Vous êtes sur la page 1sur 31

Les etudiants:

-Seghier Rachid.
-Mekkika Mohamed.
-Tourich Mehdi.
-Khabacha Ali.
-Hassein Bey Motassim.
Plan de travail
1/Introduction
-Définition du service intérieur d'une bibliothèque

2/Les déférentes entités:


-En rapport avec l'administration
-En rapport avec le livre
- Les locaux technique

3/ Identification et caractéristiques des espaces

4/Fonctionnement et principes d’organisation


-Principes d’organisations.
-Les différents circuits.
Introduction
 Les tâches du personnel des bibliothèques se répartissent en deux groupes
distincts : celles qui sont liées à la présence des lecteurs et à la
communication des documents, ou « service public », et celles que l'on
regroupe sous le nom de « travail interne » et qui s'effectuent à des heures
où la bibliothèque est fermée ou dans des salles qui ne sont pas accessibles
au public, souvent désignées par le nom de « services intérieurs».
 Cette distinction va de pair avec une meilleure perception de la variété des
taches a accomplir et résultant de se traduire naturellement par une bonne
adaptation des locaux seulement les espaces (non public) ont été
relativement déprécies alors qu’un bon service au public repose sur un
fonctionnement interne harmonieux.
 En effet ce travail interne prévoit, accompagne et suit la desserte du
public : il prépare la mise en rayons des nouveaux documents, organise
l'accès des lecteurs à l'information, conçoit et met en place les animations,
fait les enquêtes et établit les bilans qui orienteront les développements
futurs de la bibliothèque.
2 –les fonctions des différentes
entités du service intérieur
 L’entité administrative :
La direction : (Administration générale, secrétariat)
Gérer les fonctions
Comptabilité : responsable des contrôles financiers et du
volume d’achat
Gestion du personnel : partage des taches avec l’autorité
du tutelle (personnel permanant, vacataires, stagiaires)
Gestion des moyens : tout ce qui concerne les fournisseurs
et prestataires du service plus les équipements du
bâtiment (chaufferie, électricité, mobilier….)
Relations externes : échanges et relations avec tout
établissement culturel, associations et société savante et
prise en compte du public et ses besoins
 l’entité en rapport avec le livre
traitements intellectuels :
-L’acquisition : tout document obtenu et reconnu (papier, terminaux,
lecteurs cd-rom) en plus de réunir les acquéreurs autour du
document (libraire, diffuseur)
-la saisie : enregistrement d’une information en vue de son traitement
ou de sa mémorisation dans un système informatique.
-le bulletinage : publication périodique de texte officiel ou d’annonce :
+résume des nouvelles de la journée
+bulletin réponse : imprime
-catalogage : classer définitivement dans des catégories
(inscrire/énumérer)
-Indexation : réaliser l’index d’un ouvrage, références qui permettent
de les retrouver.
- traitement physique :
Toutes activités qui concourent à transformer le document
sélectionnes et acquis en objet de la bibliothèque.
-simple étiquetage avec pose d’antivol.
-Renforcement par plastification des couvertures.
-Remboîtage.
-Reliure.
-Magasinage : stockage rangement prélèvent et remise en
place important dans le cas des bibliothèques avec
collection ancienne et assurant un rôle de conservation
plus stock de livre en relation est considérable.
-maintenance : entretien, réparation, relieur, recollement
et nettoyage.
-reproduction et mise en valeur : catalogage, rétrospectif
et exposition.
Séchage des documents Machine a poser les
en maintenance codes barres
Préparation des livres pour le prêt

