Vous êtes sur la page 1sur 16

LES DEFIS DE L’ASSURANCE

TAKAFUL AU MAROC

ENCADRÉ PAR: MR. K. ZEROUAL RÉALISÉ PA R: TIMLI KAWTAR


AZHARI ANOUAR
ANNÉE UNIVERSITAIRE: 2018/ 2019
introduction
L’assurance Takaful est un modèle d’assurance islamique basé sur les principes d’assistance
mutuelle et de contribution volontaire.
Ce modèle implique plusieurs conditions dont la conformité à la charia musulmane, ainsi que
respecter certains principes.
Le takaful vise à éviter tous ce qui est Maysir (Pari), Gharar (Incertitude), Riba et l’Investissement
dans des activités non conformes à la Charia
La 1ère societe d’assurance takaful au monde est apparue en 1979 au Soudan.
Puis en 1984 le premier texte de loi de takaful est apparu en Malaisie.
Au maroc, le 1er texte législatif qui a donné naissance au takaful est la loi 59-13 modifiant et
complétant la loi 17-99.
Puis, on attend toujours l’entrée en vigueur de la nouvelle loi 87-18, que sa sortie est prévue en
2019.
Cette nouvelle loi sera confortée à plusieurs défis.
Problématique

QUELS SONT LES DEFIS QUE L’ASSURANCE TAKAFUL PEUT CONFRONTER?


Plan
Partie 1: l’assurance Takkaful
A- le fonctionnement du takaful
B- les perspectives du takaful
Partie 2: les défis du takaful au Maroc
A- Défis réglementaires
B- Défis économiques et financiers
C- Défis de ressources humaines
D- Défis de la sensibilisation de la clientèle
PARTIE1: L’ASSURANCE TAKAFUL
A. le fonctionnement du takaful
1. Les principes de l’assurance Takaful
Le fonds Takaful implique 4 principes fondamentaux :
- La séparation des fonds des preneurs d’assurance et ceux des actionnaires ;
- L’engagement à distribuer les bénéficies techniques aux preneurs d’assurance ;
- L’évitement des actifs non conformes à la charia;
- La création d’un conseil de surveillance de la charia, qui supervise les opérations d’assurance
et contrôle leur conformité à la charia.
PARTIE1: L’ASSURANCE TAKAFUL
◦ 2. L’opérateur Takaful

L’opérateur Takaful, en général une société anonyme, perçoit une commission proportionnelle fixe
(cotisation de Wakala), une commission basée sur les résultats (Moudaraba), ou une combinaison
des deux.
En cas de déficit de souscription, l’opérateur Takaful n’a pas le droit de le couvrir. Il doit à la place
octroyer un prêt sans intérêt (Qard Hassan), qui sera remboursé par les futurs excédents du pool de
souscription. La durée du contrat Takaful doit aussi être précisée.
A noter que les windows sont interdites, et il faut l’ouverture d’une nouvelle société spécialisée en
takaful, ainsi la séparation de l’assurance dommages dite (générale) et celle de personnes dite
(famille).
La rémunération des opérateurs est fonction du modèle d’exploitation choisi.
PARTIE1: L’ASSURANCE TAKAFUL
La plupart des sociétés d'assurance Takaful s'organisent selon quatre modèles : Wakala et
Moudharaba, le contrat combinant entre les deux et le Waqf :
- Le Modèle Wakala (basé sur la cotisation);
- Le Modèle Moudharaba (participation aux bénéfices);
-Modèle Hybride ( Wakala/Moudharaba ) ou mixte;
- Modèle Waqf.
PARTIE1: L’ASSURANCE TAKAFUL
2. Les perspectives de l’assurance takaful
oL’avènement d’une réglementation Takaful, à l’instar de ce qui est pratiqué dans de nombreux
pays musulmans, serait en effet un enrichissement, à condition qu’elle soit en mesure de
générer une offre de prévoyance et d’épargne attractive, plus riche et diversifiée à travers des
stratégies marketing adaptées aux attentes culturelles, économiques, sociales et
aux avancées de l’environnement technologiques, au niveau d’un marché potentiel très porteur
en assurances de personnes et de dommages des particuliers, des PME/TPE , à travers:

o innovation produits et services


o crédibilité et rapidité dans la prestation
o transparence et étique dans le management financier
o communication -formation - dynamisme commercial
o atomicité des réseaux de distribution.
PARTIE 2: LES DEFIS DU TAKAFUL AU MAROC
L’assurance TAKAFUL peut constituer un levier de croissance supplémentaire du secteur de l’assurance au Maroc mais
il faudra pour cela relever et faire face à un certain nombre de défis :
A - Défis réglementaires :

