Vous êtes sur la page 1sur 49

SAP R/3 - PP

Planification de la production

Camille Salinesi
Université Paris 1 - Sorbonne
camille@univ-paris1.fr
Plan

 Introduction au processus de production


 Données de base
– organisation
– fiche article
– nomenclature
– gamme
 Scénario de planification et exécution avec montage final
 Autres données
– besoins
– ordres de production
– ordres de fabrication
 Variantes
Customizing
 Options utilisateur :
Moins stable, plus coûteux, moins évolutif

– valeurs prédéfinies pour faciliter la saisie


– menus personnalisés d ’accès au transactions
 Données de base :
– définition de données de gestion à cycle de vie long
– conditions dans les règles de gestion
 Points de custo :
– statique (cycle de vie très très très long)
– projections sur les données de base
– groupes de valeurs typiques des données de base
 User exits :
– procédures vides invoquées systématiquement lors de l ’exécution des
transactions
 Développement propriétaire en ABAP :
– nouvelles transactions ou surcharges de transactions
Données, données de base et méta données

Transaction
message
Données opérations

conditions

Meta
données
Données
de base
Users exits
Impact sur la modélisation
 Les modèles incluent un certain nombre de variantes

 Impact sur les modèles statiques :


– relations peu ou pas normalisées
– redondance éventuelle de l ’information
 Impact sur les modèles dynamiques :
– règles de gestion complexes
– conditions variables en fonction des données de base et des méta
données
Exemple : la bibliothèque
 Des abonnés empruntent de livres. Il y a donc trois entités principales :
abonné, emprunt, et livre
 Chacun imagine individuellement les exigences pour sa propre
bibliothèque :
– qu’est-ce qu’un abonné, un emprunt et un livre,
– quelles sont les informations qui leurs sont associées,
– quelles sont les règles de gestion à prévoir et quelles sont les
données nécessaires pour les mettre en œuvre,
– Qu’est-ce qui distingue votre bibliothèque des bibliothèques
imaginées par les autres étudiants ?
 Définir un schéma conceptuel unique permettant de mettre en œuvre
les exigences de chacune des bibliothèques imaginées par les
membres du groupe
Exemple bibliothèque : grandes orientations
 Bibliothèque multi-sites, Bibliobus
 Commande de livres en ligne, avec livraison à domicile
 Prêt de livres par les abonnés de la bibliothèque
 Prêts multi-abonnés pour favoriser les rencontres
 Borne de retrait (type distributeur de DVD)
 Contribution des abonnés à la rédaction des livres
 Consultation des livres en ligne, livraison en ligne
 Option d’achat, de livraison
 Réseau de bibliothèque
 Réseau d’abonnés partageant des livres
 Associer des critiques aux emprunts, évaluer les livres
Exemple : stock
 On désire gérer des stocks contenant des articles. Chaque article est présent
dans le stock en une certaine quantité
 Règle de gestion : lorsqu ’un prélèvement est fait sur un stock réapprovisionner
le stock si il est en dessous d ’un certain seuil

0.1 M M = {numstock, qté}


stock
C1 & C2
C1 : quantité > qté
1.1
numstock
C1 C2 : quantité - qté < seuil
op1 op2 op1 : quantité := quantitè-qté
DA numarticle
DA op2 : créer DA
quantité stock
numarticle
quantité
 Cependant, il existe de nombreuses options et alternatives!!!!
 définir les données, données de base et méta-données
 définir les variantes possibles de la règle de gestion
Variantes et options
 Qu ’est-ce qui peut varier dans la gestion de stock ?
– unité de gestion du stock : pièce / kilo / litre / mètre / m2
– seuil minimal: constant / dynamique (dépend de la période)
– taille limite du stock : infinie / finie
– quantité de réapprovisionnement : unitaire / par lot / à maximum
– horizon de réapprovisionnement : fixe / par période / non prédéfini
– ordre de prélèvement : FIFO / LIFO / sans ordre
– identification d ’article en stock : individuelle / par lot / aucune
– raz le stock avant réappro : oui / non
– prélèvements partiels en fin de stock : autorisés / systématiques / interdits
– mode prélèvement : unitaire / par lot en majoration / par lot en minoration
– prélèvements et demande d ’appro historisés ou pas
– etc.
Autres variantes et options
 Si le prélèvement est supérieur à une certaine quantité, il faut
demander un réapprovisionnement, que le seuil minimal soit dépassé
ou pas
 On distingue les prélèvements prévisionnels des prélèvements retro-
actifs (réels)
 On autorise le prélèvement dès lors que la quantité est disponible,
même si l ’on est en dessous du seuil de sécurité

