Vous êtes sur la page 1sur 55

Morphosyntaxe du

français contemporain

L’adverbe
L’adverbe

16.01.2019 22:17 2
Présentation générale
• Définition: L’adverbe est une partie du
discours invariable qui sert à modifier un
verbe, un adjectif, un autre adverbe, un
syntagme ou même toute une phrase.

• Étymon: lat. adverbium : ad « auprès de »,


verbum « verbe » (ou dans son sens plus
général: « mot » ?)

16.01.2019 22:17 3
Pourtant, cette définition est susceptible d’être
amendée, pour les raisons suivantes (cf.
Grevisse, 1993):
• Exceptions: adverbes variables en genre et en nombre qui
proviennent d’anciens adjectifs:
►grand: varie le plus souvent dans les structures suivantes: les
fenêtres grand(es) ouvertes, ouvrir toute grande la fenêtre/ouvrir la
fenêtre toute grande, les yeux grand(s) ouverts (double
prononciation, mais celle en t est plus courante);
►tout: variable en genre et en nombre devant un adjectif féminin qui
commence par une consonne ou par h aspiré: une femme toute
belle / honteuse;
►frais «fraîchement, nouvellement, récemment»: devant un participe
passé-adjectif, on fait l’accord au féminin (en nombre aussi). On
enregistre pourtant des cas d’invariabilité:

16.01.2019 22:17 4
Cas spéciaux
Variabilité Invariabilité
„cette baraque fraîche peinte” „Elle disposait des lauriers d'or sur
(Daudet, apud NPR 1997) ma tête frais tondue” (F. Mauriac,
apud NPR 1997).
„Petite pensionnaire, fraîche
émoulue du couvent, causait avec
une pénétration exquise” (Hugo, Les
Misérables, apud Le TLFi)
„Une escadrille ennemie, fraîche
arrivée d'Italie, était partie de
Talavera ce matin-là pour Tolède”
(Malraux, Espoir, apud TLFi)

16.01.2019 22:17 5
Adverbes variables

►nouveau: À valeur adverbiale, devant un participe passé


ou présent substantivé, nouveau est d’habitude invariable.
Pourtant, il enregistre aussi des cas d’accord: des
nouveaux-nés, des nouvelles-nées, des nouveaux arrivés /
embauchés / enrichis / convertis / débarqués / mariés /
syndiqués;
►seul: - „seulement” (Seules les personnes qui se sont
inscrites peuvent solliciter une aide financière);
• - „sans l’aide d’autrui” (Faites cette démarche toute
seule);
• - renforçant un pronom (Cette gravure vaut à elle seule
une fortune).
16.01.2019 22:17 6
b) La classe des adverbes est hétéroclite,
en ce que certains lexèmes illustrent à
la fois deux, voire trois ou quatre
classes grammaticales (leur nombre est
pourtant limité, comme il ressort du
tableau ci-dessous):

7
Tableau n° 1: La classe de l’adverbe, une classe hétérogène
(cf. principalement NPR 1997)

dessous adv.: La date de péremption est marquée dessous. En dessous.


Ci-dessous. Par-dessous.
dessous n.m.: le dessous d’un objet
dessus prép.: Elle lisait le billet par-dessus mon épaule.
dessus adv.: Regarde le colis, le nom de l’expéditeur est marqué dessus.
Là-dessus, ci-dessus, par-dessus.
dessus n.m.: le dessus d’un objet.
Prépo- devant prép.: Arrêtez-vous devant l’hôtel.
sition, devant adv.: La plupart des vêtements se boutonnent devant.
adverbe, devant n.m.: le devant d’un bâtiment
nom masc. derrière prép.: Elle restait toujours derrière la colonne.
(± adj.) derrière adv.: une chemise qui se boutonne derrière
derrière n.m.: le derrière d’un édifice
arrière adv.: Faire marche / machine arrière.
arrière n.m.: L’arrière du train. Ce footballeur ferait un bon arrière.
arrière adj. invar.: Mets-toi sur la banquette arrière.
avant prép.: Le bébé est né avant terme. Il faut payer avant de partir.
avant adv.: Quelques semaines avant, elle ne m’adressait pas la parole.
avant n.m.: Ce footballeur est un des meilleurs avants que nous ayons eus.
16.01.2019 22:17 8
avant adj. invar. Les sièges avant d’une voiture.
Tableau n° 1: La classe de l’adverbe, une classe
hétérogène (cf. principalement NPR 1997)

après prép.: On en discutera après le dîner.


