaires, surplus
connues.
de poids.
6
Type 1: Type 2:

Les cellules pancréatiques qui produisent Soit:


l’insuline sont détruites par le système -La production d’insuline par les cellules
Processus pancréatiques est insuffisante (insulinopénie).
immunitaire alors le taux de glucose dans le
sang augmente (maladie auto-immune). -L’insuline agit mal (insulinorésistance).

Hyperglycémie:
-Gain de poids.
-Amaigrissement.
-Un besoin fréquent d’uriner.
-Vision floue.
-Aungmentation de faim et de soif.
-Diminution de l’acuité mentale.
Symptômes -Fatigue .
-Sensation de bouche sèche.
-Somnolence excessive.
-Un besoin frequent d’uriner.
-Vision trouble.
Hypoglycémie:
-Une infection bactériennes ou à
-Battements de coeur rapides.
champignons plus fréquentes.
-Sueurs froides.
-Anxiété.
-Faim.
7
Type 1: Type 2:

Soit:
-Injection d’insuline -Médicaments.
Traitement plusieurs fois par jour. -Injection d’insuline
-Avec une pompe à lorsque la carence
insuline portée 24/24. sera trop importante.

-Pas encore de méthode efficace


et sécuritaire pour la prévention.
-Alimentation équilibrée et du sport.
Prévention -Développer un « vaccin » sous
-Perdre du poids.
-Manger lentement.
forme de comprimés d’insuline -Contrôler régulièrement la glycémie.
pour éviter la réaction auto-
immune destructrice.
(Dr. Christophe Petite)

8
Un diabète mal équlibré , quel que soit son type, entraîne de nombreuses complications qui
peuvent aller jusqu’à la perte de la vue, des amputations…

Pour les éviter:


-Alimentation équlibrée .
-Injection d’insuline.
-Sport.
-Dépistage.
-Limitation des sucres.
-Respect et adaptation de traitement.

Et enfin, suivre les recommendations diététiques pour les diabètes en terme de calories,
protéines, graisses, hydrates de carbone, alcools, vitamines et minéraux.
9
3-Recommendations diététiques
3.1-Calories:
Combien de kilos faut-il perdre pour ne plus être diabétique?

En moyenne on considère que la perte de 5 à 10% de poids


chez un individu obèse améliore significativement la situation
du diabète.

Mais attention, il n’ya pas que le poids,


le fait de bouger aura également un impact positif et immédiat.

“En cas de diabète, il est effectivement préférable de déplacer le matin des calories”
(Dr Philippe mavrocortados: 2015) 10
3.1-Calories:
Le surpoids et l’obésité représentent des facteurs de risques cardiovasculaires pour le patient
diabétique.
Il est donc essentiel d’aider le patient à contrôler son poids.

Sachez quels sont les aliments les plus caloriques et évitez-les.

Les objectifs de poids doivent être réalistes, atteignables et définis en collaboration avec le
patient.

Dans certains cas, une perte de poids modérée permet d’améliorer la glycémie, les lipides.
Cette perte doit se faire progressivement et sur la durée.
(François D’Haene et al. Nutrisens*)
11
3.1-Calories:

12
3.2-Protéines:

Chez le diabétique adulte, les apports recommandés sont de 0.8 à 1 g de protéines par kg de
poids idéal et par jour.

En cas de néphropathie, l’apport protidique doit être restraint à 0.8g/kg/jour.

Les protéines sont indispensables dans l’alimentation mais en quantité limitée.

13
3.2-Protéines:

a-Le diabétique préférera les sources de protéines les plus saines: -Viandes maigres.
-Volaille.
-Poisson.
-Légumes secs.
-Soja.

b- Il faut évitera les sources les plus riches en graisses cachées : -Viandes grasses de porc et
mouton.
-Abats.
-Plats préparés.

14
3.3-Graisses:

Dans une alimentation équilibrée, les lipides devraient représenter 35% à 40% de l’apport
calorique.

Chez le patient diabétique, on recommande des apports lipidiques de l’ordre de 30 à 35% de la


ration calorique quotidienne.

Il convient également de privilégier les acides gras insaturés qui permettent de faire baisser le
HDL sans diminuer le LDL .

