Vous êtes sur la page 1sur 45

Universite 8 Mai 1945 Guelma

Master construction mecanique

Exposé sur les structures métalliques

Présenté par Enseignants

OUELAA ZAKARYA Mad. kedach .F


a) Bref historique

Le fer et la fonte étaient


couramment employés dans la
construction depuis l’antiquité
jusqu’au XVIII e siècle. Les grecs ont
utilisé des crampons et des goujons
de fer pour appareiller des blocs de
pierre à joints vifs.
L’architecture gothique utilisa le
chaînage métallique pour assurer la
cohérence des édifices de pierre.
A la renaissance et à l’âge
classique, l’usage de chaînages et
.d’armatures de fer était courant

armature de fer du pronaos )


(église de sainte- Genevière)
b) Définition

Acier = Fer avec 1.8 % du carbone ( au maximum)

Élasticité

Résistance
Ductilité

LAMINAGE
3-Systèmes porteurs et le contreventement

Le cheminement des charges dans les structures

Les charges
permanentes

Surcharges
climatiques
Surcharges
d’exploitation

Action du séisme

Surcharges d’exploitations=les personnes + le mobilier

Surcharges climatiques=vents +pluie +neige

Charges permanentes=pois des la structure +l’ensemble des éléments de revêtements


a) Les fondations

Liaison
Liaison
encastrée
articulée

Fondation
en béton
b) Les poteaux

Profils composés Profilé


à âme(s)
renforcé à
Profilés en I ( laminés)
pleine(s)
Profils section fermée
creux
Les poteaux mixtes

Poteau en acier avec noyau porteur en béton

Poteau en béton armé en profilés


d)Éléments à Treillis
d)-1 Montants

Membrure

Barres de treillis

Montant à Treillis

Avantages: Inconvénients
-Économie de poids et de
matière - Fabrication coûteuse

-Résistance au flambement et -Utilisés en cas de charges


à la flexion axiales seulement
d)-2 Fermes Nœud
Diagonale

Ferme à treillis membrure supérieure

Faîtage

Nœud

Membrure inférieure ( Entrait )

Membrure inférieure ( Entrait ) Poteau

Poteau
d)-2 Exemples de Fermes à treillis
e) Le contreventement

Types de liaison

Liaison articulée Liaison rigide

rotation Pas de
rotation
Degré de stabilité d’un cadre

Liaison articulée Liaison rigide

Instable(-1) Hyperstatique (+1)

Isostatique (0) Hyperstatique (+2)

Hyperstatique (+1) Hyperstatique (+3)


A) Contreventement dans
une ossature articulée

Dalle( contreventement
horizontal)

Contreventement vertical
longitudinal
Contreventement vertical
transversal
Les trois cas possibles

1-Système 2-poteaux 3-sommiers


statique continus continus
Treillis en V (palée triangulée)
Contreventement horizontal

Barre de contreventement en cornière

Détails de treillis

Gousset

Contrevente Contrevente
ment en V ment en X
B) Contreventement dans
une ossature à noyau central

Charge
Efforts
horizontaux

Cheminement
des forces
Travail de la Travail de
console noyau
central
B)-1 Cas de grande hauteur

Chapeau
en treillis

Tirant

vent vent
1
2
3
4
5

Le RDC
libre
Grande
profondeur
C)Exigences de le RPA (2003)

-« En zones sismiques, seuls les assemblages rigides sont


autorisés (les assemblages semi rigides ne sont pas admis) ».
-« Pour tout système structural, quand l’une des combinaisons
d’actions incluant l’action du vent produit des effets plus
défavorables que ceux produits par les combinaisons incluant le
séisme, le dimensionnement de ce système sera déterminé sur
la base des combinaisons incluant le vent »
-« La hauteur de tout bâtiment utilisant le système de portique
autos table pour le contreventement, doit être limitée à 5 niveaux
ou 17 m ».
« Les systèmes de contreventement par portique auto stable
supposent des remplissages d’ossature en éléments légers
compatibles avec les systèmes constructifs considérés et qui ne
gênent pas les déplacements d’ossature. »
-« La hauteur des bâtiments utilisant le système de palées
triangulées concentrées pour le contreventement, doit être
limitée à 10 niveaux ou 33m.
« RPA 99 version
Dans cette classe de contreventement, on distingue 2003. chapitre 8
deux (02) sous classes, soit des palées en X et en V ( les p 87 à 93 »
palées en K n’étant pas autorisées ) »
f) Structures suspendues et structures tendues

1) Structures suspendues
Câbles

Mât Mât

Poteau

Espace libre

Tirant
2) Structures tendues Câble porteur

A diagonales A diagonales
tendues comprimées

Câble tenseur

Structure d’une tente


Nappe de câbles
porteurs + fibre
de verre
Montage d’une rotule
de tirant
Exemple

Le stade olympique de Munich


Liaison mât-Câble
4- Les assemblages
4- Les assemblages
1-le rivetage
1-le rivetage
« Assemblage au moyen de courtes tiges
métalliques dont on écrase la pointe »
(Encarta 2004)

Tige
Tige
Éléments à
assembler

bouterolle
bouterolle
Compression
Compression
Contre
Contre
bouterolle
bouterolle
2-Le soudage
Cordon de
soudure

Soudure en bout

Soudure d’angle
3-Le boulonnage

Tête
Boulon hexagonale

Élément 01 Vis à tige


filetée
Élément 02
rondelles

Écrou

Clés (dynamométrique)
Assemblage poteau -fondation

Poteau

Platine

Ancre

Fondation

ancre
Les formes possible des ancres

Pied de biche Queue de


tige lisse crochets Tige marteau
carpe
Assemblage poteau -poutre
Poteau
continu
Assemblage poutre -poutre

Assemblage Assemblage soudé


boulonné Assemblages rigides
Assemblages articulés
Assemblages particuliers

Niche ou réservation

Assemblage poutre -mur porteur Poteau -poutre à treillis


5- Les planchers

Exemple de 1- Revêtement de sol


composition d’un 2- Chape
plancher
3-Etancheité
4I-Isolation
5-Chape de
nivellement
6-Dalle
7-Structure porteuse
(poutre)
8- Plafond suspendu
Exemples de planchers à deux niveaux de poutres
Dalle sur coffrage perdu

Tôle profilée
Plancher mixte avec connecteur
Plancher métallique

Gaine
Sert (réservation)
d’armature
6-Bardage et façades

A- Le bardage

« Simple paroi composée de tôle profilée »

1-Montant de cadre
2-revêtement intérieur.
3-revetêmnt extérieur ( tôle profilée )
4-fixation par boulon ou clous
5-liaison par boulons ou rivets
6-Isolation
7- joint thermique

Bardage avec
isolation
7-la protection de la structure métallique
1-La protection contre incendie
-Limiter l’étendue de l’incendie par des
compartimentage
-augmenter la ventilation pour accroître les
dissipations de la chaleur
-choisir les éléments en acier dont la température
critique est supérieure à la normale
-intégrer des systèmes de détection et extinction
automatique
2-La protection corrosion

-protection par revêtement


-peinture
-zingage
Gare de TGV de Satolas . (Lyon; France)
Pont du Golden Gate. San Francisco

Vous aimerez peut-être aussi