Problème du besoin
Hypothèses pour l ’exemple de modélisation
 Modularité dans la quantité de réapprovisionnement
– Unitaire : quantité de la DA = dernière quantité prélevée (y compris
pour les prélèvements entièrement en dessous du seuil)
– Par lot : quantité de la DA = (quantité prélevé DIV taille de lot de
réappro de l ’article) * taille de lot
• ou (seuil DIV taille de lot) * taille de lot (si la valeur précédente était en
dessous du seuil)
• pour les prélèvements entièrement en dessous du seuil : pas de DA
générée
– Au maximum : le stock a une capacité maximale, la demande
d ’achat cherche à charger le stock à son maximum
max
lot
lot seuil
Modélisation de la statique
Données de base
0.n

Stratégie réappro 0.1


1.1
Ddb stock
numéro stratégie
appro cumulables seuil
capacité
prélèvements
Méta Données entièrement en taille de lot
dessous du seuil numarticle
autorisés
origine quantité DA
1.1
1.1 0.1
DA stock

numstock numstock
numarticle quantité
quantité

Données de gestion
Modélisation de la dynamique
 Message : {numstock, numarticle, qté}
 Conditions :
– C1 : les appros entièrement en dessous du seuil ne sont pas
autorisées et le stock est en dessous du seuil
– C2 : le stock est au dessus du seuil, ou : en dessous mais les
appros entièrement en dessous du seuil sont autorisées
 Opérations :
– Si C1 : message d ’erreur
– Si C2 et stratégie de réapprovisionnement = unitaire . . .
– Si C2 et stratégie de réapprovisionnement = par lot . . .
– Si C2 et stratégie de réapprovisionnement = au maximum . . .

Créer une DA ou modifier la dernière DA avec quantité = fi(qté prélevée)


SAP Module PP (Production Planning)
Le module PP concerne la gestion de la Production. Y sont intégrées des
notions telles que :
 La planification de la production

 Le calcul des besoins : MRP I, PIC, PDP, MRP II

 Plan Industriel et Commercial : prévision des ventes (au niveau


entreprise)
 Plan Directeur de Production : prévision de la production (au niveau
usine)
 Calcul des besoins et des ressources (hommes et machines)

 Planification des capacités

 Contrôle de la fabrication et suivi de la production

 Calcul du coût de revient

 Gestion des nomenclatures et des gammes


Introduction au processus de production
 Objectifs :
– définir des plans de production cohérents avec
• les besoins (prévisionnels, commandes clients, etc)
• les ressources disponibles (machines, main d'œuvre, etc)
– exploiter ces plans pour fabriquer, contrôler leur exécution et les
mettre à jour

 Pour que :
– les dates de livraison des produits concorde avec les besoins
(commandes)
– les dates de réception des achats soient celles prévues
– les ressources ne soient pas surchargées (capacité à produire)
– les coûts de revient puissent être définis
Contexte de la planification
 Articles =
– produits finis = vendus
– produits semi-finis = stockés
– matières = achetées

 Acteurs / activités =
– bureau d'étude : définit les articles, nomenclatures, gammes
– vente : établit plans de vente, communique commandes clients
– gestion de planification : établit plans de production et
d'approvisionnement en matières premières, communique ordres de
fabrication
– atelier : ré-agence le plan de production à très court terme, exécute
la production
Planification - objectifs
 Objectifs principaux :
– établir un planning prévisionnel des activités
– gérer les approvisionnements
 Objectifs secondaires :
– Prévoir les coûts
– Prévoir les ressources
– Prévoir les productions en atelier

 Préoccupations :
– éliminer les stocks d'en cours inutiles
– favoriser les flux tirés plutôt que les flux poussés
Processus de production - intervenants et activités
Données
de base

Fiches
Gestion article
de la demande Bureau d ’étude
Nomenclatures Gammes

Besoins
Vente Prévisionnels Gestion
de production
Demande
d ’achat Bon de
livraison
Besoins
Commande clients Ordre de
production Ordre de
fabrication

Stockage et Fournisseur
Production
Client Livraison
Processus de planification SAP (vision globale)
Prévisions Commandes client
Plan Industriel & Planification
à long terme
Ventes
Commercial

Gestion
de la demande

Programme Directeur de Manufacture


Production Requirements Planning

OP conversion
OF DA
Ordre Ctrle dispo
planifié composants Ordre de Demande
& capacité fabrication d ’Achat
Lancement de la fabrication

Impression Sortie Confirmation Entrée


du dossier marchandise des opérations marchandise
de fabrication
Information manipulée pour supporter ce processus

 Fiche article
 Nomenclature Données de base SAP
Données techniques
pour la planification  Gammes de fabrication
 Etats des stocks
Données informationnelles
 Ordres de fabrication
Fiche article - Introduction

 Catalogue des articles :


– fabriqués
– approvisionnés  dans SAP, la fiche article
– stockés contient un certain nombre de
vues
– vendus

 Contient :
– données descriptives :
nom, taille, dimensions, etc
– données de gestion :
type de planification, règles de maj comptable, etc
Fiche article - Exemple
 Une entreprise fabrique des jeux de réflexion en bois : dames, échecs,
tam-gram, casse-têtes, etc.

