Vous êtes sur la page 1sur 37

Projet

Projet irrigation
irrigation
localisée
localisée
Plan
• Données de base d‘un projet d‘irrigation.
• Description des équipements
• Calcul de base
• Dimensionnement du réseau principal
• Simulation sur EPANET
• Dimensionnement des rampes et portes rampes
• Mixage des diamètres
• Etude d‘un vrai projet d‘irrigation localisée
Introduction :
• L’objectif du projet est d’installer un
système d’irrigation goutte à goutte sur
une superficie déterminée.
• La plantation est équipée d’un puits à coté
duquel sera aménagée une station de tête
constituée de : fertiliseur, filtre à disque,
régulateur de pression, clapet anti-retour,
soupapes de décharge, compteurs et des
accessoires .
DONNEES DE BASE DU
PROJET
• Culture pratiquée
• Source d’eau : Puits (ND).
• Superficie totale.
• Interlignes.
• Espacement entre arbre.
• Type de sol.
• Besoin de pointe : mm/j.
• La topographie de l’exploitation.
DESCRIPTION DES
EQUIPEMENTS 
La station de tête :
La station de tête comprend les
différents appareils nécessaires pour
garantir le bon fonctionnement et la
sécurité du réseau ainsi que la protection
de l'environnement .Les différents
fonctions assurées concernent le
conditionnement hydraulique de l'eau, la
filtration, la programmation et le
comptage.
Les différents appareils
d'une station de tête
• filtre à disque :
• La filtration de l'eau est une fonction
essentielle de la station de tête. Le
choix du filtre est en fonction de la
provenance de l’eau, pour une eau de
nappe propre, un filtre à disque est
largement suffisant.
fertiliseur :
• un injecteur d’engrais

Organes de sécurité :
Pour assurer un maximum de sécurité du
système
d’irrigation :
-Clapet anti-retour 
-Soupape de sécurité
Organes de contrôle
et de régulation :
• Pour un contrôle optimal du débit
total distribué par l’installation, et
pour permettre de s’apercevoir de la
baisse des débits due au colmatage
éventuel des émetteurs, on prévoit
l’installation d’un compteur de tête .
Autres équipements :
• Manomètre
• Emetteurs 
• Vannes 
• Régulateurs de pression 
• Rampes
• Portes rampes et conduites principales 
• Dispositifs de raccordement 
• Pompe
Calcul
de base
% Sol humecté
• Choix du débit moyen des goutteurs en l/h
qui convient à % d´humectation=40%.
• Soit une rampe ou doubles rampes.
• Doubles rampes surtout pour les vergers.
• Ecartement entre les goutteurs Eg.
Calcul de pluviométrie :

• A l´aide de la formule suivante:


Plu = Qn * Nr / (Eg * EL)
Unité est: mm/h
• Avec
• Nr (m) : le nombre de rampes par rangée d’arbre,
• Qn (l/h) : le débit nominal d’un goutteur,
• Eg (m) : l’espacement entre goutteur 
• EL (m) : l’interligne.
Débit en tête

Qtête=S*P

Avec Qtête en m^3/h


S: la superficie
P: la pluviométrie
La duré en poste d
´irrigation 
• Par la formule suivante:
T=B/P en heure
B:Besoin de pointe.
P: Pluviométrie.
Nombre des goutteurs 

• Par la formule:
ng=  (2)*S*10000/(Eg*Era)
Tracé
choix des postes :
• Par exemple:

Poste 1: {parcelle 1 et parcelle 4}


Poste 2:{ 2 et 5 }
Poste 3:{ 3 et 6}
Dimensionnement
du réseau
principal 
Les différents diamètres nominaux disponibles

sur le marché avec leurs diamètres intérieurs :

Dint=DN-(2*Epaisseur)
calcul des pertes de
charge
• Par la formule de HAZEN WILLIAMS :
∆H = 1,21.10^10 *(Q/Chw)^1.852 * Di^(- 4,87) * L
Avec
Q: Débit dans la conduite.
Chw: coef. De Hazen WILLIAMS.
Di: Diamètre intérieur.
L: Longueur de la conduite.
Calcul de la vitesse de l
´écoulement

• V=(4*Q*1000)/(Л*Di^2)
avec
Q en l/s
Di en mm
V en m/s.
Choix des diamètres
• A partir des calculs des différents
paramètres, on fait le choix des
diamètres, en responctant la décision
suivante:
la vitesse de l´écoulement est dans les
environs de 1 m/s.
Caractéristique de la
pompe 
1- HMT de la parcelle la plus loin .
• HMT=Pr+PDC+PDS+ΔZ en MCE
avec
Pr: pression requise.
PDC: pertes de charge linéaires.
PDS: pertes de charge singulières.
ΔZ : profondeur de la lame d´eau dans le
forage.
• 2- Le débit maximal sortant de la
pompe:

• Est celui du poste le plus exigent.


