Vous êtes sur la page 1sur 11

Elements de sismologie

Réalisé par
HOUIOUA IHAB EDDINE

ANNEE UNIVERSITAIRE 2017–2018


1-INTRODCTION SUR LES SEISMES
Le séisme est à ce jour la catastrophe naturelle la plus
meurtrière, cette catastrophe résulte d'une rupture brutale
des roches provoquant de nombreuses secousses. Ce
phénomène entraîne des conséquences inimaginables
d'un point de vue humain, environnemental et
économique. On pourra alors se demander le nombre de
victimes causé par ces séismes, beaucoup trop,
aujourd'hui l'Homme doit apprendre à vivre avec un
séisme, pour cela il doit connaître sa nature, son
environnement et les moyens mis en œuvre pour atténuer
toutes ces conséquences. Des pays comme le Japon, la
Turquie ou encore le Chili sont continuellement touchés
par cette catastrophe naturelle, les séismes sont pour
eux un élément de la vie quotidienne.
Ainsi on pourra se demander si: "Vivre avec un séisme, un
problème ?"
Pour répondre à cette question, nous utiliserons trois parties.
Nous verrons d'abord ce qu'est un séisme, puis nous
évoquerons le génie du parasismique. Enfin nous aborderons
le comportement des bâtiments par rapport aux séismes.
2-CAUSE DE TREMBLEMENTS DE TERRE
-Les causes des tremblements de terre:
Les séismes se produisent à cause du déplacement des
plaques tectoniques les unes par rapport aux autres. Le
déplacement de ces plaques est dû à un certain
refroidissement de la planète Terre.
Dans certaines régions, les plaques tectoniques s’affrontent, ce
qui entraîne une accumulation d’énergie donc de contraintes
(forces) le long des zones des failles. Lorsque cette
accumulation devient très importante et dépasse le seuil
critique, l’équilibre de contact entre les deux plaques est
rompu, la faille cède générant ainsi le séisme. En d’autres
termes, on peut ainsi dire qu’un séisme est une vibration du
sol, causée par une fracture brutale des roches en
profondeur, créant des failles dans le sol et parfois en
surface. L’activité sismique est concentrée le long de failles,
en général à proximité des frontières entre ces plaques.
Voici un tremblement de terre
3- LES ONDES SISMIQUE
A-Definition:
Une onde est une modification de l'état d'un
milieu matériel ou immatériel, qui se propage à la
suite d'une action locale avec une vitesse finie,
déterminée par les caractéristiques des milieux
traversés.
On distingue deux types d'ondes :
-Les ondes électromagnétique : propagation d'un
champ électromagnétique ne nécessitant aucun
milieu matériel connu. Ex : les ondes lumineuses, les
rayons infrarouges, les rayons X, les rayons gamma...
Ces ondes transportent de l'énergie
B-Nature des ondes sismique
Une onde sismique est une onde de choc provoquée par la
rupture des failles, les ondes sismiques se propagent dans tous
les sens. Il existe plusieurs types d'ondes qui ont des effets
différents sur le sol et les constructions. Les ondes sismiques
sont de nature élastique car elle peuvent traverser un milieu
sans le modifier durablement. On distingue deux ondes
différentes : les ondes de surface qui se propagent
parallèlement à la surface et les ondes de volume qui elles
traversent la terre. L'impulsion de départ va "pousser" des
particules élémentaires qui vont "pousser" d'autres particules et
reprendre leur place; ces nouvelles particules vont "pousser" les
particules suivantes et reprendre leur place... Leur amplitude et
leur vitesse de propagation sont différentes car elles ne
traversent pas la même structure.
Observation des ondes sismique
4-SYSTEME DE MESURE DE SEISME
A- Les sismomètres:
Un sismomètre est un appareil qui mesurent l’activité sismique du sol. Il est
capable de détecter de très petits mouvements et les enregistrer.
Il se compose la plupart du temps d'un capteur, d'un transducteur, d'un
amplificateur et d'un enregistreur.
Le sol pouvant bouger selon trois axes on utilise trois appareils. Chacun
enregistrent les déplacements dans une direction donnée (une verticale et deux
horizontales, est-ouest et nord-sud) caractérisant ainsi le mouvement global du
sol.
Il existe maintenant des sismomètres «triaxiaux» qui sont capables de mesurer
l’ensemble des trois composantes.
B- sismologie C- les satellites:
5-ALEA SISMIQUE
 L’aléa sismique représente la probabilité - pour un lieu
géographique donné - d’occurrence d´un événement sismique
d’une intensité donnée. Par définition, l’aléa sismique est donc
présent partout à la surface du globe, mais il est plus ou moins
marqué selon les régions. La France n’échappe pas à la règle,
puisque le niveau de sismicité est considéré comme étant très
faible à moyen en Métropole ainsi que dans la plupart
des COM, et fort aux Antilles.
 En pratique, l’on distingue généralement l’aléa dit « régional »,
qui représente le niveau d’aléa pour un sol dur (ou « au
rocher ») sans topographie marquée, et l’aléa dit « local » qui
prend en compte les modulations des mouvements du sol liés
aux « effets de site » ainsi que les « effets induits».