Vous êtes sur la page 1sur 19

NAFTOGAZ EN GI

OUARGLA

ELABORATION ET SUIVI
D ’UN BUDGET

Par : Abdelouahab SADI


PROGRAMME
- Notions de comptabilité ;
- Catégories de coûts ;
- Analyse et estimation des coûts ;
- Budget: Définition, types et élaboration ;
- Établissement des prévisions ;
- Prévisions budgétaires ;
- Établissement du P.M.T.E ;
- Contrôle budgétaire ;
- Ratios et tableau de bord ;
- Exemples d'application : Conception "Rapport
périodique" , "Budget Prévisionnel" , "Tableau de
Bord".
NOTIONS DE COMPTABILITE
INTRODUCTION
La comptabilité analytique est une technique d'analyse des
charges et des produits destinés à la détermination des
coûts et prix de revient et au contrôle des conditions
internes d'exploitation.
A la différence de la comptabilité générale qui se limite à
enregistrer les charges et les produits d'exploitation par
nature (Ex. Matières et fournitures, Frais de personnel…),
la comptabilité analytique consiste à enregistrer ces mêmes
charges et produits par nature et obligatoirement par
destination.
Par destination, on entend le lieu exact et précis où la
dépense doit être imputée (Ex. Filière
Maintenance/Sécurité, Filière Informatique, Filière
Production…).
OBJECTIFS DE LA COMPTABILITE ANALYTIQUE

- Imputer les charges directes dans les destinations


appropriées ;
- Suivre les dépenses indirectes ;
- Permettre aux différentes structures d'établir des
prévisions budgétaires, le suivi des réalisations et
l'analyse des écarts constatés afin d'y apporter les
correctifs nécessaires ;
- Déterminer les coûts de revient et les prix de vente;
- Déterminer le coût des investissements ;
- Etc.
CATEGORIES DE COUTS

Nous distinguerons tout d'abord les coûts directs des coûts


indirects :
-Coûts directs :
Ce sont des charges imputables directement à une section
sans ambiguïté, comme par exemples les charges de
matières et fournitures consommées peuvent être affectées
au coût de formation.
-Coûts indirects
Ce sont, naturellement, les coûts constitués des charges
que l'on ne sait pas affecter sans ambiguïté à une activité,
par exemple le salaire du Directeur ou du chef de
Département.
NOTIONS DE COUTS
METHODES DE DETERMINATION DES COUTS

Les principales méthodes de détermination des coûts par


affectation des charges se groupent en deux grandes
familles :

-Les méthodes des coûts complets


.Imputation globale
.Imputation par fonction
.Sections homogènes
.Imputation rationnelle
-Les méthodes des coûts partiels
.Coûts variables
.Coûts fixes
METHODE DES SECTIONS HOMOGENES

C'est cette méthode que nous allons utiliser dans ce qui


suit. Celle-ci nécessite un découpage de l'entreprise en
sections dites homogènes dans ce sens que la totalité de
leurs coûts peut se rapporter à une seule unité physique ou
monétaire que nous appellerons l'unité d'œuvre. Par
exemple, la totalité des coûts d'une section "production"
se rapportera à l'unité de poids de la matière produite. La
totalité de la section commerciale se rapportera à l'unité
monétaire de chiffre d'affaires.
CHOIX DES SECTIONS

Les sections principales

Elles reçoivent des charges directes par affectation directe


et des charges indirectes après leur transit par les sections
auxiliaires.

Les sections auxiliaires

Elles reçoivent des charges indirectes déterminées par clés


de répartition qu'elles redistribuent sur les sections
principales par le jeu de clés de redistribution.
LE BUDGET D'EXPLOITATION

DEFINITION

Le budget est une technique de gestion prévisionnelle


spécifiant les opérations devant être faites : Nature,
Montant et Date.

Les principes fondamentaux de l'établissement d'un


budget est de dresser la prévision des travaux et les
objectifs dont on est responsable.
TYPES DE BUDGETS

Le budget est une prévision chiffrée de tous les éléments


correspondant à un programme déterminé.

