Vous êtes sur la page 1sur 19

3.

Naissance d’une nouvelle


classe sociale la bourgeoisie
3.1. l’origine de la base de la courtoisie
3.2. originalité et rôle de la bourgeoisie
3.2. originalité et rôle de la bourgeoisie
• Nous remarquons que la nouvelle classe de la bourgeoise européenne s’est constituée en opposition avec la
cours dominante des seigneurs et même avec le pouvoir d’Etat des monarchies (il ne faut pas oublier que
jusqu'au XVII-XVIII siècle les villes où résident les bourgeois étaient des sortes de républiques autonomes par
rapport aux pouvoir central).
• C’st l’originalité principale des la bourgeoisie européenne par rapport aux sociétés et qui vas générer par la
suite la force évolutionniste de cette classe.
• En effet la bourgeoisie du monde arabe été commerçante et n’a jamais pu être autonome par rapport à
l’aristocratie terrienne ou au pouvoir d’Etat. Et ne parle dans le monde arabo musulman que de la de
l’aristocratie guerre marchande.
• Même en Europe, tant que la bourgeoisie s’est cotonnée dans le commerce et l’usure, elle est restée une
classe parasitaire plutôt qu’une classe révolutionnaire. Elle tournait des profit au dépend des autres classes.
Ce n’est qu’est que lorsque une partie du capital commercial serait introduite dans la sphère productive
agricole ou manufacturière à partir du XVI siècle que la bourgeoise va commencer par jouer le rôle
véritablement révolutionnaire.
3.1. l’origine de la base de la bourgeoisie

• Provient essentiellement d e deux sources


• - la société basé essentiellement sur la production des biens pour
l’autoconsommation, l’échange (probable). Dans ce cas l’argent joue
le rôle d’intermédiaire des échanges entre différents produits M1 et
M2. le producteur ne vend que l’exident de sa production pour
acheter l’autre produit qui est un ex »dent de l’autre producteur.
L’argent est un simple moyen de payement. Mais lorsque dans la
société la division du travail s’accroit, l’économie se monétarisé et
l’échange se développe, il apparait une catégorie de personne qui
achètent pour vendre. C’est une vente avec un plus value. Dans ce cas
l’argent n’est pas un intermédiaire d’échange mais un capital. C’est
l’argent qui génère un plus value ou gain.
D’où la confusion terminologique entre bourgeoisie et capitaliste.
C’est une classe qui s’est développées par le capital et le commerce