Un convoyeur a rouleaux Une machine a plastifier


 les locaux techniques :
ils sont nécessaire pour :
-les installation de chauffage et climatisation
-les installations électriques.
-Les installations téléphoniques.
-L’informatique.
-La machinerie des ascenseurs.
-Le rangement des appareils et produits
nécessaires au nettoyage des locaux.
Identification et caractéristiques
des espaces :
 1-les bureaux :
A/bureau individuel :
-Il crée une zone de calme
propice au travail
intellectuel
-Il est souvent réservé au
responsable d’un service
(12-15m²)
-Il peut accueillir une
réunion de 4 à 6
personnes (25-30m²)
pour éviter de créer une
salle de réunion.
b/Bureaux groupes :
pour des personnes qui
collaborent a une même
tache
-saisie et transfert de
notices de catalogues.
Mais il a des inconvénients
tel que le bruit et le
dérangement cause par
les allées et venues.
c/bureaux collectifs : il est
réservé au divers
opérations du circuit du
livre (vérification, entrée
et indexation, couverture
et équipement des livres)
L’ avantages du bureau
collectif est de raccourcir
le circuit des livres en
évitant les transports
répète des documents et
accélérer la mise en
rayon.
 2-La salle de réunion et
de travail en commun :
Cette salle peut être utilisé
pour les différentes
acquisitions (commande,
réception et vérification),
ainsi comme un endroit
de repas et de détente
pour le personnel.
 3-Les locaux techniques :
Ces locaux, qui souvent ne disposent pas d'un
éclairage naturel, doivent être facilement
accessibles, même en cas de panne
d'électricité (éclairage par batteries de
secours). Certains sont avantageusement
placés à proximité du logement du gardien.
 4-les ateliers :
Il est souvent plus avantageux
pour une bibliothèque de confier
à des entreprises indépendantes
certains travaux tels que reliure,
impression, montage
d'exposition... En effet, le
rythme de ces travaux est très
irrégulier, alors qu'ils
nécessitent un personnel
spécialisé et un matériel de plus
en plus sophistiqué.
-Préparation des ouvrage et
reliure :
Une partie des ouvrages acquis
par la bibliothèque sont
simplement plastifiés, c'est-à-
dire recouverts d'un film de
plastique adhésif, dans le cas
contraire il faut préparer,
protéger et réparer les livres
pour la mise en rayon.
-Reprographie et impression :
Reproduire par photocopie et
électrocopie des cartes de
lecteurs/guide/liste de
nouvelles
acquisition/bibliographie et
catalogue d’exposition)
-dans l’espace de reprographie le
sol doit être en carrelage parce
que les revêtements en
plastiques se détériorent et se
décollent avec les solvants.
-la ventilation et la température
doivent être contrôle.
-L’éclairage artificiel doit être
orientable.
 5-Magasins et
réserves :
Pour assurer la qualité et
l’efficacité du service
rendu il faut aussi penser
aux solutions les plus
traditionnelles (Limiter où
contrôler l’accès des
lecteurs a certains
documents).C’est
pourquoi la présence de
magasins est utile dans
toute bibliothèque.
a/Magasins de rangements :
Le rangement des collections et le
faite de les mettre en accès
indirect est exige pour
différentes raisons :
- leurs vétustés.
-leurs caractères encombrants et
proliférants.
-l’attrait qu’ils peuvent exercer sur
certains lecteurs peu délicats.
- leurs consultations malaisées.
Afin de consulter ces collection, il
faut passer par :
-L’intermédiaire des
catalogues.
-faire l’objet d’une
demande spéciale.
b/ Magasins robotises :
Les temps d’acheminement
des documents vers les
lecteurs qui les ont
demander se font long et
pour réduire les délais,
des convoyeurs
mécaniques qui
acheminent ces
documents
horizontalement et
verticalement jusqu'à la
banque de la salle de
lecture.
c/Magasins de
diffusion :
Il sert à entreposé les
ouvrages à un
renouvellement (une
annexe ,une
bibliothèque leur
collection peuvent
paraître très pauvres
il convient alors d’en
assuré le
renouvellement
périodique)
d/ magasins de
conservation :
Destiné aux fonds
particulièrement
précieux ou fragiles :
Manuscrits, livres
anciens, archives local
….etc.
e/La réserve :
On désigne sous le nom de réserve une petite salle
de lecture ou sont communiqués les documents
fragiles et précieux. La réserve peut également
abriter en permanence certains ouvrages : livres
richement illustres, fonds local compose de
pièces irremplaçable. Une chambre forte s’avère
nécessaire lorsque la bibliothèque possède des
collections d’une valeur exceptionnelle.
les exigences de conservation dans les
magasins :
-Température stable (17-18ºc).
-Protection contre les rayons du soleil et la
lumière naturelle.
-Réduction de l’éclairage artificiel.
-contrôle de toutes les sources de
pollution :air, poussière , substance
chimique.
Fonctionnement et principes
d’organisation
 1/les principes de base :
a- premier principe :il consiste à affirmer la
complémentarité service public/service interne.
b- deuxième principe :c’est la recherche d’une
grande clarté d’organisation,cette clarté repose
une séparation nette des activités .
c- troisième principe :la séparation entre les
espaces et leurs adéquation a un type précis
d’activité .
 2/les différents circuits

-le circuit (administration et personnel)


-le circuit des documents.
le circuit (administration et
personnel)
le circuit des documents