Vous êtes sur la page 1sur 8

Module de génétique

Série de TD 3
QCS : Répondre par vrai (V) ou faux (F) :

1. L’allo lactose est l’inducteur de l’opéron lactose


2. Lorsque l’opéron lactose est inactif, le taux de
perméase dans la cellule est très faible.
3. Les séquences répétées sont situés dans les régions
non codantes.
4. Une mutation faux -sens peut être provoquée par
substitution de bases.
5. Les mutations somatiques sont toujours transmises
des parents vers les enfants.
6. Les minisatellites d’ADN sont des marqueurs
génétiques.
7. Les télomères sont plus courts dans les cellules somatiques jeunes
que dans les cellules vieillissantes.
8. Dans un chromosome en télophase il y’a une molécule d’ADN.
9. Dans une molécule d’ADN il y’a autant de liaisons hydrogènes
que de bases.
10. Un ARNm est toujours lu dans le sens 5’3’.
11. L’ADN polymérase alpha synthétise l’amorce sur le brin continu
seulement.
12. La structure organisée en opéron est spécifique aux eucaryotes.
13. Le nombre de gènes chez l’Homme est de l’ordre du milliard.
14. L’ADN in vivo est sous forme de chromatine.
15. La télomérase est une enzyme retrouvée que chez les
procaryotes.
16. La forme la plus répondu et la plus physiologique de
l’ADN est la forme B.
17. La transcription correspond seulement à la synthèse
de l’ARNm.
18. Le génome humain est constitué de 3 milliards de
paires de bases.
19. Les mutations instables sont des mutations non
transmissibles.
20. Un nucléole proéminent témoigne d’une synthèse
accrue d’ARN ribosomaux.

QCM : encercler une ou plusieurs réponses justes.
1. Une mutation au niveau de l’ADN :
• A – a toujours un effet sur la protéine.
• B – peut ne pas avoir d’effet sur la protéine.
• C – n’a jamais d’effet sur la protéine.
• D - aucune suggestion n’est correcte.

2. Le nombre de codons d’acides aminés est :


• A – 61 codons.
• B - 64 codons.
• C- 63 codons. D – 60 codons.

3. L’œil de réplication :
• A- est le lieu du démarrage de la réplication.
• B – est composé de deux fourches de réplications.
• C- comporte deux brins continus et deux brins discontinus.
• D – aucune suggestion n’est correcte.
QCM : encercler une ou plusieurs réponses justes.

4. L’inducteur de l’opéron lactose est :


• A – le galactose.
• B – Béta galactosidase.
• C – Allo- lactose.
• D – Glucose.

5. Le décalage du cadre de lecture peut


provoquer :
• A - un raccourcissement de la protéine.
• B – un remplacement de plusieurs acides aminés.
• C – un remplacement d’un seul acide aminé.
• D – aucune suggestion n’est correcte.
6. L’ADN polymérase alpha :
• A – synthétise l’amorce sur le brin continu seulement.
• B – synthétise l’amorce sur le brin continu et le brin discontinu.
• C – synthétise l’amorce sur le brin discontinu seulement.
• D – aucune suggestion n’est correcte.

7. Lors de réplication :
• A – l’amorce est nécessaire pour le démarrage de l’ADN Pol –III.
• B - les SSB stabilisent les simples brins.
• C- l’ADN pol- III polymérise l’ADN dans le sens 3’ vers 5’. D –aucune suggestion n’est correcte.

8. La ligase :
• A – lie les fragments d’OKAZAKI. B - réalise des liaisons phosphodi- ester .
• C – réalise des liaisons peptidiques. D – aucune suggestion n’est correcte.

9. Chez les procaryotes, lors de réplication, les brins d’ADN sont déroulés par :
• A- l’ hélicase.
• B - gyrase.
• C – la ligase. D - la Primase.

10. la dégénérescence du code génétique :


• A – permet d’avoir des codons synonymes.
• B- protège contre les mutations.
• C- permet d’avoir des mutations silencieuses.
• D- permet aux mutations ponctuelles de s’exprimer.
11- Une mutation germinale :
A- n’existe que dans les cellules somatiques.
B – existe dans des cellules germinales et somatiques.
C – est toujours transmise à la descendance.
D – rarement transmise à la descendance.

•12- Le codon UGA :


A – indique le début d’un gène.
B – indique la fin de la traduction.
C – indique un acide aminé.
D – aucune réponse n’est correcte.

•13- Lors de la transcription il y’a :


A – un brin transcrit.
B – deux brins transcrits.
C –un brin transcrit et un autre traduit.
D – aucune réponse n’est correcte.