Vous êtes sur la page 1sur 101

MARCHÉS PUBLICS

Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Principes généraux consacrés par la réforme

Le code des marchés publics consacre les principes :


- De liberté d’accès à la commande publique;

- D’ égalité de traitement des candidats;

- De transparence des procédures

- De séparation des fonctions de passation , de


contrôle et de régulation des marchés publics.
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

1.Liberté d’accès là la commande publique

II est instauré désormais une règle sur la possibilité pour chaque


entrepreneur, fournisseur ou prestataire de services ou leur
groupement de se porter librement candidat à la commande publique
dans les conditions définies dans la loi 2010-044 du 22/07/2010
portant code des marchés publics.
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

2. Egalité de traitement
Les autorités contractantes ;
-S’interdisent toute mesure ou disposition fondée sur la nationalité des candidats de
manière à constituer une discrimination.
-S’assureront que la participation d’un soumissionnaire qui est un organisme de droit
public, à une procédure de passation de marché public, ne cause pas de distorsion de
concurrence vis-à-vis de soumissionnaires privés.
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Egalité de traitement (suite)

 Il est important, à ce niveau, de souligner que les associations à but non lucratif ne
sont acceptées aux procédures concurrentielles d’accès à la commande publique
que dans les situations exceptionnelles exigées par l’objet et les circonstances
d’exécution du marché et dans l’hypothèse où la compétition ne s’exerce qu’entre
elles.
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

3. Transparence des procédures

La publicité a été renforcée par :

a) l’obligation d’élaborer des plans prévisionnels annuels de passation de marchés;


b)l’obligation d’en assurer la publicité dans un journal à diffusion nationale et sur un
site électronique d’accès gratuit, trente (30) jours calendaires avant la date de
la première passation mentionnée dans le plan de passation.
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Transparence des procédures (Suite)


c) La fixation des délais de publicité spécifique, quelque soit le DAO, au
minimum à:
 30 jours pour les DAON;
 45 jours pour les DAOI;
 15jours pour les DAOR.
d) la possibilité de recours suspensif;
e) l’amélioration de la procédure d’ouverture publique et des critères
préalablement définis dans le DAO.
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Transparence des procédures (Suite et fin)

f) La liste restreinte pour les prestations intellectuelles ne peut se faire


qu’après un avis à manifestation d’intérêt et cette liste doit être de
six(6) bureaux.
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

4 – obligations de rendre compte règles d’éthique et sanctions

 Obligation de rendre des comptes:

-sans obligation de rendre compte, il n’est pas possible de vérifier que les
principes sont appliqués;

- l’obligation de rendre compte se manifeste à travers:


i) la publicité (plan de passation des marchés, avis d’appels d’offres,
publication des résultats);
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

obligations de rendre comptes (suite)

ii) les audits (audites annuelle de l’ARMP, les rapport de la cours des
comptes , L’IGE)

iii) les sanctions prévues par les lois et règlements.


Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

5. règles d’éthique et les violations donnant lieu à des sanctions

 Prohibition des pratiques frauduleuses et des conflits d’intérêt :


• Interdiction à toute personne intervenant pour le compte d’une
autorité contractante ou d’une autorité d’approbation, de contrôle ou
de régulation, de s’adonner à des pratiques frauduleuses ou d’être
sujet d’un conflit d’intérêt.
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

règles d’éthique (suite)

 Engagements des candidats et des soumissionnaires de respecter


les règles d’éthique :
• Ils sont obligés d’informer par écrit l’autorité contractante, de tout
paiement, avantage ou privilège accordé au profit de toute
personne, agissant comme intermédiaire ou agent, en
rémunération de prestations effectuées envers eux et ce depuis le
dépôt de leurs offres, jusqu’à la fin de l’exécution du marché,
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

règles d’éthique (suite)

• Doivent en outre, s’engager à ne jamais influencer le déroulement de


la procédure.
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Violations donnant lieu à des Sanctions


 Fautes reprochables aux agents publics et sanctions :

Les responsables de la passation, de la gestion ou du contrôle des marchés, agissant en


violation aux règles régissant les MP, sont passibles des sanctions disciplinaires prévues
par les textes de la comptabilité publique et de la fonction publique et peuvent en outre
être exclus temporairement ou définitivement de leurs fonctions.
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Violations (suite)

Il en est ainsi particulièrement pour les agents qui :


procèdent au fractionnement des dépenses,
ont, dans une entité soumise au contrôle de leur administration ou en relation
contractuelle avec elle, des intérêts compromettant leur indépendance (conflit
d’intérêt),
passent des marchés avec des personnes exclues conformément aux
dispositions du code,

 utilisent illégalement des informations confidentielles,


interviennent dans la passation ou l’exécution d’un marché non approuvé,
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Violations (suite)

exercent un contrôle de la qualité/quantité des biens et services fournis, au


détriment de l’intérêt de l’autorité contractante,

 autorisent et ordonnent des paiements après délivrance d’un titre de paiement:


alors que les travaux ne sont pas terminés ou l’ont été de manière non
satisfaisante,
 ou que le titre ne correspond pas aux biens ou services effectivement fournis.
Premier Thème:

Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Violations (suite)
 Irrégularités et actes de corruption :
Sans préjudice des sanctions disciplinaires et pénales, les agents publics qui s’adonnent
à des actes irréguliers ou à une corruption, doivent réparer les dommages dus à leurs
actes.
Il en est ainsi en particulier :
Lorsque l’agent sollicite ou reçoit, pour lui-même ou pour un tiers, un avantage, quel
qu’il soit, pour accomplir ou s’abstenir d’accomplir un service dans le cadre de ses
fonctions.
 Et pour tout comptable assignataire qui effectue un paiement :
 au titulaire d’un marché, en violation des dispositions contractuelles,
 à un établissement financier autre que le bénéficiaire d’un nantissement.
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Violations (suite)

 Fautes reprochables aux candidats, soumissionnaires ou titulaires de marchés

Les participants aux MP doivent observer scrupuleusement les règles d’éthique


professionnelle, lors de la passation et de l’exécution des marchés, ainsi :
Serait coupable de corruption celui qui :
Offre, sollicite ou accepte même indirectement un avantage quelconque pour
influencer l’action d’un agent public au cours de l’attribution ou de l’exécution du
marché,
Se livre à des manœuvres frauduleuses, déforme, omet ou dénature des faits
pour influencer l’attribution ou l’exécution d’un marché.
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Violations (suite)
Se livre à des pratiques coercitives (préjudices ou menaces de préjudices
portés même indirectement à des personnes ou à leurs biens pour influer leur
participation au processus de passation ou d’exécution.)
L’autorité contractante doit annuler toute proposition d’attribution d’un
marché, si elle établit que le soumissionnaire est coupable lui-même ou par
l’intermédiaire d’un agent, de corruption ou s’est livré à des manœuvres
frauduleuses, collusoires ou coercitives pour obtenir le marché,
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Violations (suite)

