Vous êtes sur la page 1sur 32

Faculté des arts et des sciences

Mathématiques et statistique

Partie 1
Évaluations des réserves
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Développement Fréquence / Sévérité

Précédemment, nous avons appris à développer en agrégé des sinistres payés et


déclarés afin d'estimer le montant total des sinistres ultimes.

Une autre méthode consisterait à estimer séparément le nombre de réclamation et


la sévérité moyenne des sinistres à l'aide de triangles de développement (comme la
méthode de développement classique). Puis, d'arriver à un estimer du montant total
des sinistres en multipliant nos deux estimés.

Comme le nombre de réclamations n'évolue pas nécessairement de la même façon


que la sévérité moyenne à travers le temps, on peut gagner en précision en les
estimant séparément.

Certains événements vont aussi affecter la fréquence différemment de la sévérité et


leur impact pourrait donc plus facilement être déterminé.

Sinistres Ultimes = Nombre de Réclamations Ultime * Sévérité Moyenne


Ultime
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Types de Méthodes Fréquence / Sévérité – Méthode 1

Méthode 1
Le développement s'applique séparément aux nombres de réclamations et à leur
sévérité moyenne.

Hypothèses principales
1) Les nombres de réclamations sont définis de façon constante à travers la
période d'expérience

Par exemple, il ne faut pas mélanger des sinistres comptés selon le nombre
d’accidents et d'autres selon le nombre de réclamations, car un accident peut
engendrer plusieurs réclamations différentes.

2) Les réclamations sont relativement homogènes


(i.e. Réclamations aberrantes sont exclues de l'analyse)
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Types de Méthodes Fréquence / Sévérité – Méthode 1

Méthode 1
Cette méthode assume aussi que :

- Comme la méthode de développement classique, les réclamations déclarés (ou


fermés) jusqu'à ce jours vont continuer de se développer de façon similaire dans le
futur

- Le changement relatif de la sévérité pour une certaine année d'un âge à un autre
sera similaire au changement relatif des années passés pour les mêmes âges.

Méthode 1 - Étapes
1) Projeter et estimer le nombre de réclamations ultimes
2) Projeter la sévérité moyenne ultime
3) Calculer les sinistres ultimes (# de sinistres ultimes * sévérité moyenne ultime)
4) Estimer les sinistres non-payés
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Méthode 1 – Projeter et Estimer le nombre de


réclamations ultime

Pour l'estimer du nombre de réclamations ultimes, l'actuaire peut projeter soit le


nombre de réclamations fermées ou le nombre de réclamations déclarées à l'aide
d'un triangle de développement.

Théoriquement, ces deux estimés devraient converger vers la même valeur, sinon il
pourrait y avoir un problème avec l'information utilisé ou un changement
opérationnel quelconque expliquant la différence. Si une différence est observée, il
sera important d'investiguer la source de cette différence. (i.e. Un triangle de ratios
de réclamations fermées / déclarées pourrait être analysé)

Par exemple, si le nombre de réclamations fermées excluent les réclamations


fermées sans paiements, mais les réclamations déclarées les incluent, les deux
méthodes risquent de produire des estimés différents.

Il sera aussi important que les sinistres incluent dans le calcul de la sévérité
moyenne soit aussi considéré dans le nombre de réclamation estimé. Si la sévérité
inclut les dépenses reliés aux sinistres (ALAE), il faudra s'assurer de compter les
réclamations générant seulement des dépenses, mais aucun sinistre payé.
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Méthode 1

Projeter la sévérité moyenne


Pour cette méthode, la sévérité moyenne sera définit comme étant égal à :

Sévérité moyenne = Sinistres déclarés totaux / # de réclamations déclarés

Projeter les sinistres ultimes


Pour chacune des différentes périodes, les sinistres ultimes seront égaux à :

Sinistres Ultimes = # de Réclamations Ultime * Sévérité Moyenne Ultime

Estimer les Sinistres Non-Payés


Similaire aux autres méthodes, l'estimé total des sinistres non-payés (réserves
totales) sera :

Réserves totales = Réserves actuarielles + Réserves aux dossiers


Réserves actuarielles = Sinistres ultimes – Sinistres déclarés
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Méthode 1

Exemple 1 :À l'aide des triangles ci-dessous et ceux de la page suivante, estimer


les sinistres ultimes pour le premier semestre de 2008.