Nous distinguons deux types de budgets :

-Les budgets de fonctionnement : ce sont les


budgets des sections improductives ;

-Les budgets d'exploitation : ce sont les sections


qui concourent directement à l'élaboration ou à la
commercialisation du produit ou du service.
LES PREVISIONS

La prévision est la première étape dans le processus de la


gestion prévisionnelle que nous pouvons présenter comme
suit :

-Établissement des prévisions


-Suivi des réalisations
-Détermination des écarts
-Analyse des écarts
-Proposition de mesures correctives, si nécessaire
REALISATIONS BUDGETAIRES

Gérer, c'est mettre en œuvre des ressources de l'entreprise


en vue d'atteindre les objectifs préalablement fixés dans le
cadre d'une politique déterminée.

Mais pour cela, il faut :

-Créer les "sections analytiques"


-Affecter les charges par section
ELABORATION DU BUDGET

Il y a différentes manières et plusieurs approches pour


établir un budget :

-L'expérience acquise ;
-L'évaluation des ratios des coûts ;
-L'analyse théorique portant des calculs statistiques.

Ces différentes approches sont à pondérer en fonction des


critères suivants :

-Place de la Fonction concernée dans l'entreprise;


-Politique de l'entreprise.
AFFECTATION ET REPARTITION DES CHARGES

-Rémunération du personnel
-Commissions, Honoraires
-Matières et fournitures consommées
-Amortissements
-Entretien - Réparation
-Électricité - Eau - PTT
-Publicité
-Déplacements - Réceptions
-Assurances
-Taxes professionnelles
-Autres
SUIVI DE REALISATION
C'est un problème de choix des informations à suivre
selon :
-L'utilité
-La précision
-La fiabilité
-La rapidité d'accès
-Le coût de revient
Le suivi des dépenses par rapport au budget s'effectuera
périodiquement (par exemple, chaque mois) par rapport à
l'activité réelle, et cumulée par rapport à l'objectif de fin
d'année. Cela permettra au fur et à mesure de
l'avancement des dépenses durant l'année, de prévoir de
nouveau d'autres actions (économiques ou actions de
modification) permettant d'atteindre l'objectif final
budgété.
DETERMINATION DES ECARTS

Possédant les tableaux de prévisions et de réalisations,


on peut calculer les écarts budgétaires selon la formule :

ECART = REALISATION - PREVISION

Ces écarts sont à déterminer en valeur absolue et en


valeur relative.

PLAN A MOYEN TERME DE L'ENTREPRISE


P.M.T.E

Il couvre généralement une période de 2 à 5 ans.


RATIOS ET TABLEAU DE BORD
INTRODUCTION
Pour déterminer le niveau du budget, suivre l'exécution des
travaux ou orienter le choix d'un investissement, le
gestionnaire a besoin de critères qui lui permettent d'établir
rapidement une situation et de prendre correctement les
décisions qui s'imposent. Ces critères peuvent être établis sous
forme de ratios.

Ils sont classés en deux catégories :


- Ratios économiques : ils permettent de déterminer le niveau
du budget, de comparer les structures entre elles ou d'orienter
le choix des activités;
- Ratios techniques : ils permettent au gestionnaire de gérer
efficacement des activités.
CHOIX DE RATIOS

Le choix de ratios repose sur un compromis entre ce


qui est nécessaire au gestionnaire et ce qui est
habituellement disponible au niveau de l'entreprise.

Il est plus indiqué de manipuler quelques ratios


stabilisés et fiables dont l'utilisation est maîtrisée que
de mettre en place de façon brutale une batterie de
ratios dont la complexité ne pourra permettre un
usage fiable.
RATIOS ET TABLEAU DE BORD
TABLEAU DE BORD

Un tableau de bord est un ensemble d'indicateurs


permettent à un responsable, en fonction des
paramètres reflétant l'état de fonctionnement d'un
système ou d'un service, de "piloter" au mieux ce
service, en se basant sur une synthèse optimale des
données d'organisation et de gestion.

Un tableau de bord est avant tout un outil de travail,


de gestion et de décision qui a pour finalité, de
permettre à son utilisateur, en fonction des
informations dont il dispose de prendre les décisions
les mieux adaptées.