Vous êtes sur la page 1sur 15

Les théories du commerce international

Préparé par : Proposé par :


Mr. OUMAIN
SABIL Hanane
RAZOUKI Achraf

LP/LD
Année universitaire: 2018/2019
Introduction
SOMMAIRE

Axe 1 Les types du C.I

Axe 2 Les théories classiques du C.I

Axe 3 Les nouvelles écoles

Axe 4 Conclusion
Les types du commerce international

Le commerce de concentration Les compensations commerciales


Assembler les petite production locale ou le troc
le contre-achat
régionales dans des comptoirs créés à cette fin
la compensation au sens strict

Le commerce de distribution Les compensations industrielles


Procurer les marchandises en très grandes achat en retour ou buy back
quantités les accords d’offset

Le commerce de transit Les compensations financières


la faculté accordée à un produit originaire du e clearing
pays X et destiné à la consommation dans le le switch
pays Y, de traverser le pays Z sans acquitter
les droits de douane

The Power of PowerPoint | thepopp.com 4


Les théories
classiques

The Power of PowerPoint | 5


La théorie des avantages absolus (1776)

Adam Smith
Smith indique qu'un pays doit se spécialiser
dans la production de biens pour lesquels il
possède un avantage absolu et acheter tous les
autres biens.
La théorie des avantages absolus exclut
l'échange réciproque entre pays ayant des
niveaux très différents de développement. En
effet, le plus développé des pays est susceptible
de bénéficier de la productivité la plus élevée
dans tous les secteurs.
5 juin 1723 - 17 juillet 1790:
un philosophe et économiste
britannique,
David RICARDO
19 avril 1772-11 septembre 1823

La théorie des avantages comparés (1817)


Pour Ricardo, même un pays désavantagé dans tous les bien peut participer à l’échange
international grâce au principe de l’avantage comparatif. Ce principe opère l’association de
deux idées
1- le coût d’opportunité d’une activité
2- l’ajustement des balances de paiement par la variation du taux de change

7
Bertil Ohlin

• On a spécialisation partielle de chaque pays dans le


bien relativement le plus intensif dans le facteur dont
1 ce pays est relativement le mieux doté.
1899 - 1979:
un économiste et homme politique suédois

Eli Filip Heckscher Paul Anthony Samuelson

• On a égalisation des prix relatifs des biens entre les pays


2
• En raison de la relation entre prix relatifs et rémunérations
relatives, la rémunération relative du facteur relativement le plus
rare dans chaque pays diminue tandis que celle du facteur
3 relativement le plus abondant augmente.

1879 - 1952: 1915 -2009


un économiste suédois. un économiste américain
Le paradoxe de Leontief
(1953)

 le contenu en facteur de production des échanges


américains correspond à celui prédit par le
théorème « H-O-S ».
 Les travailleurs américains sont plus productifs .
 Le commerce américain contient plus de facteur
capital

5 août 1906- 5 février 1999 9


La limite des échanges intra-blanches

La progression des échanges intra-blanches

L’intégration commerciale

L’abaissement des barrières

Les structures productives des pays sont


devenues de plus similaire avec un
accroissement des échanges intra-
blanches.

The Power of PowerPoint | thepopp.com 10


Les nouvelles écoles
The Power of PowerPoint | 11
thepopp.com
La théorie du cycle de vie de Vernon (1966)

Raymond Vernon
innovation et
consommation
locale,

Le
produit
1913-1999: maturité et
standardisation
production
et déclin
un économiste américain étrangère
La théorie stratégique du commerce
extérieure
P. Krugman
28 février 1953-

J. Brander
1953
Chacune des deux firmes vend un produit identique en
monopole sur son marché national. Leur variable de décision est
la quantité produite. A l’ouverture aux échanges, les quantités
totales vendues augmentent sur chaque marché. 13
La concurrence monopolistique.
Joseph E. Stiglitz (1977)

l’ouverture au
Avinash Dixit commerce mondial
permet d’accroître la
Si on s’intéresse à variété des biens
l’application de cette
théorie sur le commerce
international on
découvre que : le commerce
international se fait de
9 février 1943 : manière intra-branche
un économiste américain

6 août 1944
un économiste américain
Conclusion