Toute autorité contractante doit informer régulièrement l’ARMP, des manquements


graves commis par des candidats ou des titulaires de marché pouvant justifier leur
exclusion temporaire ou définitive des marchés publics.
La liste des candidats ou soumissionnaires exclus doit être :

 constamment actualisée par l’ARMP,


 communiquée à tous les services appelés à passer des marchés,
et publiée régulièrement au Bulletin officiel des marchés publics et sur le site
internet de l’ARMP.
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Violations (suite)
Tout contrat obtenu ou renouvelé, au moyen de pratiques frauduleuses ou qui, à
l’occasion de son exécution, des pratiques frauduleuses ont été commis, est
considéré comme nul, sauf si l’intérêt public constaté par la commission de
règlement des différends relevant de l’ARMP s’y oppose.
Tout cocontractant dont le consentement aura été vicié par un acte de
corruption peut demander à la juridiction compétente l’annulation du marché,
sans préjudice de son droit à réclamer des dommages intérêts.
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

 Loi 2010-044 du 22/07/2010 portant code de Marchés Publics;

 Décret 2017- 126 du 2/novembre/2017 abrogeant et remplaçant les


dispositions des décrets d’application de la loi 2010-044 du 22 juillet 2010 portant
Code des marchés publics;
 Arrêté n° 0912 du 3/novembre/2017 du Premier Ministre instituant des commissions
des marchés de départements (CMD) et des commissions pluri- départementales de
marchés (CPDM)
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

 Arrêté n° 38 du 30/01/2018 portant seuils de compétence des organes de passation et de


contrôle des marchés;

 Manuel de procédures de dépenses publiques inférieures au seuil de compétence des commissions


de passation des marchés (ARMP, décembre 2017)

 Règlement intérieur type a l’usage des Commissions de Marches communes à plusieurs autorités
contractantes (ARMP):
Commissions de Marches de Départements (CMD) et Commissions Pluri-Départementales de
Marches (CPDM) (adopté par le Conseil de Régulation lors de sa session du 02.02.2018)

 aide-mémoire de passation des marches publics a l’usage des commissions de marches de


départements (CMD) et des commissions pluri départementales des marches (CPDM)
(adopté par le Conseil de Régulation lors de sa session du 02/02/2018)
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

2- Le champ d’application de la réglementation (institutions


assujetties)
 L‘ Etat;
 Les Etablissements publics à caractère administratif;
 Les collectivités territoriales décentralisées;
 Les Etablissements Publics à caractère Industriel et Commercial;
 Les organes, agences ou offices financés majoritairement par l'Etat ou par une personne
morale de droit public, ou qui bénéficient d’un concours financier ou d’une garantie de l’Etat
ou d’une personne morale de droit public;
 Les sociétés nationales ou les sociétés à capitaux publics dont la majorité du capital est
détenue par l’Etat ou une personne morale de droit public (sauf s’il en est disposé
autrement dans des dispositions législatives dérogatoires);
 Les Associations formées par une ou plusieurs de ces personnes morales de droit public.
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Section III : SEUIL DE PASSATION ET DE CONTRÔLE

Le montant à partir duquel toute dépense publique devient de la compétence des


commissions de Passation des Marchés Publics est fixé à un million cinq cent
mille ouguiyas (1.500.000 MRU TTC) ouguiyas c’est à partir de ce seuil que la
procédure de passation des marchés est obligatoire.

Seuil porté à 5.000.000 MRU (TTC) ouguiyas pour le CSA, la SOMELEC,


et la SNDE, (en raison de la spécificité de leurs activités).

La Commission Nationale de Contrôle des Marchés publics exerce son contrôle


à priori sur les dépenses dont les montants prévisionnels des marchés ou ceux
des lots cumulés les composant, sont supérieurs aux seuils ci-après :
Fournitures et prestations intellectuelles : 10 millions MRUTTC ouguiyas
Travaux : 20 millions MRU TTC ouguiyas
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Section III : SEUIL DE PASSATION ET DE CONTRÔLE

les dépenses dont les montants sont inférieurs au seuil de 1 500 000 MRU TTC
doivent être passées par les CIMAC suivant les procédures simplifiées avec
l’obligation de respecter les principes de concurrence, de transparence et
d’équité ; un minimum de trois prestataires doit être mis en concurrence.

 Contrôle a posteriori et non a priori

un manuel de procédure à été adopté par l’ARMP définissant les procédures
applicables par les Autorités Contractantes, aux dépenses publiques inférieures
aux seuils de compétence des Commissions de Passation des Marchés Publics
(CPMP) et qui sont de la compétence de la CIMAC
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Section III : SEUIL DE PASSATION ET DE CONTRÔLE


Comment est déterminée la valeur du marché ?

A- Pour les marchés de travaux

Tenir compte de la valeur globale de l’opération de travaux portant sur


un ou plusieurs ouvrages.

Opération de travaux = mise en œuvre d’un ensemble homogène de


travaux, réalisées durant une période déterminée

 Travaux Homogènes = travaux ayant une unité fonctionnelle,


technique, économique ou comptable.
La détermination d’une catégorie homogène de travaux ne doit pas avoir pour effet de
soustraire des marchés aux règles qui leur sont normalement applicables en vertu du
code
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Section III : SEUIL DE PASSATION ET DE CONTRÔLE

B- Pour les marchés de fourniture de biens et de services :

 Tenir compte de la valeur totale des biens ou services constituant une


catégorie homogène.

La détermination d’une catégorie homogène ne doit pas avoir pour


effet de soustraire des marchés aux règles qui leur sont normalement
applicables en vertu du code.
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Section III : SEUIL DE PASSATION ET DE CONTRÔLE

C Pour les marchés mixtes :


 Tenir compte de la part relative la plus importante en volume, des
travaux et fournitures.

Lorsque le marché porte sur des travaux ou fournitures et des


prestations intellectuelles, tenir compte de l’impact financier
prédominant d’une catégorie par rapport à l’autre.
Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Section III : SEUIL DE PASSATION ET DE CONTRÔLE

pour un marché à lots, tenir compte de la valeur totale des lots. La


procédure de passation de chaque lot est celle qui s’applique au
marché dans son ensemble.

L’estimation de la valeur du marché ne doit pas avoir pour effet de

soustraire des marchés aux règles qui leur sont normalement

applicables en vertu des dispositions du code.


Premier Thème:
Cadre légal et réglementaire des marchés publics

Section III : SEUIL DE PASSATION ET DE CONTRÔLE

A ce niveau, il faut signaler que le nouveau code prévoit que les dépenses dont
les montants sont inférieurs aux seuils doivent être passées par les CIMAC
suivant les procédures simplifiées avec l’obligation de respecter les principes de
concurrence, de transparence et d’équité.