 Les articles nécessitant une fiche dans le catalogue :


– produits fabriqués et vendus :
les différents jeux, les pièces de rechange
– produits stockés :
plateaux de jeux, pièces de jeu, matières premières, notices, emballages
– matières achetées :
plaques de bois, tronçons de bois, peinture, laque, boîtes de rangement,
notices, emballages, boîtes de conditionnement pour expédition, etc
Exemple de
fiche article
dans SAP (1)

Identification du
numéro de l'article
dont on désire
voir la fiche

Fenêtre de choix
des vues que l'on
désire visualiser
Nomenclatures et gammes - Introduction
 Définies par le bureau d'étude
 Utilisées :
– par le gestionnaire de planification pour calculer les besoins en
quantités de matières, en quantités de ressources, et en dates, et
pour définir les ordres de fabrication
– mais aussi pour la vente, la maintenance, le calcul des coûts de
revient, et la constitution des ordres de fabrication

 Définissent :
– la composition des articles fabriqués par l'usine
– les processus (séquences d'opérations) de fabrication
Nomenclature

 Décomposition de l'article :
– produit fini (stockés, vendus),
– sous-ensembles (sous-produits stockés),
– matières premières (achetées)

 L'information doit permettre de prévoir les besoins en


approvisionnement :
– quantités, taille, poids, volume,
– type d'approvisionnement, provenance et lieu de stockage,
– remplacements possibles (en cas de stock insuffisant, lors des fins
de série),
– validité du composant dans la nomenclature (dates, géographique),
– etc
Nomenclature - Exemple
 Composition de l'article (jeu de dame)
– un plateau
– douze pièces blanches
– douze pièces noires
– boite de rangement Jeu de
– notice explicative dame

Pièce Pièce Boîte


Plateau Notice
blanche noire rangement

Support Cases Cases Peinture Cylindre


Laque Colle Peinture Cylindre
plateau blanches noires noire bois
blanche bois

Ebauche Peinture Feuille


plateau noire bois

Peinture Feuille
blanche bois
Nomenclatures dans SAP
 Une nomenclature est définie pour un triplet :
– article,
– division 0.n
Code article Article
– utilisation (sous-ensemble ou
matière première)
(produit fini)

Numéro division
Utilisation

1.n
Nomenclature

En-tête Poste composant


Numéro poste
Quantité
Statut (par secteur d'activité)
Type poste (1)
Date début/fin validité
Dates début/fin validité
Quantité de base (si pf produit par lot)
% perte
emplacement de montage
Nomenclatures dans SAP
 Utilisations :
– fabrication
– ingénierie
– calcul du coût de revient
– maintenance
– SD
Gammes
 Chaque opération à réaliser pour la fabrication nécessite un certain
temps d'exécution
 Il faut être capable d'anticiper les échelons de la production pour livrer
le produit final à une date donnée
Exemple - gamme

 Opérations pour la fabrication de l'article :


– approvisionnement - en matières premières et composants (bois, peinture,
notice imprimée, carton d'emballage, etc)
– usinage ou transformation - des matières premières et des composants
(découpage du bois pour le support du plateau, les cases et les pièces, peinture des
cases et des pièces, collage des cases sur le plateau, etc)
– assemblage et montage - (du plateau, du jeu empaqueté, etc)
– contrôle qualité - (du plateau, des pièces, du jeu empaqueté, etc)

Découpage Peinture Collage Laquage


Assemblage
case case plateau plateau

Découpage Peinture
pion pion
Gammes dans SAP
 Pour chaque article, on peut créer
plusieurs gammes correspondant à
Code article Article différentes tailles de lot, différentes
utilisations, différents statuts (en
1
Numéro division cous de création, lancé, etc).

