Vous êtes sur la page 1sur 15

Champ lexical du théâtre

1. Dramaturge (nom. masculin) : Auteur de pièces de théâtre.


2. Acte (nom. masculin) : La partie d'une pièce de théâtre composée
d'une série de scènes.
3. Scène (nom féminin) : Chacune des subdivisions d'un acte entre
l’entrée et la sortie d’un personnage.
4. Monologue (nom. masculin) : Scène où un personnage est seul sur
scène et où il se parle à lui-même, le véritable destinataire est en
réalité le public.
5. Dialogue (nom. masculin) : Échange entre deux personnages d’une
pièce de théâtre.
6. Réplique (nom féminin) : Riposte; réponse dite par un personnage
au cours d'un dialogue.
7. Tirade (nom féminin) : Une longue réplique (suite de phrases)
prononcée sans interruption par un personnage de théâtre destinée le
plus souvent à convaincre, persuader ou séduire.
• 8. Didascalie (nom féminin) : Une indication scénique qui est
donnée par l'auteur, et qui peut concerner les entrées ou sorties
des personnages, le ton d'une réplique, les gestes à accomplir, les
mimiques etc. Elle est souvent écrite en italique.
• 9. Exposition (nom féminin) : La première ou les premières scènes
d'une pièce de théâtre, qui donnent des indications sur les lieux, les
personnages, l'action.
• 10. Nœud (nom. masculin) : Point culminant de l’intrigue
dramatique entre les péripéties de nouement et de dénouement où
tout est mêlé mais où aucune solution ne semble possible.
• 11.Dénouement (nom. masculin) : Il s’agit des dernières scènes
d’une pièce de théâtre, là où l’intrigue se dénoue et où un ordre
nouveau est institué. Suivant le genre de la pièce (comédie ou
tragédie) il peut être heureux ou malheureux.
• 12. Aparté (nom. masculin) : Discours qu'un personnage dit à part
et que seul le spectateur est censé entendre et non les autres
personnages sur scène.
• 13. Quiproquo (nom. masculin) : Situation où un personnage
commet une méprise qui fait prendre un personnage, une situation
ou un objet pour quelqu'un ou quelque chose d'autre.
• 14.Antagoniste (adjectif) : Personnage en opposition ou
en conflit.
• 15. Péripétie (nom féminin) : Événement inattendu qui
modifie et fait évoluer l’intrigue dramatique.
• 16. Éponyme (adjectif) : Se dit d'un personnage qui
donne son nom à la pièce (Antigone de Sophocle et
d’Anouilh, Hamlet de Shakespeare.
• 17. Tragédie (nom féminin) : Œuvre dramatique dont la
composition est soumise à la règle des trois unités, qui
met en scène des personnages illustres, tirés de l'Antiquité
grecque ou romaine, qui fait reposer l'action sur des
conflits passionnels dans lesquels les personnages sont
déchirés et implacablement entraînés vers une catastrophe
ou un destin funeste.
• 18. Comédie (nom féminin) : Pièce de théâtre destinée à
provoquer le rire du fait des personnages, de leur langage,
de leur situation ou du jeu des comédiens. Le dénouement
est heureux.
Fiche de lecture
• Titre de l’oeuvre: Antigone
Auteur et siècle:Jean Anouilh, le 20ème siècle
Date d’écriture et de présentation:Pièce écrite
en 1942 et présentée en 1944
Genre
Tragédie moderne
Époque de l’action
Antiquité grecque
Lieu de l’action
Palais de Thèbes dans la cité de Thèbes(Grèce)
Registre ou tonalité de la pièce
Registre tragique
Règles classiques
Cadre historique
• Œdipe, dans la mythologie grecque, c'est fils de
Laïos et de Jocaste, roi et reine de Thèbes. Laïos,
averti par un oracle qu'il serait tué par son
propre fils, décida d'échapper à son destin : il
attacha les deux pieds de son fils nouveau-né et
le perdit dans la montagne. Mais l'enfant fut
recueilli par un berger et confié à Polybe, roi de
Corinthe; il l'appela Œdipe («celui qui a les pieds
enflés») et l'éleva comme son propre fils. Œdipe
ignorait le secret de sa naissance, aussi quand un
oracle déclara qu'il tuerait son propre père, il
quitta Corinthe. Au cours de son voyage, il
rencontra Laïos et le tua.
• Œdipe arriva à Thèbes, qui était sous la coupe
d'un monstre sanguinaire appelé le Sphinx.
• La créature bloquait les routes menant à la ville,
tuant et dévorant les voyageurs qui ne
• pouvaient résoudre l'énigme qu'elle leur
proposait. Œdipe, l'ayant résolue avec succès, le
• Sphinx se suicida. Œdipe s'attira les faveurs de la
ville pour avoir libéré Thèbes du Sphinx.
• En remerciement, les Thébains le firent roi de
Thèbes et lui donnèrent comme épouse la
• veuve de Laïos, Jocaste. Pendant de nombreuses