• - l’usure: suite aux profits commerciaux gagnés, une nouvelle


perspective s’offrait aux bourgeois qui espéraient de nouveaux gains.
Se capital pouvait se nourrir des fruit de l’usure. Celle-ci est pratiqué
aux dépend des petits producteurs, des signaux féodaux décadents
désargentés et mes de couronnes en constitution et à court d’argent.
Chapitre II: les grands bouleversements du XVI siècle
favorable à l’Europe occidentale: le pillage du monde
par les bourgeoises européennes
• - introduction
• 1- l’expansion commerciale de l’Europe occidentale et l’établissement
des premiers empires coloniaux
• 1.1 les grandes puissances commerciales et coloniales européennes
entre XVI siècle et XVIII siècle
• 1.2 l’afflu des métaux précieux vers l’Europe et ses conséquences
• 1.3 la traite des noirs ou le commerce triangulaire
• 2 le nationalisme: ou la naissance en Europe occidentale d’Etats forts
centralisés et autoritaires
Chapitre II: les grands bouleversements du XVI siècle
favorable à l’Europe occidentale: le pillage du monde
par les bourgeoises européennes
• 2.1 le nationalisme base de la politique extérieure des monarchies
européennes occidentales
• 2.2 les dépenses ruineuses des Etats européens et la précipitation des
révolutions bourgeoises
• 3 les grandes transformations idéologiques en Europe occidentale à
partir du XVI siècle: le réformisme religieux et le nouveau mouvement
d’idées
• 3.1 le réformisme religieux et le protestantisme
• 3.2. le grand mouvement d’idées de la renaissance: le cartésianisme
• Conclusion du chapitre II
Chapitre II: les grands bouleversements du XVI
siècle favorable à l’Europe occidentale: le pillage
du monde par les bourgeoises européennes
• - introduction
• Le XVI siècle est marqué par le changement des routes commerciales
internationales en passant du méditerrané à l’océans. Le méditerrané
était la route la plus roulée et le carrefour des échanges commerciales
mondiales (Asie Afrique et Europe). Il a été le centre de l’activité
commerciale. C’est un passage par le monde musulman.
• Une route terrestre de la soie par laquelle les marchandises venant de
l(Inde et de la chine transitent par l’Asie centrale et sont embarquées
de la mer Noire vers Gene, d’où elles sont distribuées dans toue
l’Europe.
- Christophe Colomb, qui en 1492, a
découvert un nouveau continent : l’Amérique
• Vasco de Gama en 1493 a pu atteindre l’Inde via la Cap Bonne
Espérance
• Magellan en 1519 a pu rejoindre l’extrême orient en contournant le
continent américain et en traversant l’océan Pacifique.
• Des villes portuaires méditerranéennes comme l’Alexandrie, Gêne,
Marseille vont péricliter et céder la place à des ports ouverts sur les
océan tel que Cadix (Espagne) Lisbonne, Nantes, et Bordeaux,
Londres, Liverpool, Bristol, Amsterdam et Avers (Belgique). À partir du
XVI siècle les maitres du commerce international ne sont plus des
arabes et des italiens mais des portugais et les espagnoles puis les
hollandais, les anglais et les français.
1. l’expansion commerciale de l’Europe occidentale et
l’établissement des premiers empires coloniaux
• A partir du XVI siècle, de nouvelles routes commerciale en plus de la
route des sois. Route des métaux précieux et celle des produites
alimentaires exotiques comme: caco, sucre, café…
• La route des épices et du soi sous le contrôle des portogais. En XVII
cette route a passé sous le contrôle des Holandais en concurrence
avec les Français.
• La route des métaux précieux (or et argent) en provenance de l’Inde a
passé sous le contrôle des espagnols.
• La route des produits alimentaire a passé, à partir du XVII siècle du
contrôle portugais au contrôle commun des français et des holandais
sous la concurrence des anglais.
l’expansion commerciale de l’Europe occidentale
et l’établissement des premiers empires coloniaux
• Au XVI siècle sous contrôle espagnol et portugais
• Au XVII siècle sous contrôle Hollandais, anglais et partiellement français
• À la fin du XVII siècle le contrôle commercial mondial a passer dans les
mains des anglais et des français ce qui explique les puissances coloniales
• La colonisation est une domination politique et militaire des nouveaux
comptoirs aux nouvelles régions qui a visé principale d’écarter les forces
concurrentes des autres pays.
• A partir de XVI siècle la plupart des pays de l’Europe Occidentale se
transforment en puissances guerro-marchandes
1.1 Les grandes puissance commerciales et coloniales
européennes entre le XVI et le XVIII siècle
• - le Portugal a commencer par le Gana. Les portugais implantèrent
des comptoirs commerciaux sur le cote de l'Afrique, l’Inde et la chine
(route des épices). En Amérique latine les Portugais colonisèrent une
partie du brésil où il implanté la culture du couton. Mais le contrôle
de toutes ces régions été une tache difficile pour un petit pays
