Vous êtes sur la page 1sur 27

Gestion de la Maintenance

1
Objectifs de ce séminaire
• Faire découvrir la fonction maintenance dans ses
aspects techniques et économiques à des
enseignants des disciplines secondaires non
impliqués dans une filière maintenance
• Aider ces enseignants à :
– identifier les compétences nécessaires au technicien
supérieur lui permettant d’appréhender les problèmes de
maintenance industrielle et/ou tertiaire (immobilière,
hospitalière, etc..)
– élaborer des thèmes ou des situations de travail liés aux
problèmes de maintenance
– construire des modules de formation mettant en œuvre la
maintenance industrielle et/ou tertiaire
– s’impliquer dans la fonction maintenance de leur
établissement 2
Plan de l’intervention

• Partie 1 : Organisation et méthodes de


Maintenance
• Partie 2 : Etude du comportement et
maîtrise des équipements
• Partie 3 : Gestion du service
maintenance 3
Première Partie
Organisation et Méthodes de Maintenance

1. Maintenance : enjeux et stratégies


2. Méthodes de maintenance
3. Organisation du service Maintenance

4
Seconde partie
Etude du comportement des
équipements

1. La documentation en maintenance
2. Etude du comportement du matériel
3. Analyse des défaillances et aide au
diagnostic
4. Assurance disponibilité des
équipements
5
Troisième partie
Gestion de la Maintenance

1. Management du service Méthode


2. Management de la durée de vie d’un
équipement
3. Soutien logistique
4. Fonction Ordonnancement
5. Gestion de la Maintenance Assistée
par Ordinateur
6
• Michel VILLAIN
L’animateur • Maître de Conférences à l’IUT
de Saint-Malo
• Responsable des services
techniques de l’IUT
• Membre de la Commission
Pédagogique Nationale des
IUT
• Expert pour les Ministères de
l’Education Nationale et
Affaires Etrangères (ingénierie
de formation à la maintenance)
• Membre de l’AFIM, vice-
président Bretagne
• Créateur du département GIM
de Saint-Malo
7
Je peux venir aussi
au cours !

On attaque !

8
Introduction à la première partie

L’entreprise actuelle, qu’elle soit


industrielle ou de service, est confrontée
quotidiennement à plusieurs défis.

9
Défi n°1 : Mondialisation de
l’économie

• Concurrence accrue
• Délocalisation des
activités
• Besoins diversifiés
• Rentes de situation
précarisées

10
Défi n°2 : Mutation technologique

• High-tech et
désindustrialisation
• Réduction des effectifs
• Accroissement des
qualifications
• Développement du
« soft », externalisation
du « hard »

11
Défi n°3 : Évolution socio-
On peut culturelle
toujours
essayer!..

• Nouvelles attitudes au
travail
• Clients plus exigeants
(qualité, variété, prix,
service)

12
Défi n°4 : Accélération du
changement

• Fragilité des prévisions

• Obsolescence rapide des


techniques de management
• Handicap des structures
complexes

13
Défi n°5 : Fin de la croissance
quantitative

• Cycle « production –
consommation de masse »
terminé
• Schéma taylorien (travail à
la chaîne) contre-productif
14
Conclusion

L’entreprise, face à une clientèle de plus en plus


exigeante, doit améliorer ses performances:
 qualité de ses produits
 diminution des coûts
 respect des délais

15
Comment?

 En faisant évoluer les techniques de


production :
automatisation, robotisation
juste à temps
qualité totale
 En se comparant aux meilleurs et en devenant
plus compétitif
16
Gagner en productivité
Aujourd’hui, ne se situe plus :
• au niveau de la conception
des équipements
• au niveau d’automatismes
rapides et performants
• mais plutôt au niveau de
l’organisation

Organisation de la production et de ses


processus de soutien
17
Gagner en productivité
• La production a organisé sa
révolution depuis une
vingtaine d’années
• La maintenance également
mais surtout dans les
grandes entreprises
• Pourquoi?

Un tel service coûte cher au premier abord,


alors qu’il faudrait économiser !….
18
La solution
Développer la maintenance pour diminuer
son coût

22 Milliards €
% CA Dépenses Maintenance

4
3
2
1
0
1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 19
Comment
faire ?
• Diminuer les coûts
directs de
maintenance en
travaillant mieux
• Diminuer les coûts
indirects en
réduisant les durées
d’arrêt de
production
20
Service Maintenance efficace

• Disponibilité de l’outil
de production
• Fiabilité des machines
• Sécurité de
fonctionnement
• Logistique appropriée

21
Maintenance = Fonction
stratégique
• Une priorité de l’entreprise
• Un état d’esprit chez les
administratifs comme chez les
techniciens
• Un service qui travaille en
étroite liaison avec la
Production
• Des crédits dégagés pour que
cela puisse fonctionner avec
efficacité
• La mise en place d’outils de
diagnostic et d’aide à la
décision performants
22
Fonction maintenance ne
évolution permanente
L’âge de • au gré de l’introduction de
pierre, c’est nouvelles méthodes de
dépassé gestion
• au gré du développement
technologique des outils de
production
• au gré de la
systématisation progressive
de l’usage des normes et
des procédures
23
Des évolutions
• Technicité des
opérateurs maintenance

• Organisation de la
maintenance
• Développement de
l’externalisation

24
Baromètre 2002 de la maintenance
industrielle dans les grandes entreprises
Chiffre d’affaire industriel +3,2% 

Effectifs industriels - 0,2% à 0% 

Budget maintenance - 0,6% 

Effectifs de maintenance - 3% 
interne
Taux de sous-traitance +5,3% 

Marché de la maintenance +4,5% 


25
Baromètre à modérer dans les PMI
• le chef d’entreprise ou le le financier,
confronté aux échéances de fin de mois, ne
voit que le coût engendré par la maintenance
• la maintenance est vue comme un « centre de
charge »
• cette vue à court terme est confortée par des
techniciens qui n’ont toujours que l’esprit
« entretien », parce non formés à la
maintenance
• le chef d’entreprise doit s’imprégner
impérativement du concept « maintenance =
centre de profit »
26
Il est tant d’aller
voir si la
maintenance
travaille bien !

27
Secrétaire (meuf?) du boss