Vous êtes sur la page 1sur 67

INTRODUCTION

Le problème de la protection des installations consiste à


définir la nature des perturbations contre lesquels on doit
se protéger, puis à choisir l’appareil capable de les
détecter et capable de les supprimer.
INTRODUCTION

Les principales perturbations sur une installation


électrique se traduisent par :

 les surintensités ( surcharges ou court-circuits )

 les surtensions

 les baisses et manques de tension.


CONSEQUENCES DES PERTURBATIONS

Les conséquences de ces perturbations sont multiples :


Echauffement :

Le passage du courant dans un fil produit de la chaleur qui


échauffe le conducteur selon la relation W=RI2  t.

Il en résulte une élévation considérable de la température


pouvant aboutir à la détérioration des isolants, voire à la fusion
des conducteurs.
CONSEQUENCES DES PERTURBATIONS

Les conséquences de ces perturbations sont multiples :

Création d’un arc électrique :


A la séparation de deux pièces sous tension d’un appareil de
coupure, il se crée une ionisation de l’air, celle-ci engendre la
création d’un arc électrique parcouru par le courant à couper.

Cette ionisation est due à la distance très faible entre les


contacts.
La température de l’arc, compris entre 2500°C et 5000°C, à
pour effet de volatiliser le métal des contacts et peut provoquer
des brûlures graves pour le personnel d’exploitation.
TECHNIQUES D’EXTINCTION DE L’ARC

Dans le cas d’un contacteur ou d’un disjoncteur, la


séparation des contacts doit provoquer la coupure du
courant, même si celui-ci est très élevé. Il faut donc faire
appel à différentes techniques de coupure de l’arc.
TECHNIQUES D’EXTINCTION DE L’ARC

Coupure d’un courant de 5000 A


TECHNIQUES D’EXTINCTION DE L’ARC
Soufflage par auto-ventilation :
Lorsque l’arc jaillit, à cause de sa température élevée, l’air
chaud s’échappe à la partie supérieure. Il est remplacé par
de l’air frais, non ionisé, qui refroidit l’arc.
Cheminées de
soufflage
Air chaud

Contact
fixe
Contact
mobile

Air froid
TECHNIQUES D’EXTINCTION DE L’ARC

Soufflage par fractionnement de l’arc :


L’arc s’allonge et rencontre des pièces métalliques. Il est
fractionné en de nombreux petits arcs et s’éteint de lui-
même.
1 3 5 7

2 4 6
TECHNIQUES D’EXTINCTION DE L’ARC

Soufflage magnétique :
Une bobine placée en série dans le circuit est parcourue par
le courant à couper; elle crée un champ magnétique qui
provoque ( règle des trois doigts ) une force de bas en haut
sur le courant d’arc. Force d'expulsion
Contact fixe
de l'arc
vers le haut Bobine en série
avec le circuit
Noyan acier des contacts
en fer doux

Champ magnétique
produit par la bobine

Intensité du
courant à couper

Contact
mobile

Joues
magnétiques
en acier
L’APPAREILLAGE DE PROTECTION

Destinés à éviter que les matériels ne soient parcourus


par des courants nuisibles à eux-mêmes et leur
environnement, les dispositifs de protections doivent :

 détecter les surintensités,

 couper en charge le circuit.


L’APPAREILLAGE DE PROTECTION

La mise en œuvre de la protection des


installations électriques nécessite différents appareils
dont les fonctions spécifiques doivent être parfaitement
maîtrisées.
L’APPAREILLAGE DE PROTECTION

La nature des dispositifs de protection dépend :

 du type de protection visé :


 protection contre les surcharges
 protection contre les court-circuits
 protection conjointe contre les surcharges et
court-circuits
 de leur capacité à assurer cette protection.
CARACTERISTIQUES DES APPAREILS DE PROTECTION

Protection contre les surcharges :

Le bon fonctionnement d’un appareil de protection


contre les surcharges exige une coordination entre la
canalisation et le dispositif de protection ().
CARACTERISTIQUES DES APPAREILS DE PROTECTION

Protection contre les court-circuits :


