Vous êtes sur la page 1sur 112

Définition:

l’assainissement est l’ensemble des


techniques qui permettent l’évacuation
par voie hydraulique des eaux usée des
communautés, par un réseau de
canalisations enterrées puis évacuées
vers un égout public qui assure le rejet
dans un exutoire étudié.
Catégories d’eaux usées
Les eaux de pluies provenant des
précipitations naturelles recueillies par les
toitures et les chaussées.
Les eaux vannes ou eaux noires, issues des
WC.
Les eaux ménagères ou eaux grises
provenant des cuisines, des salles de bains
et des buanderies.
Les eaux industrielles.
Les systèmes d’assainissement
Égout unitaire: il collecte toutes les eaux
quelle que soit leur provenance; c’est le
tout à l’égout.

Eau
pluviale

Eau vannes +
eau
ménagère

Égout collecteur
Système séparatif: il est composé de
deux canalisations distinctes l’une
collecte les eaux pluviales et l’autre les
eaux usées.

Eaux
pluviales

Eaux vannes
+ eaux
ménagères Égout eaux Égout eaux
usées pluviales
Égout unique: il collecte uniquement les
eaux pluviales; il peut recevoir les eaux
usées après qu’elles aient transité dans
une station dépuration.
Égout pseudo-séparatif: c’est un
système intermédiaire entre l’égout
unitaire et l’égout séparatif, il est peu
employé.
Les composants des
canalisations
Les collecteurs
sont constitués par des tuyaux
circulaires de 1 à 3 m enterrés d’au
moins 80 cm alignés, allant de regard à
regard, avec un diamètre et une pente
constante.
Eaux pluviales
4
Eaux de WC
Eaux ménagères 4
1 2 Réseau
3
séparatif
5

EP EU
habitation Domaine privé Domaine public

1 Raccordement de l’habitation
2 Branchement
3 Boite de branchement
4 point de raccordement ( regard de visite, regard borgne, culotte de raccordement
5 Avaloire, bouche d’égout
Tampon fonte

bâtiment
80 min 1m
Regard
préfabriqué

Tuyau amiante-ciment

Cunette exécuté sur place

70 m maximum
Les ovoïdes
lorsque les débits sont importants et
entraînent de gros diamètres, la
canalisation est remplacées par un
ovoïde.les dimensions permettent la
visite et les regards sont alors
supprimés sauf ceux nécessaires à
l’accès.
Les regards
Sont des ouvrages maçonnés destinés à
récolter l’eau munis d’un dispositif
d’entrée à la partie supérieur et d’un
système empêchant les gros objets d’y
pénétrer.
on distingue:
les regards avaloires:
Sont deux types:
1- les regards courants couverts par une
grille métallique.
2- le regard équipé avec une entrée
d’eau verticale en acier ou en pierre, la
visite s’effectue par un tampon sur le
trottoir.
Tampon fonte Bordure trottoir

5 80 25 40 2 grilles 40 x 40

20

50

15 80 15 38 15
Les regards à grille:
Se sont des regards de petites
dimensions couverts par une grille en
fonte, il sont alignés dans les fils d’eau.
Grille plate

Enduit étanche 2 cm
20
min
béton

10

10 40 10
Les siphons de sol:
Se sont des siphons-paniers dont la grille
est d’un diamètre important
II- station de relevage

Une station de relevage est nécessaire


chaque fois que le niveau d’arrivée des
canalisations d’eaux usées ou pluviales est
plus bas que celui de l’exutoire
III- Drainage
Les drainage consiste à collecter les eaux
qui circulent dans le sol à faible
profondeur et à les évacuer dans un
réseau d’assainissement.
L’emploi des drainages:
Le drainage est utilisé pour:
les terrain en pente
Les sols sableux mélangés d’argile et de
limon.
Les terrains en cuvette où l’eau s’accumule.
Les grandes surfaces planes non cultivées.
Les terrains imperméables surmontés d’un
couche perméabilité faible épaisseur.
I-V- Épuration

L’épuration consiste à traiter les eaux


usées; porteuses de germes
pathogènes dangereuses pour qu’elles
puissent être évacuées dans le milieu
naturel.
1- Les chaussées
a- types de chaussées
La chaussée souple:
Elle est composée de :
Le terrain naturel dressé et compacté
avec les tranchées pour les réseaux.
Le corps de la chaussée
La couche de roulement et d’étanchéité.
Fil d’eau

