Vous êtes sur la page 1sur 44

Séminaire d’Audit et

de Contrôle de
Gestion
M. Ngom Consultant-formateur en Sciences et
Techniques de gestion
mail: ngomanager@gmail.com
Tel :77 216 00 97
Audit
&
Contrôle de gestion

INTRODUCTION
L’Audit ou Le Contrôle de gestion : l’affaire de
tous les managers
L'audit et le contrôle de gestion sont à des titres divers
des fonctions internes de conseil dans l'entreprise.
Elles participent aussi bien à la détection des risques
et à l'amélioration du contrôle interne qu'au suivi des
prévisions et à l'élaboration de la stratégie.
Utilisant les mêmes données, analysant les mêmes
problèmes, dialoguant avec les mêmes responsables,
les deux fonctions se côtoient et parfois se
chevauchent. Elles participent, malgré elles, à la
multiplication des avis et conseils aux directions
générales.
L’Audit ou Le Contrôle de gestion : l’affaire de
tous les managers

Dans un objectif d'amélioration de la performance et


d'une meilleure gouvernance, il apparaît donc
important de rationaliser leurs actions et de les
coordonner.
Le présent séminaire propose ainsi une démarche
constructive d'amélioration, qui permet de :
 Préciser et mettre en perspective les enjeux des
relations entre les deux fonctions ;
 Donner des pistes concrètes pour améliorer leur
collaboration.
L’Audit ou Le Contrôle de gestion : l’affaire de
tous les managers

Ainsi, allons-nous commencer par définir le sens des


mots, un préalable essentiel à toute réflexion. Ce sens
ayant été largement conditionné par l’histoire, il
convient dans le même temps de dessiner à grands
traits le contexte historique. Par la suite nous
étudierons les objectifs, missions, outils et
méthodologies de chacune de ces fonctions avant de
montrer leurs spécificités.
1ère
partie
Audit
&
Contrôle de gestion:
Définitions
Qu’est-ce que l’audit ?

Qu’est-ce que l’audit ?

• Latin: « audire » = entendre


• To audit : vérifier, contrôler

7
Qu’est-ce que l’audit ?

Qu’est-ce que l’audit ?

Une démarche spécifique d’investigation et


d’évaluation à partir d’un référentiel, incluant un
diagnostic et conduisant éventuellement à des
recommandations.
Fondamentalement, l’audit est une démarche
d’observation, d’analyse et d’interprétation.

8
Qu’est-ce que l’audit ?

Audit (anglicisme que l'on peut remplacer par


contrôle, vérification, expertise, évaluation, etc.)
vient du verbe latin audire, écouter. Les Romains
employaient ce terme pour désigner un contrôle au
nom de l’empereur sur la gestion des provinces. Il fut
introduit par les Anglo-Saxons au début du XIIIe siècle
pour la gestion. Le premier cabinet d’audit fut fondé
au XIVe siècle à Londres

9
Qu’est-ce que l’audit ?

L'Audit est une activité indépendante et objective


qui donne à une organisation une assurance sur le
degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte
ses conseils pour les améliorer, et contribue à
créer de la valeur ajoutée.
L'audit aide cette organisation à atteindre ses
objectifs en évaluant, par une approche
systématique et méthodique, ses processus
de management des risques, de contrôle, et de
gouvernement d'entreprise, et en faisant des
propositions pour renforcer leur efficacité.

10
Qu’est-ce que l’audit ?
L’audit: pour qui? Et Pourquoi?
• Pour qui?
Les dirigeants(qu’a-t-on fait? peut-on faire mieux?)
Les actionnaires actuels (résultats, situation financière :
peut-on faire mieux? )
Les actionnaires potentiels (doit-on acheter? )
Les salariés (suis-je dans une situation d’emploi
précaire? )
Les fournisseurs (puis-je traiter? serai-je payé? )
Les clients (puis-je traiter? serai-je servi durablement? )
L’Etat (résultat fiscal? )
11
Qu’est-ce que l’audit ?
• L’audit: pour qui? Et Pourquoi?

• Pourquoi?

Nécessité de confirmer la validité des


informations données par l’entreprise.

12
Qu’est-ce que l’audit ?
La notion d’audit est large

L’audit est un processus objectif et systématique


L’audit cherche à évaluer la concordance entre
des assertions et la réalité
L’audit est avant tout un processus rigoureux
d’identification des problèmes.

On peut distinguer deux types : L’audit interne et


L’audit externe.

