Vous êtes sur la page 1sur 14

Imposition sur les revenus des capitaux

mobiliers
1.Définition :

-Selon l’article 66 du CGI, sont considérés comme des revenus des capitaux
mobiliers :

 les produits des actions, parts sociales et revenus


assimilés.

 les revenus de placements à revenu fixe et les


revenus des certificats de Sukuk, mis à la disposition ou
inscrits en compte des personnes physiques ou morales
qui n’ont pas opté pour l’impôt sur les sociétés et ayant
au Maroc leur domicile fiscal ou leur siège social à
l’exclusion des intérêts générés par les opérations de
pensions.
2.Le champ d’application :

- L’impôt sur les revenus des capitaux mobiliers est prélevé par retenue à la
source , cette dernière s’applique aux :

Les produits de placements à


Les produits des actions ou parts revenus fixe et les revenus des
sociales.
certificats Sukuk.
A. Les produits des actions ou parts sociales :
-Ce sont les produits des actions ou parts sociales et revenus assimilés distribués
par les sociétés ayant leur siège au Maroc et relevant de l’impôt sur les sociétés.
Ils peut s’agit :

Les produits relevant de la distribution des


bénéfices.
Dividendes distribués par les organismes de
placement collectif en valeur mobilière.
Bénéfices utilisés pour l’amortissement du
capital.

Bénéfices utilisés pour le rachat du capital.

Boni de liquidation.

Distribution occulte.
B.Les produits de placements à revenus fixe et les revenus des certificats
Sukuk:
- Ce sont des produits de placements à revenu fixe versés ou inscrits en compte
des personnes physiques ou morales qui n’ont pas opté pour l’impôt sur les
sociétés et ayant leur résidence habituelle, leur domicile fiscale ou leur siège au
Maroc. Il peut s’agit :

Des intérêts et autres produits des obligations et autres titres


d’emprunt émis par les personnes morales ou physiques,
bons de Trésor, bons des sociétés de financement …

Des intérêts sur prêts et avances consentis par des


personnes physiques ou morales .

Des dépôts à terme ou à vue et des dépôts d’investissement


auprès des établissements de crédit et organismes assimilés
ou tout autre organisme.

Des revenus des certificats de Sukuk.


3- Exonération :

- L’article 68 du CGI, distingue les différents types d’exonérations :

Exonérations des produits des Exonérations des produits de


actions ou parts sociales et revenus placement à revenu fixe.
assimilés.
A- Exonérations des produits des actions sociales et revenus assimilés :

-Les dividendes distribués par les sociétés implantés dans les zones franches
d’exportation à des non résidents.

- Les revenus de capitaux mobiliers réalisés dans le cadre d’un plan d’épargne
entreprise. Le bénéfice de l’exonération est conditionné par:
 Les versements et les produits capitalisés dans le cadre du
PEE doivent être intégralement conservés dans ledit plan
pendant un période égale au moins à 5 ans à compter de la
date de l’ouverture du plan.
Le montant des versements effectués par le contribuable
dans ledit plan ne doit pas dépasser 600.000 DH.
A- Exonérations des produits des actions sociales et revenus
assimilés :

- Les revenus de capitaux mobiliers réalisés dans le cadre d’un plan


d’épargne en actions constitué par des actions et des certificats
d’investissement inscrits à la cote de la bourse de Casablanca, des
droits d’attribution et de souscription afférents auxdites actions et
des titres d’OPCVM action, et ce à condition :
 les versements et les produits capitalisés y afférents
soient intégralement conservés dans ledit plan
pendant une période au moins égale à cinq (5) ans à
compter de la date de l’ouverture du plan.
 le montant des versements effectués dans ledit
plan, ne dépasse pas 600 000 DH.
B- Exonérations des produits de placements à revenu fixe :

- Les intérêts des livrets de la caisse d’épargne servis à des personnes


physiques.

- Les intérêts servis au titulaire d’un plan d’épargne logement à condition


que :
 Les sommes investies dans le plan soient destinées à
l’acquisition ou la construction d’un logement à usage
d’habitation principale.
 Le montant des versements et des intérêts y afférents
soient intégralement conservés dans ledit plan pour une
période égale au moins à 3 ans à compter de la date de
l’ouverture du plan.
 Le montant des versements effectués par le contribuable
dans le plan ne dépasse pas 400 000 DH.
B- Exonérations des produits de placements à revenu fixe :

- Les intérêts servis au titulaire d’un plan d’épargne éducation à


condition que:
 Les sommes investies dans ledit plan soient destinées au
financement des études dans tous les cycles d’enseignement
ainsi que dans les cycles de formation professionnelle des
enfants à charge .
 Le montant des versements et des intérêts y afférents
soient
intégralement conservés dans le plan pour une période égale
au moins à 5 ans à compter de la date de l’ouverture du plan.
 Le montant des versements effectués par le contribuable
dans le plan ne dépasse pas trois cent mille (300 000)
dirhams par enfant.
4-Fait de générateur :

- Selon l’article 67 du CGI, le fait générateur pour les revenus des capitaux
mobiliers est constitué par l’encaissement des produits, la mise à la disposition
ou l’inscription en compte du bénéficiaire.

• le paiement des produits imposables.


L’encaissement

• Elle consiste pour la partie versante à


tenir à disposition du bénéficiaire,
La mise à la disposition
sans possibilité de rétraction le
montant des produits à distribuer.

• C’est l’acte d’inscrire au crédit du


L’inscription en compte bénéficiaire les produits lui revenant.
La liquidation de la retenue à la source :
- Après la détermination de la base imposable, la retenue à la source est
obtenue par l’application du taux approprié. Le contribuable garde la possibilité
d’imputer la retenue sur le montant de l’IR annuel. Ainsi le contribuable peut
demander la restitution de l’excédent si la retenue est supérieur à l’ IR annuel.

A. La base imposable :

- Le revenu net imposable est déterminé en déduisant du


montant brut des revenus imposables, les agios et les frais
d'encaissement, de tenue de compte ou de garde .
B. Taux de la retenue à la source:

Taux de :

15% pour :
30% pour:
-Les produits des 20% pour :
- pour les
actions ou parts -Les produits de
produits des
sociales et placements à
placements à
revenus revenu fixe
revenu fixe et les
assimilés. servis à des
revenus des
-Les revenus personnes
certificats de
bruts de capitaux soumises à l’IR.
Sukuk .
mobiliers de
source
étrangère.
C. Personnes chargés d’opérer la retenue à la source:

Les personnes débitrices ou les établissements


bancaires chargés par elles pour assurer le paiement
des produits .

Les établissements bancaires chargés d’effectuer le


transfert à l’étranger des bénéfices des établissements
des sociétés étrangères établis au Maroc.

Les comptables publics, les organismes bancaires et de


crédits et les entreprises qui servent les intérêts et
autres produits similaires.
D. Imputation et restitution de la retenue à la source des titres des
produits de placements à revenu fixe :

Imputation de Restitution de
la retenue la retenue

Au niveau de l’IR, Si la retenue à la


l’imputation de la source s’avérerait
retenue à la source supérieure au
opérée au taux de montant de l’IR dû au
20% au titre des titre d’une année
intérêts et produits donnée, le trop
similaires dépend du perçu est restitué à
régime d’imposition l’intéressé.
des bénéfices des
intérêts et produits
similaires.