Les marchés sur financement extérieur sont soumis aux accords internationaux
de financement quand ils prévoient une procédure différente de la procédure
nationale.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

Le cadre institutionnel, mis en place par la loi 2010-044 du 22/07/2010


portant code de Marchés Publics, repose sur le principe de la séparation
des fonctions de passation, de contrôle et de régulation des marchés
publics. Les institutions chargées de la passation , du contrôle et de la
régulation des marchés publics sont :
 La Personne Responsable des Marchés Publics (PRMP) et la Commission
de Passation des Marchés Publics (CPMP);
 La Commission Nationale de Contrôle des Marchés Publics (CNCMP);
 L’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP).
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
I - La Personne responsable de la passation des marchés publics
PRMP
I -1 . Attributions :

 Elle est chargée par l’autorité contractante (AC) de :


 Conduire la procédure de passation (depuis le choix de la procédure, désignation
de l’attributaire, approbation du marché) ; (loi) (collégialement avec les membres
suivant le nouveau décret)

 Présider la CPMP ;
 Présider la Commission Interne des Marchés de l’Autorité Contractante
(CIMAC) (décret)

 Signer les marchés par délégation de l’AC (Les marchés publics conclus par une
personne non habilitée à cet effet sont nuls et de nullité absolue). Peut se faire
représenter dans toutes ses fonctions sauf pour l’attribution et la signature du
marché) ;(loi)
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

Suite attributions PRMP

 La PRMP est tenue d’adresser à l’ARMP, une copie des avis de


non objection émis par la CNCMP, des autorisations, procès-
verbaux, rapports d’évaluation afférents à chaque marché et
de tout rapport d’activités de la CPMP dont elle préside les
séances;
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

PRMP
I-2. Désignation
La PRMP est désignée par l’AC, ce choix est effectué sur la base
de critères d’intégrité morale, de qualification et d’expérience dans
les domaines juridique, technique et économique et de passation des
marchés publics au terme d’une procédure transparente menée par
l’organe compétent de l’autorité contractante.; La nomination des
PRMP des autorités contractantes de chaque département est
formalisée par arrêté du Ministre ou du Commissaire compétent ;
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

PRMP
I-2. Désignation
 L’ arrêté précise suivant le cas, l’organe de passation dont la PRMP
assure la présidence ou la présidence de séances pour le compte de
l’Autorité contractante qu’elle représente.
 Les taux d’occupation des PRMP et leurs modalités de rémunération
sont, les cas échéants, fixés par décision de l’Autorité contractante
concernée qui en assure la prise en charge ;
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

I-3.Commissions de Passation des Marchés Publics CPM commune à plusieurs AC


Création
Une Commission de Passation des Marchés commune à plusieurs autorités
contractantes est créée au sein de chaque département dont le nombre
annuel estimé de marchés justifie la mise en place d’un organe spécifique de
passation de marchés « Commission des Marchés de Département »,
en abrégé "CMD″ suivi du nom du département.

Dans ce cas, la CPMP est créée par arrêté du Ministre ou du Commissairecompétent


Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
Création (suite)
Les départements dont le volume prévisionnel global de marchés ne justifie pas encore la
mise en place d’un organe spécifique de passation de marchés, peuvent à titre provisoire
être dotés de Commissions communes chargées de la gestion des marchés de leurs autorités
contractantes « Commission Pluri- Départementales de Marchés - CPDM- », en abrégé
CPDM suivi des noms ou initiales des départements ou secteursconcernés.

Les Commissions Pluri- Départementales de Marchés sont créées par arrêté du Premier
Ministre sur avis de l’ARMP faisant état des justificatifs de regroupement momentané des
départements concernés.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

Les Commissions des Marchés de Département et la CPDM sont compétentes pour toute
dépense supérieure au seuil de passation des marchés des autorités contractantesrelevant
du, (ou des) département (s) concerné(s), à l’exception des entités soumises à des régimes
particuliers prévus par une disposition légale dérogatoire à la Loi 2010-044 du 22 juillet
2010 portant Code des marchés publics et de celles dotées, par voie règlementaire, de
CPMPs propres en raison du volume ou de la spécificité de leurs activités.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
Composition
Pour les Commissions de marchés de Département :
-Deux représentants du département nommés par le Ministre ou Commissaire compétent

-Un membre chargé de l’administration des travaux de la Commission et dénommé «


Secrétaire Permanent de la CMD » nommé par le Ministre ou Commissaire compétent

Ces trois membres siègent en permanence avec voix délibératives dans toutes les
formations de la Commission.

-Un représentant de chaque autorité contractante concernée par le ou (les) marché (s) à
l’ordre du jour, désigné par l’autorité.
Ce représentant de l’autorité contractante concernée siège avec voix délibérative dans
toutes les formations des CMD connaissant des marchés de l’autorité contractante qu’il
représente.
- Deux observateurs permanents, experts expérimentés
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
Composition
Pour les Commissions Pluri Départementales de Marchés :
-Un représentant de chacun des départements couverts, nommé par le Ministre ou le
Commissaire compétent
-Un membre chargé de l’administration des travaux de la Commission et dénommé «
Secrétaire Permanent de la CPDM» nommé par arrêté du PM

Ces membres siègent en qualité de membres permanents avec voix délibératives dans toutes
les formations de la Commission Pluri départementale concernée.

-Un représentant de chaque autorité contractante concernée par le ou (les) marché (s) à
l’ordre du jour désigné par l’autorité contractante
Ce représentant de l’autorité contractante concernée siège avec voix délibérative dans
toutes les formations des CPDM connaissant des marchés de l’autorité contractante qu’il
représente.
- Deux observateurs permanents
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
Organisation, Administration et Fonctionnement

L’administration des travaux des CPMP de Département et des Commissions Pluri départementales des
marchés est assurée par un Secrétariat Permanent rattaché au Cabinet du Ministre du Département
d’ancrage ou du Commissaire compétent et comprenant :
- Un Secrétaire Permanent faisant partie des membres permanents, affecté à plein temps

Il est nommé suivant le cas, par le Ministre ou Commissaire compétent. Pour les CPMD, le nommé par
arrêté du Premier Ministre.
-Un service de secrétariat comprenant :

- Un agent de saisie,
- Un spécialiste de passation de marchés affecté à plein-temps, conseiller sans voix délibérative.

