Vous êtes sur la page 1sur 36

Aléa sismique et

Vulnérabilité

Réaliser par:
Encadré par:
Meryeme BENAZZOU
Mme. Siham SAKAMI
Hind BAHOU
1
Année Universitaire 2011-
Plan
I. Introduction: Risque Sismique
II. Axe I: Aléa Sismique:

a) Méthode probabiliste
b) Méthode déterministe
c) Evaluation du risque sismique

III. Axe II: Vulnérabilité Sismique:

a) Diagnostic
b) Vulnérabilité des Ouvrages Génie Civil
c) Evaluation de la Vulnérabilité Sismique

IV. Conclusion

2
INTRODUCTION ALÉA MÉTHODE MÉTHODE ÉVALUATION VULNÉRABILITÉ
SISMIQUE PROBABILISTE DÉTERMINISTE DU RISQUE
SISMIQUE
SISMIQUE

3
INTRODUCTION ALÉA MÉTHODE MÉTHODE ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE PROBABILISTE DÉTERMINISTE DU RISQUE
SISMIQUE

Aléa sismique : la probabilité qu’un séisme ou

tremblement de terre d’une certaine magnitude, puisse affecter


une région durant une période donnée

Risque sismique : l’impact de l’aléa sismique sur

l’activité humaine en général.

4
INTRODUCTION ALÉA MÉTHODE MÉTHODE ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE PROBABILISTE DÉTERMINISTE DU RISQUE
SISMIQUE

L'analyse de l'aléa sismique étudie l'occurrence des tremblement de


terre et les mouvements forts du sol qui en découlent.

Approche probabiliste Approche déterministe

5
INTRODUCTION ALÉA MÉTHODE MÉTHODE ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE PROBABILISTE DÉTERMINISTE DU RISQUE
SISMIQUE

Intervenir la notion de temps et d'occurrence. Elle nécessite la connaissance


de la variation du taux de sismicité sur le territoire.

La demande typique est la suivante : « Quelles sont les chances de


dépasser une accélération du sol de 2 m.s-2 à tel point dans les 50 prochaines
années ? ».

 Cette approche permet aussi de réaliser une carte de l'aléa sismique.

6
INTRODUCTION ALÉA MÉTHODE MÉTHODE ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE PROBABILISTE DÉTERMINISTE DU RISQUE
SISMIQUE

7
INTRODUCTION ALÉA MÉTHODE MÉTHODE ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE PROBABILISTE DÉTERMINISTE DU RISQUE
SISMIQUE

8
INTRODUCTION ALÉA MÉTHODE MÉTHODE ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE PROBABILISTE DÉTERMINISTE DU RISQUE
SISMIQUE

 À partir de l'analyse des paramètres géologiques et


sismologiques de l'ensemble des séismes et paléoséismes
qui se sont historiquement produits, 9
INTRODUCTION ALÉA MÉTHODE MÉTHODE ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE PROBABILISTE DÉTERMINISTE DU RISQUE
SISMIQUE

L'approche déterministe :permet de faire des études de scénario


quand la plupart des paramètres du problème sont fixés. En pratique, elle
permet de répondre à des demandes du type : « Quelles seraient les
accélérations du sol dans le cas d'un séisme de magnitude 6 ? ».

La réponse à cette question se base souvent sur les connaissances


acquises grâce à la sismicité historique. Si le scénario est inédit et n'a pas
de réponse dans les bases de données, alors une simulation numérique du
problème est requise.
10
INTRODUCTION ALÉA MÉTHODE MÉTHODE ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE PROBABILISTE DÉTERMINISTE DU RISQUE
SISMIQUE

11
INTRODUCTION ALÉA MÉTHODE MÉTHODE ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE PROBABILISTE DÉTERMINISTE DU RISQUE
SISMIQUE

 les approches probabilistes reposent sur une mesure de la survenance


ou de l'intensité du risque, fonction de la loi de probabilité qui lui est

associée.

les approches déterministes reposent sur une expertise de nature à


identifier les causes des risques et à quantifier leur conséquence.
interprétation par des processus physiques réalistes

12
INTRODUCTION ALÉA MÉTHODE MÉTHODE ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE PROBABILISTE DÉTERMINISTE DU RISQUE
SISMIQUE

Le risque sismique est présent partout à la


surface du globe, son intensité variant d’une

région à une autre.