13
Audit externe

L’audit externe est un processus de contrôle mis en


place et exécuté par des personnes physiques ou
morales externes à l’organisation et dont l’objectif
principal est de formuler une opinion sur la fiabilité
et la sincérité d’une information donnée.
Cette information peut bien entendu être financière,
technique, juridique, fiscale…
Audit externe

Le Commissariat aux Comptes est classé sous cette


appellation d’audit externe car il permet de formuler
des opinions sur la sincérité la fiabilité de la situation
financière d’une entité à un moment donné en se
référant à un système reconnu légalement.
Audit interne

Mission confiée, par la Direction Générale d’une


entité, à un responsable ou un département selon la
taille de l’organisation. Il a pour finalité de formuler
un avis ou une opinion sur l’utilisation des ressources
mises à la disposition des responsables. L’audit
Interne garantit le respect des procédures mises en
place au sein de l’entité.
Audit interne

Hiérarchiquement, l’auditeur interne est rattaché à la


Direction Générale contrairement à l’audit externe
qui est commandité par l’Assemblée Générale des
Actionnaire.
Audit interne/Audit externe

Le système de contrôle interne mis en place au sein


d’une organisation est le support incontournable du
processus d’audit, qu’il soit interne ou externe. La
prise de connaissance des procédures de contrôle
interne est un préalable de toute intervention de
l’auditeur dont l’objectif est la formulation d’opinions
sur la sincérité et la fiabilité d’une information
donnée
Audit interne/Audit externe

Les audits font suite à un constat d’irrégularité ou à la


disponibilité d’une information donnée, ils sont dans
la plupart des cas réglementés (le cas des
commissariats aux comptes), formulent des opinions
indépendantes sur une situation donnée, disposent
d’outils techniques tels que les questionnaires les
enquêtes les entretiens les tests de conformité, et
sont périodiques
Le contrôle de gestion

Le contrôle de gestion est d`origine anglo-saxonne -


management control- qui renvoie au terme de
Pilotage. En effet, le contrôle de gestion évoque un
processus de pilotage de la gestion de l`entreprise.
Reprenant une métaphore d’aviation, le manager
peut être considéré comme un capitaine d’avion et il
est aidé par un co-pilote, le contrôleur de gestion qui
va l’assister à maintenir le cap, l’alerter en cas de
dérives et l’aider à prendre de bonnes décisions
surtout en temps de troubles.
Le contrôle de gestion

Ainsi, "Contrôler la gestion d’une entreprise,


c’est maîtriser sa conduite
en s’efforçant de prévoir les événements
pour s’y préparer avec son équipe et
s’adapter à une solution évolutive."

(Plan Comptable Général)


Le contrôle de gestion

De manière classique, " Le contrôle de gestion est le


processus par lequel les managers s’assurent que
les ressources sont obtenues et utilisées, avec
efficience et efficacement, pour atteindre les
objectifs de l’organisation."

(R.N. Anthony, 1965)


Le contrôle de gestion

Il s’agit simplement de la recherche et de la mise


en œuvre de méthodes propres à guider l’action
collective vers la réussite.
Le contrôle de gestion

C’est un instrument de pilotage de la performance.


La performance pouvant s’exprimer au travers de 4
critères :
• Economie : acquérir les ressources à moindre cout
• Efficacité : rapport entre le résultat et les objectifs
• Efficience : rapport entre le résultat et les moyens
mis en œuvre
• Effectivité : rapport entre le résultat et la
satisfaction du personnel de l’entreprise.
Le contrôle de gestion

En somme « contrôle de gestion » c’est vérifier,


surveiller, évaluer, maitriser la gestion. Il permet de:
Vérifier si tout est conforme aux ordres et aux
méthodes,
Surveiller de façon permanente le déroulement
des opérations,
Evaluer les écarts de réalisations par rapport aux
objectifs,
Maitriser l’organisation par les différentes
mesures de correction des processus de gestion.
Le contrôle de gestion

Ainsi, il faut comprendre le mot « contrôle » au


sens de maîtrise et non pas de surveillance. Les
dirigeants d’une entreprise doivent avoir la maîtrise
de leur gestion, de la même façon qu’un
conducteur doit avoir la maîtrise de son véhicule.
Pour les petites entreprises, cette maîtrise ne
nécessite aucun outil particulier car le dirigeant
exerce un contrôle direct sur les opérations
réalisées.
Le contrôle de gestion

En revanche, dès que la croissance de l’entreprise


nécessite le recours à la délégation, les dirigeants
doivent mettre en œuvre des outils leur
permettant:
- d’une part, de collecter les informations
nécessaires pour prendre des décisions pertinentes,
- de s’assurer que leurs décisions sont bien
appliquées (incitation et contrôle).
2ème

partie

Objectifs, missions, outils


&
Méthodologie de ces 2 fonctions
Les objectifs de l’audit et du CG

 La conformité aux lois et règlements.