15
3.3-Graisses:

Éviter la Consommation des acides gras saturés

Il faut faire attention aux graisses cachées: -Pâtisserie contient du sucre et aussi des graisses.
-Viande rouge apporte de graisses saturées.
(Association Française des Diabétiques) 16
3.3-Graisses:
Privilégier les acides gras mono et poly-insaturés

17
3.4-Hydrates de carbone:

Les glucides ont une influence directe sur le taux de sucre sanguine.
Pour cela il est important de contrôler la quantité consommée et de bien répartir leur
consommation dans la journée, sur au moins 3 repas par jour.

La quantité de glucides dont les personnes ont besoin chaque jour dépend de différents
facteurs comme:

a) l’âge.
b) le sexe.
c) le poids.
d) la taille.
e) le niveau d’activité physique.

18
3.4-Hydrates de carbone:
En général, la plupart des adultes ont besoin de : -45 à 75 g de glucides par repas.
-15 à 30 g de glucides par collation.

19
3.4-Hydrates de carbone:

Combien de glucides avez-vous besoin????

20
3.5-Alcools:

Une consommation limitée d’alcool, basée sur les mêmes recommandations que pour la
population générale:

Femmes:
-2 consommations maximum par jour.
-Un maximum de 10 consommations par semaine.

Hommes:
-3 consommations maximum par jour.
-Un maximum de 15 consommations par semaine.

(Dworatzek P.D. et al:2013)


(Canadian Journal of Diabetes vol 37 p. S409-S421:2013) 21
3.5-Alcools:

-340 ml de bière à 5% d’alcool


-140 ml de vin à 12% d’alcool
-85 ml de vin fortifié à 20% d’alcool
-45 ml de spiritueux à 40% d’alcool

(Dworatzek P.D. et al:2013)

(Canadian Journal of Diabetes vol 37 p. S409-S421:2013) 22


3.5-Alcools:

Quelques conseils préventifs pour les personnes à risqué:

-Boire l’alcool lentement.

-Ne jamais boire l’estomac vide.

-Mesurer la glycémie plus souvent.

-Éviter l’alcool avant, pendant et après une activité physique.

-S’assurer de se lever à l’heure habituelle pour déjeuner le lendemain.

(Dworatzek P.D. et al:2013)


(Canadian Journal of Diabetes vol 37 p. S409-S421:2013) 23
3.6-Vitamines et minéraux:

Comme tout le monde, l’enfant qui a un diabète doit avoir une alimentation équilibrée
identique à un enfant sain .

Les besoins en vitamines et en sels minéraux sont les mêmes , Il n’est donc pas nécessaire de
faire des menus à part.

24
4-Régime alimentaire conseillé
4.2-Recettes pour diabétiques

a-Recettes pour petits-déjeuners:


• Un produit laitier: Verre de lait écremé ou un dérivé de lait (yaourt,fromage…)
• Un produit céréalier: Pain complet ou corn flakes ou encore un biscuit à base de
céréales.
• Un jus de fruit ou fruit entier pour couvrir les besoins en vitamines.
• N’oubliez pas de boire un verre d’eau.

(Charline Charpentier:2017)

25
4-Régime alimentaire conseillé

4.2-Recettes pour diabétiques

b- Entrées:
• Les salades: Salades fraîches au saumon et aux argumes , salades vertes, salades de
thon, de champignons, tomates et roquefort…
• Les taboulés: Se prépare avec le persil et le boulghour. Ce plat permet au diabétique
d’avoir sa ration quotidienne recommandée de légumes.

(Charline Charpentier:2017)

26
4-Régime alimentaire conseillé
4.2-Recettes pour diabétiques
c- Plats principaux:
• Lapin aux olives, câpres et champignons: C’est un plat gourmand et équilibré.
• Pizza végétarienne.
• Soupe aux lentilles et aux épinards.

(Charline Charpentier:2017) 27
4-Régime alimentaire conseillé
4.2-Recettes pour diabétiques
d- Desserts:
• Smoothie aux fruits.
• Yaourt aux fruits: Contient de calcium et vitamines.
• Moelleux au chocolat sans sucre ajouté: Cacao, amandes, farine et oeufs.

