Vous êtes sur la page 1sur 77

PREAMBULE

L ’exploitation des ouvrages électriques a pour objet


d ’assurer la continuité de service dans les meilleurs
conditions de qualité et de sécurité.

• Pour réaliser ces conditions, il faut :

-Prévoir l’évolution du contexte « Besoin-Possibilités »


-Procéder à des travaux de maintenance
- Raccorder des installations nouvelles
- Modifier le schéma d ’exploitation
- Palier les défaillances locales lors d ’incidents
d’exploitation
- Isoler des parties de l’ouvrage pour procéder à leur
remise en état
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 1
 Prévoir l’évolution du contexte « besoin -possibilités ».
 Faire des manœuvres.
 Faire des travaux.

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 2


MANŒUVRES D’EXPLOITATION

 Modification de l’état
électrique d’un réseau

 La mise en marche, le
réglage, ou l’ arrêt d’un
équipement.

PAS DE RISQUE
ELECTRIQUE

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 3


MANŒUVRES DE CONSIGNATION
• Ce sont des opérations coordonnées effectuées pour réaliser la
consignation ou la déconsignation d’un réseau, d’une installation
ou d’un équipement .

• Les mises hors tension et les remises sous tension à des heures
convenues à l’avance sont formellement interdites, tant pour les
commencements que pour l’achèvement des travaux.
IL Y A RISQUE
ELECTRIQUE

MANŒUVRES D’URGENCE
coupure d’urgence, pour des raisons évidentes de sécurité, peuvent
être exécutées par toute personne présente sur les lieux.

4
TRAVAUX
Ensemble d’opérations
ayant pour but de
réaliser,modifier,
entretenir ou réparer un
ouvrage électrique.
Elles peuvent être d’ordre
électrique ou non et font
l’objet d’une préparation
(générale ou particulière
à chaque opération)

IL Y A RISQUE
ELECTRIQUE
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 5
CODE DE MANOEUVRES
ET DE TRAVAUX

L ’objet du Code de Manœuvres et de Travaux, est de faire en


sorte que le personnel participant aux manœuvres et aux travaux
soit mis à l ’abri de ce risque électrique
Il constitue donc un guide obligatoire du comportement des
personnes responsables à trois niveaux différents des
Interventions sur les ouvrages électriques.
Le chef d ’exploitation “responsable de l’ouvrage”

Le chef de consignations “responsable des manœuvres”

Le chef de travaux “responsable des travaux”

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 6


CODE DE MANOEUVRES
ET DE TRAVAUX
Cependant, le Code de manœuvres et de travaux ne
constitue pas le seul et unique point de référence .
Il comporte d’autres compléments essentiels:
 Le carnet de prescription
 Les consignes d’exploitation

La stricte application de cet ensemble doit assurer la sécurité:


 du PERSONNEL,
 des INSTALATIONS,
 des TIERS & de l’environnement

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 7


CARNET DE PRESCRIPTIONS
 Il décrit des modes opératoires, des précautions
élémentaires.
 Son usage se localise donc sur les lieux de
l ’intervention.

CONSIGNES D’EXPLOITATION
 Elles constituent un ensemble d ’instructions, ayant
pour but de définir les dispositions à prendre, pour
assurer les conditions optimales d ’exploitation et les
relations à différents niveaux hiérarchiques ou
fonctionnels

Sonelgaz Ecole Technique de Blida BEKHTARI 8


Principes Généraux

Obligation pour chaque unité de mettre en


œuvre les prescriptions et les moyens en matière
de sécurité du personnel.
Obligation pour le personnel de se conformer
aux prescriptions fixées en matière de sécurité.
Le travailleur est responsable de sa sécurité
personnelle et doit contribuer à préserver celle
des autres.

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 9


Principes Généraux

Opérations:

Opérations d’ordre électrique


ne peuvent être confiées qu’à du personnel
qualifié, formé et habilité.

Opérations d’ordre non électriques


généralement effectuées au voisinage des
ouvrages électriques par du personnel qui a :
* soit reçu une formation ,donc habilité à cet effet.
* soit placé sous la surveillance d’une personne
compétente en matière de sécurité électrique
et habilité.
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 10
Principes Généraux

Le matériel et outillage:

Les matériels et outillages utilisés doivent être


conformes aux normes et spécifications techniques en
vigueur.