.
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Méthode 1

Exemple 1 :À l'aide des triangles ci-dessous et ceux de la page précédente,


estimer les sinistres ultimes pour le premier semestre de 2008.

.
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Méthode 1

Exemple 1 :À l'aide des triangles ci-dessous et ceux des pages précédentes,


estimer les sinistres ultimes pour le premier semestre de 2008.

.
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Méthode 1

Exemple 1 :À l'aide des triangles ci-dessous et ceux des pages précédentes,


estimer les sinistres ultimes pour le premier semestre de 2008.

.
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Types de Méthodes Fréquence / Sévérité – Méthode 2

Méthode 2 – Ajout de l'inflation


Cette méthode aura les mêmes hypothèse que la méthode 1, mais en incorporant
divers types d'inflation :

- Inflation de l'exposition aux sinistres (Exposure Trend)


- Inflation de la fréquence (Frequency Trend)
- Inflation de la sévérité (Severity Trend)

En pratique, lors de la sélection des facteurs d'inflation, plusieurs points seront


aussi à considérer :
- Facteurs économiques
- Facteurs sociaux (la tendance des assurés à déclarer plus de sinistres ainsi que
des sinistres d'une valeur moyenne plus élevée)
- Niveau de taux variant par ligne d'affaire
...
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Types de Méthodes Fréquence / Sévérité – Méthode 2

Méthode 2 – Étapes
1) Projeter et estimer le nombre de réclamations ultime
(Similaire à la Méthode 1)

2) Comparer le nombre ultime de réclamations à l'exposition et la fréquence


sélectionné (Nouveau point comparé à la Méthode 1)

3) Projeter la sévérité moyenne ultime en considérant l'inflation affectant la sévérité

4) Calculer les sinistres ultimes

5) Estimer les sinistres non-payés


Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Comparer le nombre ultime de réclamations à l'exposition et la


fréquence sélectionné

Pour cette méthode, nous ajoutons une étape à l'analyse de la fréquence en


comparant le nombre de réclamations ultimes à notre base d'exposition. Puis, nous
faisons une sélection de la fréquence ultime en fonction de notre exposition pour
chacune des périodes. En résumé, il faudra :

1) Appliquer l'inflation de la fréquence aux # de réclamations ultime historique


jusqu'à la période que nous désirons projeter

2) Appliquer l'inflation de l'exposition à notre base d'exposition historique jusqu'à la


période que nous désirons projeter

3) Calculer la fréquence ultime historique de la période que nous désirons projeter

Fréquence = Nombre de réclamations / Exposition

4) Sélectionner un facteur pour la fréquence ultime


Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Considérer l'inflation affectant la sévérité et sélection final

Une fois la sévérité moyenne ultime calculée pour chacune des périodes passées
(similaire à la Méthode 1), nous allons ajuster les sévérités moyennes passées
pour l'inflation de la sévérité.

Pour y arriver, nous allons simplement appliquer l'inflation de la sévérité aux


sévérités moyennes historiques jusqu'à la période que nous désirons projeter.

