Vous êtes sur la page 1sur 40

Droit Marocain de la

concurrence

Exercice
EXERCICE
 Le droit de la concurrence est le droit
répressif de tous les comportements
restrictifs de la concurrence à caractère
collectifs ou individuels
 -vrai
 -faux
EXERCICE
 Sont hors champs d'application du droit
la concurrence les décisions de
l'administration:
 -portant sur la fixation des prix
 -portant sur le lancement d'un marché
public
EXERCICE
 Le droit de la concurrence ne concerne
que les activités commerciales
 -Vrai
 -faux
EXERCICE
 4-L'analyse du marché en droit de la
concurrence repose sur:
 Les caractéristiques du produit
 La capacité d'un produit à remplir les
mêmes besoins qu'un autre produit pour
un consommateur.
EXERCICE
 5- l'étendue géographique de la demande
et de l'offre est déterminante dans
l'applicabilité des règles de la
concurrence
 Vrai
 Faux
EXERCICE
 6- les activités économiques exercées par
les syndicats professionnels dans la
limite de leur objet sont du domaine du
droit de la concurrence

 Vrai
 Faux
EXERCICE
 7- sont considérées comme des
comportements anticoncurrentiels,
 Les contrats de distribution sélective
 Les accords entre entreprises pour limiter
la production
EXERCICE
 8- trois distributeurs agissant sur le même
marché échangent des informations sur
les délais de paiement applicables par
leurs fournisseurs respectifs. Leur
comportement est légal.
 Vrai
 faux
EXERCICE
 10-l'accord entre deux entreprises faisant
parties du même groupes de sociétés
portant sur la fixation d'un prix minimum
de revente est une entente
anticoncurrentielle.
 Vrai
 Faux
EXERCICE
 11- les recommandations faites par un
franchiseur à son franchisé concernant
les tarifs maxima de revente sont
anticoncurrentielles.
 Vrai
 Faux
EXERCICE
 12- un alignement des prix entre
différentes entreprises du même marché
est une entente présumée

 Vrai
 Faux
EXERCICE
 13- la détermination du caractère
anticoncurrentiel d'une décision prise par
l'ordre professionnel des architectes sur
la fixation des tarifs dépend de son effet
sur le marché.
 Vrai
 Faux
EXERCICE
 14- l'accord établi entre quatre PME
détenant respectivement 3%, 0,5%, 10%,
2% pour l'amélioration des conditions de
commercialisation de leurs produits est
une entente proconcurrentielle

 Vrai
 Faux
EXERCICE
 15- la position dominante d'une entreprise
est déterminée en droit de la concurrence à
partir de :
 -La part de marché
 -la capacité de l'entreprise à empêcher
l'exercice d'une concurrence effective sur le
marché, en conséquence elle a la possibilité
de comportements indépendants vis-à-vis
de ses concurrents, de ses clients.
EXERCICE
 16-la position dominante en droit de la
concurrence exige l'existence de liaisons
juridiques ou financières entre
entreprises.
 Vrai
 Faux
EXERCICE
 17- la détention de droit de propriété
industrielle est position dominante
anticoncurrentielle
 Vrai
 Faux
EXERCICE
 18- la position dominante est incriminée
sous les conditions suivantes:
 -l'existence de l'abus et l'effet
anticoncurrentiel sur le marché
 -l'existence de l'abus, le lien de causalité
entre l’abus et la position dominante et
l'effet sur le marché.
EXERCICE
 19-l'exploitation abusive de position
dominante et l'exploitation abusive de
dépendance économique sont deux
pratiques distinctes

 Vrai
 Faux
 -l'accord entre deux entreprises faisant
parties du même groupes de sociétés portant
sur la fixation d'un prix minimum de revente
est:
 -une entente anticoncurrentielle
 -une entente pro concurrentielle

 - Selon la loi 104-12 portant modification de
la loi 06-99, les entreprises parties à un
comportement anticoncurrentiel peuvent
obtenir auprès de l'autorité de la concurrence
une réduction de la sanction voire l'immunité
en dénonçant la pratique anticoncurrentielle
par:
 - le régime d'exemption
 -la mesure de clémence
 est une concentration économique au sens
du droit de la concurrence:
 - la création d'une entreprise commune
accomplissant de manière durable toutes
les fonctions d'une entité économique
autonome.
 - une fusion entre entreprises
antérieurement dépendantes
 Le contrôle des concentrations est initié par

 Une notification de l’opération de


concentration à l’autorité
 Auto saisine de l’autorité de la concurrence
 Selon la loi 104-12, l’autorité politique peut
s’opposer à la décision d’interdiction de la
concentration par le Conseil de la
concurrence
 Pour des considérations de progrès
économique et social
 Ne relève pas de sa compétence
 En cas de fusion ou en cas de création d’une
entreprise commune, l’obligation de
notification de la concentration est à la
charge
 De toutes les entreprises parties à l’opération
 De l’entreprise cible.
 Le seuil en valeur absolue de contrôle d’une
opération de concentration conclu entre
opérateurs nationaux sur le marché
marocain:
 CA de 250 millions de DH
 40% de part de marché
 Le délai dont dispose le conseil de la
concurrence pour examiner les effets
économiques compensateurs d’une
concentration économique est :
 60 jours
 90 jours
 - un refus de vente est interdit entre
professionnels
 -par principe
 -sous conditions (caractère anormal de la
demande, mauvaise foi)
 - l'action en concurrence déloyale est fondée
sur les éléments suivants:
 -la faute, la preuve du préjudice
 -le comportement fautif, le préjudice et le
lien de causalité
 - Au titre de la concurrence déloyale, un
agissement qui porte atteinte à l’image, à la
réputation d’une entreprise ou d’un produit
est :
 -une confusion
 -un dénigrement
 - le Conseil de la concurrence en vertu de la
loi 06-99 sur la liberté des prix et de la
concurrence peut être saisi par:
 -une entreprise victime d'un
comportement anticoncurrentiel
 -une chambre professionnelle
 Le fait pour des personnes physiques ou
des personnes morales d’exercer des
activités commerciales sans remplir leurs
obligations commerciales
 Acte de concurrence déloyale
 Concurrence interdite
 L’entreprise victime d’un débauchage
déloyale de son personnel doit elle prouver:
 L’activité concurrente de l’entreprise auteur
du débauchage
 L’acte déloyal de l’entreprise concurrente
 Une clause de non concurrence est valable
sous conditions suivantes:
 Accessoire d’un contrat,
 Limitée dans le temps et l’espace
 Dans un contrat d’agence commerciale, le
mandant doit protéger pendant 2 ans et dans
le périmètre géographique convenu, l’agent
commercial contre la concurrence des autres
agents commerciaux.
 Vrai
 faux
 Le recours contre les décisions du Conseil de
la concurrence en matière de concentration
économique est porté devant :
 La cour d’appel de Rabat
 La cour de cassation
 Les enquêteurs du Conseil de la concurrence
peuvent procéder à la réalisation de leurs
investigations dans les locaux professionnels
et la saisie des documents
 Avec autorisation du procureur du Roi
 Sans autorisation du procureur du Roi
 Le président du Conseil de la concurrence
est nommé par
 Par Dahir pendant 5 ans non renouvelable
 Par décret pendant 5 ans renouvelable une
fois
 Les agissements parasitaires entre entreprise
suppose pour leur qualification:
 L’originalité et la clientèle commune
 L’originalité du produit ou de la marque
 La clientèle commune
 L’entreprise victime d’une concurrence de
son salarié peut intenter une action en
justice contre celui-ci après cessation du
contrat de travail sans clause de non
concurrence.
 VRAI
 FAUX