après adv.: On en discutera après.
Prépo-
avec prép.: Elle est sortie avec son mari.
sition
avec adv. Il faudra bien faire avec !
et
contre prép. Ces jeunes militent contre la
adverbe
mondialisation.
(± nom)
contre adv. Appuie-toi contre.
contre n.m. peser le pour et le contre

16.01.2019 22:17
bien adj. invar.: un film / un professeur / des gens / une fille bien
bien adv.: Elle va bien. Cela tombe bien. Elle se débrouille bien.
bien n.m.: les biens et services
bref adj.: une brève présentation
bref (adv. de phrase): Bref, je n’accepte pas.
cher adj.: une voiture chère
cher adv.: Elle vend cher sa vie.
jaune adj.: une jupe jaune
Adjectif jaune adv.: rire jaune
et jaune n.m.: les jaunes „briseurs de grève”
adverbe large adj.: une jupe large
(± nom) large adv.: calculer large
menu adj.: couper en menus morceaux
menu adv.: de l’oignon et de l’ail hachés menu
gras adj.: une soupe grasse
gras adv.: Il ne faut pas manger gras.
gras n.m.: J’enlève le gras car je fais attention à ma ligne.
bas adj. porte basse
bas adv. descendre plus bas
bas n.m. le bas de l’escalier
16.01.2019 22:17 10
Tableau n° 1: La classe de l’adverbe, une classe
hétérogène (cf. principalement NPR 1997)

çà interj. (vx.) Encouragement / menace / impatience: Çà, vas-tu te


Interjection taire !
et çà adv. On voyait, çà et là, des groupes d’enfants.
adverbe bis interj.: Les spectateurs criaient: bis ! bis !
bis adv. Elle habite 18 bis, Rue de la Paix.
aussi conj. „c’est pourquoi”: Les importations ont beaucoup
augmenté ces derniers mois; aussi craint-on un déséquilibre
considérable de la balance commerciale.
Conjonction
aussi adv. Lorsque sa mère est triste, elle l'est aussi.
et
comme conj.: Comme elle tardait, je suis entrée voir ce qui la retenait.
adverbe
comme adv.: Comme elle est bellle ! Regarde comme elle m’insulte !
mais conj.: Elle est intelligente, mais elle ne travaille pas assez.
mais adv.: N’en pouvoir mais; Mais oui / non / si / bien sûr / certainement
16.01.2019 22:17 11
Tableau n° 1: La classe de l’adverbe, une classe
hétérogène (cf. principalement NPR 1997)

comment adv.: Comment avez-vous deviné ?


comment adv. de phrase ”de toute façon”: N'importe comment il est
trop tard.
comment n.m.: le pourquoi et le comment de la chose
Nom aujourd’hui adv.: Je l’ai vue aujourd’hui.
et aujourd’hui n.m.: „Le vierge, le vivace et le bel aujourd’hui”
Adverbe (Mallarmé, apud NPR 1997)
pourquoi (cf. plus haut: comment, adv. interrogatif et n.m.)
demain adv. Je partirai demain.
demain n.m. (litt.) „une France qui regarde déjà vers les demains
prestigieux!” (Aymé, apud NPR 1997).
même adj./dét.: les mêmes opinions
Varia même adv.: Même les plus courageux se sont enfuis.
16.01.2019 22:17 même pron. Ce sont toujours les mêmes qui prennent la parole. 12
Taxinomies
• I. Du point de vue sémantique (classification
traditionnelle), les adverbes se répartissent en:
a) Adverbes de lieu exprimant (cf. Dubois Jean,
Jouannon, G., Lagane, R., 1961: 123):
- le lieu où l’on se trouve ou vers lequel on se
dirige: là, ici, ailleurs, dedans, derrière, dessous,
dessus, dehors, partout, y;
- l’origine: en, d’où, d’ici, de là, d’ailleurs, de
derrière, etc.;
- le lieu par où l’on passe: par où, par ici, par là.
13
I. Taxinomie d.p.d.v. sémantique
b) Adverbes de temps (pour une étude plus détaillée, se
reporter à Co Vet (1980) – Temps, aspects et adverbes de
temps en français contemporain. Essai de sémantique
formelle, Genève, Droz).
- date / moment: hier, aujourd’hui, demain, tôt,
prochainement ;
- répétition: souvent, fréquemment, parfois ;
- durée: toujours, longtemps, longuement (pour plus de
détails sur l’opposition entre les adverbes longtemps et
longuement, v. Anscombre, 1990) ;
- ordre dans les événements: avant, après, ensuite, puis,
alors ;
16.01.2019 22:17 14
I. Taxinomie d.p.d.v. sémantique
c) Adverbes de manière
- peuvent exprimer la quantité ou le
degré: peu, beaucoup, moins, tant ;
- peuvent exprimer l’aspect: longtemps,
longuement, soudain.