-Des experts spécialisés mobilisables par le Secrétaire permanent, comme conseillers sans voix
délibératives et que la Commission peut désigner comme membres des sous-commissions d’analyse.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

I-3.Commissions de Passation des Marchés Publics CPM commune à


plusieurs AC
I-3.1 - Attributions: elles

- Elaborent un plan prévisionnel annuel de passation des MP;


- Assurent la publicité des avis par les Administrations;
- Déterminent la procédure et le type de marché;
- Elaborent les DAO en collaboration avec les services techniques;
- Lancent les appels à la concurrence;
- Ouvrent et évaluent les offres ;
- Attribuent les marchés (attributions provisoire et définitive);
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

I-3.Commissions de Passation des Marchés Publics CPMP (Suite)

-Examinent les projets de contrat et des projets d’avenants;


-Etablissent le rapport spécial relatif à tout marché d’entente directe, qui est soumis à
l’avis de la CNCMP;
-participatent, en qualité d’observateur, aux réceptions des ouvrages, fournitures et
services objet des marchés dont elle a autorisé la passation ;

- Tiennent les statistiques, les indicateurs de performance et le registre de suivi des


MP;
-Etablissent les rapports sur la passation des MP pour l’AC et les transmettent à la
CNCMP et à l’ARMP.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
I-3.Commissions de Passation des Marchés Publics CPMP (Suite)
- s’assurent de la publication des avis généraux de passation des marchés publics ;
-désignent le président et les membres des sous- commissions d’analyse;

-dirigent dans le respect des dispositions de la loi, les travaux de la sous-commission


d’analyse ;

-tiennent un fichier des marchés examinés par ses sous-commissions d’analyse ;

-tiennent dans un registre infalsifiable et numéroté, dont le modèle est acquis auprès de
l’ARMP, les procès-verbaux des réunions dont les extraits sont régulièrement transmis à
cette dernière;
- arrêtent ses décisions d’attribution provisoire du marché, sur la base du rapport
d’évaluation élaboré par la sous-commission d’analyse.
-prononcent l’attribution définitive du marché après épuisement des procédures de
recours, ou de le déclarer le cas échéant infructueux ;
- veillent à la bonne tenue, la conservation et au classement des archives des marchés
Deuxième Thème:

Cadre Institutionnel

I-3.Commissions de Passation des Marchés Publics CPMP (Suite)

-arrêtent leurs décisions d’attribution provisoire du marché, sur la base du rapport


d’évaluation élaboré par la sous-commission d’analyse.

-prononcent l’attribution définitive du marché après épuisement des procédures de


recours, ou de le déclarer le cas échéant infructueux ;

- veillent à la bonne tenue, la conservation et au classement des archives des marchés


Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

I-3.2 Des modalités des réunions de la CPMP


 L’organisation matérielle des réunions des CPMP relève de leur Secrétariat. Le Secrétaire permanent
de la Commission veille à ce titre à ce que les convocations aux réunions parviennent aux membres et
aux observateurs dans un délai minimum de vingt-quatre (24) heures avant la date de la réunion;
 Les documents (DAO, DP, offres, soumissions, propositions, cautions, rapport etc..) doivent être gardés
dans un local sécurisé à double serrures sous la responsabilité de deux personnes (le président et un
membre, ou le Secrétaire permanent et un membre) avec l’impossibilité d’accès individuel.
 Les procès-verbaux d’attribution provisoire sont transmis dans un délai de deux jours ouvrables à la
CNCMP avant leur publication pour les marchés soumis à l’examen a priori.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

Formations de la Commission et présidence de ses réunions

Les activités de la Commission sont de deux catégories relevant chacune d’une formation distincte
La première catégorie comprend :
 L’approbation du Règlement intérieur et ses modifications ultérieures,
 La planification de la passation des marchés des autorités contractantes relevant de la Commission,
 La programmation et l’organisation des réunions des Formations plénières de la Commission.
Ces activités sont traitées par la Commission, réunie en « Formation plénière », composée de toutes les
PRMP des AC couvertes et le SP.
La deuxième catégorie d’activités consiste à la conduite des processus de passation des marchés
la PRMP concernée fait convoquer les réunions.
 Quorum de validation des travaux et majorité de décision
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

composition des dossiers soumis à la CPMP


Les dossiers soumis à l’examen de la CPMP doivent contenir notamment :
a) Pour l’approbation des dossiers
- une copie du dossier d’appel d’offres ou la demande de proposition ;
- une copie de tout autre dossier soumis à son approbation.
- une lettre contenant l’estimation budgétaire du marché sous plis fermé.
b) Pour l’ouverture des plis :

- Une copie de l’avis d’appel d’offres et des additifs subséquents ;


- Le registre d’enregistrement des offres;
- Un extrait des instructions aux soumissionnaires et/ou du règlement particulier
de l’appel d’offres relatif à la présentation des offres
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

composition des dossiers soumis à la CPMP

C )Pour l’attribution :
- une note de présentation du dossier ;
- les pièces attestant la disponibilité du financement ou crédit budgétaire ;
- le procès-verbal de la séance d’ouverture des plis ;
- le dossier d’appel d’offres proprement dit, comprenant notamment, l’avis d’appel
d’offres, les instructions aux soumissionnaires ou le règlement particulier de l’appel
d’offres, les critères d’évaluation, le modèle du projet de marché, le cahier des
spécifications techniques, les rapports d’études et les plans, le cas échéant ;
- le rapport d’analyse et éventuellement, le rapport de synthèse signés par les
membres de la sous-commission d’analyse.
d) Pour l’examen des projets de marchés :
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

composition des dossiers soumis à la CPMP


d) Pour l’examen des projets de marchés :
- une note de présentation du dossier ;
- le procès-verbal de la séance d’attribution du contrat ;
- le procès-verbal de négociation pour les contrats de prestations intellectuelles ;
- le projet de contrat.
e) Pour l’examen des projets d’avenants :
- une note de présentation du dossier comprenant les justificatifs de l’avenant ;
- le contrat de base et, le cas échéant, les avenants déjà conclus ;
- le projet d’avenant.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
De la désignation des membres de la sous-commission d’analyse
La CPMP désigne après chaque ouverture des plis, les membres de la sous-commission d’analyse
parmi les experts de l’autorité contractante concernée ou les experts spécialisés mobilisables
auprès de son Secrétaire Permanent;
 Les membres de la CPMP ne peuvent être en aucun cas membre de la sous-commission
d’analyse et ne participent pas aux travaux d’évaluation et d’analyse des offres;
 Les décisions de la sous-commission d’analyse sont prises par consensus. En cas de divergence
entre ses membres, les différents avis sont reportés anonymement à la CPMP réunie, qui
tranche et adopte la décision finale;
 Le président et au moins la moitié des membres de la Sous-commission d’Evaluation doivent
être issus de l’Autorité Contractante concernée;
 Les autres membres sont désignés par la Commission parmi les experts spécialisés siégeant
comme observateurs permanents ou mobilisés pour la circonstance;
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
Création, compétence et composition de la CIMAC

La Commission Interne des Marchés de l’Autorité contractante est créée en son sein sous la présidence
de la PRMP par décision de l’autorité contractante, dans les formes prescrites par les textes
régissant ladite Autorité.
 Elle est compétente pour toutes les dépenses de l’autorité contractante concernée, inférieures au
seuil de passation de ses marchés publics fixé par arrêté du Premier Ministre;
 procédures d’engagement de ces dépenses sont soumises à un Manuel approuvé par l’ARMP.
 La CIMAC est composée en plus de son président, de quatre à six membres à voix délibératives
désignés par décision de l’organe compétent de l’autorité contractante;
Les membres de la CIMAC comprennent obligatoirement les responsables suivants de l’Autorité
contractante concernée, désignés ès qualité :
- Le premier responsable en charge de la fonction financière et comptable,
- Le premier responsable en charge de la fonction technique,
- Le premier responsable en charge de la fonction Achats et Approvisionnement
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
Création, compétence et composition de la CIMAC