Gamme Parallèle
Séquence
Type (principale/secondaire)
Alternative
1.n
En-tête
Composant
Numéro groupe de gamme Poste
Compteur groupe de gamme 1.n
Code article Outillage
intervalle taille de lot Poste de travail
utilisation Textes opération
statut Données de commande
Temps
Caract. de contrôle
Besoins - demandes
 Besoin = article  quantité  date

 Besoins indépendants :
– résultent directement des commandes (réelles ou prévues) de
clients.
– concernent des produits finis ou des composants intermédiaires
(sous-ensembles)

 Besoins dépendants :
– induits par les besoins indépendants (voir nomenclature)
– concernent tous les sous-produits de la nomenclature d'un produit
fini
Données SAP
 Nomenclature de T-F100 / Division 1000 / Utilisation = fabrication
(transaction C-S03)

T-F100
Pompe - 1pc

T-B100 T-B200 T-B300 T-B400 100-130


Boîtier - 1pc Roue - 1pc Arbre - 1pc Couvercle - 1pc Vis - 8pc

T-T000 T-T400 T-T500


Ebauche roue Ebauche arbre Ebauche couv
1pc 1pc 1pc
T-T100 T-T200 T-T300
Ebauche - 1pc Garniture - 1pc Vis - 8pc
Le besoin
 indépendant : sur produit fini (ou éventuellement sous ensemble)
 dépendant : sur composant de pf
 prévisionnel : pas spécialement rattaché à une vente
 client : rattaché à une vente à un client

 BIP : besoin indépendant prévisionnel


=> il existe une transaction SAP pour définir des échéanciers et des
tableaux de répartition des prévisions
 BIC : besoin indépendant client
=> provient des ventes (module SD)

(+ réservation et stock de sécurité)

 La gestion de la demande enregistre BIPs, BICs et besoins dépendants


Le calcul de planification
 MRP :
– identifie les articles et besoins à prendre en compte
– calcule les ordres à planifier (et des of) et les génères
– met à jour l ’état des stocks (EDS)
– décompose le besoins indépendants en besoins dépendants
– calcule les besoins en réapprovisionnement et génère les DA

 PDP :
– même chose, mais seulement au niveau des articles directeurs =>
• PF sur lesquels on a une demande indépendante (BIC/BIP)
• demande dépendante, mais ressource ou approvisionnement critiques

 Ces calculs se font en capacité infinie


MRP
 Génère des ordres planifiés avec :
– quantité
– date de début
– date de fin
– lien vers besoins dépendants si article composé

 5 étapes :
– calcul des besoins nets (calcul de la rupture de stock qui n ’est pas
toujours à 0, et peut varier en fonction de la demande)
– calcul des lots : quels OF, quelles quantités
– détermination du type d ’approvisionnement (interne/externe/mixte) et
calcul des dates (en fonction des délais de fabrication et de
réapprovisionnement)
– éclatement de la nomenclature
Différentes stratégies de planification
 Planification et exécution avec montage final
 Production sur stock
 Production à la commande
 Montage final à la commande
 Fabrication par lot
 Planification au niveau des sous-ensembles
 Planification au niveau des sous-ensembles sans montage final
 ...

 Dans SAP, chaque stratégie est identifiée par un numéro


Stratégies
 Elles indiquent au PDP/MRP quels sont les types de besoin à prendre
en compte pour faire la planification de la production

 Principales orientations :
– production sur stock (uniquement prévisionnel) avec les BIP
– production à la commande (uniquement cmdes) avec les BIC
– mixte, avec consommation des prévisions par les commandes

 La stratégie est associée à l ’article


=> Fiche article / vue MRP3 / groupe de stratégies
(plusieurs stratégies avec priorité)
Stratégies de planification et options de custo
 Y a-t ’il calcul PDP/MRP ?
 Les BIP sont-ils pris en compte dans le PDP/MRP ?
 Les BIC sont-ils pris en compte dans le PDP/MRP ?
 Y a-t ’il calcul au niveau des sous-ensembles ?
 L ’état des stocks est-il géré par client (individuel ou magasin) ?
 Les BIC consomment-ils les BIP ?
 Y a-t ’il réduction des besoins ?
 Quel événement déclenche la réduction ?
 Quelle source de donnée pour la réduction ?
 Etc.