 L’application des instructions et
orientations fixées par la Direction
Audit Générale
 Le bon fonctionnement des processus
internes de la société
Les objectifs de l’audit et du CG
 définition de la stratégie
 Suivre la mise en œuvre de la stratégie
 Préparer l’allocation maximum des
ressources en conformité avec les objectifs
courts termes et les objectifs stratégiques.
 Mesurer les performances.
Contrôle  Piloter l’activité et prendre les actions
de gestion correctrices.
 Fournit des analyses
 Fait des appréciations, des
recommandations,
 Donner des avis et des informations
concernant les activités
Les objectifs de l’audit et du CG

De façon générale, le CG a pour


objectif de Diriger, planifier les
Contrôle tâches, organiser les
de gestion responsabilités, conduire les
opérations et contrôler le marché.
Les missions de l’audit et du CG

 Examiner les systèmes établis en vue


d'assurer le respect des politiques de
gestion des plans, des procédures, lois
et représentations
Audit
 Apporter une valeur ajoutée
 Améliorer le fonctionnement de
l’organisation
 L’aider à atteindre ses objectifs
Les missions de l’audit et du CG

 performance des activités afin


d’optimiser leur pilotage : dans cette
optique, le contrôle de gestion doit
essentiellement apporter les outils de
connaissance des coûts.
Contrôle  Nourrir le dialogue de gestion entre les
de gestion différents niveaux de responsabilité
(responsables de programmes,
responsables de budgets opérationnels
de programme, responsables d’unité
opérationnels et opérateurs).
Les missions de l’audit et du CG

 Examiner la fiabilité et l'objectivité


de l'information financière ainsi que
Contrôle les moyens utilisés pour identifier,
de gestion mesurer, classer et présenter ces
informations.
Les Outils de l’audit et du CG

 Critères de choix.
 Pilotage ;
Audit  Organisation ;
 Procédure ;
 Supervision
Les outils de l’audit et du CG
 terme (Fixation des objectifs)
 Suivi des performances :
 Comptabilité analytique
 Tableau de bord
 Contrôle budgétaire & Analyse des
Contrôle écarts
de gestion  Assistance et conseil aux managers.
 Action de correction et simulation.
 Appréciation de leur valeur et de leur
adéquation à l'objectif.
 Description du savoir faire
 Définition des entrées / sortir
Méthodologies de l’audit et du CG

 La phase de préparation
 La phase de réalisation
Audit  La phase synthèse et de
communication
 La phase de suivi de recommandations
Méthodologies de l’audit et du CG

 Tableaux de bord et reporting


Contrôle  Les budgets pour piloter la création
de gestion de valeur
 Conclusion
3ème

partie

Comparaison entre: l’audit


&
Et le contrôle de gestion
Tableau de comparaison
Audit Contrôle
valide la procédure de calcul du résultat vise à analyser l’efficacité du système de
de gestion gestion.
cerne les leviers permettant de réduire Le contrôle de gestion permet de
l’écart entre les deux types de résultat dégager les écarts significatifs et essaye
(résultat comptable et résultat de de trouver les causes de ces écarts pour
gestion) pouvoir les corriger

L’audit permet d’obtenir une évaluation le contrôle de gestion peut être au


du niveau de performance du contrôle service de l’audit et opère un contrôle
de gestion. par exception
Tableau de comparaison
Audit Contrôle
l’audit est un travail très normalisé dans
La mise en œuvre du contrôle de
ses méthodes, dans la rédaction du
gestion est un peu plus intuitive
diagnostic
cerne les leviers permettant de réduire Le contrôle de gestion permet de
l’écart entre les deux types de résultat dégager les écarts significatifs et essaye
(résultat comptable et résultat de de trouver les causes de ces écarts pour
gestion) pouvoir les corriger

L’audit permet d’obtenir une évaluation le contrôle de gestion peut être au


du niveau de performance du contrôle service de l’audit et opère un contrôle
de gestion. par exception

l’audit interne mène une recherche Affine la recherche, ou l’élargi à l’amont


méthodique des dysfonctionnements. ou à l’aval du problème
L’audit interne rédige le diagnostic et la Focalise l’audit interne sur ces écarts
mise en œuvre du contrôle de gestion importants
Tableau de comparaison
Audit Contrôle
la composante humaine des deux métiers est extrêmement forte Mais la mission
de contrôle de gestion est plus fragile car si cette fonction n’est pas promue par la
direction générale, la valeur ajoutée de son travail ne sera pas aussi élevée qu’elle
pourrait l’être. Il faut absolument éviter que son rôle se limite à l’animation de la
procédure budgétaire.
Obligation
Etre d’une rigueur absolue dans ses
Respecter les normes comptables nationales jugements
et/ou internationales

Doit conserver son indépendance en


refusant d’apporter un quelconque jugement
Doit savoir formuler des jugements de valeur
sur les décisions de gestion qui sont prises
et des opinions.
=>Imposition au respect du principe de
Non - immixtion dans la gestion.
Comparaison entre Audit et CG

Résultat :

Le contrôle de gestion peut faire l'objet d'un audit interne pour


s'assurer par exemple que les processus d'obtention des chiffres sont
bien sous contrôle, que les procédures d'enregistrement et de
traitement des données sont respectées, que les informations sont
diffusées aux bonnes personnes.
3ème

partie

Les spécificités de l’audit


&
du contrôle de gestion