Vous êtes sur la page 1sur 50

Les sutures

 Définition.

 Matérielde suture.
 Techniques des sutures.
Les sutures

Définition : ∑ techniques qui permet de rapprocher des


parties devisées et la mise en place de fils de suture pour
les affronter pendant toute la durée de cicatrisation.
Matériel de suture

 L’aiguille

 Fils de suture.
Les aiguilles de sutures
Définition: Instrument inoxydable sert à pénétrer les tissus
et de faire passé les fil de suture.
Paramètres qui déterminent la forme de l’aiguille

Talon

Pointe
La pointe de l’aiguille
C’est la partie affûtée de l’aiguille qui sert à pénétrer les
fils dans tissus soit en les écartant soit en les tranchant.

Pointe à section Pointe à section


triangulaire ronde
Le corps de l’aiguille

C’es la partie située entre le talon et la pointe.

Section du corps:
Corps à section carrée accentuer la rigidité
Corps à section aplatie Facilite la préhension
Corps à section ronde Facilite la pénétration

N.B:
Section du corps ≠ Section de la pointe

Aiguille mixte
Classification des aiguilles / la pointe et le corps

Aiguilles tranchantes: écartent les tissus en les tranchant


Regular Cutting
Reverse cutting
Indication: tissus résistants ( peau , trachée, aponévrose…etc.)
Aiguilles atraumatiques : écartent les tissus sans les sectionner
Taper point
Indication: Tissus fragiles :App. Digestif, urinaire, musculaire….etc
Blunt point
Indication: Organes friables (Foie, rate).

Aiguilles mixtes: Section du corps ≠ section de la pointe .


Taper cut
Indication: Suture des tendons
La talon
 C’est la partie de l’aiguille qui renferme:
Chas

Chas normal Chas à ressorts

Gouttière ou minuscule trou


N.B: Aiguille à usage unique
Classification des aiguilles / de la
courbure

En fonction de la longueur de la courbure.


En fonction du degrés de courbure.
Choix de l’aiguille / la longueur de la
courbure

Le choix de la longueur de l’aiguille est conditionné par


l’épaisseur du tissu à suturer
peu épais Très épais
Classification des aiguilles / Le degrés de courbure
Indication

Le choix de la courbure de l’aiguille est conditionnée


par la profondeur du plan à suturer
Fils de suture
Propriétés des fils de suture:
Propriétés biologiques.
Propriétés Physiques.
Propriétés organoleptiques.
Classification des fils de suture
Selon leur comportement dans les tissus.
Selon leur origine.
Selon leur aspect physique.
Exemples de fils de sutures:
Résorbables.
Non résorbables.
Lecture d’un emballage de fil de suture.
Propriétés biologiques

La stérilité: Contrecarrer les complication septiques des plaies.

La tolérance: Fil de suture: Corps étranger/ l’organisme

Réaction inflammatoire au site d’implantation

Complication de la plaie

La résorption: Tps de perte de résistance ≥ tps de cicatrisation


Propriétés physiques
La capillarité:
Fixation des liquides et des microbes et leur dissémination
dans la plaie
Les multi filaments sont très capillaires, les mono filaments
sont acapillaires
L’enduction des fils par des substances isolantes (Silicone,
cire, résine) les rend acapillaires.
La résistance:

Elle doit être ≥ La tension exercée par la plaie sur le fil.


Elle est fct (Ø, Noeud, le matériel du fil).
Propriétés physiques / Diamètre

Taille en cm Système décimal Norme USP


0.02 0.2 10/0 Équivalence entre le Ø
0.03 0.3 9/0 de fil
0.04 0.4 8/0
et
0.05 0.5 7/0
0.06 0.7 6/0 nomenclature
0.1 1 5/0
0.15 1.5 4/0
0.2 2 3/0
0.3 3 2/0
0.35 3.5 0
0.4 4 1
0.5 5 2
0.6 6 3.4
0.7 7 5
0.8 8 6
09 9 7
Propriétés Organoleptiques
La glissance:
Bonne pénétration des tissus.
Une Glissance trop élevée entraîne une manipulation difficile du fil.
Les mono filaments sont plus glissant que les fils tressés.
La glissance des fils tressés peut être améliorée par l’enduction par
des substances glissantes (Silicone, téflon….).

