Vous êtes sur la page 1sur 14

Électricité et magnétisme (203-NYB)

Chapitre 7:
Les circuits à courant continu
7.1 La force électromotrice
• Une source de f.é.m. (force électromotrice) convertit
une certaine forme d’énergie (né: non
électrostatique) en énergie potentielle électrique.
• La valeur (en Volts) de la f.é.m. dépend du
processus particulier pour produire la séparation des
charges.
7.1 (Suite) Production d’un courant

W
  né
q
  2.05Volts

Pb  SO42  PbSO4  2e  PbO2  H 2 SO4  2 H   2e   PbSO4  2 H 2O

Pb  PbO2  2H 2 SO4  2PbSO4  2H 2O


7.1 (Suite) Pile réelle
b
ξ Une pile réelle possède une résistance

ΔV V  Vb  Va  rI   interne qui fait chuter la tension lors de la


décharge.
I r
Une pile réelle possède une f.é.m.
a
constante ξ, mais la tension réelle ΔV
Décharge diminue lorsque le courant augmente.

I ξ Lorsqu’un pile est chargé, la tension


r ΔV V  Vb  Va  rI   totale ΔV est plus grande que la
f.é.m. ξ.
a
Charge
7.2 Les résistances en série/parallèle

I  I1  I 2  I 3
R1 V1   V1  V2  V3
I   R1 I  R2 I  R3 I
ξ R2 V2    R1  R2  R3  I
  Réq I
R2 V3
Réq  R1  R2  R3
série  même I
   Vi

  V1  V2  V3
ξ R1 I1 R
2
I2 R
2
I3 I  I1  I 2  I 3
I  Réq   R1   R2   R3
parallèle  même V 1 Réq  1 R1  1 R2  1 R3
I   Ii
Réq   R11  R21  R31 
1
7.2 Exemple
NYB Ch.7 E 33
a) Quel ξ va fournir 6 W à R3? a ) Req  R1  R23  2  1.33  3.33
b) Évaluer la puissance dissipée
R23  R2 R3   R21  R31    41  21   1.33
1 1
dans les autres résistances.
I1   Req  0.3 
V23  R23 I1  1.33  0.3  0.4
V232  0.4 
2

P3    6 W   2  6 0.4  8.66 V
R3 2
V232  0.4   0.4  8.66 
2 2

b) P2     3W
R2 4 4
P1  R1 I12  2   0.3   2   0.3  8.66   13.5W
2 2

ξ I2 R2=4Ω I3 R3=2Ω ξ R23=1.33Ω ξ


I1 I1
Req=3.33Ω

I1
R1=2Ω R1=2Ω
7.3 Les instruments de mesure

Le voltmètre se branche en parallèle.

Voltmètre

L’ampèremètre se branche en série.

Ampèremètre

Le ohmmètre se branche sur


une résistance isolée.
Ohmmètre
7.4 Les lois de Kirchoff
Loi des nœuds (KCL):
La somme algébrique des courants qui entrent dans un nœuds et des
courants qui sortent est nulle (La somme des courants qui entrent (+)
est égale à la somme des courant qui sortent (-): conservation de la
charge)
Loi des mailles (KVL):
La somme algébrique des variations (différences) de potentiel dans une
maille fermée est nulle (La variation totale est nulle: conservation de
l’énergie)


  rI  RI  0  I 
rR
I1  I 2  I3  0

KCL KVL
7.4 Exemple P7 a

Il est possible de résoudre ces KCL : a) I 6  I 3  I1  0 R3 2R1


I6 3Ω I3 4Ω I1
six équations avec l’aide de b) I 3  I 5  I 4  0 R5 20 Ω
Maple ou d’une calculatrice. 1 b
c) I1  I 5  I 2  0 ξ I5
c
Il est possible de résoudre KVL : 1) 20  3I 3  6 I 4  0 R2
manuellement dans certains R4 3 1Ω
cas simples, mais ce serait 2) 3I 3  4 I1  20 I 5  0 6Ω I4 I2

fastidieux dans les cas plus 3) 6 I 4  20 I 5  1I 2  0


complexes. a
Il est possible de réduire le nombre d’équations (et R3 R1
d’inconnues) en utilisant les KCL pour réduire le I6 3Ω I6-I1 4Ω I1
nombre d’inconnues des KVL à trois. R5 20 Ω
b
20  3  I 6  I1   6  I 6  I 2   0 I 3  I 6  I1 ξ I1-I2 c