d) Adverbes traduisant une relation


logique: donc, pourtant, partant
(« par conséquent »), etc. 15
I. Taxinomie d.p.d.v. sémantique
e) Varia: sous cette étiquette fourre-tout on peut regrouper plusieurs
classes d’adverbes difficiles à ranger ailleurs. Un cas de figure bien
particulier est représenté par les adverbes d’opinion et de doute
qui qualifient l’énoncé, et non pas l’événement (cf. Nef, 1990:
51). Grevisse (1993) range les adverbes de négation parmi les
adverbes de manière, alors que les logiciens les considèrent comme
des adverbes se rapportant à l’énoncé / à la phrase entier(ère).
►Adverbes de doute: peut-être, possiblement, éventuellement,
vraisemblablement.
►Adverbes d’opinion:
• - d’affirmation: oui, évidemment, si (comme réponse à une question
négative), soit [swat], certes;
• - de négation (quelques-uns sont apparus par grammaticalisation de
certains noms désignant de petites quantités):

16.01.2019 22:17 16
non - réponse constituant à elle seule une phrase : Tu viens ? / Non = Je ne viens
pas.
- adverbe niant un terme (boisson non alcoolisée, somme non remboursable) ;
- terme négatif exprimant l’opposition de deux structures / possibilités (Elle t’a
aidé par politesse, non par intérêt).
ne... pas négation courante
ne ... plus = ne ... pas désormais
ne ... point négation relevant de la langue littéraire, soutenue
ne ... mie „de nouvelles peines auxquelles ils ne s'attendaient mie” (Sand, apud NPR 1997);
lat. mica „parcelle”
ne ... goutte boire → voir, entendre, comprendre, connaître; vieux ou plaisant n'y voir /
entendre goutte
ne ... guère = ne ... pas beaucoup
ne ... que négation restrictive = seulement
ne À suivre →

16.01.2019 22:17 17
La négation NE: employée sans pas
• avec des déterminants / pronoms négatifs: Je ne vois personne
/ rien. Aucun / nul / pas un ne bougeait.
• Avec des adverbes (loc.adv.) négatifs: Il ne parle jamais. Aussi:
aucunement, nullement, guère, plus, mie, goutte, point, nulle
part.
• après les verbes oser, pouvoir; savoir que + inf., savoir au
conditionnel: Je ne saurais vous le dire; Il n’ose lui avouer son
secret; Il ne peut répondre; Je ne sais que faire, où aller.
• après ni: Ni les louanges ni les critiques ne l’émeuvent.
• dans l’expression que ne „pourquoi pas”: Que ne lui dites-vous
la vérité !
16.01.2019 22:17
La négation NE: employée sans pas
• Après qui (dans des exclamations ressemblant à des questions
rhétoriques): Qui n’aimerait cet enfant!
• souvent après si : Si je ne m’abuse.
• Dans des constructions figées: si ce n’est, ne vous déplaise, n’empêche
que, n’importe que, n’avoir crainte, n’avoir cure de (« ne pas tenir
compte »), n’avoir garde de (« avoir soin d’éviter »), ne dire mot, qu’à cela
ne tienne, il n’y avait âme qui vive (cf. Girodet, 2009: 619)
• Dans les constructions: ne fût-ce, n’était, n’étaient, n’eût été, n’eussent été:
Si tu venais chez nous, ne fût-ce que pour deux jours…
• Emploi facultatif de pas après: depuis que, il y a (x jours/mois, etc.) que,
voilà (x jours/mois, etc.) que + vb. à un temps composé: Il y a trois mois
que je ne l’ai (pas) appelé. La seconde négation est obligatoire quand le vb.
est au présent ou à l’imparfait (cf. Girodet, 2009: 619-620): Voilà deux
semaines qu’il ne sort plus. 19
La place de la négation et le sens de la
phrase (cf. Girodet, 2009: 620)

• Je ne peux pas lui dire la vérité.


• Je ne peux pas ne pas lui dire la vérité.
• Je peux ne pas lui dire la vérité.
………………………………………………….
• Je n’espère pas être promu (Je n’ai aucun
espoir … vu la crise économique).
• J’espère ne pas être promu (car cela
signifierait plus de responsabilités).
16.01.2019 22:17 20
La négation restrictive (ne … que)

• Elle n’est pas une négation « absolue »:


Il n’aime que les romans historiques.
• La présence de la négation pas change le
sens de la proposition:
Il n’aime pas que les romans
historiques (mais aussi ceux d’aventures).

