Vous êtes sur la page 1sur 11

les systèmes juridiques

réaliser par : amine talha


Plan
 Definition
 droit romano germanique
 common law
 le droit coutumier
 le droit religieux
 conclusion
definition

 Le système juridique rassemble les structures et


modes de fonctionnement des instances reliées à
l'application des règles de droit ainsi que les
services qui en découlent. Le système juridique
comprend ainsi l'appareil juridictionnel, mais
aussi l'appareil non-juridictionnel
droit romano germanique

 le droit romano-germanique est aussi dénommé


droit de tradition civiliste, droit romano-civiliste
ou droit continental.
 Les pays de droit romano-germanique :
 Le noyau des pays de droits romano-
germaniques : l’Italie, la France, l’Espagne, le
Portugal, la Belgique, la Suisse, le Luxembourg.
Un cercle plus élargie avec les colonies de ces pays :
l’Albanie (Italie), du Mexique au sud de l’Amérique latine
(Espagne), les Philippines, le Brésil (Portugal), l’Angola,
l’Indochine (France) et Afrique, la République démocratique du
Congo (Belgique) …
Un troisième cercle de droit indirect romano-germanique :
Grèce (elle a eu un roi allemand), l’Europe centrale (empire
d’Autriche-Hongrie), la Roumanie, le Japon (inspiré par le droit
allemand), la Corée, la Turquie (Mustafa Kemal a importé du
droit suisse)
Les caractéristiques du système :

-Il existe généralement une constitution écrite ainsi


que des codes et lois particulières (par ex. Code civil,
Code pénal.

-Seuls les textes législatifs sont considérés comme


obligatoires pour tous. La jurisprudence a moins
d’importance que la loi au sein des tribunaux civil,
pénal et commercial bien que, dans la pratique.

-La liberté contractuelle est moins importante que


dans un système de « common law » : de nombreuses
dispositions sont implicites au contrat conformément à
la loi et les parties ne peuvent en conclure un en
écartant ces dispositions.
Système de « common law »
Les pays soumis au système de « common law » sont
généralement les anciennes colonies ou anciens
protectorats britanniques, y compris les États-Unis.
Les caractéristiques du système
-Il n'existe pas toujours de constitution écrite ou de lois
codifiées
-Les décisions judiciaires ont force exécutoire : les décisions
de la plus haute instance judiciaire peuvent généralement
être invalidées par cette même instance uniquement, ou
par la législation.
-
-Libertécontractuelle étendue : quelques dispositions
sont implicites au contrat en vertu de la force obligatoire
(bien que des dispositions visant à protéger les
consommateurs privés puissent être implicites).
-En règle générale, tout ce qui n'est pas interdit par la loi
est autorisé.
Caractéristique « Common law » Droit civil
Constitution écrite Obligatoire Non obligatoire
N'ont pas force exécutoire sur les
tiers. Cependant, les décisions de la Cour
constitutionnelle et du Tribunal
Décisions judiciaires Force exécutoire
administratif prises sur les lois et
réglementations ont force exécutoire pour
tous.
Influence significative dans certaines
Doctrine Peu d'influence
juridictions de droit civil.
Étendue : seules quelques
dispositions sont implicites aux Plus limitée: un certain nombre de
dispositions sont implicites aux relations
Liberté contractuelle relations contractuelles
contractuelles en vertu de la force
en vertu de la force
obligatoire.
obligatoire.
La plupart des accords de PPP (par ex. les
Dans la plupart des cas, la relation
Système judiciaire concessions) sont considérés comme
contractuelle est soumise au droit
applicable relevant du service public et, par
privé et aux juridictions privées qui
aux projets de PPP conséquent, soumis au droit administratif
s'occupent de ces questions.
public géré par les tribunaux administratifs.
Le droit coutumier
Les caractéristiques du système :
- elle est non écrite
-l application de la règle doit être répétée et constant
-la population doit être doit convaincu du caractère
obligatoire de cette règle
Le droit religieux
-Droit musulman
-Droit hindou