Vous êtes sur la page 1sur 92

1

Département Génie Civil

Module: PGC
Chapitre 8:

LES ESCALIERS
Plan :
2

1- Introduction
2- Définition et Rôle
3- Les différents types d’escaliers
4- Terminologie
5- Dimensions
6- Documents graphiques
7- Systèmes d’escaliers et ferraillages
8- Réalisation des escaliers
9- Les escaliers préfabriqués:
Conditions de securité
3

N’oubliez pas de porter


vos équipements de protection individuelle
- Chaussures de sécurité
- Gants de protection
- Casque de protection
1- Introduction:
4

 Selon la pente du moyen


de circulation verticale,
on distingue les
dénominations suivantes:
 Rampes,

 Escaliers extérieurs et
de jardins,
 Escaliers courants et
escaliers mécaniques,
 Échelle de machine,

 Échelles,

PENTES USUELLES  Ascenseurs.


2- Définition et Rôle :
5

Permettre de rejoindre des niveaux


L’escalier est un ouvrage différents :
construit d’une suite de degrés • Monter
horizontaux (marche ou palier)
permettant de passer à pied d’un • Descendre
niveau à un autre. • Faire passer des marchandises,
des meubles, du matériel d’un
niveau à l’autre..
3- Les différents types d’escaliers
6

Escalier droit Escalier balancé

Escalier rayonnant Escalier hélicoïdal


3- Les différents types d’escaliers
7

Escalier droit

Avantages :
• Réalisation facile.
• Préfabrication aisée.
Inconvénients :
• Encombrement au sol important
• Nécessité de paliers de repos
3- Les différents types d’escaliers
8

Escalier balancé

Avantages :
• Encombrement au sol réduit.
• Pas de paliers de repos
Inconvénients:
• Réalisation difficile et coûteuse
en temps et en matériaux
• Préfabrication délicate (moule
spécifique à 1 opération)
3- Les différents types d’escaliers
9

Escalier rayonnant

Avantages :
• Souvent préfabriqués
Inconvénients :
• Circulation difficile.
• La cage d’escalier doit être très
précisément construite.
• Nécessite des moyens de levage
importants.
3- Les différents types d’escaliers
10

Escalier hélicoïdal

Avantages :
• Réalisation facile.
• Préfabrication aisée.
• Encombrement réduit
Inconvénients :
• Circulation des objets difficile.
4- Terminologie
11

Escalier droit
4- Terminologie
12

Escalier droit
4- Terminologie
13

Escalier droit
4- Terminologie
14

Escalier droit
4- Terminologie
15

Escalier balancé

Escalier à changement de direction sans palier intermédiaire,


les changements de direction
sont assurés par des marches dites « balancées ».
Escalier balancé
tournant haut

Escalier balancé
tournant médiane
Escalier balancé
tournant bas
4- Terminologie
16

Escalier balancé

Escalier balancé à deux quarts


tournant
4- Terminologie
17

Escalier hélicoïdal

Escalier tournant dont les marches se


développent autour d’un noyau cylindrique
central.
5- Dimensions
18

Conditions d’accès facile d’un étage à l’autre


tant dans le sens montant que descendre :
Pratiquement:
• La hauteur « h » des contremarches se situe
entre 14 et 18cm;
• la largeur « g » se situe entre 25 et 32cm
•La formule très empirique qui les lie est:
2h+g=m avec 60 < m < 65
6- Documents graphiques
19

Escalier balancé
6- Documents graphiques
20

Escalier droit
6- Documents graphiques
21

Escalier droit
6- Documents graphiques
22

Escalier droit
6- Documents graphiques
23

Escalier droit
6- Documents graphiques
24

Escalier droit

Escalier à
volées droites
avec palier de
virage
6- Documents graphiques
25
6- Documents graphiques
26