Les membres de la CIMAC comprennent obligatoirement les responsables suivants de l’Autorité


contractante concernée, désignés ès qualité :

- Le premier responsable en charge de la fonction financière et comptable,


- Le premier responsable en charge de la fonction technique,
-Le premier responsable en charge de la fonction Achats et Approvisionnement
-un spécialiste de passation de marchés expérimenté

- Le responsable du contrôle financier ou de gestion assiste aux travaux de la Commission en qualité


d’observateur permanent

- Le Secrétariat de la CIMAC est assuré, sous la responsabilité de son président, par le service en
charge des affaires administratives de l’Autorité contractante.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

II - La Commission Nationale de Contrôle des Marchés Publics (CNCMP)

 En application de la loi 2010-44 est créée une commission nationale


de contrôle des marchés publics sous la tutelle du Premier Ministre.
 et des commissions Régionales de Contrôle des Marchés Publics
peuvent être créées par voie règlementaire.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
1 - Missions et Attributions de la CNCMP
 La CNCMP est chargée de Contrôler a priori la procédure de passation et d’exécution de tout
MP supérieur à un seuil fixé par arrêté du Premier Ministre et du Contrôle a posteriori des
procédures de passation et d’exécution des MP en dessous dudit seuil.
Pour les marchés revus à priori par la CNCMP elle:
 Approuve les avis à manifestation d’intérêt et les dossiers de pré qualification ;
 approuve les dossiers d'appel d'offres et de consultation ;
 accorde les autorisations et dérogations nécessaires lorsqu’elles sont prévues par la
réglementation en vigueur ;
 approuve les rapports d'analyse comparative des propositions et le procès-verbal d'attribution
provisoire du marché, élaborés par les CPMP ;
 procède à un examen administratif, juridique et technique du dossier de marché avant son
approbation ;
 approuve les projets d’avenant ;
 apporte, un appui technique aux AC depuis la préparation des dossiers d'appel d'offres
jusqu'à la réception définitive des prestations ;
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
Missions et Attributions CNCMP

 approuve les Plans de passations annuels, assure le suivi de l’exécution budgétaire des MP;

 Participe à la rédaction et à la validation des textes d’application relatifs à la réglementation


des MP (documents-types, manuels de procédures et guides d’évaluation);

 Assiste aux réunions de coordination entre les AC et les autorités en charge d’élaborer le
Budget de l’Etat ;

 Assure l’administration du site officiel des MP;

 collabore avec l’ARMP pour la programmation et l’organisation des formations initiale et


continue des acteurs du système de passation des MP ;

 contrôle l’activité des Commissions Régionales chargées du contrôle des MP.


Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
2-2 Composition de la CNCMP

 Un Comité permanent
Il est Composé d’un président, de six membres et d’un représentant du contrôle
financier

 Quatre Commissions spécialisées qui sont:


-La Commission des marchés d’approvisionnements généraux;
-La Commission des marchés de travaux;
-La Commission des marchés de mécanique, de matériel électrique, d’informatique,
d’électronique, de télécommunications et d’armement;
- La Commission des marchés d’études, d’audit et d’organisation ne se rattachant à
aucun des domaines précités.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

Composition de la CNCMP

 Une Commission de suivi de l’exécution des contrats

(Possibilité d’une Commission ad hoc désignée par le Président du Comité permanent


pour des marchés relevant de plusieurs commissions spécialisées)
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

2-3 - Attributions du Président de la CNCMP

 Assure la gestion technique, administrative et financière de la CNCMP,


veille au bon fonctionnement de la CNCMP et établit le budget de la
CNCMP dont il est l'ordonnateur principal ;
 réunit périodiquement le Comité permanent et les Présidents des
Commissions spécialisées et de suivi pour coordonner leurs activités et
veille à l’application des décisions du Comité permanent;
 évalue périodiquement le respect des orientations, le niveau de
réalisation des objectifs et de l’accomplissement des performances de
la CNCMP;
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
Attributions du Président de la CNCMP

 élabore un rapport annuel sur les activités de la CNCMP à l’intention


du PM et du Président de l’ARMP ;
 veille à la préparation des réunions du Comité permanent;
 représente la CNCMP lors des réunions relatives à la coordination
budgétaire entre les AC et les autorités en charge d’élaborer le
Budget de l’Etat.

Le président est assisté dans l’exécution de ses tâches par huit conseillers
techniques et deux services Administratif et financier.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
2-4 - Désignation du Comité Permanent et des membres des commissions

2-4-1 Président et membres du comité permanent


 Le président et les membres sont choisis à l’issue d’une procédure
compétitive basée sur des critères d’expériences en Marchés publics ;
ils doivent exercer leurs fonctions à plein temps en dehors de toute
autre activité; leur choix est formalisé par la nomination en conseil de
Ministres pour le président et par arrêté du PM pour les membres pour
un mandat de trois ans renouvelable une seule fois.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
Suite Désignation du Comité Permanent et des membres des commissions

2-4-2 Les fonctions de Président et membre sont incompatibles avec:

 Les autres fonctions administratives ou privées liées à la passation ou à la régulation des


marchés publics;
 toute détention directe ou indirecte d’intérêts dans les entreprises soumissionnaires ou tout
avantage accordé par ces entreprises;
 toute fonction élective nationale ou municipale;
 toute activité commerciale ou de consultation en rapport avec les missions de la CNCMP à
l’exception de la fonction d’enseignant ou formateur.

 Le président et membres du comité permanent sont tenus :


- au respect du secret professionnel;
- lors de leur entrée en fonction et à la fin de celle-ci de faire une déclaration de tous
leurs biens et patrimoine.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
2-5 commissions spécialisées :

Les commissions spécialisées sont l’outil principal sur lequel repose l’essentiel du
travail de la CNCMP sur tout en ce qui concerne le contrôle a priori de la procédure de
passation des marchés, Elles donnent un avis sur les DAO, les rapports d’évaluation,
les PV d’attributions provisoire les projets de marchés et d’avenants avant leur
approbation.

Chaque commission est composée de cinq membres dont un membre du comité


permanent qui assure le rôle de président, les quatre autres membres sont désignés
par le président de la CNCMP sur la base d’une liste établie par l’ARMP.

Chaque commission est assistée par l’un des conseillers techniques.


Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

2-6 Missions de la Commission de suivi de l’exécution des contrats

Vérifications périodiques et inopinées des chantiers de travaux et des matériels en


cours de fabrication;

suivi du planning de l’opération et des délais contractuels;

vérification de la qualité des prestations et de leur conformité aux spécifications;


suivi de l’exécution financière;

avis sur la pertinence des travaux supplémentaires demandés;


Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
Missions de la Commission de suivi de l’exécution des contrats

 avis sur l’application des pénalités de retard prévues par les contrats;
 Participation à titre d’observateur à la réception des prestations.
 La commission est composée de 5 membres désignés par Arrêté du
PM, sur proposition du Président de la CNCMP sur la base d’une liste
dressée par l’ARMP.
 Ils sont permanents et nommés pour un mandat de trois ans
renouvelable une seule fois et ils sont soumis aux mêmes conditions que
les membres du comité permanent.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

3-L’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP)

 L’ARMP est une Autorité Administrative Indépendante


Tripartite (Secteur Public, Secteur Privé, Société Civile) avec
autonomie de gestion et comporte en son sein une
commission de règlement des différends et une commission
disciplinaire.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
3-1 Missions et attributions ARMP

 Donner avis sur les projets de loi et de décrets relatifs aux MP et Proposer des
recommandations pour améliorer le système des marchés publics ;
 Veiller à l’application de la réglementation des MP ;
 élaborer, diffuser et mettre à jour en collaboration avec la CNCMP les documents
types, manuels de procédures, guides d’évaluation ;
 Collecter et archiver tous les documents relatifs à l'attribution, l'exécution et le
contrôle des MP ;
 évaluer périodiquement les capacités des institutions en charge des MP et les
procédures de passation des MP et proposer des actions correctives et préventives
de nature à améliorer la qualité de leurs performances, dans un souci d'économie,
de transparence et d'efficacité ;
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
Missions et attributions ARMP

initier avec la CNCMP des programmes de formation et de sensibilisation (publication


d’un Bulletin Officiel des MP) ;
suivre et apporter son appui à la mise en œuvre du programme de renforcement des
capacités en matière de passation ;
donner un avis sur les procédures de sélection des membres des CPMP et mettre en
place des programmes de certification des spécialistes de passation de MP ;
Peut recruter des observateurs indépendants sans voix consultative ou délibérative aux
séances:
- d’ouverture des plis;
- d’évaluation des offres;
- d’approbation des propositions d’attribution de la CPMP ou de la Commission de
Contrôle des Marchés compétente;
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

Missions et attributions ARMP

Mène des Audits indépendants de la passation et de l’exécution des marchés à la fin


de chaque exercice budgétaire;

Etablit un rapport annuel sur l’efficacité et la fiabilité du système de passation,


d’exécution et de contrôle des marchés publics qu’elle transmet au Président de la
République, au Président de l’Assemblée Nationale, au PM et au Président de la Cour
des Comptes ;

Prononce les sanctions pécuniaires et/ou d’exclusion temporaire ou définitive à


l'encontre des personnes physiques ou morales pour violation de la réglementation en
matière de MP et publie liste de ces personnes ;
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
Missions et attributions

ARMP

-Reçoit les recours exercés par les candidats ou soumissionnaires, les entités
contractantes ou les organes de contrôle ;

- se saisit d’office des violations de la réglementation en matière de MP;

- participe aux réunions régionales et internationales ayant trait aux MP ;

- este en justice dans le cadre de sa mission et notamment à proscrire la corruption ;

-ses investigations sont réalisées par ses agents qui doivent prêter serment devant
les membres du Conseil de Régulation.

- Peut être chargée par le Gouvernement d’autres missions relatives aux MP.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
3-2 - Les composantes de l’ARMP

L’Autorité de régulation des marchés publics comprend :


 le Conseil de régulation,
 la Commission de règlement des différends,
 la Commission disciplinaire
 et la Direction générale.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

1 Composition et Missions du Conseil de Régulation


a) Composition

 Le CR est composé de 9 membres repartis comme suit :


 Un président nommé par décret du Président de la République
 Deux membres représentant l’Administration:
- un représentant du Ministère de chargé la Justice;
- un représentant du Ministère chargé des Finances;
 Trois membres représentant les organisations professionnelles;
 Trois membres représentant les organisations ou associations de la
société civile.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
Composition et Missions du Conseil de Régulation

 outre le président, les 8 membres du CR sont nommés par décret du Président de la


République, sur proposition des Ministres et des organismes socioprofessionnels et
organisations de la société civile et prêtent serment devant le Président de la
République dès leur entrée en fonction. Leur mandat est de trois ans renouvelable
une seule fois.
 Ils bénéficient de protection dans l’exercice de leurs fonctions.
 Ils sont tenus à :
-l’obligation du secret des délibérations et décisions;
-l’obligation de discrétion pour ce qui concerne les procédures de règlement
des différends et de sanctions;
- lors de leur entrée en fonction et à la fin de celle-ci de faire une déclaration
de tous leurs biens et patrimoine.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

Composition et Missions du Conseil de Régulation

 Les fonctions de membre du CR sont incompatibles avec:


-La détention d’intérêts dans les entreprises soumissionnaires ou tout
avantage accordé par ces entreprises jusqu’à 2 ans après fin de mission(sauf
pour les membres issus du privé);
-Les activités commerciales ou de consultation en rapport avec les missions
de l’ARMP;
-Les fonctions électives nationales ou municipales;
 Les représentants du secteur privé et ceux de la société civile ne peuvent
participer aux délibérations concernant les entreprises qu’ils représentent ou dans
lesquelles ils ont des intérêts;
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

Composition et Missions du Conseil de Régulation


 Les fonctions de membre du CR incompatible avec:
-La détention d’intérêts dans les entreprises soumissionnaires ou tout avantage
accordé par ces entreprises jusqu’à 2 ans après leur fin de mission (sauf pour les
membres issus du privé);
-Les activités commerciales ou de consultation en rapport avec les missions de
l’ARMP;
-Les fonctions électives nationales ou municipales;
 Les représentants du secteur privé et ceux de la société civile ne peuvent participer
aux délibérations concernant les entreprises qu’ils représentent ou dans lesquelles
ils ont des intérêts;
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
Composition et Missions du Conseil de Régulation
b) Missions du CR

 Administre l’ARMP et définit et oriente sa politique générale;


 examine et approuve le programme d’activités de l’ARMP pour l’exercice
à venir ;
 reçoit de la Direction générale, les rapports périodiques, annuels et tous
autres rapports ;
 évalue, selon une périodicité qu’il détermine, le respect des orientations, le
niveau de réalisation des objectifs et l’accomplissement des performances;
 adopte toute recommandation, projet de réglementation, document
standard, manuel de procédures, dans le domaine des MP en vue de sa
transmission aux autorités compétentes ;
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
Composition et Missions du Conseil de Régulation

 ordonne les enquêtes, contrôles et audits ;


 adopte le budget de l’ARMP pour l’exercice à venir;

 arrête de manière définitive les comptes et états financiers annuels et les


rapports d’activités et transmet copies au Président de la République, au
Président du Sénat, au Président de l’Assemblée nationale, au PM et au
Président de la Cour des comptes;
 adopte pour l’ARMP:

-le règlement intérieur et l’organigramme;


-les manuels de procédures internes, administratives, financières, comptables, de
recrutement et de gestion des ressources humaines;
-la grille de rémunération et des avantages du personnel de la Direction
générale et des directions techniques et approuve les nominations du personnel
d’encadrement ;
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
Composition et Missions du Conseil de Régulation

 accepte tous les dons, legs et subventions dans le respect de la


réglementation en vigueur;
 approuve les contrats d’un montant supérieur ou égal au seuil fixé par
le PM;
 autorise l’aliénation des biens meubles ou immeubles, conformément à
la loi ;
 autorise la participation de l’ARMP aux activités des associations,
groupements ou autres organismes professionnels, liées à ses missions.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
3-2-2 audits et enquêtes

Le CR Confie au plus tard le 1er mars à un cabinet indépendant l’audit technique et


financier d’un nombre de marchés tirés de manière aléatoire par le Pr. en présence des
membres du CR.

