Vous êtes sur la page 1sur 4

.

Mise en évidence des discontinuités macroscopiques de la matière

Les examens que nous considérons ici ont pour objet de déceler
les affaiblissements géométriques
. de la matière,
qu ’ils soient localisés (fissures, piqûres)

ou étendus (perte d ’épaisseur par corrosion ou érosion)


Cette méthode exploite l ’épanouissement du flux magnétique que crée une
discontinuité superficielle ou à proximité de la surface, lorsque la pièce à
contrôler est soumise à un champ magnétique.
Une fine suspension d ’oxyde magnétique y est répandue. Cet oxyde se
concentre à l ’endroit du défaut. Il faut bien entendu que celui-ci soit à deux
dimensions et perpendiculairement au champ.

Plusieurs méthodes existent pour créer le champ magnétique:

A) Faire passer un courant dans la pièce. Les défauts pouvant alors être mis
en évidence sont ceux placés dans l ’alignement des pôles.
B) Produire un champ induit, soit à l ’aide d ’un câble placé à proximité de la
pièce, soit à l ’aide d ’un solénoïde.
Les défauts décelés sont dans ce cas perpendiculaires aux lignes de champ
C) Fermer un circuit magnétique. La pièce à contrôler est placée entre deux
.
pôles d ’un électro-aimant ou d ’un aimant permanent. Les défauts décelés sont
perpendiculaires à l ’alignement des pôles.
L ’utilisation d ’un courant continu serait théoriquement la solution
idéale s ’il assurait une bonne répartition des particules magnétiques.

La mobilité optimale de ces particules est obtenue grâce au semi-


redressement d ’un courant alternatif, qui combine les avantages de la
mobilité des particules et de la pénétration du champ (effet de peau).

E révélateur est très généralement constitué d ’une poudre d ’oxyde


de fer, grise ou pigmentée, éventuellement fluorescente, en suspension
dans de l ’eau ou des hydrocarbures.

Différentes techniques d ’enregistrement existent.

Citons l ’enregistrement photographique (utilisant de filtres spéciaux


pour les particules fluorescentes), les bandes enregistreuses magnétiques
qui seront influencées par le flux de fuite ou la réplique sur un papier
. autocollant.