La souplesse:
Elle facilite la réalisation des noeuds.
Les multi filaments sont plus souples que les mono filaments.
Fil de souplesse: La soie
Propriétés Organoleptiques

L’élasticité:
Élasticité légère évite la nécrose des tissus.
Effet négatif sur le serrage des nœuds.

La visibilité:
Choisir des fils visibles pour une bonne manipulation.
Classification des Fils / comportement dans les tissus

Les fils de suture sont cconçus de mmatériaux qui peuvent


être:
Non-Absorbable Absorbable

ou

persistent en permanence dans Dégradation soit par hydrolyse (fils


l’organisme. synthétiques) ou par protéolyse (Fils
d’origine naturelle).
Ils seront enlevés après la En 1er temps se produit une perte de
cicatrisation (peau:7-10j). résistance puis une absorption.
Exemples: Soie, Nylon & Exemples: Catgut, PGA. PDS.
Polypropylene
Classification des fils/ Origine

Les fils de sutures peuvent être d’origine naturelle ou


synthétique.
These materials can be:
Naturelle Synthetique
=C
Nylon 6
=O
=N
=H
ou

Silkworm and its Cocoon Nylon 6,6


http://www.msm.cam.ac.uk/doitpoms/tlplib/bioelasticity/printall.php http://www.answers.com/topic/nylon6-and-nylon-66-png

Exemples: Soie, Catgut Exemples: Nylon, Polyglactin

Les fils synthétiques sont préférés que les fils d’origine


naturelle:Peu ou pas de réactions tissulaires.
Classification des fils/ Aspect physique

Fils Avantages Inconvénients


Surface lisse Manipulation et tenue des
Acapillaire noeuds difficiles.
Non rétenteur de microbes Peu résistant

Plus résistant Rétenteur de microbes


Manipulation et tenue des Capillaire.
noeuds bonnes. Traumatisant pour les
Plus souple tissus
fils résorbables

Nom du fil Origine Structure Réaction tissulaire Résorption


Cat Gut Naturelle : Collagène de la Monofilament Intense Protéolyse:
sous- muqueuse des intestins P.R: 8 j.
des mammifères Rp: 20j
Ercedex Synthétique: Homopolymère de Tressé Moyenne au début Hydrolyse:
Dexon APG et P.R:14j
Faible à la fin de la Rp:100-120j
résorption
Vicryl Synthétique: Tressé Faible Hydrolyse:
APG + Ac lactique ( 9/1) P.R:28j
Rp:56-70j
Monocryl Synthétique: Monofilament Moyenne au début Hydrolyse:
APG+carbonate de tri puis faible P.R:15-20j
méthylène Rp:90-120j
PDS Synthétique: Monofilament Moyenne au début Hydrolyse:
polymère de paradioxanone puis faible P.R:55j
Rp:180-210j
Fils non résorbables

Nom du fil Origine Structure Réaction P.R


tissulaire
ETHILON Synthétique : Monofilament Faible 10-20% /an
ETHICRIN Polyamide
PROLENE Synthétique: Monofilament Très faible Aucune
SURGIPRO Polypropylène modification
SOIE Naturelle:Fil de Tressé Importante 30% à 14j
SOFSILK ver à soie. puis
50% /an
LIN Naturelle:Lin torsadé Importante ---
naturelle
Techniques de suture

Nœud et sécurité des noeuds.


Règles d’exécution des sutures.
Déférents types de sutures.
Nœuds et sécurité des noeuds