années, le couple vécut heureux, ne
• sachant pas qu'ils étaient en réalité mère et fils.
Jusqu'au jour où la peste ravagea le pays. L'oracle de
Delphes proclama que le meurtre de Laïos devait être
puni. Œdipe fit rechercher l'assassin qui, pensait-il,
devait se trouver dans la ville, mais il ne tarda pas à
découvrir que c'était lui qui avait tué son père sans le
savoir, et qu'il avait de plus épousé sa propre mère.
Jocaste se suicida de désespoir, et lorsqu'Œdipe se
rendit compte qu'elle était morte et que leurs enfants,
Étéocle, Polynice, Antigone et Ismène, étaient maudits,
il se creva les yeux et renonça au trône. Il demeura
à Thèbes pendant plusieurs années mais fut finalement
banni de la cité. Exilé, il erra, accompagné de sa fille
Antigone, et arriva près d'Athènes C'est là qu'Œdipe
mourut, après que le dieu Apollon lui eut promis que
l'endroit de sa mort resterait sacré et serait bénéfique
à la ville d'Athènes.
Polynice à la tête des armées d’Argos (ville ennemie
de Thèbes) veut reprendre le trône à son
frère Étéocle, qui refusait l’alternance prévue. Les
deux hommes s’entretuent lors d’un combat
singulier. Créon, nouveau roi de Thèbes et frère
de Jocaste, ordonne des funérailles solennelles
pour Étéocle, mais interdit d’ensevelir son autre
neveu, Polynice, considéré comme traître à la
Cité. Seule Antigone s’oppose à cette décision et
refuse de s’y soumettre.
Personnages
• ANTIGONE : Soeur d'Ismène et Fiancée de Hémon
• CREON : Oncle d'Ismène et d'Antigone, Père de
Hémon, mari d'Eurydice
• HEMON : Fiancé d'Antigone, Fils de Créon et
d'Eurydice
• ISMENE : soeur d'Antigone
• LA NOURRICE
• LE CHOEUR
• LES GARDES
• LE MESSAGER
Petit résumé
• Le Prologue, personnage héritier du chef de
choeur (Anouilh reprend cette tradition grecque
qui consiste à
• confer à un personnage particulier un monologue
permettant aux spectateurs de se rafraîchir la
mémoire. Le
• Prologue replace la pièce dans son contexte
mythique), présente les protagonistes, leurs
caractères et leurs
• rôles. Il résume également la légende de Thèbes.
• Antigone rentre chez elle, à l'aube, après une
promenade nocturne, elle est surprise par sa nourrice
qui
• lui adresse quelques reproches. Le dialogue donne lieu
à un quiproquo : la nourrice soupçonne Antigone
• d'être allée retrouver un garçon, d'avoir trahi son
fiancé, tandis qu'Antigone évoque son escapade avec
• beaucoup de mystère mais n'en dira pas plus. La
nourrice sort et Ismène tente de dissuader Antigone
• d'ensevelir le corps de son frère Polynice et ainsi
d'enfreindre l'ordre de Créon. Antigone n'entend pas
• devenir raisonnable.
• Antigone se retrouve à nouveau seule avec sa nourrice.
Elle pense à la mort, la nourrice la réconforte.
• Ensuite arrive Hémon à qui elle prie de lui pardonner
pour la dispute de la veille. Hémon la réconforte
• en lui déclarant son amour. Elle demande cependant à
Hémon de garder le silence et lui annonce qu'elle
• ne pourra jamais l'épouser. Là encore, la scène prête au
quiproquo : le spectateur comprend
• qu'Antigone pense à sa mort prochaine, tandis
qu'Hémon, qui lui n'a pas percé le dessin d'Antigone,
est
• attristé de ce qu'il prend pour un refus.
• Ismène essaie encore une fois de convaincre
Antigone de renoncer à son projet, mais elle
apprend qu'il
• a déjà débuté. Un des gardes du roi arrive
alors pour annoncer à Créon que quelqu'un à
recouvert de
• terre le corps de Polynice. Créon ne veut pas
que la nouvelle se répande.
• Le choeur intervient pour donner sa vision de
la tragédie. Antigone se fait arrêter par un
garde pendant
• qu'elle recouvre pour la seconde fois le
cadavre, elle est emmenée chez Créon qui est
prêt à la sauver
• et oublier l'affaire. Antigone refuse et se
révolte, elle veut sa mort.
• Ismène arrive, elle veut mourir avec sa soeur, elle est
prête aussi à aller recouvrir le corps de Polynice
• mais Antigone refuse. Créon appelle la garde qui
emmène Antigone. Hémon supplie son père de
• l'épargner mais il refuse car c'est elle qui voulait
mourir. Hémon s'enfuit.
• Antigone reste seule avec un garde, elle lui dicte une
lettre qu'elle veut adresser à Hémon. Le messager
• annonce la mort d'Antigone ainsi que celle d'Hémon.
Le Choeur apprend ensuite à Créon que sa
• femme Eurydice s'est donnée la mort en apprenant la
mort de son fls. Il ne reste plus que Créon et ses
• gardes...