Escalier balancé
6- Documents graphiques
27

Escalier à volée
droite avec
tournant à
marches
rayonnantes

Escalier à
quartier
tournant
6- Documents graphiques
28

Escalier hélicoïdal
6- Documents graphiques
29

Détails de ferraillages
6- Documents graphiques
30

Détails de ferraillages
6- Documents graphiques
31

Détails de ferraillages
6- Documents graphiques
32

Détails de ferraillages
7- Systèmes d’escaliers et ferraillages
33

Escalier à paillasse
Les paliers et la paillasse
s’appuient sur les éléments de
résistance.
· La paillasse fonctionne
comme une poutre et les
marches ne participent pas à
la résistance sont considérés
comme un poids mort.
7- Systèmes d’escaliers et ferraillages
34

Escalier à paillasse

Poutres supports
disposé en extrémités
de palier

Poutres supports
disposé en fin de
volée
7- Systèmes d’escaliers et ferraillages
35

Escalier à paillasse

Schéma de principe de la
disposition des aciers porteurs
7- Systèmes d’escaliers et ferraillages
36

Escalier à paillasse
7- Systèmes d’escaliers et ferraillages
37

Escalier à paillasse

Détails armatures d’une paillasse


7- Systèmes d’escaliers et ferraillages
38

Escalier à paillasse

Détails armatures paillasse - palier


7- Systèmes d’escaliers et ferraillages
39

Escalier à paillasse
7- Systèmes d’escaliers et ferraillages
40

Escalier à paillasse

Détails armatures Escalier à 2 volées


7- Systèmes d’escaliers et ferraillages
41

Escalier à limon

Dans ce cas, les marches supportent les charges apportées par


l’utilisation des escaliers (poids des personnes, notamment), et les
reportent sur les limons. C’est le cas le plus fréquemment rencontré
pour les escaliers en bois ou en métal.
Limon à droite
Limon à gauche

Limon central Limon bilatéral


7- Systèmes d’escaliers et ferraillages
42

Escalier à limon
7- Systèmes d’escaliers et ferraillages
43

Escalier à limon
7- Systèmes d’escaliers et ferraillages
44

Escalier à limon
8- Réalisation des escaliers
45

La mise en œuvre d’un escalier en béton armé coulé sur place


exige différentes étapes :
le tracé de l’escalier contre les murs latéraux ou les
plaques de coffrages latérales.
la mise en place des coffrages des parties latérales, de la
paillasse, des marches (après le ferraillage) et des ouvrages
coulés simultanément (poutres, planchers, garde-corps…) ;
la mise en place des armatures et des ancrages aux murs
et planchers existants ;
le coulage du béton ;
8- Réalisation des escaliers
46

La mise en œuvre d’un escalier en béton armé coulé sur place


exige différentes étapes :
8- Réalisation des escaliers
47
8- Réalisation des escaliers
48

1-Implantation-Tracé de l’escalier

1- Effectuer les relevés de la cage de l’escalier compte de l’échappée..


-Déterminer la hauteur à monter.
-Déterminer la longueur disponible en tenant compte de
l’échappée.
8- Réalisation des escaliers
49

1-Implantation-Tracé de l’escalier
2- Réaliser le traçage des marches à partir du trait de niveau +1m

Les hauteurs des contremarches sont portées


en cotes cumulées (horizontales sur le mur)
Les largeurs, du palier et des marches, sont
portées aussi en cotes cumulées (verticales
sur le mur)
Les nez de marche sont déterminés par
l’intersection horizontale-verticale
8- Réalisation des escaliers
50

1-Implantation-Tracé de l’escalier

3- compléter le traçage de l’escalier.


- Numéroter chaque marche.
- Tracer le dessous de la paillasse.
8- Réalisation des escaliers
51

1-Implantation-Tracé de l’escalier

Escalier balancé
8- Réalisation des escaliers
52

2- Coffrer l’escalier

Pour réaliser le coffrage de la paillasse:

- Tenir compte du tracé, des plans, de l’épaisseur minimale

- Créer une base stable en madrier

- Placer des filières et des solives du coffrage pour assurer


la pente

- Poser un coffrage en panneaux


8- Réalisation des escaliers
53

2- Coffrer l’escalier
8- Réalisation des escaliers
54

2- Coffrer l’escalier
1- Coffrage de la paillasse et des paliers: il consiste à fixer et à régler les
différents supports.