En plus de cet audit annuel des enquêtes peuvent être engagées à l’initiative :
- du Président de la République ;
- du Président de l’Assemblée Nationale ;
- du Premier Ministre ;
- de chaque Ministre, pour les affaires relevant de son département ou les
structures placées sous sa tutelle.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
3-2-3 Commission de règlement des différends

La Commission de règlement des différends est composée de façon tripartite


de six membres du CR ne faisant pas partie du comité d’audits et enquêtes.
a) Missions
- reçoit les dénonciations des irrégularités constatées par les parties intéressées
avant ou pendant la passation des MP;
- reçoit, enregistre et examine les recours exercés par les candidats, les
soumissionnaires, les attributaires qui s’estiment lésés par la procédure de passation
choisie et l’attribution d’un MP ;
- statue, à la demande du Pr. sur toute irrégularité de procédure dont l’ARMP aurait
été saisie.
Les décisions de la commission de règlement des différends sont exécutoires
et ont force contraignante pour les parties. Elles sont définitives, toutefois
elles peuvent faire l’objet d’un recours devant les juridictions compétentes.
Mais ce recours n’a pas d’effet suspensif de la procédure.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
3-2-3 Commission de règlement des différends
b) Nature des litiges soumis à la commission

 choix de la méthode de passation;


 décision d’attribuer ou de ne pas attribuer le marché ;
 contenu des DAO notamment:
les irrégularités liées à la publication de la procédure
les questions relatives aux situations de conflit d’intérêt
les règles relatives à la participation des candidats et aux capacités et
garanties exigées;

 la conformité des documents d’appels d’offres à la réglementation;


 les spécifications techniques retenues;
 les critères d’évaluation.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

3-2-3 Commission de règlement des différends

 Délai de recours
 Entre CNCMP et AC (annulation du choix d’une procédure d’appel d’offres ou attribution d’un marché);
 Entre AC et attributaire (refus d’approbation du marché):
 -l’ARMP saisie dans les 72 H ouvrables de la date de décision de la CNCMP ou de l’AC
 -l’ARMP informe CNCMP ou AC qui dispose de 72 H pour répondre
 La Commission dispose de 15 j à compter de la date de réception du mémoire de l’AC ou de
l’attributaire;
 La procédure de Passation des Marchés est suspendue durant cette période.
 Pour les autres litiges cités au point (b) sis dessus la saisine fait obstacle à une saisine concomitante de
la juridiction compétente, le recours judiciaire peut être engagé en cas d’absence de décision dans un
délai de maximum de 21 j.
 La commission de règlement des différends ne peut valablement délibérer qu’en présence de la moitié
de ses membres.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel
3-2-4 Commission disciplinaire

 Tripartite, composée de 3 membres du CR ne faisant pas partie de la Commission de


règlement des différends, Présidée par le Pr. Du CR ou un membre désigné par le CR en
cas d’empêchement;
 se réunit sur convocation de son Pr. ou à la demande de 2 membres;
 statue sur dossiers transmis par Commission de règlement des différends ou le Comité
d’audit et d’enquêtes ou par le Pr. du CR.
 La Commission disciplinaire ne peut valablement statuer qu’en présence de tous ses
membres.
 Les réunions et délibérations sont publiques sauf si la Commission décide que la nature
sensible des informations ou des secrets commerciaux en jeu s’y opposent.
 La commission prononce des sanctions, sous la forme d’exclusion temporaire et de pénalités
pécuniaires, à l’encontre des candidats, soumissionnaires ou titulaires de marchés publics, en
cas de violation de la réglementation sur la passation des MP suivant une procédure
équitable et contradictoire.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

3-2-4 Commission disciplinaire

 les candidats ou soumissionnaires poursuivis disposent d’un délai suffisant


pour préparer leur argumentation ils peuvent intenter des recours auprès
des juridictions compétentes à l’encontre de la sanction prononcée.
 Les sanctions prennent effet dès leur prononcé par la Commission et sont
formalisées à travers un document signé de tous les membres (publié au
Bulletin des marchés publics).
 Les décisions sont notifiées au candidat, soumissionnaire ou attributaire
concerné au plus tard deux (2) jours après la délibération de la
Commission.
Deuxième Thème:
Cadre Institutionnel

3-2-5 La Direction Générale

 La Direction Générale est composée:


- d’un DG et de trois directions techniques :
 La DT de la réglementation et des affaires juridiques;
 La DT de la formation et appuis techniques ;
 La DT des statistiques, de la documentation et des archives.
Et d’un secrétariat particulier et un service administratif et financier.
Troisième thème
Programmation des marchés publics
Troisième thème
Programmation des marchés publics

Avant d’engager la procédure de passation des marchés ou de saisir la Commission de


Passation des Marchés compétente, le L’autorité contractante doit :
1. déterminer
La nature et l’étendue des besoins avant tout appel à la concurrence ou toute procédure
de négociation par entente directe. La détermination de ces besoins doit s’appuyer sur des
spécifications techniques définies avec précision, neutralité, professionnalisme et de
manière non discriminatoire au regard de la consistance des biens à acquérir. Le marché
public conclu par l’autorité contractante doit avoir pour objet exclusif de répondre à ces
besoins.
2. programmer la passation des marchés
en élaborant au début de chaque année des plans prévisionnels annuels de passation des
marchés publics comportant toutes les acquisitions de biens et services sur la base de leur
programme d’activité.

Le projet de budget et le plan prévisionnel qui l’accompagne doivent être élaborés par l’au
torité
contractante selon un modèle standard .

Ces plans dûment approuvés par les organes compétents doivent être cohérents avec les c
rédits qui leur sont alloués.
Ils sont révisables.

Ils doivent être également communiqués aux Commissions de Contrôle des


Marchés Publics qui sont associées à leur processus d’approbation.
Troisième thème
Programmation des marchés publics

Les autorités contractantes en assurent la publicité.