 La situation géographique du Maroc, aux


frontières de la plaque africaine, fait que plusieurs
régions de notre pays peuvent être qualifiées de zones
sismiquement actives.
13
INTRODUCTION ALÉA MÉTHODE MÉTHODE ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE PROBABILISTE DÉTERMINISTE DU RISQUE
SISMIQUE

 Le passage de l’aléa au risque suppose la prise en compte de


la vulnérabilité des enjeux soumis à cet aléa.

14
INTRODUCTION ALÉA MÉTHODE MÉTHODE ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE PROBABILISTE DÉTERMINISTE DU RISQUE
SISMIQUE

Les Pertes potentielles:

 en taux d’endommagement, compris entre 0 et 1 (0 et 100%) ;


en niveaux de dommages ;
-Négligeable (D0) ;
-Leger (D1) ;
-Modères (D2) ;
-Grave ou sévère (D3) ;
-Très lourds (D4) ;
-Destruction (D5).
en proportion de victimes ;
et par un coût économique direct.

15
INTRODUCTION ALÉA MÉTHODE MÉTHODE ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE PROBABILISTE DÉTERMINISTE DU RISQUE
SISMIQUE

16
INTRODUCTION ALÉA MÉTHODE MÉTHODE ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE PROBABILISTE DÉTERMINISTE DU RISQUE
SISMIQUE

Cartographie des zones à risques:


Mise en sécurité de deux catégories d’installations:
•Ouvrages à risque « normal »: conséquences  dommages immédiats
subis par l’ouvrage, ses occupants et son contenu = constructions civiles
ou industrielles et autres ouvrages de génie civil
2) Installations « à haut risque »: le minimum des désordres= suites
extrêmement graves pour la population et l’environnement
-industries chimiques traitant ou stockant des produits hautement toxiques
susceptibles de se répandre
-installations de sécurité nucléaire
-grands barrages
Arbitrage entre exigences de sécurité et coût des mesures de protection

17
INTRODUCTION VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC VULNÉRABILITÉ ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE DES OUVRAGES DU RISQUE
GÉNIE CIVIL SISMIQUE

Sensibilité d'un territoire à un aléa.

Possibilité de souffrir des dégâts dans le cas où elle serait soumise à


l’action d’un séisme.

18
INTRODUCTION VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC VULNÉRABILITÉ ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE DES OUVRAGES DU RISQUE
GÉNIE CIVIL SISMIQUE

 Vulnérabilité : degré
d’endommagement pour
différents évènements. Elle
dépend des caractéristiques
physiques et géométriques des
constructions.

19
INTRODUCTION VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC VULNÉRABILITÉ ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE DES OUVRAGES DU RISQUE
GÉNIE CIVIL SISMIQUE

 Lors d’une réhabilitation parasismique, la première étape consiste à effectuer


un diagnostic de comportement de l’ouvrage sous l’action sismique et à identifier
ses faiblesses, c’est à dire sa vulnérabilité aux séismes.

20
INTRODUCTION VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC VULNÉRABILITÉ ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE DES OUVRAGES DU RISQUE
GÉNIE CIVIL SISMIQUE

1) Inspection de l’ouvrage : 2) Estimation des dommages:

21
INTRODUCTION VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC VULNÉRABILITÉ ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE DES OUVRAGES DU RISQUE
GÉNIE CIVIL SISMIQUE

 Ce diagnostic de comportement permettra également de préciser l'état de


conservation de la structure. La Vulnérabilité aura pour conséquence de rendre
plus grave un problème technique qui pouvait être mineur au départ .

22
INTRODUCTION VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC VULNÉRABILITÉ ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE DES OUVRAGES DU RISQUE
GÉNIE CIVIL SISMIQUE

 La vulnérabilité des structures


dépend des caractéristiques de
dessin et construction, de la qualité
des matériaux, de l’âge, de la
hauteur, etc.