Raidisseurs longitudinaux, bastaings ou madriers

- Inclinés suivant la pente de la paillasse

- Horizontaux pour les paliers

Raidisseurs transversaux, chevrons ou planches disposés


horizontalement tous les 50cm

Fond débordant soit en contreplaqué ou en planches. Il repose sur le


platelage précédent constitué par les raidisseurs longitudinaux et
transversaux.
8- Réalisation des escaliers
55

2- Coffrer l’escalier
8- Réalisation des escaliers
56

2- Coffrer l’escalier
8- Réalisation des escaliers
57

2- Coffrer l’escalier

2- Coffrage des joues et des rives des


paillasses:

- Placer la paroi coffrante verticale (1)


- Clouer les butées (2) en pied et en
tête de la joue et à l’extrémité de la
paroi.
- Clouer les montants (3) pour raidir la
paroi coffrante.
- Installer les butons (4) stabilisateurs
pour le réglage vertical de la planche.
8- Réalisation des escaliers
58

2- Coffrer l’escalier

 Assurer les fixation des panneaux


par des chevrons

 Placer un étaiement suffisamment


résistant aux poussées latérales
8- Réalisation des escaliers
59

2- Coffrer l’escalier
8- Réalisation des escaliers
60

3- Pose du ferraillage de l’escalier


Avant de continuer le coffrage, il est
indispensable de Mettre en place l’armature de la
paillasse constituée par des aciers longitudinaux
porteurs et des aciers transversaux de
répartition
- Recourber les aciers en attente pour assurer la
liaison.
- Disposer rationnellement les aciers principaux
et de répartition.
- Positionner les cales d’armatures pour
l’enrobage puis ligaturer l’ensemble des aciers.
8- Réalisation des escaliers
61

3- Pose du ferraillage de l’escalier


8- Réalisation des escaliers
62

3- Pose du ferraillage de l’escalier


8- Réalisation des escaliers
63

3- Pose du ferraillage de l’escalier


8- Réalisation des escaliers
64

3- Pose du ferraillage de l’escalier


8- Réalisation des escaliers
65

4- Coffrage des contremarches


8- Réalisation des escaliers
66

4- Coffrage des contremarches


le coffrage des contremarches
doit être réalisé du bas vers le haut de
l’escalier, en positionnant des planches
verticales, soutenues par des taquets, à
l’extérieur du traçage effectué.
Les marches, quant à elles, sont laissées à
l’air libre.
Enfin, les planches de contremarches sont
renforcées en leur milieu afin d’éviter leur
déformation à la poussée du béton lors du
coulage.
8- Réalisation des escaliers
67

4- Coffrage des contremarches

Mettre en place les contre


marches en reportant les tracés
sur la planche de rive.
- Fixer une planche sur le mur ,au-
dessus des marches.
- Clouer les taquets pour le
maintien des contremarches.
- Mettre en place les
contremarches à la hauteur du
fini de marche.
8- Réalisation des escaliers
68

4- Coffrage des contremarches


8- Réalisation des escaliers
69

4- Coffrage des contremarches


8- Réalisation des escaliers
70

4- Coffrage des contremarches


8- Réalisation des escaliers
71

4- Coffrage des contremarches


8- Réalisation des escaliers
72

5- Réaliser le coulage de l’escalier

Avant le coulage:
- Prévoir le nettoyage et l’arrosage du fond du coffrage et
vérifier le coffrage et les étais
- Doser les liants: 350 kg de ciment pour 1m3 de granulats.
Viscosité du béton
- Un béton trop sec laisse des espaces vides et n’enrobe pas bien
les armatures.
- Un béton trop liquide va couler vers le bas selon le principe des
vases communiquant , et va déborder des marches inférieures.
8- Réalisation des escaliers
73

5- Réaliser le coulage de l’escalier

- Une fois les armatures positionnées et le


coffrage terminé, le béton est introduit en
commençant par remplir la première marche au
départ de l’escalier,