comme le Portugal. En moins d’un sicle il a perdu le contrôle qui a
passé principalement dans les mains des espagnoles, des Hollandais
et des anglais.
• - L’Espagne. Après les découvertes de Colomb ce pays colonisière les
iles des Antilles (Cuba), puis une partie du continent américain (Péru,
Mexique)
1.1 Les grandes puissance commerciales et coloniales
européennes entre le XVI et le XVIII siècle
• Les espagnoles ont colonisé l’Amérique centrale où il y avait de l’argent et de l’or.
L'Espagne a adopté le pillage des trésors des Incas et des Aztèques ensuite
l’exploitation des riches mines. L’Espagne a occupèrent une partie du Brésil.
• - la Hollande: Essor à partir du XVII siècle. Colonisèrent des régions de l’Afrique,
Antilles, Indonésie. Puissance purement commerciale tout au long du XVII siècle
et la moitié du XVIII siècle.
• L’Angleterre: marginale en XVI siècle et il a commencé de colonisé le monde qu’à
partir du moitié de XVII siècle. À partir de cette date il a colonisée le Jamaïque par
la culture du sucre. Ensuite la partie Est des Etas Unis d’Amérique et la culture du
Tabac. En 1600 les anglais fondèrent la célèbre Compagnie des Indes orientales
(East Inde)
• La France: marginale jusqu'au milieux du XVII siècle. La France colonisère en
premier lieu Madagascar, les cotes Ets de l’Afrique , une partie de l’Antile, le
Canada et le Louisane
1.2 L’afflux des métaux précieux vers l’Europe et ses
conséquences
• La conquête de l’Amérique centrale en XVI siècle a marqué par un
afflux des métaux précieux vers l’Europe. Ces métaux sont des trésors
des Incas et des Aztèques et l’exploitation des mines riches de la
région.
• En 1519 conquête du Mexique par Fernando Cortez ( 4 fois plus large
que la France). Les armes à feux ont privilégié les conquérants
espagnols.
• En 1532 François Pizarre, un bandit entreprend la conquête du Pérou,
l’Equateur, la Bolivie et une partie du Chili.
• Au cours des ces conquêtes les espagnoles ont montré beaucoup de
férocité ‫همجية‬et rapacité ‫نهم‬.
1.3 la traite des noirs ou le commerce
triangulaire
• Après les massacres on a assisté aux besoins de la mains d’œuvre
pour exploiter les mines d’argent et d’or
• Le commerce triangulaire: les navires partaient de l’Europe pleines
des armes et d’alcool vers le cote ouest de l’Afrique et se
rechargeaient des esclaves noir qui vont être exploiter dans les mines
de l’Amérique ensuite les mêmes navires retraient en Europe pleine
des produits exotiques (sucre, cacao, café, tabac,, coton)
• Ce commerce triangulaire durait environ 4 siècle (16e, 19e). Ce
commerce était une source des profit qui atteindrait environ 300%
1.3 la traite des noirs ou le commerce
triangulaire
• Le passage des routes de méditerranéen vers l’océan a engendré des
profits remarquables pour la classe des bourgeois de l’Europe
pendant la période après XVI siècle
• Ces revenus représentaient l’essor du capitalisme et accentuation de
la désintégration du féodalisme
• C’est un essor non seulement commercial mais aussi politique et
idéologique
2. Le nationalisme: ou la naissance en Europe
occidentale d’Etats forts, centralisés et autoritaires
• L’Europe se formait en Etats-nations
• Formation des Etats monarchiques, autoritaires et centralisés
• Une nécessité au protectionnisme des colonies et des métropoles en
faisant des guerres. Etats militaires forts
• Affaiblissement économique des seigneurs féodaux
• Les pays colonisés ont ruiné les économies locales par des crédits qui
ont frustré les peuples. Les crédits sont accordés par les bourgeois qui
vont jouer le rôle des partisans révolutionnaires et vont accaparer les
pouvoirs politiques
2.1 le mercantilisme, base de la politique extérieure des
monarchies européennes occidentales
• La base du mercantilisme est le gain au détriment des autres sous la
forme d’une accumulation des métaux précieux
• Les Etats doivent accumuler les métaux pour être riches et forts
• Les Etats dans lesquels il y avaientt des mines doivent conserver ses
dons
• L’exportation par des grandes quantité et la faible importation
constituait le chemin de développement
• Le protectionnisme des débouché était la stratégie dominante après
le XVI siècle
2.2. les dépenses ruineuses des Etats européens et
la précipitation des révolutions bourgeoises
• Les pratiques mercantilistes, le gaspillage des cours royales, etc vont
se traduire par la dépendance des gouvernements à la bourgeoisie:
• Une aggravation de la pression fiscale ce qui ruine les classes pauvres
et moyennes.
• Recours aux emprunts auprès des bourgeois ce qui renforcera la
position économique de la bourgeoisie
• Une augmentation des charges judiciaires et financières ce qui a
permis à la bourgeoisie de s’introduire dans la sphère du pouvoir
d’Etat
3. Les grandes transformations idéologiques en Europe
occidentale à partir XVI: le réformisme religieux et le nouveau
mouvement d’idées