Vérifier son état avant et après chaque utilisation


Toute détérioration constatée sur un matériel ou
outil doit entraîner son retrait immédiat de
l’exploitation.
L’utilisation des outils et matériels défectueux
est interdite
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 11
TERMINOLOGIE

 Travaux d ’ordre Électrique et non Électrique


 Interventions
 Manœuvres
 Essais et Mesurages
 Réquisition
 Vérifications
 Consignations - déconsignations
 Séparation d’un ouvrage
 Condamnation d’un appareil

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 12


TERMINOLOGIE

INTERVENTION
Opération de courte durée et n’intéressant
qu’une faible étendue de l’ouvrage, dont le but est de
remédier rapidement à un défaut d’ordre électrique
susceptible de nuire à la sécurité du personnel, des
tiers ou d’empêcher le fonctionnement normal d’un
équipement.

MESURAGE
Opération permettant le mesurage de grandeurs
électriques, mécaniques , thermiques, etc... par la mise
en oeuvre d’appareils mobiles.
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 13
TERMINOLOGIE

ESSAI
Opération destinée à vérifier le fonctionnement
ou l’état électrique ou mécanique ou autre d’un
ouvrage qui reste alimenté en énergie électrique.

REQUISITION (essai sous alimentation auxiliaire)


Opération qui permet, après séparation d’un
ouvrage de ses sources normales d’alimentation en
énergie, de le ré alimenter par des sources auxiliaires
pour effectuer des mesurages, essais ou vérification.

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 14


TERMINOLOGIE

VERIFICATION
Opération destinée à s’assurer qu’un ouvrage est
conforme aux dispositions prévues.
o Certaines opérations sont de nature technique et
préalables à la mise sous tension (par exemple
contrôle de phases),
o D’autres sont imposées par la réglementation dans
le but de rechercher si les ouvrages sont établis et
entretenus conformément aux textes réglementaires.

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 15


TERMINOLOGIE

SEPARATION D’UN OUVRAGE


Opérer le sectionnement de tous les conducteurs
actifs provenant de ses sources d’alimentation, par ex:

o Ouvrir un sectionneur,
o Déposer des ponts,
o Ouvrir des appareils assurant une fonction de
coupure (disjoncteurs,interrupteurs...),

 À condition que les caractéristiques du


matériel assurant cette fonction répondent
aux critères de séparation
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 16
TERMINOLOGIE

CONDAMNATION
Condamner un appareil c’est effectuer l’ensemble des
opérations nécessaires pour:

o Le mettre et le maintenir dans une position


déterminer (ouvert ou fermer)

o Interdire sa manœuvre et signaler que l’appareil


condamner ne doit pas être manœuvrer

Sonelgaz Ecole Technique de Blida BEKHTARI 17


DÉFINITIONS RELATIVES AUX
PERSONNES

 Employeur
 Chef d’Exploitation
 Chef de Consignation
 Chef de Conduite
 Chef de Réquisition
 Chef de Travaux
 Chef d’Essais
 Surveillant de Sécurité électrique
 Personnel de Manœuvres
 Exécutant

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 18


DOMAINE DES TENSIONS
Domaine Tension nominale
des
Tensions
C.A C.C
TRES Un  50 Un  120
BASSE
TENSION
BTA 50 < Un  500 120 < Un  750
BT
BTB 500 < Un  1000 750 < Un  1500

HTA 1000 < Un  50 000 1500 < Un  75000

HT HTB Un > 50 000 Un > 75 000

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 19


PROCEDURES TRAVAUX & INTERVENTIONS

PRINCIPES FONDAMENTAUX

6 REGLES D’OR
1. Reconnaissance de l ’ouvrage ( sur carte)
2. Séparation de l ’ouvrage des sources de tension
3.Condamnation + Signalisation
4.Identification de l ’ouvrage (sur site)
5.VAT (vérification d’absence de tension)
6.DMT /CC + Zone de travail

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 20


Reconnaissance de l ’ouvrage sur cartes :
géographique et / ou schématique.
BUT

OPERATION EXECUTEE

•Situer exactement l ’ouvrage objet du travail à effectuer

•Établir une fiche de manœuvres


POUR

•Préparer le chantier

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 21


Séparation de l’Ouvrage des Sources de tension

Effectuée, par les organes prévus à cet effet , sur


tous les conducteurs actifs y compris le neutre.
BUT

Vision directe des contacts séparés.