-Le béton doit être mis en place (et non versé) et


parfaitement serré dans le coffrage.
8- Réalisation des escaliers
74

5- Réaliser le coulage de l’escalier

- Il faut couler la volée d’escalier en une seule


étape, sans faire de reprise pour que l’ouvrage
soit bien résistant.
- Vibrer le béton pour assurer un bon enrobage
des armatures, particulièrement sous la paillasse!
- La partie des marches à l’air libre doit être
arasée et traitée selon la finition choisie par le
maître d’ouvrage (béton brut ou revêtement).
8- Réalisation des escaliers
75

5- Réaliser le coulage de l’escalier


8- Réalisation des escaliers
76

6- Décoffrage de l’escalier

 Décoffrer les contremarches dès que la marche est enduite


et ce jusqu’au bas de l’escalier .

 Décoffrer la rive de l’escalier .

 Ragréer la rive.

 Ne décoffrer l’ensemble de l’escalier qu’après la résistance


du béton obtenue.
9- Mise en œuvre des escaliers préfabriqués:
77

Les avantages de la préfabrication

Un escalier préfabriqué en béton, c’est l’assurance d’avoir :

 Une pérennité des propriétés mécaniques dans le temps

 Une géométrie garantissant une bonne mise en œuvre

 Un aspect de surface conforme à la commande

 Une résistance mécanique

 Une résistance au gel-dégel et à l’absorption d’eau


9- Mise en œuvre des escaliers préfabriqués:
78

1 – Préfabrication en usine

Les escaliers sont fabriqués dans des moules, le plus souvent


métalliques, qui doivent être contrôlés régulièrement afin de
respecter les tolérances dimensionnelles de l’escalier une fois
démoulé.

Moule
9- Mise en œuvre des escaliers préfabriqués:
79

1 – Préfabrication en usine

Réglage du Moule de coffrage


9- Mise en œuvre des escaliers préfabriqués:
80

1 – Préfabrication en usine

Moule de coffrage
9- Mise en œuvre des escaliers préfabriqués:
81

1 – Préfabrication en usine
9- Mise en œuvre des escaliers préfabriqués:
82

1 – Préfabrication en usine
9- Mise en œuvre des escaliers préfabriqués:
83

1 – Préfabrication en usine
84
9- Mise en œuvre des escaliers préfabriqués:
85

1 – Préfabrication en usine
9- Mise en œuvre des escaliers préfabriqués:
86

2 – Transport sur le chantier

Les escaliers préfabriqués,


du fait de leur taille,
sont transportés par camion
jusque sur les chantiers

Transport par camion


9- Les escaliers préfabriqués:
87

3 – Levage de l’escalier

un engin de levage doit être


prévu afin de positionner
l’escalier à sa place dans
l’ouvrage.
9- Les escaliers préfabriqués:
88

3 – Levage de l’escalier
9- Les escaliers préfabriqués:
89

3 – Levage de l’escalier

Escalier hélicoïdal
9- Les escaliers préfabriqués:
90

4 – Mise en place de l’escalier

À l’aide de l’engin de levage, l’escalier préfabriqué est intégré dans


son logement.
- Une fois l’escalier bien positionné, il est généralement mis de niveau
horizontalement et verticalement à l’aide d’étais.
- L’escalier préfabriqué s’appuie généralement sur les paliers. Placé
après la réalisation des planchers, il repose sur des poutres ou sur des
consoles prévues sur la tranche du palier.
- Posé avant les planchers, il est étançonné, verticalement et/ou
horizontalement, et les armatures en attente sont reprises dans le
béton armé du palier.
9- Les escaliers préfabriqués:
91

4 – Mise en place de l’escalier

 Les solutions d’escaliers avec


marches indépendantes offrent
différentes possibilités de montage
(par clavetage, par scellement,
etc.).
9- Les escaliers préfabriqués:
92

4 – Mise en place de l’escalier

Différents types d’appuis sont possibles :

Vous aimerez peut-être aussi