16.01.2019 22:17 21
Le ne explétif
Le ne explétif apparaît (en français soutenu) après:

•des comparatifs dans une proposition affirmative:


La voiture est moins / plus belle que je ne croyais.
Cette nouvelle est meilleure / pire que les critiques
n’affirment.
Il parle mieux / pis que nous ne l’avions imaginé.
Elle est autre que ne m’y attendais.
Il se conduit autrement que je n’aurais cru.
Elle nous a offert plus de livres que nous ne lui en
avions demandé.
Le ne explétif
•des verbes qui expriment la crainte (craindre, avoir peur,
redouter):
Je crains qu’elle ne vienne et ne nous voie ici.
Je crains qu’elle ne vienne pas.
Si ces verbes sont à la forme négative, on ne met plus ne: Je
ne crains pas qu’il prenne mes affaires.
•des verbes qui expriment l’interdiction, l’empêchement : éviter,
empêcher (ne: facultatif) : Il faut empêcher que le malade ne
sorte de sa chambre;
•les verbes nier, douter à la forme négative ou interrogative: Je
ne nie pas qu’il ne soit sympa.
16.01.2019 22:17 23
Le ne explétif

• Après certaines expressions: Il s’en est


fallu de peu qu’il n’y trouvât la mort.
• Après certaines locutions conjonctives: de
peur que, de crainte que, à moins que,
avant que:
Il t’appelle de peur que tu ne partes sans lui.
Je sortirai à moins qu’il ne pleuve.
Je partirai avant qu’il ne se mette à pleuvoir.
16.01.2019 22:17 24
II. Taxinomie d.p.d.v. de la portée
• I.2.2. Du point de vue de leur portée, les adverbes sont répartis (cf.
Guimier, C., 1988, apud Cervoni, 1990:10) en adverbes
endophrastiques et exophrastiques.
a. Les adverbes endophrastiques sont des adverbes intégrés à la
proposition (cf. Molinier, 1990:29 et sq.). Les choses ne vont pas bien.
b. Les adverbes exophrastiques sont des adverbes de phrase ou de
modalité (cf. Grevisse, 1993:1383) ayant un statut périphérique dans la
phrase (cf. Molinier, 1990:28).
Ils portent sur la phrase elle-même et qualifient le „dire et non la chose
dite” (Moignet, Gérard – „L’incidence de l’adverbe et l’adverbialisation
des adjectifs”, 1963, apud Cervoni, 1990:10).
Ils se rapprochent des mots-phrases, ne se rapportant pas à un mot
particulier et étant des éléments libres ou incidents (cf. Grevisse,
1993:1383). Incontestablement, Jean est notre meilleur étudiant.

16.01.2019 22:17
Formation des adverbes (cf.
Grevisse, 1993)
• Total approximatif: 2633 adv. et loc.adv.
inventoriés par TLF
• - Certains adverbes ont des formes simples:
►il s’agit du fonds primitif surtout latin (peu, tôt,
bien, mal, hier, comme, là, ici) ;
►d’autres sont le résultat du processus de
composition par lequel au moins deux éléments
se sont soudés en un seul mot (bientôt, partout,
désormais, auparavant, etc.). Ces adverbes sont
perçus comme simples seulement en synchronie.
16.01.2019 22:17 26
Emprunts à certaines lg. vivantes

ital. termes de musique, de gastronomie: accelerando, adagio,


agitato, al dente, allegretto, allegro, amoroso, andante,
andantino, animato, assai
all. schuss (terme de ski): descendre schuss „descente directe qu’on
effectue en suivant la plus grande pente” (cf. NPR 1997)
arabe bésef / bézef (sabir) „beaucoup”, fissa „vite” (faire / arriver fissa)
anglo- cash, off, OK, out; sigles: CIF (Cost, Insurance and Freight =
amér. Coût, Assurance, Fret)
-Il y a aussi des adverbes (formes simples ou composées) empruntés aux
langues savantes (ex nihilo, idem, ibidem, infra, supra, dextrorsum /
sénestrorsum)
-Il faut ajouter aussi la classe des locutions adverbiales (à l’improviste,
d’affilée, clopin-clopant, à brûle-pourpoint (« brusquement, abruptement »),
à l’envi, à gogo, etc.)

