Vous êtes sur la page 1sur 12

Test de la catalase

Réalisé par :
 QRIROU AYOUB
 EL GUERCH AYOUB

Filière :
 Agro-
Industrie

Année universitaire :
2018-2019
Plan
• Introduction
Rappel
• Gram + et Gram - :
 La différence se retrouve au niveau de leur paroi et membrane.
Cette différence vient de la présence du maillage du
peptidoglycane qui sera différent entre les deux types de bactéries.

 Cette différence détermine si la bactérie est considérée Gram- ou


Gram+ suite à la coloration de Gram : après cette coloration, les
bactéries qui apparaissent rose sont Gram- et les bactéries
violettes Gram+.
Gram + Gram -

Fixation

Violet de gentiane

Mordançage au lugol

Décoloration

Recoloration à la fuchsine
ou à la safranine
• H 2O 2 :
 Le peroxyde d'hydrogène est un composé chimique de formule
H2O2. Sa solution aqueuse est appelée eau oxygénée. Elle est
incolore et légèrement plus visqueuse que l'eau.

 Le peroxyde d'hydrogène existe naturellement chez les êtres vivants


comme sous-produit de la respiration cellulaire. Tous les organismes
aérobies possèdent des enzymes, appelées peroxydases, qui
catalysent la dismutation de H2O2 en H2O et O2 :

2 H2O2 → 2 H2O +O2


La catalase
• Définition :
La catalase est une enzyme qui permet la dismutation du
peroxyde d'hydrogène (eau oxygénée) en eau et dioxygène.
• Structure de la catalase :
Les catalases sont retrouvées chez tous les organismes aérobies,
dans les peroxysomes des eucaryotes. Ce sont des enzymes
formées de quatre chaînes peptidiques, chacune composée de plus
de 500 acides aminés. Elles contiennent des atomes de Fer au
sein de hèmes, qui constituent les sites actifs de la protéine.
• Principe :

 Cette enzyme est produite en abondance par les bactéries à métabolisme


respiratoire (AS et AAF) qui peuvent détruire les peroxydes. La catalase
est une enzyme qui catalyse :

2 H2O2 → 2 H2O +O2

 La plupart des microorganismes aérobies possèdent une catalase, en


particulier les bacilles Gram négatifs aérobies. Son absence est donc un
critère d'identification intéressant. Par exemple, parmi les coques Gram +
aérobies, seuls les Streptococcaceae sont catalase
négative. Lactobacillus et Erysipelothrix sont les seuls groupes de bacilles
Gram + aérobies non sporulés dépourvus de catalase.

 Le rôle des peroxydases ou des catalases contenues dans les peptones ou


dans certains additifs (sang. . .) des milieux est déterminant pour permettre
le développement aérobie des bactéries catalase négative comme
les Streptococcaceae.
• Technique :

 Déposer sur une lame une goutte d’eau oxygénée (peroxyde d’hydrogéne)
à l’aide d’une pipette Pasteur.

 Prélever une colonie à l’aide de l’anse.

 Dissocier la colonie dans la goutte.


• Lecture :

 apparition de bulles, dégagement gazeux de


dioxygène : catalase +

 pas de bulles : catalase –

Cause d’erreurs : réalisation du test sur un


bouillon contenant la catalase, à partir d’une
gélose au sang qui possède une activité
catalasique, suspension bactérienne
insuffisante, eau oxygénée périmée.