Vous êtes sur la page 1sur 13

LA PEDAGOGIE DES

COMPETENCES
Plan:
 Origine
 Définition
 Les types des compétences
 Triangle pédagogique
 Comment se développe une compétence ?
 Les caractéristiques de la pédagogie des
compétences
 Les avantages de l’approche par compétences
 Les limites de l’approche par compétences
D’une conception ‘’ béhavioriste ‘’ et ‘’empiriste ‘’ de
l’apprentissage étant comme des assises de la
pédagogie par objectif à une conception cognitiviste et
constructiviste caractérisant la pédagogie des
compétences. Ces deux approches ne se rencontrent
pas parce qu’elles portent sur des objectifs différents :
la (PPO) prescrit des comportements que l’apprenant
doit reproduire alors que l’PPC ne formule que des
hypothèses à propos de traitements compétents que
peut réaliser une personne en situation.
Origine :
 cognitivisme : a pour objet d’étude la connaissance, la mémoire,
la perception et le raisonnement. (Gagnet, Ausubel, Novak)
 constructivisme : se base sur la connaissance construite activement
par l’apprenant et non passivement reçue de l’environnement et
que l’apprentissage est un processus d’adaptation qui s’appuie sur
l’expérience qu’on a du monde et qui est en constante modification.
(Piaget)
 socioconstructivisme : prend en compte les interactions sociales
et les différences entre les individus à travers les échanges, les
partages, les collaborations pour la résolution des situations-
problèmes qui engendrent dans ce cas un conflit sociocognitif
(Vysotsky)
Définition :
L’expression de ’’compétence’’ est introduite en linguistique par Chomsky
(1955), elle signifie que chaque sujet parlant a la capacité innée d’émettre, de
recevoir et de comprendre un nombre indéfini de phrase, et elle s’actualise
dans la performance.

La compétence communicative développée par Hymes s’oppose au


générativisme chomskyen, expliquant que la compétence est un ensemble des
aptitudes permettant au sujet parlant de communiquer efficacement dans des
situations spécifiques. Hymes complète et amplifie la définition de la notion
de compétence, en deux volets savoir linguistique et savoir sociolinguistique

En 1980, la notion de la compétence se propage pour atteindre le monde


socioprofessionnel et le monde de la formation éducatif. Où la compétence se
définit comme l’aptitude à mettre en œuvre un ensemble organisé de savoirs,
savoir-faire et d'attitudes permettant d'accomplir un certains nombre de
tâches
Que signifient les mots approche et
compétence ?
L’approche par compétences est composé de deux mots clés :
« Approche » et «Compétence».
Elle est appelée approche et non méthode par souci de prudence,
puisqu’on ne la considérait pas comme une méthode constituée solide.
Elle est le fruit de plusieurs courants de recherches en psychologie, en
épistémologie, en pragmatique et en didactique. Plusieurs de ses concepts
sont issus d’une part de l’épistémologie et de la pragmatique et d’autre
part de la psychologie et de la didactique.
La compétence est « la possibilité, pour un individu, de mobiliser de
manière intériorisée, un ensemble de ressources internes et externes pour
résoudre une situation problème appartenenant à une famille de
situations-problèmes »
Le dispositif de qualification des enseignants aux CRMEF. P.9, 2012.
Les types des compétences :
 compétence disciplinaire : c’est la possibilité
qu’a un individu pour mobiliser un ensemble de
ressources en vue de résoudre un problème
 compétence transversale : constitue d’un
ensemble des attitudes, démarches mentales et
démarches méthodologiques
 compétence terminale : c’est le niveau de
maîtrise attendu à la fin de l’enseignement
secondaire
Triangle pédagogique :
Le rôle de l’enseignant : devra entraîner l’élève à

 identifier correctement ce qui fait problème dans la tâche


demandée
 déterminer les ressources qui seront nécessaires
 organiser ces ressources de manière optimale.

Le rôle de l’apprenant : il ne s’agit plus seulement de comprendre


(connaissance) ou de produire des énoncés ou d’effectuer des exercices
corrects (savoir-faire) mais aussi et surtout de savoir quand, comment
et où (connaissances conditionnelles) et les utiliser (transfert et
intégration des savoirs pour résoudre une famille de situations.
Le savoir : il s’agit de réinvestissement des informations ou
l’expression d’une tâche ou surmonter un obstacle, pour répondre à
un besoin personnel.
Comment se développe une compétence ?
Quelque soit le type de compétence, son développement se résume
principalement en quatre étapes :

 Situation connu-réponse : l’élève est mis devant une situation déjà

rencontrée face à laquelle il doit réagir et fournir une réponse.

 Situation problème : l’élève est mis devant une situation nouvelle, présentée

par l’enseignant, qui va lui poser un problème et créer un déséquilibre dans

son savoir.

 Tâche/la famille de tâches : mettre en œuvre ses attitudes, démarches

mentales, savoirs, démarches méthodologiques et savoir faire pour

effectuer des recherches, émettre des hypothèses, réaliser des essais et

exécuter des vérifications

 Évaluation : formative/ sommative.


Les caractéristiques de la pédagogie des
compétences :
 transfert : l’élève mobilise des ressources de toutes sortes
pour les utiliser dans des familles de situations.
 contextualisation : l’élève donne un sens à ses apprentissages
en effectuant des liens entres des savoirs scolaires et la
réalité
 intégration : l’élève établit des liens entre les savoirs scolaires
et extrascolaires pour favoriser le développement de toutes
les dimensions de sa personne.
 un savoir-agir : la capacité de s’en servir en situation
 Evaluabilité : la possibilité de mesurer la qualité de
production de l’élève
Les avantages de l’approche par
compétences :
 la recherche de l’information se fait dans un contexte

signifiant, c’est-à-dire qui a du sens pour l’apprenant.


 responsabilise l’apprenant en l’obligeant à planifier son
travail et son temps.
 donne à l’apprenant l’occasion d’être actif dans ses
apprentissages et dans l’interaction avec les autres.
 Développe chez l’apprenant l’occasion à s’auto évaluer .
 approche qui favorise l’intégration des apprentissages et
leur transfert dans des situations de vie d’adulte.
Les limites de l’approche par
compétences :
 demande beaucoup de temps pour la planification et
la réalisation.
 Exige de l’enseignant un encadrement suivi.
 on ne peut prévoir exactement l’orientation que
prendra le travail des apprenants, l’enseignant doit
donc attendre la réalisation des activités.