16.01.2019 22:17 27
Locutions latines Sens, emploi
ab ovo Depuis l’origine (le début)
ad hoc Créé / institué / adapté pour un usage précis
ad libitum « à volonté, au choix » (TLF)
a priori / a posteriori « d’après des données antérieures à l’expérience » / « En se
fondant sur l'expérience, sur les faits constatés » (TLF)
ex(-)aequo [εgzeko] « Sur le même rang, à égalité, dans un classement » (TLF)
in medias res « En plein sujet; au milieu de l'action » (TLF)
in vitro « dans le verre » (éprouvette, etc.)
in vivo « dans l’être vivant »
confer « Comparez, reportez-vous à » (TLF) (cf.)
loco citato « A l'endroit cité précédemment » (TLF) (loc. cit.).
passim « Accompagnant la réf. d'un texte (livre, chapitre, article), évite
de mentionner la localisation précise des passages portant sur
un sujet donné]. Çà et là; en plusieurs endroits » (TLF)

idem « la même chose » (TLF) (id.)


ibidem « Au même endroit, dans le même passage (d'un texte déjà
cité) (TLF) (ibid.)
16.01.2019 22:17
La formation des adverbes en -ment
a) adjectif féminin + ment: hâtif > hâtive
Il salua hâtivement sa famille puis s’en
alla.
EXPLICATION: la terminaison -ment s’ajoute
d’habitude au féminin de l’adjectif parce
qu’elle représente l’ablatif (mente) d’un nom
latin féminin: mens „esprit”, ensuite, par
désémantisation, „manière”.
C’est pourquoi Grevisse (1993:1414) parle
plutôt de composition que de dérivation
d’adverbes à partir d’une base adjective. 29
La formation des adverbes en -ment
b) adjectifs (à l’origine invariables) qui se terminent par
–ent ou –ant ou participes présents invariables en -
ant: la règle générale transforme cette terminaison en
-emment et respectivement –amment :
Ces théories récemment exposées sont très
intéressantes.
Il se défend vaillamment.
Le NPR 1997 signale l’existence, en moyen français, de
certaines formes adverbiales régulières, forgées sur
l’adjectif féminin auquel on avait ajouté –ment. Avec le
temps, ces adverbes réguliers se sont transformés en
aboutissant aux formes que l’on emploie de nos jours.

16.01.2019 22:17 30
Adjectif masc. Adverbe
apparent apparemment
décent décemment
éloquent éloquemment
excellent excellemment
fréquent fréquemment
impudent impudemment
imprudent imprudemment
insolent insolemment
intelligent intelligemment
pertinent pertinemment
récent récemment
16.01.2019 22:17 31
La formation des adverbes en -ment

• 3 exceptions à cette règle:


- lent : lentement
- présent (emploi vieux ou régional
„actuellement, maintenant”): présentement
- véhément : véhémentement.

16.01.2019 22:17 32
Adverbes en -amment
Adjectif masc. Adverbe
abondant abondamment
arrogant arrogamment
bruyant bruyamment
brillant brillamment
bienveillant bienveillamment
constant constamment
complaisant complaisamment
dégoûtant dégoûtamment
élégant élégamment
épatant épatamment
galant galamment
nonchalant nonchalamment
puissant puissamment
savant savamment
16.01.2019 22:17 33
La formation des adverbes en -ment
c) les adjectifs qui se terminent par é le gardent et
reçoivent directement –ment : Ce professeur loue
exagérément ses étudiants.
Adjectif Adverbe
aisé aisément
délibéré délibérément
décidé décidément
démesuré démesurément
effronté effrontément
erroné erronément
inconsidéré inconsidérément
16.01.2019 22:17 34
La formation des adverbes en -ment

• D’autres adj. :
- ajoutent un é directement au masc. de l’adjectif ou
bien
- après avoir éliminé le e muet de la forme féminine,
par analogie avec les formations provenant de
participes passés adjectivés du type délibéré →
délibérément ou bien, dans certains cas, comme le
suggère Grevisse (1993:1416), il pourrait s’agir
d’anciens participes passés:
Elle apercevait confusément des silhouettes qui
se dessinaient au loin, sans pouvoir les distinguer.
35
Adverbes en -ément
aveuglément impunément (< impuni, par
altération)
commodément immensément
communément incommodément
conformément indivisément (< indivis)
confusément inopportunément
densément intensément
diffusément obscurément
exquisément profondément
importunément profusément
16.01.2019 22:17 36
La formation des adverbes en -ment
d) les adjectifs se terminant par une voyelle autre que e
forment les adverbes en ajoutant directement –ment à la
forme masculine:
• i: étourdiment, (im)poliment, indéfiniment, infiniment.
Exception: gentil → gentiment.
• u: ambigument, ingénument, prétendument, résolument.
D’autres adjectifs se terminant par u forment les adverbes en
recevant un accent circonflexe sur cette voyelle afin de
marquer la chute du e muet : assidûment, (in)congrûment,
continûment, crûment, (in)dûment
NPR 1997 affirme que dûment provient de due, alors que pour indûment
il signale comme point de départ la forme masculine (indu, sans accent
circonflexe!!!).
L’invité buvait goulûment le contenu d’une bouteille de vin rouge.
La formation des adverbes en -ment
e) certains adverbes proviennent du participe
présent du verbe correspondant:
►notamment (Je vais m’arrêter notamment sur les
termes qui nous intéressent).
►précipitamment (s'enfuir précipitamment);