Tout appareil assurant la protection contre les court-
circuits doit répondre aux conditions suivantes :

 son pouvoir de coupure doit être au moins


égal au courant de court-circuit,
 son temps de coupure ne doit pas être
supérieur au temps de fusion des
conducteurs.
LE FUSIBLE
LE FUSIBLE

Fonction :

Le fusible est un appareil de connexion dont la fonction


est d’ouvrir, par la fusion d’un ou de plusieurs de ses
éléments conçus et calibrés à cet effet, le circuit dans
lequel il est installé.
LE FUSIBLE

Symbole :

FUSIBLE A
FUSIBLE
PERCUTEUR

F1 F1
LE FUSIBLE

Fonctionnement :

Le fusible doit interrompre le courant lorsque celui-ci


dépasse pendant un temps déterminé une valeur donnée.
LE FUSIBLE

Courbe de fusion :
t (s)
Courbe de fusion
100 In : Courant
Zone indéterminée nominal
( inertie du fusible)

10 If : Courant de
Courbe de non fusion fusion
1
Inf : Courant de
non fusion
0.5 I (A)

In Inf If
LE FUSIBLE

Constitution :
LE FUSIBLE

Constitution :
LE FUSIBLE

Conditions d’emploi des cartouches fusible :


Suivant leurs utilisations, deux classes de fusibles peuvent
s’employer :

 gG ( gL ou gI ) : Fusible d’usage général. Utilisé dans les


installations domestiques.
 aM : Fusible accompagnement moteur. Prévu
uniquement pour la protection des appareils
à caractère inductif (MAS, transformateur,
etc.). Ils laissent passer la pointe de courant
durant le régime transitoire (démarrage).
LE SECTIONNEUR
LE SECTIONNEUR

Fonction :

Le sectionneur est un appareil mécanique de connexion


capable d’ouvrir et de fermer un circuit lorsque le courant
est nul ou pratiquement nul, afin d’isoler la partie de
l’installation en aval du sectionneur.
LE SECTIONNEUR

Symbole :
SECTIONNEUR BIPOLAIRE SECTIONNEUR TRIPHASE
N Ph1 Ph2 Ph3

13 23 1 3 5 7

14 24 2 4 6 8

Circuit de Circuit de
commande puissance
LE SECTIONNEUR

Fonctionnement :

Il permet d’interrompre la continuité de service ( mise


hors tension de l’alimentation ).

Le sectionneur n’a pas de pouvoir de coupure. Il ne doit


jamais être manœuvré en charge.
LE SECTIONNEUR

Constitution :
Les contacts auxiliaires permettent de couper le circuit
Les contacts principaux permettent d’assurer le
de commande
La poignée deavant le circuit
commande peutde être
puissance (pas en
verrouillée de
sectionnement de l’installation. Ils servent aussi de
coupure en charge).
position ouverte Oncadenas
par un les appellent aussi contacts
( consignation ). de
portes fusibles ( contacts 3,5,7 ).
pré-coupure (contact 13-14, contact 23-24).
N Ph1 Ph2 Ph3

13 23 1 3 5 7

14 24 2 4 6 8
LE SECTIONNEUR

Contact auxiliaire
Contact auxiliaire à ouverture ( NC )
à fermeture ( NO )

Emplacement
Des fusibles Poigné frontale

Possibilité de poigné
transversale

Bornes de raccordement
circuit de puissance
L’INTERRUPTEUR SECTIONNEUR
L’INTERRUPTEUR SECTIONNEUR

Fonction :

Les interrupteurs-sectionneurs satisfont les applications


d’interrupteurs par la fermeture et la coupure en charge de
circuits résistifs ou mixtes, résistifs et inductifs, ceci pour
des manœuvres fréquentes.
L’INTERRUPTEUR SECTIONNEUR

Symbole :
1/L1

3/L2

5/L3
2/T1

4/T2

6/T3
L’INTERRUPTEUR SECTIONNEUR

Bornes de raccordement
circuit de puissance

Possibilité de Commande rotative


consignation
LE RELAIS THERMIQUE
LE RELAIS THERMIQUE

Fonction :

Le relais de protection thermique est destiné à la


protection des circuits et des moteurs contre les
surcharges, les coupures de phases, les démarrages trop
long et les calages prolongés du moteur.
LE RELAIS THERMIQUE

Symbole :

1 3 5 97 95
Test

2 4 6 98 96 Stop
LE RELAIS THERMIQUE

Fonctionnement :
Le relais thermique utilise la propriété d’un bilame formé
de deux lames minces de métaux ayant des coefficients de
dilatation différents. Il s’incurve lorsque sa température
augmente.