Calculer les sinistres ultimes


Une fois la sélection de notre sévérité moyenne ultime faite, les sinistres ultimes
seront simplement calculés de cette façon :

Sinistres Ultimes =
Base d'exposition * Fréquence Ultime * Sévérité Moyenne Ultime

Note
On se rappel que dans cette méthode, la fréquence ultime est un % de notre
exposition
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Méthode 2

Exemple 2 :À l'aide des données ci-dessous, estimer les sinistres ultimes pour
l'année de survenance 2007. Ligne d'affaire : Indemnisation pour accidents au
travail. Inflation de l'exposition = 2.50%
Inflation de la fréquence = -1.00%
Inflation de la Sévérité = 7.50%

Année Salaire (,00)


. 2001 195,000

2002 260,000

2003 280,000

2004 280,000

2005 350,000

2006 790,000

2007 780,000

2008 740,000
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Méthode 2

Exemple 2 :À l'aide des données ci-dessous et celles de la page précédente,


estimer les sinistres ultimes pour l'année de survenance 2007.
Ligne d'affaire : Indemnisation pour accidents au travail

.
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Méthode 2

Exemple 2 :À l'aide des données ci-dessous et celles des pages précédentes,


estimer les sinistres ultimes pour l'année de survenance 2007.
Ligne d'affaire : Indemnisation pour accidents au travail

.
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Types de Méthodes Fréquence / Sévérité – Méthode 3

Méthode 3 – “Disposal Rate”


Cette méthode sera significativement différente des deux autres méthodes et aura
donc des hypothèse différentes :

- La déclaration des sinistres ainsi que la fermeture des sinistres historiques soient
prédictives du futur

- Les paiements partiels sont minimes (vs paiements complets)

- Beaucoup plus d'importance sera accordé à l'inflation de la sévérité. Pour cette


raison, le facteur d'inflation devra être choisi avec précaution.
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Types de Méthodes Fréquence / Sévérité – Méthode 3

Méthode 3 – “Disposal Rate” - Étapes


1) Projeter et estimer le nombre de réclamations ultimes (similaire aux autres méthodes)

2) Construire un triangle de “Disposal Rates” et sélectionner un facteur pour chaque âge

3) Projeter le nombre incrémental de réclamations pour chaque période et chaque âge

4) Analyser les sévérités incrémentales moyennes historiques et sélectionner une sévérité


moyenne par âge

5) Projeter les sévérités moyennes pour chaque période et chaque âge (selon un facteur
d'inflation de la sévérité)

6) Calculer les sinistres ultimes (# de réclamations ultime * Sévérité moyenne ultime)

7) Estimer les sinistres non-payés


Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Construire un triangle de “Disposal Rates” et sélectionner un facteur pour


chaque âge

Les « Disposal rates » seront définis pour chaque période/âge comme étant égaux
à:

Disposal rates = # de réclamations fermées cumulatives / # ultime de


réclamation sélectionné

Ce ratio représentera donc le % du nombre de réclamations ultimes qui sont


fermées à différents âges pour une même année.

Une fois le triangle de “Disposal Rates” construit, il faudra faire une sélection pour
chacune des âges. Cette sélection pourrait être basé sur différentes moyennes ou
même sur la médiane des données.
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Projeter le nombre incrémentale de réclamations pour chaque


période et chaque âge

Nous devrons créer un triangle contenant le nombre incrémentale de réclamation


historique.

Puis il faudra projeter le nombre incrémentale de réclamation dans le futur pour


chaque âge. Il faudra donc complété le rectangle au complet :

Triangle du Haut
Le triangle du haut représente les données historiques et devront simplement être
présenté en format incrémental.
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Projeter le nombre incrémentale de réclamations pour chaque


période et chaque âge

Triangle du Bas
Le Triangle du bas représente nos projections qui seront calculées à partir du #
ultime de réclamations de l'étape 1 et les “Disposal Rates” de l'étape 2 selon cette
formule :

Ru = # de Réclamations Ultimes
Rc = # de réclamations fermées cumulatives basé sur les données historiques
seulement
(Réclamations de la dernière diagonale)
Drc = Disposal Rate de la dernière diagonale
Dr(y)= Disposal Rate pour l'âge y

# incrémental de réclamations = [(Ru-Rc) / (1-Drc)] * [Dr(y) - Dr(y-1))]


Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Analyser la sévérité moyenne incrémentale historique et


sélectionner une sévérité moyenne par âge

Pour analyser la sévérité moyenne incrémentale, il faudra :

1) Créer un triangle de sinistres payés incrémentaux

2) Calculer la sévérité incrémentale moyenne


= sinistres payés incrémentaux / nombre incrémental de sinistres fermés

3) Ajuster les sévérités moyennes au niveau de la dernière période disponible en


appliquant l'inflation.