Enlèvement de pièces de contact.
Interposition d’écrans isolants.
Dispositif donnant la position exacte des
contacts.
Télécommande.
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 22
Condamnation en Position d’Ouverture

BUT
Interdire la manœuvre
de l ’organe de
séparation.

Immobilisation mécanique de l ’organe.


Signalisation.

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 23


Identification de l’Ouvrage

BUT Acquisition avec certitude de l ’endroit exact


où doivent s’effectuer les travaux.

Identification Lors de la préparation


avec certitude du chantier

•Situation géographique et/ou schématique.


•Pancartes, étiquettes.
•Identification visuelle sur site après suivi des
pancartes.

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 24


M
a
Vérification d’Absence de Tension

BUT S ’assurer que l ’ouvrage est hors tension

Aussi prés que


Tous les conducteurs
possible
B actifs et neutre.
du lieu de travail

Vérification fonctionnement de l ’appareil


n
de VAT (avant et après)
d

VAT classique
Consignes
p particulières de
impossible consignation
o Sonelgaz Ecole Technique de Blida 25
Dispositif de
Mise à la terre et en court-circuit.

Se prémunir contre risque électrique


(réalimentation par des sources autonomes
BUT
des renvois intempestifs …)

Moyen de protection le plus sûr

Tous les conducteurs actifs ainsi que le


Réalisation neqtre.
Délimitant la Zone de Travail.

Sonelgaz Ecole Technique de Blida BEKHTARI 26


PROCEDURES POUR TRAVAUX & INTERVENTIONS

ROLES & RESPONSABILITES

Principes Généraux :

* Aucun travail ou intervention sur un ouvrage


électrique ou à son voisinage ne peut et ne doit être
entrepris sans l’accord du Chef d’Exploitation dont il
dépend
* Tout ouvrage électrique doit être placé sous la
responsabilité d’un seul Chef d’Exploitation,

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 27


DÉFINITIONS RELATIVES AUX
PERSONNES
CHEF D ’ EXPLOITATION
 Fonction permanente attribuée par la direction à son
représentant pour assumer la responsabilité de
l ’exploitation d ‘installations électriques déterminées.
 Il peut déléguer temporairement ses fonctions
 Décide des travaux
 Fixe en cas de besoin un délai de restitution de
l installation.
 Signale au Chef de Travaux les autres Chefs
d ’Exploitation avec lesquels il devra obligatoirement se
mettre en rapport pour obtenir les mises hors tension
ou le retrait d ’exploitation des installations intéressées
par la zone de travail
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 28
ROLES & RESPONSABILITES

Responsable d’un ensemble d ’ouvrages


dont les limites sont bien définis.
•Tout ouvrage doit être placé sous la responsabilité d’un seul chef
d ’exploitation.
•Aucun travail ou intervention sur un ouvrage électrique ou à
proximité d’un ouvrage normalement sous tension, ne peut être
entrepris sans l ’accord préalable du chef d ’Exploitation dont il
dépend.
•Assurer la continuité de service dans les meilleurs conditions de
qualité et de sécurité.

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 29


ROLES & RESPONSABILITES

Responsable d’un ensemble d ’ouvrages bien définis.

•Désigne:* les Chefs de Consignation Détermine les rôles et


*les Chefs de Travaux sous prérogatives de chacun
ses ordres dans l’ordre respectif.
Veille à l ’application des consignes
d ’exploitation en vigueur.

Accepte ou récuse les Chefs de Travaux


désignés par une autre autorité que la
sienne ( Sonelgaz ou s/traitants).