f) pour certains adverbes, il n’existe pas ou plus de


forme adjectivale à laquelle on pourrait les
rattacher, quelques-uns des adverbes ci-dessous
ne provenant même pas d’adjectifs (cf. Grevisse,
1993: 1417-1418):
16.01.2019 22:17 38
Adverbe Origine Exemple et / ou observation
brièvement < ancienne forme brief / briève cf. anglais contemporain brief, briefing

grièvement < ancienne forme grief / griève -cf. fr. juridique et courant grief (“préjudice;
reproche”),
-cf. adj. fr. (vx., litt.) grief, griève (une perte
griève; la grièveté de ce péché / crime, cf. TLF);
cf. angl. cont. grief, to grieve, grievance
journellement < journel (ancien français)

traîtreusement < traîtreux, -euse Ces formes ne sont pas complètement sorties
de l’usage, cf. Grevisse, 1993.
chiquement < chic La forme féminine a joui d’une certaine vitalité
au XIXe siècle (cf. TLFi).
nuitamment < a. fr. nuitantre, nuitante Il se glissa nuitamment dans la maison de son
maître.
sciemment Selon TLFi, cet adverbe est formé Les experts ont conclu qu’elle avait commis
d’après l’adverbe latin l’acte sciemment.
correspondant scienter (sur
sciens, -tis).
16.01.2019 22:17 39
La formation des adverbes (suite)

Adverbes obtenus par conversion (changement de


catégorie): noms devenus adverbes (cf. Grevisse,
1993: 1390):

Adv. Exemples
matin se lever (trop) matin
moitié Une chambre moitié cabinet, moitié
entrepôt
pile s’arrêter pile, freiner pile; Ça tombe pile.

16.01.2019 22:17 40
REMARQUES:

• Les adjectifs qualificatifs représentent


la catégorie la plus riche de bases de
dérivation pour les adverbes.

• Les adjectifs relationnels s’y prêtent


difficilement ou avec certaines
restrictions sémantico-contextuelles:

16.01.2019 22:17 41
Adjectifs relationnels
a) Les adjectifs de couleur: répliquer vertement (cet adverbe
est rare dans son sens concret, très fréquent s’il est pris au
figuré).
• jaunement chez Ronsard („D’un or jaunement crespelu, /
„Dont le fond sembloit une rose / „Non encor’ à demy
déclose.” in Livret de Folastries),
• noirement
- (rare) chez Valéry dans son sens concret (On trouve
assez aisément l'Imitation de Corneille (...) en de nobles in-
quartos (...), noirement et largement imprimés (Pièces sur
art, 1931, apud TLFi)
- abstrait (chez Goncourt Et la perspective de la rentrée,
dans la maison, de Judith, qu'Estelle déteste (...) rend le
ménage noirement songeur (Journal, 1872, apud TLFi),
16.01.2019 22:17 42
Adjectifs relationnels
• - rougement (hapax: „Les boutiques de
barbiers (...) avec leurs enseignes, sur leurs
carreaux, de jambes et de bras dont le sang
jaillit rougement dans un verre” (Goncourt,
Mme Gervaisais, 1869, apud TLFi),
• - blanchement, plus fréquent („une
maisonnette blanchement tenue”, Schwob,
Le Livre de Monelle, 1894;
laver blanchement, tenir les enfants
blanchement, apud TLFi).
16.01.2019 22:17 43
Adjectifs relationnels
b) Les adjectifs désignant la forme peuvent connaître la
dérivation adverbiale aussi bien dans leur sens concret,
physique (pièce coupée carrément) que dans leur sens
abstrait: carrément „nettement, franchement,
complètement”: Dites-moi carrément ce que vous en
pensez.
Certains connaissent soit le sens concret, soit
seulement le sens abstrait (cf. NPR): circulairement
(planer ~), rondement („parler rondement = franchement,
directement”, „mener ses affaires rondement = avec
vivacité et efficacité”).
« Ces colonies [anglaises en Australie] confinent
rectangulairement l'une à l'autre et s'emboîtent comme les
pièces d'une marqueterie » (J. Verne).
Adv. renvoyant à des noms de
sciences
• géologiquement, géographiquement,
mathématiquement, philosophiquement,
zoologiquement;
• « Substances chimiquement hétérogènes »
(Cournot, Essai sur les fondements de nos
connaissances, 1851);
• « Ni psychologiquement, ni sociologiquement, ni
historiquement, les paris sur structures neuves ne
sont réductibles à des auscultations successives du
marché (Perroux, Écon. XXe s).
16.01.2019 22:17 45
Adverbe /vs/ adjectif
- Certains adjectifs peuvent être employés adverbialement (dans ce
cas, les dictionnaires les rangent dans la classe des adjectifs qui
peuvent aussi être pris adverbialement):
• Chanter / jouer / sonner faux
• Tirer / viser / mesurer / chanter juste
• Manger salé / sucré / épicé; boire sucré
• Lier / ficeler / emmailloter / tomber / discuter / jouer / skier / vivre
serré („petitement, chichement”)
• Voir double / rouge
- D’autres termes connaissent deux parties du discours distinctes,
formellement identiques, à savoir adjectif et adverbe (v. tableau
n° 1 – case correspondante et tableau n° 2, colonne de gauche). Les
dictionnaires indiquent les deux statuts différents, d’habitude sous la
même entrée et avec une mention quant à la classe grammaticale:
cher, bas, haut, fort, bon, etc.
16.01.2019 22:17 46
Adverbes à deux formes:
• a) Il existe des adverbes qui fonctionnent sous deux
formes: une courte (d’aspect adjectival) et l’autre longue,
en –ment. Il ne s’agit pourtant pas de doublets, mais de
termes le plus souvent spécialisés sémantiquement,
bien qu’il puisse y avoir aussi des chevauchements (1
sens commun).