Un avis général de passation de marchés, faisant connaître les principales caractéristiques


du marché, doit être publié par l’autorité contractante au plus tard trente jours avant le début
Du processus de passation.

Le plan de passation des marchés est publié par l’AC dans un journal à diffusion nationale et
sur un site électronique d’accès gratuit au plus tard trente jours calendaires avant la date
de la première passation mentionnée dans le plan prévisionnel ;
Les Marchés passés doivent être préalablement inscrits dans le Plan de Passation ;
Le Plan de Passation peut être révisé et soumis à la CNCMP ;
Tout morcellement de commandes, qu’il soit ou non la conséquence d’une violation du
plan annuel de passation des marchés publics, est prohibé.
Troisième thème
Programmation des marchés publics

2- Groupement de commande

 Des groupements de commandes peuvent être constitués pour satisfaire


des besoins de fournitures courantes :

Entre:
 personnes publiques;
 une ou plusieurs personnes publiques et une ou plusieurs personnes
morales de droit privé;
 une convention est signée entre les membres du groupement qui
désigne un coordonnateur parmi les membres du groupement, ayant
la qualité d’autorité contractante au sens de la présente loi;
Troisième thème
Programmation des marchés publics

2- Groupement de commande

Celui-ci procède, dans le respect de la présente loi et son décret d’application, à


l'organisation de l'ensemble des opérations de sélection d'un ou de plusieurs
cocontractants;
- Chaque membre du groupement s'engage, dans la convention, à signer avec le
cocontractant retenu un marché à hauteur de ses besoins propres, tels qu'il les a
préalablement déterminés;
- Chaque membre du groupement, pour ce qui le concerne, signe le marché et
assure son exécution.
Troisième thème
Programmation des marchés publics

Coordination des commandes

 Au sein d'une autorité contractante, les services qui disposent d'un budget propre
peuvent coordonner la passation de leurs marchés, quel que soit leur montant,
selon des modalités qu'ils déterminent librement.
 Les marchés ainsi passés obéissent aux règles fixées par la présente loi et son
Décret d’application.
Troisième thème
Programmation des marchés publics

PLAN PREVISIONNEL DE
PASSATION DES MARCHES
Troisième thème
Programmation des marchés publics
[Insérer : entête de l’Autorité contractante]
PLAN PREVISIONNEL DE PASSATION DES MARCHES
POUR L’ANNEE 20…
Réf. Date prévue
Réalisations Source de Type de Mode de de lancement Date prévue Date prévue Date prévue
envisagées financement marché1 passation de la d’attribution de démarrage d’achèvement Montant estimé
procédure de du contrat des prestations des prestations
sélection

Service maître d’œuvre 2

Service maître d’œuvre

[insérer Numéro et date de publication]

Le président de la commission de
1Travaux, fournitures, prestations intellectuelles, services passation3
2Indiquer la Direction ou le service concerné
3Indiquer le secteur concerné
Troisième thème
Programmation des marchés publics

AVIS GÉNÉRAL DE PASSATION DES


MARCHÉS
Troisième thème
Programmation des marchés publics

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE

Honneur- Fraternité-Justice

Ministère (1) : ……………………………………


Structure (2) : …………………………………..

Budget : 201_

AVIS GÉNÉRAL DE PASSATION DES MARCHÉS

1. Le (La) ……………………….. (2), agissant au nom et pour le compte de


………………, exécute, au titre de l’année 201_, dans le cadre du (Budget
de fonctionnement / Budget d’Investissement, ou autre financement
interne / d’un Appui Budgétaire, par exemple) (3) un programme de
passation de marchés publics.
Troisième thème
Programmation des marchés publics

AVIS GÉNÉRAL DE PASSATION DES MARCHÉS

2. Les acquisitions, par voie d’appels d’offres concernent les domaines suivants :
Travaux: (4)
…………………………..
………………………….
Fournitures : (5)
…………………………..
………………………….
Services de consultants : (6)
……………………………..
…………………………….
3- Les avis spécifiques de passation de marché seront publiés, à partir de ………………..
201_ (indiquer le mois), dans …………. [indiquer le journal à diffusion nationale, le bulletin
officiel des marchés publics et le site électronique.
4- Les marchés seront passés conformément aux dispositions de la loi n°2010-044 du
22 /07/2010 portant Code des Marchés Publics et ses textes d’application.
Troisième thème
Programmation des marchés publics
AVIS GÉNÉRAL DE PASSATION DES MARCHÉS

5- Les soumissionnaires potentiels : i) entrepreneurs de travaux, ii) fournisseurs de biens &


d’équipements, iii) prestataires de services intellectuels (consultants), qualifiés et satisfaisant
aux critères d’éligibilité, sont priés de manifester leur intérêt à (au) …………….. (2) en
envoyant, au plus tard le …/…/201_ à … H … locales, à l’adresse suivante, leur dossier de
candidature comportant leurs références pour des travaux, fournitures/équipements, ou
prestations de services de nature, taille et/ou complexité similaires :

Adresse postale : ………………………..


Boîte Postale n° : ………………………..
Tél : …………………, Fax : …………….
E-mail : …………………………

6- Toute demande de renseignement complémentaire devra être envoyée à l’adresse


susmentionnée.
Troisième thème
Programmation des marchés publics
AVIS GÉNÉRAL DE PASSATION DES MARCHÉS

Le responsable de la structure (autorité contractante) (2)


(1) : Préciser le ministère de tutelle technique ;

(2): Indiquer la structure qui contracte (Administration centrale, Etablissement Public à caractère
administratif, Collectivité territoriales décentralisées, établissements publics à caractère industrielle et
commercial, Agence, Organisme, etc.) ;

(3): Préciser la source de financement ; au besoin, prévoir plusieurs avis généraux si c’était justifié par un
souci de clarté (cas de structures qui passent beaucoup de marchés avec des financements internes
multiples) ;

(4) : indiquer la nature des travaux ; par exemple : « réhabilitation de 100 km de routes bitumées »,
« construction de 100 salles de classes et d’ouvrages annexes », etc.

(5): indiquer la nature des fournitures / équipements ; par exemple : «acquisition de : 4 véhicules 4 X 4
double cabine, 5 véhicules 4 x 4 stations wagon, 10 véhicules berline, 50 moto de 125cm3 »,
« réimpression de 10.000 manuels scolaires », « acquisition de 50 microordinateurs PC et 10 portables »,
etc.
NOTA : Les informations contenues en (4), (5) et (6) permettent aux soumissionnaires potentiels de connaître la nature mais aussi de
j au g er ’le n ve rgu re d es tra va u x/ fo ur nti ur es e téq ui pe m e nts /p r es tat oi ns d e se r vic e s.
(6) : in di qu er la n a tur e d e s s erv ic e s: « a s s is ta nc e te c h n iq ue e nagroéconomie », « audit financier et
comptable », « conception d’un système de gestion financière et comptable», « formation de 20 personnes
», etc.
FIN
MERCI DE VOTRE ATTENTION