3  I 6  I1   4 I1  20  I1  I 2   0 I4  I6  I2 R4 R2
1Ω I2
6Ω I6 –I2
6  I 6  I 2   20  I1  I 2   1I 2  0 I 5  I1  I 2

9 I 6  3I1  6 I 2  20  9 3 6 20 
3I 6  27 I1  20 I 2  0  
 3 27 20 0 
6 I 6  20 I1  27 I 2  0  6 20 27 0 
 
7.4 Exemple P7: solution par triangulation
 9 3 6 20   9 3 6 20   9 3 6 20 
  L2  3 L1  L2 
1
 L3  3 L1  L3 
2

 3 27 20 0    0 26  22 20 3    0 26  22 20 3 
 6 20 27 0   6 20 27 0   0 22 23 40 3 
    
 9 3 6 20   9 I 6  3I1  6 I 2  20 
L3  26 L2  L3
22
   
   0 26 22 6.67    26 I1  22 I 2  6.67 
 0 0 4.38 19.0   4.38I 2  19.0 
  

I 2  19.0 4.38  4.33 A


I1   6.67  22  4.33 26  3.92 A
I 6   20  6  4.33  3  3.92  9  6.41A

I 3  I 6  I1  6.41  3.92  2.50 A


I 4  I 6  I 2  6.41  4.33  2.08 A A
I 5  I1  I 2  3.92  4.33  0.409 A
7.5 Les circuits RC CHARGE :
  RI  Q C  0
dQ Q 
a  
dt RC R
Q0
Q  Q0 1  e t RC  Q0  C
VC   1  e t RC 
0.63Q0
b VC  Q C   Q0 C
R VR C t RC
t dQ
 Q0  0  e t RC  1 RC   
ξ I 0 τ 2τ 3τ
I
dt RC
e

I  I 0 e t RC I0   R
I0
C VR   e t RC VR  RI   RI 0
0.63I0
VC
  RI  Q C  0
t
0 τ 2τ 3τ   RI 0 e t RC  Q0 1  e t RC  C  ?
  RI 0 e t RC  Q0 C  e t RC Q0 C  ?
 :constante de temps
   et RC     et RC  0
T1 2 : temps de demie-vie
  RC Q0
 
T1 2 
DÉCHARGE :
Q  Q0 2  Q0 1  e
 RI  Q C  0
T1 2  0.37Q0
1 2  1 e dQ Q
T1 2 
t  0
1 2e 0 τ 2τ 3τ dt RC
ln 1 2    T1 2  Q  Q0 e t RC

ln1  ln 2   T1 2  VC   e t RC VC  Q C   Q0 C
0 τ 2τ 3τ dQ Q0 C t RC 0
T1 2   ln 2 T1 2 : temps de demie-vie I  Q0 e t RC  1 RC    e  e t RC
t dt R R
-0.37I0
I   I 0 e t RC I 0  0 R
VR   e t RC VR  RI   RI 0
Simulations 1, 2, 3, 4 -I0
7.5 (suite)
Q0

t
0 τ 2τ 3τ 4τ 5τ 6τ

I0

t 4τ 5τ 6τ
0 τ 2τ 3τ

-I0 t

t
0 τ 2τ 3τ 4τ 5τ 6τ
E63 Le commutateur est initialement fermé.
7.5 Exemple a) Quelle charge possédera le condensateur à l’équilibre?
b) Si on ouvre le commutateur à t = 0, à quel moment la
charge sur le condensateur sera-t-elle réduite à 25% de sa
valeur initiale?

a) À l’équilibre, le condensateur est complètement chargé et


aucun courant (I2 = 0) ne circule dans la résistance de 200
Ω. Un courant I1 de 30 mA (24/(300+500)) circule dans
a) l’autre branche produisant une différence de potentiel de
I1 500 Ω I2 200 Ω
24 V
VC = 15 V (30mA x 500 Ω) aux bornes de la résistance de
VC
500 Ω et donc aux bornes du condensateur. La charge du
C condensateur est donc Q = CVC = 60 μF x 15 V = 900 μC.
300 Ω b) Si on ouvre le commutateur, le condensateur se décharge à
travers une résistance équivalente de 700 Ω (200 Ω + 500
Ω).
b) 500 Ω
Q  Q0e t RC R  200  500  700 C  60 F
Q  0.25Q0  Q0e t RC
200 Ω
I 0.25  et RC
C ln 0.25  t RC
t   RC ln 0.25  700  60 106 ln .25  0.0582s