(Charline Charpentier:2017) 28
4.2-Aliments anti-diabète

a-La canelle:-Production d’insuline.


-Diminuerait de près de 25% le taux de glycémie.

b- L’aubergine: -Inhibe les enzymes digestives qui


transforment la nourriture en glucose.
(Dr. Shetty)

29
c- Les baies: -Source de fibre.
-Faibles en glucides.
-Contiennent du fructose (sucre normal).

d- Les edamames: -Consommées come grignotages.


-Source de protéines, de minéraux et
oméga 3.

30
e- La stévia: -Edulcorant naturel.
-Remplace le sucre de table.
-Ne comptant aucune calorie.

f- Le vinaigre: -Agit positivement sur le taux


de sucre dans le sang.

31
g- Brocoli: -Riche en fibres.
-Sulpharophane qui protège les vaisseaux
sanguins des dommages causés par le diabète.

h- Quinoa:-Riche en fibres.
-Excellente alternative au riz blanc et
aux pommes de terre.

32
i- Le gingembre: -Contrôle le taux de glucose.
-Augmenter la sensibilité à l’insuline.

j- Les oignons: -Diminuent le taux de glucose dans le sang.

33
5-Conseils

Limitez la consommation d’aliments sucrés et peu nutritifs (gâteaux, pâtisseries, sucreries,


chocolat, biscuits, cassonade, miel, mélasse, sirops, confitures, etc.). Ceux-ci ne devraient être
consommés qu’en petite quantité et de façon occasionnelle.

Privilégiez l’eau pour vous hydrater plutôt que les jus de fruits et les boissons sucrées.

Prenez trois repas équilibrés par jour et, au besoin, des collations. Évitez de sauter des repas.

34
5-Conseils

Choisissez des aliments riches en fibres alimentaires: légumes, fruits, produits céréaliers à
grains entiers, légumineuses, noix et graines ,…

Si vous consommez de l’alcool, faites-le de préférence en mangeant et respectez les quantités


recommandées.

Portez une attention particulière aux portions et à la répartition des aliments contenants des
glucides.

Si vous consommez des substituts de sucre (aspartames, stevia, etc.) ou des produits qui en
contiennent, faites-le avec modération.
35
6-Conclusion

La gestion du diabète est quotidienne et vise à éviter les complications aigues et


chroniques.
C’est un travail multidisciplinaire, incluant les parents.

Les objectifs du traitement sont non seulement d’obtenir le meilleure contrôle


possible mais aussi d’assurer un développement psychomoteur, académique et
comportemental optimal pour les diabétiques.

36
6-Conclusion

En effet on constate que les personnes ayant une mauvaise


hygiène alimentaire, ou ayant des revenus modestes
sont plus sujet à être diabétique.

Alors contrôler votre alimentation pour proteger votre santé

37
7-Références:
• Dworatzek P.D. et al. (2013) Thérapie nutritionnelle Dans, Lignes directrices de pratique clinique 2013 pour la
prévention et le traitement du diabète au Canada, (Canadian Journal of Diabetes vol 37 p. S409-S421),
Association canadienne du diabète

• Federationdesdiabetiques

• Comprendre-le-diabete/tout-sur-le-diabete/types-de-diabete/le-diabete-de-type-2
Diabète Québec
8550 boul Pie-IX bureau 300
Montréal QC H1Z4G2

• Doctissimo.fr/html/dossiers/diabete/articles/893-diabete-types-1-et-2

• Reproduction et droit d'auteur © 1998-2018 Oxygem - Conditions d'utilisation- Charte de confidentialité


Passport santé
7-Références:

• François d’Haene.
Nutrisens; Les experts de la nutrition bien cuisinée.

• http://selection.readersdigest.ca/sante/diabete/50-aliments-champions-
contre-le-diabete/2/

• Bonpasbon. Charline Charpentier et le professeur Taylor.

• Le Matin:Dr. Philippe Mavrocortados; Répartir les calories régule la glycémie


09/03/2015/rubrique:revue de presse/lien.Dimanche,8 mars 2015.