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 30


DÉFINITIONS RELATIVES AUX
PERSONNES

CHEF DE CONDUITE
Son rôle consiste à appliquer les consignes
générales et particulières d ’exploitation
pour assurer la continuité de service

Tout ouvrage doit être conduit par un


seul chef de conduite
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 31
DÉFINITIONS RELATIVES AUX
PERSONNES

CHEF DE CONSIGNATION
 Personne habilitée par l ’employeur et
désignée par écrit par le chef d ’exploitation
pour effectuer ou faire effectuer sous sa
responsabilité, la consignation ou
déconsignation ou la mise en exploitation
d ’un ouvrage
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 32
DÉFINITIONS RELATIVES AUX
PERSONNES

CHEF DE CONSIGNATION
 Il délivre la ou les autorisations de travail
 Il reçoit le ou les avis de fin de travaux

Sa fonction se limite à la durée des travaux

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 33


ROLES & RESPONSABILITES

Personne habilitée par l’Employeur et désignée par écrit


par le chef d’Exploitation pour effectuer ou faire effectuer
sous sa responsabilité la consignation ou déconsignation
ou la mise en exploitation d’un ouvrage, délivrer la / ou
les autorisations de travail, recevoir le / ou les avis de fin
de travail, et qui est chargée de prendre ou de faire
prendre les mesures de sécurité correspondantes.

Sa fonction se limite à la durée des travaux

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 34


ROLES & RESPONSABILITES

Établissement de la fiche manœuvres


Séparation de l ’ouvrage des sources de tension.
Condamnation des ouvrages de séparation.
Identification ouvrage concerné.
VAT aux points de séparation.
Pose des DMT/ CC aux points de séparation.
Établissement et remise de l ’Autorisation de Travail
Reprise de l ’avis Fin de Travail
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 35
DÉFINITIONS RELATIVES AUX
PERSONNES

CHEF DE TRAVAUX
Personne habilitée et désignée par écrit pour
chaque opération par le chef d ’exploitation
pour diriger des travaux ou des interventions
Sa fonction se limite à la durée des travaux

Il est le seul responsable de la mise en


œuvre des mesures de sécurité et de
leur application sur le chantier
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 36
ROLES & RESPONSABILITES

Responsable de la sécurité sur le chantier.

Est seul responsable de la mise en œuvre des mesures


de sécurité et de leur application sur le chantier, en vue :
D’assurer sa propre sécurité,
 D’assurer celle du personnel placé sous ses ordres ,
 D’assurer celle des tiers,
De s’assurer de la qualité du travail réalisé.

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 37


ROLES & RESPONSABILITES

Responsable de la sécurité sur le chantier.


Désigné pour chaque opération
 Par le Chef d’Exploitation
 Par la hiérarchie en charge des travaux
d’une façon écrite et nominative.

Opérations à effectuer par le


Chef de Travaux
Après avoir reçu l’Autorisation avant d’entreprendre les Travaux.
de travail du Chef Consignation Pendant les Travaux.
En cas d'interruption des Travaux.
 À la fin des Travaux.
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 38
DÉFINITIONS RELATIVES AUX
PERSONNES

CHEF D ’ESSAIS
 Personne habilitée pour assurer la
direction effective des essais

 Elle est chargée de prendre les mesures


de sécurité nécessaires et de veiller à
leur application

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 39


DÉFINITIONS RELATIVES AUX
PERSONNES

CHEF DE REQUISITION
 Personne habilitée pour mettre en œuvre
la procédure de réquisition

 Elle est chargée de prendre ou de faire


prendre les mesures de sécurité
correspondantes

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 40


DÉFINITIONS RELATIVES AUX
PERSONNES

PERSONNEL DE MANOEUVRES
Personnes chargées d ’exécuter des
manœuvres sous la responsabilité et la
direction d ’un chef de consignation ou
d ’un chef de conduite

Sonelgaz Ecole Technique de Blida BEKHTARI 41


DÉFINITIONS RELATIVES AUX
PERSONNES

EXECUTANT
Personne habilitée pour effectuer des
travaux ou interventions sur ou au voisinage
des ouvrages électriques

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 42


ROLES & RESPONSABILITES

Placé sous l ’autorité du Chef des Travaux.