• Tableau n° 2: Adverbes - forme courte /vs/ forme longue


(en -ment)
• Différences au niveau sémantique (et / ou de la
combinatoire) (cf. principalement NPR 1997, pour les
emplois, les sens et certains des exemples indiqués)
16.01.2019 22:17 47
Forme courte Forme longue
BAS BASSEMENT
- sens concret, spatial - sens abstrait, moral:
Voler bas; habiter plus bas; se venger / penser bassement
s’incliner très bas être bassement intéressé
BON BONNEMENT
- adv. de manière: - tout bonnement „tout simplement”
Sentir bon. Ce gâteau sent bon. On doit lui dire la vérité tout bonnement.
Tenir bon „ne pas céder; résister”.
Il fait bon + inf. („Il est agréable”).
CHER „à haut prix”: vendre / coûter / valoir cher. CHÈREMENT
Vendre cher sa vie ”se défendre courageusement” a) „affectueusement, tendrement” Aimer chèrement
(même sens que vendre chèrement sa vie, cf. qqn.
colonne de droite: sens b)) b) „à haut prix”: payer chèrement son succès „en
faisant de grands sacrifices”. Vendre chèrement sa
vie.
CLAIR CLAIREMENT
- „D'une manière claire; clairement” Voir clair: A cet „D'une manière claire; nettement”: On pouvait
âge, il ne voit plus très clair. distinguer clairement le rivage.
- Fig. „comprendre”: Maintenant qu’il m’a exposé - Fig. „explicitement, simplement, franchement”:
ses motifs, je vois plus clair. Expliquez clairement ce que vous entendez par là.
Parler clair „franchement”. Parler haut et clair. Il dit toujours clairement son opinion.
16.01.2019 22:17 48
DROIT DROITEMENT
- sens concret: „En ligne droite”. Viser, couper droit. (Rare) D'une manière droite, correcte, nette. Juger,
Ecrire droit. Aller droit devant soi. parler droitement.
- sens figuré ”directement”: Aller droit au but. Votre
geste me va droit au cœur. Marcher droit: „se
conduire comme il faut”.
DUR „avec force / intensité / violence” DUREMENT
Travailler / frapper / gueuler / cogner dur. - sens concret (rare)
- sens abstrait (courant): „difficilement
supportable” (être durement éprouvé par ... Enfant
élevé durement) ou „sans ménagement” (parler /
regarder / répondre durement).
FERME FERMEMENT
- Discuter ferme „avec des arguments”. Tenir - sens concret: „D'une manière ferme”. Elle tenait
ferme ”résister”. fermement le pistolet dans ses mains.
- „beaucoup”: boire / travailler / s’ennuyer ferme. - sens abstrait: „avec assurance, fermeté, conviction”:
- „D'une manière définitive”. Acheter / vendre / retenir croire fermement qqch., être fermement décidé / persuadé.
ferme.
FORT FORTEMENT
- sens concret: „avec force”: Appuyer / pousser / cogner / - sens concret: „avec force”: appuyer / serrer fortement
frapper / serrer fort - sens abstrait: „intensément”: désirer / exhorter / espérer
- „avec une grande intensité”: La bise souffle fort. Il pleut fortement
fort. Parler / crier fort. - sens intensif ”beaucoup / très”: être fortement intéressé
- adv. 16.01.2019
de quantité22:17 (surtout dans la langue soignée): J’en par... 49
doute fort. Homme fort riche / occupé.
FRAIS FRAÎCHEMENT
- boire / servir frais - „récemment”: Café fraîchement moulu
- Il fait frais, je vais mettre un pull. - „avec froideur”: être fraîchement reçu
- „récemment”: Elle est venue accompagnée de son
fils, frais émoulu du lycée.
HAUT: HAUTEMENT
- sens concret, spatial ou temporel: monter / - sens intensif: „très” suivi d’un adj.
sauter / voler haut; remonter plus haut Candidats hautement qualifiés. Souches hautement
- sens intensif: Parler haut. Lire / penser tout haut. pathogènes. Maladie hautement contagieuse.
Même sens que hautement: „franchement, Fusion hautement symbolique. Déchets hautement
ouvertement, publiquement”. Dire la vérité bien radioactifs.
haut. Parler haut et clair. Obs.: Il s’agit d’une recrudescence de ces emplois
- sens ”haut degré de puissance / de l'échelle sous l’influence de l’anglais highly de même sens.
sociale”: Des amis haut placés. Viser trop
haut „être trop ambitieux”.
LARGE LARGEMENT
S’habiller / voir / calculer large. Etre récompensé / payé largement. Cela vaut
largement le triple.
VRAI VRAIMENT
parler / jouer vrai; „en effet”: Elle est vraiment la plus appliquée de
à vrai dire tous.
16.01.2019 22:17 50
Remarques finales
• - Tendance en français contemporain à utiliser des adjectifs
à la place d’adverbes: acheter français, acheter gagnant,
„Acheter intelligent” (PO 1411: 109), „Vivez confiant”
(publicité pour Axa). Notons également quelques exemples
d’anglicismes (adjectifs, noms) compatibles avec l’emploi
adverbial: „Seul le président s’habille „cool”„ (PM 2510: 51),
„jouer „trash” (EL 2754: 151).
• b) 2 formes sans différence au niveau sémantique,
mais combinatoires différentes: exprès /
expressément, quasi / quasiment (devant un
adjectif ou un nom „Le raisin est quasi mûr” (Colette, apud
NPR 1997) / la quasi-totalité; // quasiment: „Vous
pourriez être quasiment mon père” (Zola, apud NPR 1997).
51
Degrés de signification
des adverbes