14
4 béton bitumineux

béton 20 grave ciment

15 grave tout
venant
10 sable
Chaussée en béton:
Le béton est coulé mécaniquement et
recevant un traitement de surface pour
éviter qu’il ne devienne glissant par
temps de pluie.cette chaussée accepte
des pentes fortes sans inconvénients
( de 5 à 20 %).
Fil d’eau

14

béton 18 béton

15 grave tout
venant
Les voies bananière:
Est une chaussée économique constituée
par deux bandes de roulement
espacées de la largeur des roues des
véhicules. Leur largeur est de 70 à 80
cm elles sont réalisées en béton de 14
cm. la circulation doit s’effectuer à sens
unique.
50

20
5
Béton armé
1,30
sable
Chaussées en pavés de béton:
Elles sont constituées de pavés en béton
préfabriqués s’encastrant les uns dans
les autres.
b-Dimensionnement de la
chaussée
La largeur minimale sera de 3,50m avec un
tirant d’air de 3,65 m ; la pente sera inférieur
à 12 % avec un maximum de 10% au droit
des points de stationnement; le rayon de
courbure sera de 10,50 m dans l’axe.
Dans les voies de circulation, il faut prévoire un
cheminement pour les handicapés d’au
moins 1 m de largeur et dégagé de tout
obstacle : pente inférieur à 5%.
Une voie: 3 m avec une seule pente
transversale 2 cm/m.
Deux voies: 5 m avec parcs à voiture
latéraux, 6 m dans le cas de garages
couverts débouchant sur la chaussée,
avec deux pentes transversales de 2
cm/m se raccordant circulairement sur 1
m en milieu de la chaussée.
Une voie pour véhicules de tourisme
uniquement: 2,50 m.
Pour être classée dans le domaine public,
la chaussée doit avoir une largeur
minimale d’au moins 5 m et être
accompagnée de deux trottoir de
1,50 m.
2- les parcs à voitures
Les types de disposition:

Disposition en bataille.
Disposition en oblique.
Le rangement parallèle.
250 500

Regard à
500
grille

500

Lampadaire 1 feu
2500
Rangement à 45°
500 100

Rangement en fil
Dimensionnements:

Pour un voiture de tourisme: 5 x 2,50 m


avec un minimum de 4,50 x 2,30
( bande blanche de 10 cm de largeur).
Pour un camion : 9 x 3 m.
Pour une semi- remorque : 15 x 3 m.
Capacité moyenne
Habitations HLM 1place/ logement
Habitations de standing 1,5 à 2 places / logement
Bureaux laboratoires 1 place pour 20 m² de bureaux
1 place pour 4 employés
Centre commercial 1 place pour 50 m² de surface
de vente ( une seul surface)
Hôtel Une place pour 5 chambres
Aérogare 1 place pour 3 passagers
Zone industrielle 0,7 place par ouvrier
Hôpital Une place par 5 lits
Cinéma 1 place pour 10 spectateurs
Restaurant 1 place pour 10 clients
Les ralentisseurs:
Ils sont utilisés pour inciter les conducteurs à
ralentir dans certaines zones fréquentées par
les piétons, il est constitué par une saillie sur
la chaussée de forme arrondie et de 10 cm
de hauteur, il peut être remplacé par un
surélévation de la chaussée de 10 cm sur
1,50 m de large encadrée par 2 pentes de 1
m de long.
3- Allées de piétons
Les allées de piétons sont des chemins
réservés à la circulation pédestre mais
qui peuvent être occasionnellement
empruntés par un véhicule.
Différentes catégories
d’allées:
Les allées peu fréquentées utilisées pour la
promenade ou les jeux des de jeunes
enfants.
Les allées fréquentées, utilisées
essentiellement pour les accès aux
bâtiments.
Les pistes cyclables ou allées ou allées entre
bâtiments.
Elles sont sensiblement horizontales mais une
pente continue de 2 à 3 cm / m est
acceptable.
1 personne