 Il en existe un bon nombre, et de nouvelles stratégies peuvent être


définies par paramétrage
Planification de la production, stratégies

Cmdes client Prévisions


consommation
BIC BIP

Gestion
de la demande
réduction
réduction

PDP / MRP

DA OF OP

Stock

Magasin Individuel
Stratégies de planification (1)
 BIP pris en compte dans PDP/MRP : 10, 11, 30, 40
 BIC pris en compte dans PDP/MRP : 20, 84
 Calcul PDP/MRP : 10, 11, 20, 30, 40
 Réduction des BIP : 10, 11, 30, 40
 Déclenchement de la réduction des BIP
– livraison client : 10, 40
– entrée marchandise : 11
– sortie anonyme : 30
 Origine de la réduction des BIP
– stock magasin : 10, 30, 40
– OF : 11
Stratégies de planification (2)
 Réduction des BIC : 10, 11, 20, 30, 40
 Déclenchement de la réduction des BIC
– livraison client : 10, 11, 20, 30, 40
 Origine de la réduction des BIC
– stock individuel : 20
– stock magasin : 10, 11, 30, 40
 Consommation des BIP par les BIC : 40
 EDS avec segment individuel par client : 20
Exemple (1): stratégie 10
 Le carnet de commande BIP BIC
n ’est pas pris en compte
dans le calcul PDP/MRP
Gestion
demande
 Environnement de
production en masse BIP
(grande distribution tq hi-
PDP / MRP
fi, tv, alimentaire), pas de
fidélisation du client Réduction FIFO
Réduction de
 délais de livraison au des prévisions OP la cmde client
client très courts lorsque l ’on livre
 très forte saisonalité de la les commandes
demande (jouets à Noël, OF
glaces en été)

Stock magasin
 « production sur stock »
Exemple (2) : stratégie 11
 Le carnet de commande BIP BIC
n ’est pas pris en compte
dans le calcul PDP/MRP
Les prévisions sont Gestion
réduites à l ’entrée demande
marchandise BIP

PDP / MRP
 Production de masse
(aspirine fabriquée jour Réduction FIFO
Réduction de
et nuit) des prévisions OP la cmde client
 Pas de saisonalité à l’entrée
marchandise
 L ’outil de production est
OF
utilisé au maximum de
ses capacités Entrée marchandise
 La production n ’est plus Stock magasin
responsable du stock
 « besoins bruts »
Exemple (3) : stratégie 20
Commande client
 Pas d ’OP BIC gérée par segment
 Les OF ne regroupent individuel dans l ’EDS
pas les commandes =>
valorisation spécifique Gestion
demande

 Pas de prévisions (BIP)


possibles PDP / MRP
Réduction de
 Produits spécifiques et la commande à la
personnalisés tq grosses livraison client
machines outils
OF
 « Production à la
commande »

Stock individuel
commande client
Exemple (4) : stratégie 30
 Les prévisions ne BIP BIC
servent pas à anticiper
les commandes, mais à
constituer des stocks Gestion
supplémentaires, par ex demande
pour le contrôle qualité, BIP+BIC
la perte d ’échantillons,
etc PDP / MRP
Réduction des
Réduction
commandes
 Vente au comptoir en des prévisions OP
à la sortie anonyme à la livraison
plus des ventes sur client
commandes habituelles sur stock
 Prélèvements OF
 Echantillons
Stock
 « fabrication par lot »
Exemple (5) : stratégie 40
consommation
 Les prévisions servent à BIP BIC
anticiper les besoins
client
 si les cmdes sont > aux Gestion
demande
prévisions, le plan de
production est augmenté BIP+BIC
 sinon, reliquats en stock PDP / MRP

Réduction OP Réduction des


 La consommation n ’est des prévisions commandes
calculée que pour à la livraison client à la livraison client
affichage de l ’EDS, alors OF
que la réduction maj la
bdd
 « planification avec Stock magasin
montage final »
 la plus courante !!!
Exemple (6) : stratégie 82
 Pas de MRP, montage à la commande
en délai rapide
 Contrôle de disponibilité fait sur les BIC
stocks de composants, ctrle capa
possible, mais la surcharge n ’entraîne
pas de ré-ordonnancement Gestion
demande
BIC

 Produits simples, livraison dans la PDP / MRP


journée
 Alors que stratégie 2à pour produits
complexes
 « montage final à la commande » OF
Autres exemples de stratégies
 Au niveau des sous-ensembles

– 50 « sans montage final » : PF trop cher à monter, très forte valeur


ajoutée du dernier niveau de nomenclature => le montage final est
déclenché par la commande
– 59 « au niveau de l ’article fantôme » : permet de faire un tableau de
prévision pour plusieurs sous-ensembles à la fois
– 60 « avec art/nom de planification anticipée » : nombreuse variantes
de production similaires (par ex conditionnement) pour lesquelles on
désire faire des prévisions communes au niveau des sous-ensembles
– 70 « au niveau des sous-ensembles » : on ne sait pas faire de
prévision au niveau du PF (par ex trop de variantes pour prédire
exactement les ventes), mais on en fait au niveau des sous
ensembles pour accélérer le temps de réponse aux BIC