-la législation en vigueur est souvent différente de la sharia. Des aménagements juridiques et réglementaires
devraient être envisagés pour permettre à l’assurance Takaful d’exploiter le fort potentiel au Maroc.
Les assurances Takaful à l’heure actuelle sont amenées pour l’heure à avancer sur leur future activité d’assurance
participative sans réellement connaître les contours de la réglementation.
PARTIE 2: LES DEFIS DU TAKAFUL AU MAROC

-Il n’y a pas encore d’idée précise du champ d’application de l’assurance Takaful, si elle se
limitera à l’assurance des personnes avec des offres de prévoyance et d’épargne ou si elle
s’étendra à des produits comme la multirisque habitation
-Mais comme pour le projet de loi sur la banque participative, il s'agit d'une loi minimaliste, qui
ne couvre que le volet de l'assurance vie ou familiale et donc ne concerne pas la question des
dommages, or la branche vie représente moins d'un tiers du total du secteur. Le projet se
développe tout en s’appuyant sur un ensemble d’hypothèses sachant que certains produits
devraient nécessairement exister dans le marché.
PARTIE 2: LES DEFIS DU TAKAFUL AU MAROC
B -Défis économiques et financiers :
- le faible taux de bancarisation dans le continent et le faible niveau de vie moyen des populations et le pouvoir limité
de certaines couches de la population qui considère que l’assurance est un produit de luxe réservé aux marocains
issus de la classe à revenu élevé, constitue un défi majeur pour le développement du Takaful. La micro assurance
Takaful est une solution à envisager.
-Le risque en assurance Takaful est porté mutuellement par les participants et n'est pas transféré à l'opérateur
comme dans le mode conventionnel. Il est donc très proche du système d'assurance mutualiste ou coopératif. Par
ailleurs, il faudra créer des compagnies d'assurance dédiées au Takaful et ce ne sont pas les compagnies d'assurance
qui proposent aujourd'hui les assurances classiques, qui commercialiseront les produits Takaful. Celles-ci devront
créer des sociétés dédiées pour pouvoir dérouler le process, cela aura un coût très important pour les compagnies
d'assurance.
PARTIE 2: LES DEFIS DU TAKAFUL AU MAROC
-Les règles d’investissement auxquelles devront se soumettre les opérateurs Takaful, l’adaptation des concepts de
l’assurance et des systèmes d’information aux règles de la charia, les modes d’intervention du Conseil supérieur
des ouléma au niveau de l’assurance participative…
-S’aligner sur la qualité de service et les niveaux de prix de leurs concurrents conventionnels et les meilleures
pratiques des opérateurs internationaux.
- Innover et se différencier en matière de produits, Constituer une réelle Valeur Ajoutée a leurs clients, et ce
faisant, élargir leur part de marché.
- Apprendre de l'expérience des opérateurs conventionnels et rechercher les synergies entre les deux modèles.
PARTIE 2: LES DEFIS DU TAKAFUL AU MAROC
C-Défis de ressources humaines :

Il existe une problématique liée au manque de qualifications. En effet, l’assurance islamique, à


l’image de la finance islamique nécessite des compétences en assurance (finance) conventionnelle
complétées par une formation en matière de loi islamique. Ces formations font défaut en Maroc.
PARTIE 2: LES DEFIS DU TAKAFUL AU MAROC
D- Défis de la sensibilisation de la clientèle :

-L’assurance conventionnelle est déjà caractérisée par un taux de pénétration relativement


faible, ce qui dit l’ampleur du défi de cultiver une culturepour faire connaître les nouveaux
produits Takaful en présence de l’analphabétisation et l’absence de sensibilisation de l’autre.

- Selon les professionnels un des plus grands défis de l’assurance Takafulest la fausse idée que
takaful est pour lesmusulmans seulement .
PARTIE 2: LES DEFIS DU TAKAFUL AU MAROC
- Grâce à sa structure, son éthiques explicite, l’assurance takaful peut être commercialisée à la fois pour
les musulmans et les non-musulmans les religieux et les moins religieux. L'éthique de takaful sert
comme une émanation des principes de l'équité et le partage des gains et des autres charges et
d'étendre la protection aux membres moins fortunés de la communauté et c’est sur la base de cette
humanité commune que les produits takaful restent une chance d'être acceptée et adoptées par les
deux communautés musulmanes et les non musulmanes, en dépit de l'évidence religieuse et les
différences culturelles.

- En Malaisie, par exemple, les produits takaful ont attiré même les communautés non musulmanes. La
force des produits takaful réside dans sa structure éthique.
Merci pour votre
attention.