Un tour sur le porte-aiguille


On Saisit le chef court puis on le noue avec le
chef long puis on serre

1/2 nœud simple

Constitué de demi nœuds semblables

Nœud plat
demi nœud de chirurgien:Deux tours sur le porte-
aiguille:
Nœud de chirurgien:
demi nœud de chirurgien+demi nœud de
Nœud de chirurgien.
chirurgien demi nœud de chirurgien+ Nœud simple.
Règles de suture
Le port de l’aiguille sur le porte-aiguille.
L’aiguille ne doit pas perforer le lambeau trop près du bord pour éviter le
déchirement.
On doit placer les nœud à coté de la lèvre: Éviter la rétention des
microorganismes. Éviter l’irritation de la plaie.
Les points doivent être Perpendiculaire à l’incision et espacé d’au moins
de 1cm
La tension exercée sur le fil ne doit pas être:
Point trop serré Superposition des bord.
Cisaillement du Tissu cicatriciel.
Point Lâche: Empèche le plaquage du lambeau.
Plaies étendue: Figure suivante
Port de l’aiguille par le porte-aiguille
La perforation du lambeau ne doit pas être trop près
de l’incision
Les nœuds doivent être placés sur le coté de la plaie
Suture d’une plaie étendue:
Centre de la plaie.
De part et d’autre du premier point.
Types de sutures

Suture Avantages inconvénients

Pts séparés Plaieprotégée en cas de Prend bq de tps.


rupture du fil. Tension variable sur le long
Pas de progression des de la plaie
microbes Augmentation de la masse de
fil dans la plaie
Continue Rapide. Ouverture de la plaie en cas
Réduction de la masse du de rupture du fil.
fil ds la plaie. Infection par capillarité.

Tension régulière.

Effet hémostatique
Types de sutures

Sutures aux points séparés: Sutures continues:


Point simple Surjet simple
Point en U Surjet aux points passés.
Point en X Surjet en U.
Point de Lembert Surjet de Lembert
Point de « Loin-près-près-loin » Surjet de cushing.
Point simple
Point en U
Point en X
Point de Lembert
Point « Loin-près-près-loin »
Surjet simple
Surjet aux points passés
Surjet en U

Surjet intradermique en U
Surjet en U éversant ou de matlassier
Surjet en U inversant ou de connell
Surjet intradermique en U
Lecture d’un emballage de fil de suture
Calibre du fil
Dénomination du fil
et composition

Rayon et courbure
de l’aiguille

Section de la
pointe

Longueur du fil
Numéro du lot
Mode de stérilisation:
Date de péremption
Oxyde d’éthylène
Voire notice d’instruction
Usage unique
Classification des fils/ Origine

Origine naturelle:
Origine végétale: Lin, Cotton.
Animale: Cut gut, Soie
Résorbable / résorbables, monobrins / tressés
Réactions tissulaires importantes.

Origine synthétique:
Fabriqués par des procédés chimiques
Résorbable (Ercedex) / résorbables (Nylon), monobrins / tressés.
Peu ou pas de réaction tissulaires
Classification des Fils / comportement dans les tissus

Les fils résorbables:


Disparition après un laps de temps (Hydrolyse,
protéolyse)
Perte de résistance
Résorption

Les fils non résorbables:


Soit ils restent en permanence dans l’organisme (T.
cicatriciel fragile)
Soit Ils seront supprimés (peau:7-10j).
Origine naturelle
Cat gut
Nature: fibres de collagène de la sous muqueuse
intestinale des mammifères.

Type de résorption: Protéolyse par les enzymes


des macrophages.

Délai de résorption:
perte de résistance 8 jrs.
Élimination totale 20 jrs.

Indication: Tout type de chirurgie dont la période de


cicatrisation ne dépasse pas 8 jrs.

N.B: ESB Élimination du marché.


Origine synthétique
PGA. (Tressé)
Nature: Homo polymérisation de PGA

Résorption: Hydrolyse.
Perte de résistance 28 jrs.
Indication: Tout type de chirurgie dont
la durée de cicatrisation est moyenne.

Avantage: Tolérable par l’organisme.

Exemple: Ercedex.
Origine synthétique
Polygalactine (tressé)
Nature: PGA +Ac. Lactique (9/1)

Résorption: Hydrolyse.
Bonne résistance à 35 jrs.
Diminue de 35 à 75 jrs

Indication: Tout type de chirurgie dont


la durée de cicatrisation est longue.

Avantage: Tolérable par l’organisme.

Exemple: Vicryl.
Fils de suture

Résorbables: Suture des tissus internes


Origine naturelle
Origine synthétique

Non résorbables:
Origine naturelle ( La soie)
Origine synthétique (Nylon).