Le plus concerné par sa sécurité

Personne habilitée pour effectuer des


travaux ou interventions sur ou au
voisinage des ouvrages électriques

Doit se conformer strictement aux


instructions de son Chef de Travaux
Pour Doit respecter rigoureusement les règles et
cela procédures de sécurité.
Sonelgaz Ecole Technique de Blida BEKHTARI 43
DÉFINITIONS RELATIVES AUX
PERSONNES

SURVEILLANT DE SECURITE
ELECTRIQUE
Personne habilitée, désignée par son
employeur ou par le chef de travaux pour
veiller à la sécurité des personnes
effectuant des opérations sur un ouvrage
électrique ou à son voisinage
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 44
LES HABILITATIONS

Reconnaissance par l’employeur :

 de la capacité d’un agent donné

 pendant une période définie,


à effectuer en toute sécurité des opérations présentant des
risques professionnels pour lui même et pour son
environnement.

QUI DOIT ETRE HABILITE ?

Tous les agents intervenant dans où sur les ouvrages électriques


quels que soient leur grade et leur fonction.

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 45


CONDITIONS D’HABILITATIONS

Aptitudes nécessaires à l’accomplissement des tâches


visées par le titre d’habilitation.

Comportement compatible avec l’ exécution des tâches à


réaliser.
formation relative à la prévention des risques électriques.

connaissance des types d’ouvrages sur lesquels il va opérer.

Tests théoriques et pratiques.

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 46


MODALITES D’HABILITATIONS

Le Directeur d’Unité ,au vu des résultats des tests subis et après


analyse :
 fait établir les titres d’habilitations par son assistant sécurité,
 les signe
 les transmet au responsable hiérarchique concerné qui les
remet à chaque agent habilité.

L’agent signe sur le titre et sur le registre ouvert à cet effet.

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 47


DUREE DE LA VALIDITE DE L’HABILITATION

L’habilitation n’est valable que pour l’année civile en cours


elle doit être obligatoirement réexaminée en cas de :

 mutation,

 changement de fonction,

 interruption de la pratique des opérations pendant une


longue durée,

 restriction médicale,

 non respect des règles de sécurité ou d’inaptitude.


Sonelgaz Ecole Technique de Blida 48
NATURE DE L’HABILITATION

La nature de l’habilitation est symbolisée par des lettres


majuscules et des indices numériques.

LES LETTRES

PREMIERE LETTRE
Elle indique le domaine de tension des ouvrages sur
lesquels le titulaire de l’habilitation peut intervenir :

lettre B : BT et TBT

lettre H : HT

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 49


SECONDE LETTRE

La seconde lettre, lorsqu’elle existe, précise la nature


des opérations qu’il peut réaliser :

C : le titulaire peut procéder à des consignations.


V : le titulaire peut travailler au voisinage.

R : le titulaire peut procéder à des interventions de


dépannage, ou raccordement, à des mesurages, essais,
vérifications.( que pour installations et équipements BT).

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 50


INDICES NUMERIQUES
- INDICE 0 :
Exécutant travaux d’ordre
non électrique

-INDICE 1 :
Exécutant travaux / manœuvres
d’ordre électrique
-INDICE 2 :
Chef de travaux d’ordre électrique.
•Possibilité de cumuler des habilitations
de symboles différents.
•L’habilitation d’indice numérique déterminé
 l’attribution des habilitations d’indice inférieur
( ouvrages du même domaine de tension) .
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 51
Le non électricien habilité
B0-H0

 Il peut accéder sans surveillance à un local réservé aux


électriciens.
 Il effectue ou dirige des travaux non électrique dans
l'environnement de pièces nues et sous tension.
 Il est responsable de sa propre sécurité ainsi que celle
de ceux qui travaillent sous sa responsabilité.

Exemple de travaux non électrique :


Peinture, nettoyage, maçonnerie, relevé de plans…

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 52


L’exécutant électricien

B1-H1

 En plus du travail réalisé par B0- H0

 Il exécute sur ordre des travaux d’ordre électrique.

 Il exécute sur ordre des manœuvres


 Il est responsable de sa propre sécurité :
Exemple de travaux d'ordre électrique : mise en place de
nouvelles armoires, câblage réalisation de jeux de barre.

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 53


Le chef de travaux
B2-H2
 En plus du travail réalisé par B0- H0
 Il dirige les travaux,
 Il peut travailler seul,
 Il assure sa sécurité et celle du personnel placé
sous ses ordres,
 Il surveille en permanence son personnel,
 Si nécessaire, il désigne un surveillant de sécurité.