• Le débit est en m^3/h
Puissance de la pompe
• P = ( * g * Q * HMT) / ŋ
En Kw Avec
• Q: Débit en m3/s.
• HMT : Hauteur manométrique totale de la
pompe en mCE.
• ŋ : Rendement de la pompe ŋ=0.75.
  : masse volumique de l’eau.
• g : Accélération de la pesanteur.
Puissance du moteur 
Pm =1,2 * P * ŋ
en kw avec:
• Pm : Puissance du moteur ;
• P : Puissance absorbée par la pompe ;
• ŋ : Rendement du moteur .
Simulation sur EPANET :
• EPANET est un logiciel de simulation du comportement
hydraulique et de la qualité de l'eau sur de longues
durées dans les réseaux sous pression. Un réseau est un
ensemble de tuyaux, nœuds (jonctions de tuyau),
pompes, vannes, bâches et réservoirs. EPANET calcule
le débit dans chaque tuyau, la pression à chaque nœud,
le niveau de l'eau dans les réservoirs, et la
concentration en substances chimiques dans les
différentes parties du réseau, au cours d'une durée de
simulation divisée en plusieurs étapes. Le logiciel est
également capable de calculer les temps de séjour de
l'eau et de suivre l’origine de l’eau.
Dimensionnement des rampes
et des portes rampes
• Pertes de charge admissibles dans les rampes et
portes rampes :
• Tout d’abord, on doit déterminer les pertes de charges admissibles tout
en respectant la règle de Christiansen.
• Si on limite la variation du débit à 10%, on aura :
• D’après la courbe caractéristique Q=K*(H^x)
• ∆Q/Q = 10 %  ∆Q/Q = x * ∆H / H = 10 %
• Par exemple, on prend x =0,397 c.à.d ∆H/H = 25 %.
• Pour H=10 mCE  ∆H=2,5 mCE
• Donc la plage de variation du débit de 10% correspond à une
variation de pression de 25%.

Pertes de charge
• La formule empirique la plus utilisée est celle de Hazen Williams :
• ∆H = 1,21. 1010 * (Q/Chw) 1.852 * D- 4, 87* F* L

• Où :
• - H : Perte de charge linéaire dans une conduite en mCE ;
• - Q : Débit d’écoulement en l/s ;
• - C : Coefficient de rugosité de Hazen Williams dépendant de la
nature de la conduite :
• Conduite en PVC = 150
• Conduite en PE = 140
• - D : Diamètre intérieur de la conduite en mm ;
• - L : Longueur de la conduite en m ;
Pertes de charge
• F : Coefficient de réduction de Christiansen
dépendant du nombre de sorties dans la conduite
est calculé par la formule suivante :
• F= (2n/2n-1) x [(1/b+1) + ((b-1)1/2 /6n²)]
• Avec :
• n le nombre de sorties sur la conduite.
• b l’exposant du débit dans la formule de perte de
charge de Hazen Williams (b = 1,852).
• En général F=0.36
Détermination de la pression
maximale et minimale :
• En réalité, il a été montré que 77% de la
perte de charge dans la rampe à lieu avant 40
à 50% de sa longueur.
• En pratique, on prend une charge à l’entrée
Hmax = Hnom + 77%.∆H
comme charge du goutteur en tête de la
rampe; et une charge minimale
Hmin = Hnom - 23%.∆H
comme charge du goutteur en aval de la
rampe.
Dimensionnement des
rampes 
• le dimensionnement des rampes est
selon la rampe la plus défavorisée,
• les débits Qr max et Qr min sont
déterminés par l’équation
caractéristique du goutteur.
• Ensuite on peut calculer l’uniformité par la
formule :

EU = 100 x (1- 1,27 x V/e^(1/2)) x (Q min / Q nom)

• Avec :
V = coefficient de variation des goutteurs (fourni
par le fabricant)
• Q min = le débit correspondant à la charge
minimale sur la parcelle.
• Q nom = le débit nominal du goutteur.
• e = nombre de goutteurs par arbre.
Dimensionnement des
portes rampes 
• Le calcul des pertes de charges s’effectue
de la même manière que celui des rampes.
Seulement ici la charge minimale du porte
rampe est égale à la charge maximale de la
rampe :
Hpr min = Hr max
Hpr max = Hpr min
+ Hpr
• Calcul de l´Uniformité.
Mixage des diamètres

L1= 0,4 * L L2= 0,6 * L

∆H= ∆HgL+ ∆HpL2 - ∆HgL2


Etude
d´un projet

Vous aimerez peut-être aussi