Conducteur pour le
Lame à coefficient
passage du courant
de dilatation nul

Support
Lame à coefficient Lame après
de dilatation élevé échauffement
LE RELAIS THERMIQUE
LE RELAIS THERMIQUE

Courbe de déclenchement :
Temps Exemple :
2h
1h Courant de réglage: 3 A
40 min
20 min
Surcharge de 12 A
10 min

4 min Temps de déclenchement:


2 min
1 min
Environ 9s
40 s

20 s
10 s

4s

2s

1s
0.3 s
0.8 1 2 4 6 10
 Courant de réglage Ir
LE RELAIS THERMIQUE
Bornes de raccordement
circuit de puissance
Molette de réglage
courant nominal du moteur

Bouton stop

Bouton test

Bouton réarmement

Contact auxiliaire
Contact auxiliaire à ouverture ( NC )
Bornes de raccordement
à fermeture ( NO )
circuit de puissance
LE RELAIS MAGNETIQUE
LE RELAIS MAGNETIQUE

Fonction :

Le relais de protection magnétique est destiné à la


protection des circuits et des moteurs sans pointe de
courant ( départs, résistances ) ou au contrôle des pointes
de démarrage des moteurs à bagues. Il détecte les
surintensités dépassant le niveau de réglage.
LE RELAIS MAGNETIQUE

Symbole :

1 3 5 93 91

2 4 6 94 92
LE RELAIS MAGNETIQUE

Fonctionnement :
En cas de surintensité, l’armature mobile est attiré et
commande l’ouverture des contacts. Le réglage du courant
de déclenchement s’effectue en diminuant ou en
augmentant l’entrefer. Circuit magnétique fixe
Contact
fixe

Contact
mobile

Bobine
Ressort de
rappel

Circuit magnétique
Entrefer mobile
Vis de réglage
LE RELAIS MAGNETIQUE
Courbe de déclenchement :
Temps ( ms)
Exemple :

100
Courant de réglage: 3 A
90 Surintensité de 9 A
80
70
60 Temps de déclenchement:
50
40
Environ 15 ms
30

20

10

8
0.8 1 2 4 6 10
Courant passant / courant de réglage
LE RELAIS MAGNETIQUE

Bobine

Contact NO ou NC
partie commande

Molette de réglage
courant nominal du moteur
LES DISJONCTEURS MAGNETIQUES
LES DISJONCTEURS MAGNETIQUES

Fonction :

Les disjoncteurs magnétiques protègent contre les courts-


circuits. Ils sont à associer à des relais de protection
thermique pour protéger l’installation contre les
surcharges.
LES DISJONCTEURS MAGNETIQUES

Symbole :
1/L1

3/L2

5/L3

I >I >I >


2/T1

4/T2

6/T3
LES DISJONCTEURS MAGNETIQUES

Courbe de déclenchement du disjoncteur magnétique


associé à un relais thermique:
10000

Irth:Valeur de réglage du
1000
Relais thermique
Temps de déclenchement en seconde

100

10
Irm:Valeur de réglage du
1
disjoncteur magnétique
Il est obligatoirement
0.1
associé à un relais
0.01 thermique. Sauf dans le
0.001
cas d’une utilisation en
1 10 100
x courant de réglage moto variateur.
LES DISJONCTEURS MAGNETIQUES

Possibilité contact de
Bornes de raccordement
circuit de commande
NO ou NF circuit de puissance

Commande rotative

Cadenassage
LE DISJONCTEUR MAGNETO-THERMIQUE
LE DISJONCTEUR MAGNETO-THERMIQUE

Fonction :

Le disjoncteur magnéto-thermique est destiné à protéger


l’installation contre les surcharges et les court-circuits et
permet la coupure de l’installation en charge.
LE DISJONCTEUR MAGNETO-THERMIQUE