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 54


Le chef de consignation
BC-HC

 En plus du travail réalisé par B0- H0


 Il procède aux manœuvres de consignation
et de déconsignation,
 Si nécessaire, il ordonne à un exécutant
« B1-H1 » d’effectuer une manœuvre.

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 55


Habilitation au voisinage
V

Le titulaire peut intervenir au voisinage de


pièces nues et sous tension.

Les zones dites de voisinage sont délimitées


par :

 la distance minimale d'approche en HT,

 la distance limite de voisinage.


Sonelgaz Ecole Technique de Blida 56
Habilitation au voisinage

Opérations au voisinage :
Elles ne sont autorisées que sous certaines
conditions :
- avoir reçu une formation du type B ou H (V)
- utiliser les équipements de protection
individuelle (EPI).

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 57


OPERATIONS SPECIFIQUES
EN FONCTION DE L ’ENVIRONNEMENT ELECTRIQUE

TRAVAUX AUX
ENVIRONS

TROIS TYPES
TRAVAUX AU
DE TRAVAUX
(HORS TENSION) VOISINAGE

TRAVAUX A
PROXIMITE

ELIMINATION DU RISQUE SOIT EN CONSIGNANT L ’OUVRAGE VOISIN


DU AU VOISINAGE SOIT EN METTANT HORS DE PORTEE LES
PIECES NUES SOUS TENSION

Sonelgaz Ecole Technique de Blida BEKHTARI 58


DÉFINITIONS
Relatives aux Distances Zones et Locaux

 Distance de Tension ( DU)


 Distances Ergonomique (DE)
 Distance minimale d’approche ( DmA)
 Distance limite de voisinage (DLV)
 Zone de travail

 Accès aux locaux

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 59


Environs

voisinage

Proximité
DmA

TST

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 60


Zone 1
Toute zone située à l'intérieur d’un local ou
emplacement d’accès réservé aux électriciens mais
au-delà de la distance limite de voisinage, par rapport
aux pièces nues sous tension.
Hors des locaux d’accès réservés au électriciens,
lorsque la limite extérieure n'est pas matérialisée, on
prendra, par rapport aux pièces nues sous tension,
pour cette limite, les distances de :

 3 m lorsque la tension est inférieure ou égale à 50 kV


 5 m lorsque la tension est supérieure à 50 kV.

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 62


Zone 4
Cette zone, qui n’est définie que pour le domaine BT,
peut être considérée soit comme une zone de travail
sous tension, soit comme une zone de voisinage.
Elle est comprise, par rapport aux pièces nues sous
tension, entre ces pièces et la distance minimale
d'approche, soit 0,30 m.
Les travaux doivent être réalisés soit en appliquant les
règles relatives :

• aux travaux sous tension;


• aux interventions en BT;
• au travail au voisinage.
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 63
OPERATIONS SPECIFIQUES EN FONCTION DE
L ’ENVIRONNEMENT ELECTRIQUE
d = DISTANCE ENTRE * OPERATEUR
* ET PIECES NUES SOUS TENSION

SI d > DLV TRAVAUX


AUX ENVIRONS

TRAVAUX
SI DA < d < DLV AU
VOISINAGE

TRAVAUX
SI d < DA
A PROXIMITE

SI d < DU
Sonelgaz Ecole Technique de Blida
ATTENTION TST 64
Habilitation au voisinage

Zone de voisinage Basse Tension (BT) :


Intérieur Extérieur
U (V)

1 000 Zone de voisinage


(B0V, B1V, B2V, BC,
BR)
Zone hors voisinage
4 (B0, B1, B2, BC, BR)
1

Zone TBT
50
5
Distance
(m)
0,3 de Blida
Sonelgaz Ecole Technique 1 2 3 65
Distance minimale d'approche
C’est la somme :
 de la distance de tension DU et de la distance de garde DE.

 En l'absence de dispositif de protection ou de mise hors de


portée : d = 0,005 Un (d en m et Un en kV)
 Le résultat est arrondi au décimètre le plus proche :

d = 0 pour la BT d > = 0,10 m pour la HT

Distance de garde De :
De = 0,30 m pour la BT De = 0,50 m pour la HT
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 66
Distances limites de voisinage
Elles sont déterminées en fonction de la tension.
Elles concernent les travaux exécutés par des personnes :
 habilitées
 non habilitées, surveillées par des personnes habilitées.

