Vous êtes sur la page 1sur 56

2e leçon

:
Généalogie de la modernité
Athènes, Jérusalem, Rome

1

Généalogie de la modernité

 continuité / discontinuité entre

– civilisation moderne
– civilisations antérieures ?

2

« Moïse recevant les « Déclaration des droits de
Tables de la Loi » l’homme et du citoyen »
Chagall 20e 28 août 1789

3

hétéronomie autonomie
hétéro = autre (nomos) auto = soi-même
(= loi)

4

modernité
= passage de l’hétéronomie à l’autonomie

5

Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (1789) art.1 : « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits » art.6 .2 : « le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. la sûreté et la résistance à l'oppression ». Ces droits sont la liberté. la propriété.

Généalogie de la modernité  pétition d’égalité entre tous les hommes  fin de l’organisation hiérarchique de la société en 3 états – noblesse (bellatores) – Eglise (oratores) – « tiers-état » (laboratores) 7 .

4 500 AC = mutation technologique = mutation culturelle Premières villes Proche-Orient 7000 AC 8 .10 000 AC / . « révolution néolithique » .

« révolution néolithique » .10 000 AC / .4 500 AC = mutation technologique = mutation culturelle Écriture 4800 AC Code d’Hammourabi Babylone 1750 AC 9 .

prêtres  tensions sociales. maladies.3 500 AC 10 . suicides . guerriers 3. pénuries.« révolution néolithique »  hiérarchie sociale – 4 500 AC 1. paysans 2.

Georges DUMEZIL L’idéologie tripartite des indo-européens. 1958  « tripartition fonctionnelle »  classe sacerdotale  classe guerrière  classe paysanne 11 .

Les Indo-Européens – 4000 AC 12 .

 religion romaine  Jupiter (prêtres)  Mars (guerriers)  Quirinus (paysans) 13 .

 religion scandinave  Odin (prêtres)  Thor (guerriers)  Freyr (paysans) 14 .

 hindouisme  Brahma (prêtres)  Shiva (guerriers)  Vishnu (paysans) 15 .

totalité  primat du tout sur les individus  les individus n’ont pas de droits en tant qu’individus. mais en fonction de leur statut social  l’individu est pour la société 16 .sociétés holistes  < grec holos = tout.

1 D89  « Tous les H naissent et demeurent libres et égaux en droit »  les hiérarchies sociales = constructions historiques – égalité femme/homme – émancipation des Juifs – abolition de l’esclavage 17 .1789 : société individualiste  v° art.

2 : « le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. Ces droits sont la liberté. la sûreté et la résistance à l'oppression »  la société est pour l’individu 18 .2 D 89  art.1789 : société individualiste  v° art. la propriété.

modernité = individualisme (>< holisme) – accent sur l’homme = entité singulière ayant sa valeur propre 19 . modernité = autonomie (>< hétéronomie) – accent sur le citoyen = acteur engagé. émancipé des appartenances communautaires 1. Généalogie de la modernité 2 scénarios 1.

mais imaginaire  L’institution imaginaire de la société (1974) 20 .Cornélius Castoriadis (1922-1997) philosophe & psychanalyste  la base de la société n’est pas matérielle (économique).

Cornélius Castoriadis  imaginaire de l’hétéronomie : sociétés qui s’imaginent instituées par un « Autre » (Dieux ou Dieu) – pas de mise en question des fondements de la société  imaginaire de l’autonomie : sociétés qui s’assument comme auto-instituées – mise en question des fondements de la société 21 .

Cornélius Castoriadis  sociétés de l’autonomie:  Athènes  Occident (= Europe moderne) 22 .

2. Cornélius Castoriadis 1. Athènes = « germe » d’autonomie • a permis à la société moderne de devenir une société de l’autonomie . autonomie = menacée par le capitalisme • individualisme + technique  Le monde morcelé (1990)  La montée de l’insignifiance (1996) 23 .

Louis Dumont (1911-1998) anthropologue  Homo hierarchicus 1971 –castes Inde = sociétés holistes  Essais sur l’individualisme 1983 –civilisation européenne = société individualiste 24 .

Louis Dumont anthropologue  la source de l’individualisme moderne = la religion chrétienne  Christ = être singulier .humain + divin 25 .

Louis Dumont anthropologue 1er temps : « moine » (< monos = seul) : valorisation de la conscience intérieure 26 .

Louis Dumont anthropologue 2e temps : engagement militant du fidèle 27 .

mais politique  nationalisme nazisme  communisme stalinisme 28 .Louis Dumont anthropologue  tentation holistique moderne  non pas de type religieux.

autonomie individualisme Athènes : raison Jérusalem : révélation 29 .

