Vous êtes sur la page 1sur 11

ROUTAGE

Réalisé par: Houssam Dakir


Ayoub Saki
PLAN:
• Présentation du routeur
 Routage
 Principe
 Protocoles de routage

• Routage statique
• Routage dynamique
• Accès Control List
• Conclusion
PRÉSENTATION DU ROUTEUR :
• Côté LAN :
Côté LAN, le routeur possède généralement une interface Ethernet. Le connecteur est de
type RJ45. Comme une carte réseau Ethernet de PC, une interface Ethernet de routeur
possède également une adresse MAC de couche 2 et participe au réseau local Ethernet de
la même manière que tous les autres hôtes de ce réseau. Il fait généralement office de
passerelle par défaut pour les machines connectées sur cette interface.
• Côté WAN :
Les interfaces WAN servent à connecter les routeurs à des réseaux externes,
généralement sur une distance géographique importante. L’encapsulation de
couche 2 peut être de différents types, notamment PPP, Frame Relay et HDLC
(High-Level Data Link Control). À l’instar des interfaces LAN, chaque interface WAN
a sa propre adresse IP et son propre masque de sous-réseau
ROUTAGE, PRINCIPE ET PROTOCOLE DE ROUTAGE
• Routage :
Le routage est le processus de transmission de paquets entre des segments réseaux connectés. Chaque
paquet entrant ou sortant est appelé paquet IP. Un routeur utilise des logiciels pour créer des tables de
routage. Ces tables regroupent dans un nœud réseau quelconque les données utilisées pour déterminer une
route ou retransmettre un message reçu pour qu'il puisse atteindre sa destination.
Ces tables contiennent des informations indiquant quelle interface matérielle du routeur est l'itinéraire de
départ qui permettra aux paquets d'arriver à leurs destinations finales.

• Principe de routage :
Routage IP basé uniquement sur l’adresse du destinataire Chaque équipement du réseau sait atteindre un
équipement d’un autre réseau, s’il existe au moins un équipement de routage pour acheminer les paquets à
l’extérieur du réseau local.
Les informations de routage sont mémorisées dans la table de routage des équipements (routeurs).
Cette table doit être périodiquement mise à jour :
• Manuellement: routage STATIQUE
• Automatiquement: routage DYNAMIQUE
PROTOCOLES DE ROUTAGE IP
Il existe plusieurs protocoles de routage dynamique IP. Voici quelques-uns des protocoles de routage dynamiques les plus répandus en
matière de routage des paquets IP :

- protocole RIP (Routing Information Protocol)

- protocole IGRP (Interior Gateway Routing Protocol)

- protocole EIGRP (Enhanced Interior Gateway Routing Protocol)

- protocole OSPF (Open Shortest Path First)

- protocole IS-IS (Intermediate System-to-Intermediate System)

- protocole BGP (Border Gateway Protocol)

Meilleur chemin et métrique:

La détermination du meilleur chemin d’un routeur implique d’évaluer plusieurs chemins menant au même réseau de destination et
de choisir le chemin optimal ou « le plus court » pour atteindre ce réseau. Le meilleur chemin est sélectionné par un protocole de
routage, qui utilise une valeur ou une métrique pour déterminer la distance à parcourir pour atteindre un réseau.

Protocoles à vecteur de distance:

Certains protocoles de routage, tels que le protocole RIP, se basent sur le nombre de sauts simples, qui représente le nombre de
routeurs entre un routeur et le réseau de destination.
ROUTAGE STATIQUE :
Dans ce cas de routage, la table de routage est entrée
manuellement par un administrateur.
L'avantage est qu'on a moins de surcharge par rapport au
routage dynamique et la sécurité par masquage de certains
parties d'un inter-réseau .
• Inconvénients : l’administrateur doit faire les mises
à jour en cas de changement de la topologie de
réseau
• Avantages : réduction de la charge du système, car aucune
mise à jour déroutage n'est envoyée
Syntaxe :
IP route [adresse de réseau de destination] [masque de réseau]
[adresse de l'interface appropriée].
ROUTAGE DYNAMIQUE :

Le routeur construit lui-même sa table de routage en


fonction des informations qu'il reçoit des protocoles
de routage. Ainsi le routeur sélectionne le chemin le
plus cours et le mieux adapté pour acheminer les
paquets :
Inconvénients : augmentation de la charge du
système, car des mises à jour de routage doivent êtres
envoyées.
Avantages : prise en compte automatique d’un
changement de la topologie du réseau.
ROUTAGE STATIQUE - ROUTAGE
DYNAMIQUE :
ACL (ACCESS CONTROL LIST):

Définition
ACL (Access Control List) ou liste de
contrôle d'accès est un ensemble
séquentiel d'instructions, d’autorisation
ou de refus.
Cependant il existe deux types de listes
de contrôle d'accès: liste de contrôle
d'accès standard et liste de contrôle
d'accès étendus. Pour chaque liste on a
les listes numéro et nommée.
CONCLUSION:

• Le routage est le mécanisme par lequel des chemins sont sélectionnés dans
un réseau pour acheminer les données d'un expéditeur jusqu'à un ou plusieurs
destinataires. Le routage est une tâche exécutée dans de nombreux réseaux,
tels que le réseau téléphonique, les réseaux de données électroniques
comme Internet, et les réseaux de transports. Sa performance est importante
dans les réseaux décentralisés, c'est-à-dire où l'information n'est pas
distribuée par une seule source, mais échangée entre des agents
indépendants.