Ces distances sont de :


 Pour le domaine BT : 0,30 m,
 Pour le domaine HT :
o 2,00 m pour Un comprise entre 1 000 et 50 000 V
inclus,
o 3,00 m pour Un comprise entre 50 et 250 kV inclus,
o 4,00 m pour Un supérieur à 250 kV
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 67
OPERATIONS SPECIFIQUES
EN FONCTION DE L ’ENVIRONNEMENT ELECTRIQUE
PROCEDURES DE TRAVAUX DEFINIS PAR RAPPORT :
• à la Distance Limite de Voisinage DLV
• et la Distance Minimale d ’Approche DA

DA et DLV pour les tensions les plus courantes


TENSIONS(KV) DA(m) DLV (m)

0.5 <Un<1 0.30 0.30

1.1 <Un< 50 0.70 2

50 <Un< 250 1.30 3

Un> 250 2.50 4

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 68


TYPE D’HABILITATIONS
Interventions du
Personnel Opérations et Domaine BT et
Travaux TBT
Non électricien BO et/où HO ----
Exécutant électricien B1 et/où H1 BR
Chef d’Essais ---- BR
Chef de Travaux B2 et/où H2 ----
Chef de Consignation BC et/où HC BC

Sonelgaz Ecole Technique de Blida BEKHTARI 69


Ordre de travail

Document qui précise la nature, la situation et la


durée affectée à l’opération à réaliser ( Bon de travail,
fiche de manœuvres, etc..).

Fiche de manœuvres

Document nominatif obligatoire comportant dans l’ordre


toutes les manœuvres nécessaires en vue de la réalisation
des travaux, explicitant, toute la procédure à respecter pour
l’exécution des manœuvres en vue de consignation ou de
déconsignation d’un ouvrage électrique.

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 70


INTERVENTIONS DU
DOMAINE BT
définition
Opérations de courte durée limitées à une partie de
faible étendue d’une installation ou à un équipement
exclusivement des domaines TBT ou BT

Elles sont de trois sortes :


1. Interventions de dépannage,
2. Interventions de connexion avec présence de tension,
3. Interventions particulières de remplacement (fusibles,
lampes, etc...).

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 73


INTERVENTIONS DU
DOMAINE BT
Dispositions
•Habilitation BR
Pour le personnel : •Désignation - L’ordre
•L’Accord du CE

Pour le matériel :

•Dotation en matériel de protection individuelle et collective


adéquate,
•Délimitation de la zone de travail,
•Utilisation des outils et appareils conformes aux normes .
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 74
INTERVENTIONS DU
DOMAINE BT
Dépannage

1. Recherche et localisation du (des) défaut


2. Élimination du (des) défaut + Réparation ou
remplacement de l’élément défectueux.
3. Réglage et vérification du fonctionnement
de l’équipement
Attention
Les étapes 1 & 3 ............................. Présence de tension
L’étape 2 ............................ doit être réaliser en hors tension
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 75
INTERVENTIONS DU
DOMAINE BT
Intervention de connexion (Limitées aux ouvrages BTA)
But: Travaux en présence de tension .................... pour:
1. Soit: Mettre en service un nouvel équipement
2. Soit: De modifier une connexion de conducteur sans
perturber le fonctionnement de l’ouvrage.

Conditions d’exécution:
1. Circuits protégés contre les surintensités
2. Section des conducteurs limités:
à 6 mm2 ................ Circuits de puissance
à 10 mm2 ................Circuits de contrôle et mesurage
Sonelgaz Ecole Technique de Blida 76
INTERVENTIONS DU
DOMAINE BT
Remplacement de fusibles
Avant de procéder au remplacement de fusibles:
Rechercher et éliminer les causes (défauts, surcharges...)
Fusibles BT:
1. Remplacement Sous Tension:
Fusibles conçus à cet effet
si non
appliquer les prescriptions des TST.
2. Remplacement Hors Tension:
Procéder à la vérification d’absence de tension
de part et d’autre du fusible.

Sonelgaz Ecole Technique de Blida 77