4) Sélectionner une sévérité moyenne pour chaque âge (pour la dernière période
disponible seulement)

Encore une fois, lors de la sélection de la sévérité moyenne par âge, plusieurs
moyennes peuvent être considérées.
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Projeter les sévérités moyennes pour chaque période et chaque


âge

À partir d'un triangle de sévérité moyenne incrémentale, on va projeter la sévérité


moyenne incrémentale dans le futur pour chaque âge. Il faudra donc complété le
rectangle au complet :

Triangle du Haut
Le triangle du haut représente les données historiques et devront simplement être
présentées en format incrémental.

Triangle du Bas
Le Triangle du bas représente nos projections qui seront calculées en appliquant
l'inflation sur les sévérités moyennes sélectionnées de cette façon :

a= Inflation de la sévérité
n= # de période entre la dernière période et celle qu'on veut projeter

Sévérité moyenne projeté =


Sévérité moyenne sélectionnée pour la dernière période / (1+a)^n
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Calculer les sinistres ultimes (# de réclamations ultime * Sévérité


moyenne ultime)

Pour calculer les sinistres ultimes, on devra construire le haut et le bas du triangle
des sinistres payés incrémentaux à partir des triangles développés de sévérité
moyenne et de réclamations. Il faudra donc :

- Calculer les sinistres payés incrémentaux en multipliant le # incrémental de


réclamations fermées par la sévérité moyenne incrémentale

- Une fois le triangle incrémentale construit, on devra calculer les sinistres ultimes
cumulatifs en additionnant les sinistres payés incrémentaux pour chacune des
périodes.
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Méthode 3

Exemple 3 :À l'aide des données ci-dessous, estimer les sinistres ultimes pour
l'année de survenance 2007.

.
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Méthode 3

Exemple 3 :À l'aide des données ci-dessous et celles de la page précédente,


estimer les sinistres ultimes pour l'année de survenance 2007

.
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Méthode 3

Exemple 3 :À l'aide des données ci-dessous et celles des pages précédentes,


estimer les sinistres ultimes pour l'année de survenance 2007

.
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Méthode 3

Exemple 3 :À l'aide des données ci-dessous et celles des pages précédentes,


estimer les sinistres ultimes pour l'année de survenance 2007

.
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Méthode 3

Exemple 3 :À l'aide des données ci-dessous et celles des pages précédentes,


estimer les sinistres ultimes pour l'année de survenance 2007

.
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Avantages / Désavantages des méthodes Fréquence-Sévérité

Avantages
- Plus précise que les autres méthodes de développement pour les périodes plus
récentes
- Produient de l'information pertinente sur le processus de réclamation d'une
compagnie
- Peuvent refléter l'effet de l'inflation

Désavantages
- L'information nécessaire n'est pas toujours disponible
- Nécessite que le # de réclamation soit définit de façon constante à travers le
temps
- Si la distribution des réclamations n'est pas homogènes, cela va biaiser les
résultats produit si aucun ajustement n'est fait.
Faculté des arts et des sciences
Mathématiques et statistique

Exercices
Voici quelques exercices des examens antérieurs de la CAS
pertinents à la matière de cette section :

Exam 5 - Spring 2012 : #20


Exam 5 - Spring 2011 : #28
Exam 6 - Fall 2010 : #16
Exam 6 - Fall 2009 : #4
Adler and Kline = Méthode 3 F/S
Exam 6 - Fall 2008 : #3

Note
Les exercices sont disponibles sur la site de la CAS à l'adresse suivante :
http://www.casact.org/admissions/studytools/exam6/ ou
http://www.casact.org/admissions/studytools/exam5/