16.01.2019 22:17 52
Degrés de comparaison (formes analytiques)

C
O
de supérorité Son mari marche plus lentement qu’elle.
M
P
d’infériorité Son beau-frère marche moins lentement
A qu’elle.
d’égalité Sa voisine marche aussi lentement qu’elle.
R
A
T
I
F
S
U
relatif de supériorité Elle marche le plus lentement de tous.
P
E
relatif d’infériorité Elle marche le moins lentement de tous.
R
A
T
I
F

16.01.2019 22:17 53
Degrés de comparaison (formes analytiques et/ou
synthétiques)

Degré Comparatif / Exemples et remarques


positif superlatif
Mal plus mal / Forme analytique: Le patient va plus mal aujourd’hui.
le plus mal
Mal Pis / le pis Forme synthétique pouvant dans certains cas remplacer
< lat. pejus plus mal ou plus mauvais (Tant pis. Les choses vont de
mal en pis).
Superlatif relatif: Le pis qui puisse leur arriver, c’est que
leur chef se fâche. Au pis aller.
Bien mieux /
le mieux Aller /se sentir mieux. Tant mieux. D’autant mieux.
< lat. melius

16.01.2019 22:17 54
Place des adverbes
• En principe, l’adverbe est placé après le verbe si celui-ci est à
un temps simple (Elle parle bien). Aux temps composés,
pourtant, l’adverbe est intercalé entre l’auxiliaire et le participe
passé (J’ai bien compris), sauf la plupart des adverbes en
–ment. L’adverbe doit précéder l’adjectif ou l’adverbe qu’il
modifie (Une personne exceptionnellement sévère / Il y va
très souvent).
• Le changement de place de l’adverbe peut entraîner des
modifications sémantiques et des modifications des rapports
syntaxiques (cf. Riegel, Pellat et Rioul, 1996: 375). Un
adverbe de manière peut devenir adverbe de phrase:
- Il s’exprime tout naturellement, sans affectation.
- Naturellement, la victime n’a pas voulu discuter avec l’agresseur.
16.01.2019 22:17