90 à 120
2 personnes

3 personnes 220 à 260

320 à 400
80% max. 230 min
Revêtements
on distingue deux types
1- les sols non-revêtus.
2- les sols revêtus soit par:
 Une chape en asphalte.
 Des dalles de pierre ou d’ardoise.
 Des carreaux de ciment colorés ou des
pavées de béton.
 Une forme en béton.
 Les briques.
4- les escaliers
Les escaliers sont utilisés pour franchir des
dénivellations dans le cas où la pente des
rampes supérieur à 7 ou 8%.
On distingue deux types:
Les escaliers à pas normal dont les hauteurs
d’emmarchement sont de 12 à 15 cm.
Les escaliers à pas d’âne: ils sont constitués
par des marches de grande longueur (60 à
80cm).
5- les trottoirs
Les trottoirs sont des allées de piétons qui
longent les chaussées, ils sont
constituées généralement par la
bordure de la chaussée, la largeur
minimale est de 1,2 m.
1- Distribution d’eau
Une fois traitée, l'eau est conduite
(adduction) puis pompée vers des
réservoirs d'accumulation, aériens
(châteaux d'eau) ou souterrains,
capables de contenir la consommation
journalière de la population desservie
ainsi qu'une réserve pour lutter contre
les incendies. De là l'eau est distribuée
par gravité et sous pression dans le
réseau primaire et secondaire enterré
sous le trottoir ou la chaussée jusqu'aux
foyers.
les immeubles sont alimentés en eau à
partir d’une conduite placé sous la voie
publique, un compteur est
généralement placé au départ du
branchement, on distingue plusieurs
cas:
L’immeuble est en bordure de la voie
publique : le branchement est court, et
le compteur situé dans une cave
commune
L’immeuble est en retrait de la voie
publique: le compteur est généralement
placé dans une chambre en limite de
la propriété.
Composition du réseau
Les réseaux d’eau potable peuvent être
de deux types principaux:
Réseau ramifié, arborescent ou en
antenne.
Réseau maillé.
Canalisation
publique

Vanne d’arrêt
général

boucle
Branchement
Branchement
individuel

Vanne de
Robinet de partage
coupure

Réseau ramifié
Réseau maillé
Il se compose en général des éléments
suivants:
Une prise sur le réseau public.
Une dérivation jusqu’à l’intérieur de la
propriété.
Un compteur général.
1

2 3 5

1 Réseau de distribution
2 prise en charge avec robinet d’arrêt
3 canalisation de branchement
4 Compteur avec robinet d’arrêt
5 réseau de l’abonné
20
6 Dalle
préfabriquée.

115 Blocs pleins

Béton armé
10

15 80 15
Les canalisations
Les canalisation de distribution d’eau sont
constituées par des tuyaux métalliques
(fonte, acier, fer galvanisé), plastique (
polychlorure de vinyle non plastifié,
polyéthylène) ou en amiante ciment.
Les canalisation sont placées dans des
tranchées d’une profondeur minimale
de 1m pour éviter le gel, elles doivent
être éloignées de 10 cm des fondations,
de 30 cm des câbles électriques et de
60 cm des canalisation de gaz.elles
doivent être posées avec une légère
pente.
Réseau d’incendie
Il est susceptible d’alimenter trois
catégories:
Les robinets d’incendie armés qui sont
placés à l’intérieur du bâtiment.
Le réseau d’extinction automatique à
eau.
Les bornes d’incendie placées à
l’extérieur.
2- distribution électrique
A-production de l’énergie
électrique:
L’énergie électrique est produite par des
usines que l’on appelle centrales. Elles
transforment l’énergie motrice,
hydraulique ( haute, moyenne, basse
chute), thermique ou atomique qu’elles
reçoivent en énergie électrique.
b- transformation
Les alternateurs des centrales fournissent
des tensions normalisées comprises
entre 5600 et 18000 volts, elles sont
élevées dés la sortie des alternateurs,
par des transformateur situés à
proximité de la centrale.
À la sortie du transformateur, le courant
est dirigé sur un poste d’interconnexion.
différents postes de
transformation
Postes d’interconnections:
Ils sont généralement établies en plein air
et reçoivent des centrales des courants
à haute tension (90 kV) par
l’intermédiaire de lignes aériennes. Ils
sortent un courant de 150 kV à 225 kV
qu’ils dirigent vers un poste de
répartition.
Le poste de répartition:
Ils reçoivent le courant des postes
d’interconnexion et l’abaissent à une
tension de 30 à 63 kV puis le dirige vers
les postes de distribution.
Les postes de distribution.
C- Transport de l’énergie
Lignes aériennes:
1- catégorie de ( 750v continu, 500v alternatif),
les conducteurs doivent être à 6 m . Les
conducteurs doivent être en Almélec ou en
cuivre.
2- catégorie de ( tension inférieur à 50000 v).
3- catégorie de ( tension supérieur à 50000 v).
Pour ces deux catégories les conducteurs
doivent être d’un hauteur minimale de 8 m.
Les supports en bois ne peuvent être
utilisés que pour des tensions inférieurs
à 25000 v.
Les supports en béton ne sont utilisés
que dans les régions facile d’accès.
Les supports métalliques sont utilisés
pour la haute et la très haute tension.
Lignes souterraines:
On utilise des câbles armés, ils sont
protégés par une isolation, une
enveloppe de plomb, un matelas de
papier, une armure en acier.
Trottoir ou espace vert