Les études de vulnérabilité ne


sont pas uniquement réalisées sur
des bâtiments habitables, mais
aussi pour les ouvrages d’art et
réseaux

23
INTRODUCTION VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC VULNÉRABILITÉ ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE DES OUVRAGES DU RISQUE
GÉNIE CIVIL SISMIQUE

 L’étude du comportement des


constructions face à un séisme est
l’objet du calcul structurel avec modèles
mathématiques et méthodes
expérimentales.

Afin de simplifier cette étude, il est


possible d’utiliser différentes échelles
qui décrivent la classification des
bâtiments notamment l’échelle
européenne d’intensité macrosismique
« EMS-98 »

24
INTRODUCTION VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC VULNÉRABILITÉ ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE DES OUVRAGES DU RISQUE
GÉNIE CIVIL SISMIQUE

25
INTRODUCTION VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC VULNÉRABILITÉ ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE DES OUVRAGES DU RISQUE
GÉNIE CIVIL SISMIQUE

26
INTRODUCTION VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC VULNÉRABILITÉ ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE DES OUVRAGES DU RISQUE
GÉNIE CIVIL SISMIQUE

27
INTRODUCTION VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC VULNÉRABILITÉ ÉVALUATION CONCLUSION
SISMIQUE DES OUVRAGES DU RISQUE
GÉNIE CIVIL SISMIQUE

28
INTRODUCTION VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC VULNÉRABILITÉ ÉVALUATION DE CONCLUSION
SISMIQUE DES OUVRAGES LA
GÉNIE CIVIL VULNÉRABILITÉ

 Il s’agit d’apprécier le comportement probable des structures sous séisme.

L’objectif est d'identifier les facteurs de vulnérabilité analysés, d’établir une


hiérarchie des risques et de fournir des critères sur lesquels peuvent se baser les
plans de gestion de patrimoine.

29
INTRODUCTION VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC VULNÉRABILITÉ ÉVALUATION DE CONCLUSION
SISMIQUE DES OUVRAGES LA
GÉNIE CIVIL VULNÉRABILITÉ

Les méthodes d’évaluation de vulnérabilité sismique vise à développer une


méthodologie complète de l’évaluation de l’endommagement des différents types de
structures . Il s’agit donc d’un perfectionnement des méthodes actuellement connues
comme la méthode AFPS, ou celle Américaine

 Méthode de vulnérabilité :

•La typologie de la structure


•Une analyse visuelle :Implantation
•L’aspect réglementaire: localisation et effectif

30
INTRODUCTION VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC VULNÉRABILITÉ ÉVALUATION DE CONCLUSION
SISMIQUE DES OUVRAGES LA
GÉNIE CIVIL VULNÉRABILITÉ

 La typologie de la structure:

31
INTRODUCTION VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC VULNÉRABILITÉ ÉVALUATION DE CONCLUSION
SISMIQUE DES OUVRAGES LA
GÉNIE CIVIL VULNÉRABILITÉ

 Implantation et Structure :

•Concernant la localisation et l’implantation


du bâtiment à diagnostiquer, les facteurs
essentiels à prendre en compte sont la
pente générale du terrain et les
changements brusques. V2

32
INTRODUCTION VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC VULNÉRABILITÉ ÉVALUATION DE CONCLUSION
SISMIQUE DES OUVRAGES LA
GÉNIE CIVIL VULNÉRABILITÉ

 localisation et effectif:
•Zonage Sismique
•Type ,destination et
critère de bâtiment
étudié

33
INTRODUCTION VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC VULNÉRABILITÉ ÉVALUATION DE CONCLUSION
SISMIQUE DES OUVRAGES LA
GÉNIE CIVIL VULNÉRABILITÉ

 La note globale de la vulnérabilité V sera calculée de la


manière suivante :
V = (V1 + V2 + V3)/2,5

Nous obtenons ainsi une note comprise entre 0 et 1, cet indice de


vulnérabilité sera classé ensuite de la façon suivante par niveau de
vulnérabilité:

34
Conclusion

35
36