Vous êtes sur la page 1sur 25

BUREAU D’ÉTUDE FONDATIONS

 Réalisé par :

Miled Haythem
Yousfi Achref
Encadré par :
Mme Zoghlami Mariem
Mme Fradi Saba
Mr Ammami Ilyes
PLAN
INTRODUCTION

FONDATIONS SUPERFICIELLES

FONDATIONS PROFONDES

CONCLUSION
1) INTRODUCTION

 Les fondations, un des travaux de gros œuvre, garantissent la longévité


d’une construction. Édifié sur un sol stable et fluide, un bâtiment n’exige
que des fondations peu importantes, voire superficielles. Au contraire, si le
terrain est naturellement instable car composé d’argile, de limon, de
remblai ou si la nappe phréatique est peu profonde, alors des fondations
particulières sont nécessaires : profondes ou semi-profondes, elles sont
indispensables pour parer aux dangers éventuels
2) FONDATIONS SUPERFICIELLES
 Les fondations superficielles sont adaptées aux sols durs et stables. On
distingue différents moyens pour les mettre en place.
‐ Il existe trois types de fondations superficielles :

 a) Les semelles filantes.

 b) Les semelles isolées(employées dans notre projet).

 c) Les radiers ou dallages.


2) FONDATIONS SUPERFICIELLES
 Calcul manuel de la capacité portante du sol
Choix des dimensions de la semelle :

 largueur de la semelle : 1,5 m ≤ B ≤ 3 m  B = 2 m

 Longueur de la semelle : semelle carré  L = 2 m

Profondeur de la semelle :  D = 1.5 m


2) FONDATIONS SUPERFICIELLES
 Calcul manuel de la capacité portante du sol
 On doit chercher de D à D+1.5B => de 1.5 m à 4.5 m
 à 1.5 m => 1 = 41 bar
 à 2 m => 2 = 41 bar
 à 3m => 3 = 38 bar
 à 4m => 4 = 35 bar
 à 4.5m => 5 = 33 bar
2) FONDATIONS SUPERFICIELLES
(35-31)/(4-5) = (x-31)/(4.5-5)

0.5*4 = x-31

x= 31+2= 33 bars

Q = n* = 37.46 bars
2) FONDATIONS SUPERFICIELLES
 Il faut calculer la de l’hauteur d’encastrement pour pouvoir déterminer le
Facteur de portance pressiométrique selon notre type du sol en utilisant la
formule ci-dessous :

 + (41*(1.5-1)) = 41 m²
2) FONDATIONS SUPERFICIELLES
 Contrainte de la rupture :

Couche 2 : 3.746 > 2.5 donc classe c : Argiles très fermes à dures
Argile C : Kp = 0.8x[1+0.5x(0.6+0.4x ) x ]= 1.0188

Calcaire : Kp =[1+0.27x(0.6+0.4x )x ] = 1.147

donc on va travailler avec l’argile C

= 0.03+1.0188 x 3.746 = 3.846 MPa = 38.46 bars


2) FONDATIONS SUPERFICIELLES
 Tassement des fondations superficielles

Qadm à ELS = =

à ELU =

la charge maximale a porter par la semelle


 PELS (max) = G+Q = 74.3+18.5=0.0928 MPa
 PELU(max) =1.35G+1.5Q=74.3x1.35+18.5x1.5=0.128 MPa

 Qadm à ELS > PELS (max) => vérifier
 Qadm à ELU > PELU(max) => vérifier
2) FONDATIONS SUPERFICIELLES
 S(10 ans) = Sc + Sd

 Ec =E1=

= 0.135

 Ed= 0.037
2) FONDATIONS SUPERFICIELLES
 q= ql=4.254 Mpa
 q0= 0.03
 B0= 0.6 ; B=2 ; (B/L)=1
 (c) = 1.1 => section carré
 =1.12 => section carré

 = => calcaire / roche type : normalement consolidé


3) FONDATIONS PROFONDES
 Lorsque les fondations superficielles ne sont pas envisageables en raison
de la présence de sols compressibles, les fondations profondes permettent
de transférer les charges structurelles des ouvrages dans les couches de
meilleure qualité en profondeur.
 Les pieux forés, les pieux refoulant, les pieux vissés, les pieux métalliques et
les micropieux sont des éléments de fondations profondes les plus
courants. Ces procédés trouvent une application dans tous les domaines de
la construction (bâtiments de logements, industriels et commerciaux,
ouvrages génie civil, ouvrages d’arts, éoliennes, etc.).
3) FONDATIONS PROFONDES
 Calcul de la charge limite de pointe ( )
Il faut tout d’abord calculer la pression limite nette équivalente au pressiomètre
( ), C’est en fait une pression moyenne autour de la base du pieu. Elle est
déterminée de la manière suivante :

Avec :
 B=1 donc a=0.5 m
 h=1.5*B=1.5 m
 b= min(a,h) = min(0.5;1.5)=0.5m
3) FONDATIONS PROFONDES
 (de 27.5m a 28m)
S1= = 6.08 bar
 (de 28m a 29m)
S2= = 12.7 bar
 (de 29m a29.5m)
S3= = 6.23 bar
 Donc : = *(6.08+12.7+6.23)
= 12.5 bar
= 1.25 MPa
 argile de classe B
3) FONDATIONS PROFONDES
 en utilisant le tableau des valeurs du facteur de portance ( NB :cas d’un pieu
foré ) on peut déduire que = 1.2
3) FONDATIONS PROFONDES
 = (A)*(Kp)*(ple*) avec A=

A= =
3) FONDATIONS PROFONDES
 Calcul de la charge limite de frottement latéral ( )

= P* Avec P : le périmètre du pieu

P= = 3.14 m

Qs = 3.14*
3) FONDATIONS PROFONDES
 Remarque : Comme on n’a pas l’expression de qs(z) on doit calculer qs
dans les différents intervalles entre 3m et 28m (bien sûr le choix des
intervalles dépend des natures de chaque tronçon du sol)sous forme de
calcul de surface.
 Qs = 3.14*( + + + )
 (de 3m a 5m)
= =17.4 bar =1.74 MPa
3) FONDATIONS PROFONDES
 Donc notre classe de sol est sable B ce qui nous amène à faire le choix de
courbe ce qui permet finalement de déduire .
 =0.08 MPa
3) FONDATIONS PROFONDES
 (de 5m a 8m) :

= =9.63 bar = 0.963 Mpa

Donc notre classe de sol est sable B ce qui nous amène à faire le choix de
courbe ce qui permet finalement de déduire .
=0.06 MPa
3) FONDATIONS PROFONDES
 (de 8m a 22m)
=
=8.93 bar = 0.893 MPa

Donc notre classe de sol est argile A ce qui nous amène à faire le choix de courbe ce
qui permet finalement de déduire .

= 0.04 Mpa
3) FONDATIONS PROFONDES
 (de22m a 26m)

 =

= 23.86 bar = 2.38 MPa

 Donc notre classe de sol est sable B ce qui nous amène à faire le choix de
courbe ce qui permet finalement de déduire .

 = 0.08 MPa
3) FONDATIONS PROFONDES
 (de26m a 28m)

=
= 12.7 bar = 1.27 Mpa

Donc notre classe de sol est argile B ce qui nous amène à faire le choix de
courbe ce qui permet finalement de déduire .

= 0.04MPa
3) FONDATIONS PROFONDES
 = 3.14*( + + + )

 = 3.14*(5-3)*0.08+(8-5)*0.06+(22-8)*0.04+(26-22)*0.08+(28-26)*0.04

= 4.24 MN