Qu’est-ce que l’Occident ?  modernité = synthèse entre raison / révélation ? 30 .supériorité civilisationnelle de l’Occident ?  synthèse : Rome ? universalisme juridique  Philippe Nemo.

Athènes : civilisation méditerranéenne et asiatique Empire d’Alexandre-le-Grand (4 AC) 31 .

Europe : découverte tardive de la culture grecque (via les penseurs arabes)  Averroès  12e 32 .

Héritage de la Grèce : la philosophie « L’école d’Athènes » Raphaël 16e 33 .

1 Épicure 2 Averroès 3 Zénon de Cittium Ne pas étudier 4 Alcibiade 5 Pythagore 6 Xénophon 7 Socrate 8 Parménide 9 Héraclite 10 Platon 11 Aristote 12 Diogène 13 Zoroastre 14 Euclide le Socratique 15 Ptolémée 16 Raphaël 34 17 Le Sodoma Giovanni Bazzi .

Athènes  divergence entre – l’autonomie politique -> doxa = opinion – l’autonomie philosophique -> épistémè = savoir 35 .

Platon (424/347 AC)  origine aristocratique  démocratie : procès de Socrate  aristocratie : « Trente Tyrans »  monarchie : Denys de Syracuse -> politique : tout reprendre à zéro 36 .

centre de formation pour dirigeants 37 . L’Académie (< jardin d’Académos) 1. lieu de retraite spirituelle 1.

Platon  Socrate :  savoir ≠ pouvoir  Platon :  savoir-pouvoir – école – écriture 38 .

Platon (424/347 AC)  maîtrise philosophique: savoir  maîtrise politique: pouvoir 39 .

La tradition socratique  voie raisonnable: idéalisme de Platon  voie radicale: cynisme de Diogène 40 .

 Diogène de Sinope  cynisme < kynos : chien 41 .

éducation 42 . Claude Lévi-Strauss  anthropologue  toute société = triple système d’échange  échange des femmes  parenté. sociabilité  échange des biens  économie  échange des messages  culture.

 Diogène de Sinope  subversion des codes fondamentaux  parenté. sociabilité  économie  communication « je cherche un 43 homme … » .

 Diogène de Sinope «Ote-toi de 44 mon soleil » .

La République  « producteurs » : pouvoir économique  « gardiens » : pouvoir militaire  « gouvernants » : pouvoir politique 45 .

La République  le gouvernant ≠ prêtre / sophiste = « philosophe-roi » 46 .

 tripartition naturelle (= physikon )  division de la Cité = division de l’âme noûs gouvernants (=intelligence) thymos gardiens (= courage) producteurs épithymia (= désir) 47 .

La République  la justice : hiérarchie naturelle des choses: – hiérarchie de l’âme : primat de la raison -> bonheur personnel – hiérarchie de la société : primat du philosophe -> justice politique 48 .

La République  le rationalisme philosophique de Platon = holisme = primat du tout / hiérarchie  >< droits de l’homme : individualisme « tous les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit » ( Déclaration 1789. 1er ) 49 . art.

Aristote  Macédoine  « métèque »  civisme ordinaire  « L’homme est un vivant politique »  Ethique à Nicomaque  Les Politiques 50 .

 Aristote  Le philosophe doit-il gouverner la Cité ?  échecs politiques de Platon  réussite de Périclès 51 .

 Aristote  Le philosophe doit-il gouverner la Cité ?  Platon : la sophia (théorie) permet de s’orienter dans la pratique politique  Aristote : il y a une vertu propre à la pratique politique  phronésis = « prudence ». justesse  v° Périclès = « phronimos » 52 .

Aristote  Platon : un modèle politique idéal. selon les circonstances  v° Les Constitutions -> typologie 53 . tiré de l’analyse de l’âme  Aristote: plusieurs bons régimes possibles.

Aristote typologie des régimes bons régimes mauvais régimes monarchie (+) tyrannie (-) aristocratie (±) oligarchie (±) « république » (-) démocratie (+) 54 .

harmonie naturelle 55 . rationaliste : équilibre. Bons régimes Mauvais régimes monarchie (+) tyrannie (-) aristocratie (±) oligarchie (±) « république » (-) démocratie (+)  derrière l’analyse constitutionnelle -> analyse sociologique. économique. démographique.  perspective morale. etc.

Athènes  Éthique naturaliste  = préserver l’harmonie naturelle des choses  pas de remise en cause des hiérarchies  hommes / femmes  peuple / noblesse  hommes libres / esclaves 56 .