Symbole : 
Déclencheur
 Accrochage
Levier thermique
mécanique
 Pôle dede commande
puissance

 Déclencheur
 Enveloppe de magnétique
protection
 Liaison mécanique
LE DISJONCTEUR MAGNETO-THERMIQUE
Fonctionnement :
Lorsqu’un défaut survient en aval du disjoncteur, les
déclencheurs ( thermique ou magnétique ) provoquent
l’ouverture des pôles de puissance afin d’interrompre
l’alimentation du circuit en défaut.
LE DISJONCTEUR MAGNETO-THERMIQUE

Courbe de déclenchement :
10 000 Irth:Valeur de réglage du
I: 4000
Courant permanent. déclencheur thermique
2000
1000

400
In : Courant nominal du dispositif de protection.
Temps de déclenchement en seconde

200
100

Icu : Valeur maximale du courant d’emploi qu’un


80
40

Irm: Valeur
appareil est capable de couper
20 de conditions
dans des réglage du
10
d’emplois spécifiées sans subir déclencheur
5
magnétique
de détérioration, ni
donner lieu à des manifestations extérieures
1
0,5

nuisibles. Son unité


0,2
est le Icu: Pouvoir de coupure
kA.
0.1
0,05
ultime
0,02
0,01
10

20
30
40

80
100

200
300

400
600

I / In
3
4
6
1

2
LES DISJONCTEURS MOTEURS
LES DISJONCTEURS MOTEURS

Fonction :

Le disjoncteur moteur ( magnéto-thermique ) est destiné à


protéger les moteurs contre les surcharges et les court-
circuits et permet la coupure en charge.
LES DISJONCTEURS MOTEURS

Symbole :
1/L1

3/L2

5/L3
2/T1

4/T2

6/T3
LES DISJONCTEURS MOTEURS

Courbe de déclenchement :
10000
Irth:Valeur de réglage du
déclencheur thermique
1000
Temps de déclenchement en seconde

100

10

Irm: Valeur de réglage du


1
déclencheur magnétique

0.1

0.01

0.001
1 10 100
x courant de réglage
LES DISJONCTEURS MOTEURS

Possibilité contact de Bornes de raccordement


Réglage Irm
circuit de commande circuit de puissance
NO ou NF

Commande rotative

Cadenassage
LE LIMITEUR DE SURTENSION
LE LIMITEUR DE SURTENSION

Fonction :

Le limiteur de surtension est un appareil qui permet


d’établir une liaison directe entre les conducteurs et la
terre avant l’apparition d’une tension dangereuse dite
« tension d'amorçage ».
LE LIMITEUR DE SURTENSION

Symbole :

400 V
3~

Limiteur

Rn
LE LIMITEUR DE SURTENSION

Fonctionnement :

Pour que la protection soit correctement assurée, le


limiteur doit constituer un point faible dans l'installation.
TABLEAU DES PERTURBATIONS

PERTURBATIONS MOYENS
MOYENSCAUSES
EFFETS
DE
EFFETS
DEPROTECTION
PROTECTION
CAUSES
Augmentation
Surabondance brutale de momentanée
la tension
Elévation brutale du courant
d’appareils
due
Echauffement
Disjoncteur d’utilisation.
: de (surtension
Disjoncteur
Limiteur (déclencheur Sur une)
lent etmagnétique
déclencheur progressif
thermique
BAISSE
COURT-
DE
SURCHARGES Mauvais
Claquage
Formation
absorbé
Déséquilibre
pard’un
de d’un
le l’isolant
fonctionnement
arc
circuit
réseau
électrique des
duepouvant
triphasé
àavec
un
SURTENSIONS période
à deàmauvaises
Relais
Fusible
Parafoudre
entraînant
minimum donnée,
la tension l’énergie
manœuvres
dedétérioration de
CIRCUITS
TENSION récepteurs.
entraîner
un
contact
(mauvaise
échauffement
unélectrique
répartition
court-circuit.
très important.
des
entre
charges).
deux
Relais
l’installation.
consommée
à desde
Relais contacts
magnétiquedépasse
surtension
thermique les possibilités
accidentels avec la HT
conducteurs de polarités différentes.
du circuit.
à des conditions atmosphériques
FIN