50
Grillage
20
avertisseur
10
10

sable
3- distribution de gaz
Les combustibles gazeux sont constitués
principalement d'hydrocarbures, c'est-à-
dire de composés contenant
uniquement du carbone et de
l'hydrogène.
Les combustibles gazeux utilisés aujourd’hui
sont le gaz de houille, obtenu par distillation
destructive du charbon, le gaz pauvre, obtenu
par un procédé utilisant de la vapeur d'eau, le
gaz de haut-fourneau, récupéré lors de la
production de la fonte, ainsi que le gaz
naturel, de même origine que le pétrole, et
les gaz de pétrole liquéfiés, obtenus lors de la
distillation du pétrole.
Composition du réseau
Un réseau de distribution de gaz est
entièrement enterré et constitué de:
Une canalisation principale en acier soudé
avec protection bitumineuse
Les branchement pour pavillons comprenant
une prise de branchement, une canalisation
en tube polyéthylène.une remontée sous
fourreau vers le coffret placé en limite de la
propriété; dans celui-ci sont installés la vanne
d’arrêt le détendeur et le compteur.
Les branchements pour immeubles collectifs
comprenant une prise de branchement, une
canalisation en polyéthylène.
4 3
2
1 Installation
intérieur

1 prise de branchement
2 organe de coupure générale
3 compteur
4 cas de branchement issu de MP.
Trottoir ou espace vert

20
Grillage
30 avertisseur jaune
20

Sable fin
4- caniveaux de chauffage
Dans le cas de chauffage collectif,
plusieurs solutions sont possibles:
Production de fluide chauffant propre à
chaque bâtiment.
Chaufferie unique alimentant en eau
chaude basse pression de petites sous-
stations dans chaque bâtiment( jusqu’à
1000 logements environ).
Chaufferie centrale distribuant de l’eau
sur-chauffée à haute pression à des
sous-stations (chauffage urbain).
Types d’installations:
Les installation à basse pression ( eau
chaude à température inférieur à 110 °c
ou vapeur sous pression inférieure à 0,5
bar).
Les installations à haute pression ( eau
chaude à température supérieur à
110 °c et vapeur jusqu’à 12 bars ).
Caniveau courant
Les caniveaux courants sont constitué par
un U en béton armé coulé sur place ou
préfabriqué, les caniveaux de petites
sections sont également exécutés en
briques pleines ou en blocs de ciment
plein.
Ils sont dans tous les cas couverts par
une dalle amovible.
remblai 30
min
Grillage de
signalisation
Tube acier
sable
Croisement des
canalisations
Les canalisations de fluides doivent être
éloignées du caniveau en respectant les
distances suivantes:
Électricité basse tension: 75 cm en
parallèle et 30 cm en perpendiculaire.
Électricité haute tension:75 cm en
parallèle et perpendiculaire.
Distribution de gaz:75 cm en parallèle et
perpendiculaire.
5- téléphone
Les câbles téléphoniques doivent être
placés dans des fourreaux enterrés
constitués par des tuyaux soit en
amiante-ciment, soit en poly-chlorure de
vinyle
Trottoir ou espace vert

30
Grillage
20
avertisseur vert

30 Béton maigre

Conduite tôle
de gaz
Le croisement avec les autres
canalisations

Gaz = 50 cm.
EDF = 30 cm.
Autres canalisations = 40 cm.
Éclairage publique

électricité

gaz

PTT
Trottoir

eau
Tranchée commune réseaux
Trottoir Trottoir chaussée Trottoir
gaz

PTT
eau

électricité

Éclairage publique