Vous êtes sur la page 1sur 51

Qualité, sécurité et

environnement QSE 9001

Anass El marzouki
Marouane El hammoumi
Ilyass Baghdidat
Plan
• Introduction
• Définition QSE
• Système de management intégré
• ISO 9001,14001, et OHSAS 18001
• Processus de management ,de réalisation et de support
• Analyse des risques
• Méthodes de préventions
• Conclusion
Définition qualité ,sécurité et environnement(QSE)

est un domaine d'expertise technique contrôlant les aspects liés aux risques
professionnels au sein de l'entreprise afin de conduire à un système de management
intégré.
Compte tenu des liens entre les différents domaines, le QSE peut intervenir dans
le management de la qualité, le management de la sécurité ou le management
environnemental de son entreprise. À ce titre, le chargé QSE est chargé de veiller à la
sécurité du personnel, à sa formation en matière de prévention, aux respects des normes,
et à la fiabilité des installations dans l'entreprise.
Les enjeux des QSE sont nombreux et font appel à des connaissances transversales qui
concernent toute l'entreprise.
 Management de la qualité
• Le management de la qualité, ou gestion de la qualité, est une discipline du management regroupant l'ensemble des
concepts et méthodes visant à satisfaire les clients d'un organisme (en général les entreprises, associations,
organismes publics) et à fournir des produits et services correspondant à leurs attentes.

• Selon l'ISO 9000, la qualité peut être définie comme l'« aptitude d'un ensemble de caractéristiques intrinsèques à
satisfaire des exigences ». La notion de qualité pouvant être subjective, elle peut s'appuyer par une mise en
conformité avec les exigences de référentiels (normes, standards…), de cahiers des charges, de spécifications, de la
réglementation (directives, décret,...).

• Le management de la qualité est constitué de quatre familles d'activités complémentaires :

 la maîtrise de la qualité

 l'assurance de la qualité

 la planification de la qualité

 l'amélioration
 Management de l’environnement

Le management environnemental, aussi appelé gestion environnementale, ou écomanagement ,


désigne les méthodes de gestion d'une entité (entreprise, service…) visant à prendre en compte
l'impact environnemental de ses activités, à évaluer cet impact et à le réduire. Le management
environnemental s'inscrit dans une perspective de développement durable
 Management de sécurité
• la gestion de la sécurité se focalise sur les facteurs de l’organisation mis en jeu dans les
accidents.

• Ce point de vue tente ainsi de formaliser les responsabilités en matière de sécurité depuis le
management jusqu'aux acteurs de première ligne et d'instaurer la lutte contre les défaillances
le plus en amont possible pour accroître l'efficacité des systèmes de gestion de la sécurité.

• Cette approche s'inscrit dans une tendance qui a vu entre les années 1950 et 1970 l'effort de
gestion de sécurité d'abord se focaliser sur les facteurs techniques puis entre les années 1970
et 1990 sur les facteurs humains (importance de l'erreur humaine dans les accidents) et enfin
depuis les années 1990 sur les facteurs de l’organisation
Système de management intégré (SMI)
Un système de management est un ensemble d'éléments (activités) corrélés ou
interactifs permettant à un organisme d'établir une politique, des objectifs et
d'atteindre ces objectifs. L'intégration, dite aussi harmonisation, de plusieurs
systèmes de management s'appelle un système de management
intégré(SMI). Un système de management intégré est donc l'ensemble des
éléments (activités) corrélées et / ou interactives combinant les trois aspects
(Qualité, Sécurité et Environnement) et permettant d'orienter, de piloter et de
contrôler l'organisme et l'ensemble de ses processus sur ces différents aspects
(QSE) pour accroître son niveau de performance.
Les référentiels normatifs ISO 9001, OHSAS 18001 et ISO 14001 énoncent
respectivement l’ensemble des exigences de maîtrise des systèmes de
management de la Qualité, de la Sécurité et de l’Environnement.
le SMI est décliné sous la forme de 3 axes forts :

1) Qualité :
amélioration continue :
Les objectifs principaux :
 la satisfaction du clients,
 mesurer et améliorer de l'organisation,
 analyser et évaluer la conformité du travail .
2) Sécurité :
Objectif Zéro accident :
-les objectifs principaux :
 Assurer le niveau zéro d'accident,
 zéro du maladie propositionnelle.
3) Environnement :
la sauvegarde de notre planète pour les générations
futurs :
 Maîtriser les impacts environnementaux
 suivre le contexte réglementaire et ses exigences
en matière d’environnement .
 Structure des 3 référentiels
Le référentiel ISO 9001
(relatif à la qualité)

ISO 9001 est une norme qui établit les exigences relatives à un
système de management de la qualité. Elle aide les entreprises
et organismes à gagner en efficacité et à accroître la satisfaction
de leurs clients.
L'ISO 9001:2015 spécifie les exigences relatives au système de management de la
qualité lorsqu'un organisme:
a) doit démontrer son aptitude à fournir constamment des produits et des services
conformes aux exigences des clients et aux exigences légales et réglementaires
applicables, et
b) vise à accroître la satisfaction de ses clients par l'application efficace du système, y
compris les processus pour l'amélioration du système et l'assurance de la conformité aux
exigences des clients et aux exigences légales et réglementaires applicables.
Toutes les exigences de l'ISO 9001:2015 sont génériques et prévues pour s'appliquer à
tout organisme, quels que soient son type ou sa taille, ou les produits et services qu'il
fournit
La mise en place de l’ISO 9001 dans
l’entreprise étape par étape
• 1) Étape initiale: Se rencontrer pour comprendre et répondre au
besoin, vos motivations et vos contraintes
La première étape qui précède tout travail est de comprendre avec précision votre besoin afin d’y
répondre avec le plus de justesse.
En effet, les entreprises peuvent se lancer dans une démarche de certification pour des raisons très
différentes parmi les plus fréquentes citons:
 L’exigence d’un client à satisfaire qui souhaite que votre entreprise soit certifiée pour continuer
à travailler avec vous
 Le groupe auquel appartient votre entreprise souhaite que sa filiale soit certifiée
 Un prérequis essentiel à un appel d’offre
 Le besoin pour les dirigeants de votre entreprise d’améliorer son organisation
 Une nécessité dans un contexte concurrentiel fort d’obtenir un avantage supplémentaire
 Se faire connaître à l’international et ainsi être perçu comme un acteur légitime et donc digne
de confiance
2) Faire un état des lieux et en déduire le travail à accomplir
lors d’un audit informel

Ce premier contact avec les équipes permet au consultant de faire connaissances


avec les différents acteurs de l’entreprise et de connaître leur rôle.
il permet également de mieux comprendre l’organisation interne de l’entreprise
et les enjeux qui en découle.
• 3) Analyser ensemble et décrire vos activités : un prérequis
nécessaire à l’amélioration de l’organisation

La modélisation, appelée cartographie des processus correspond à un consensus


sur le découpage, la logique et les finalités de chaque activité
On pourrait croire cette étape est superflue, pourtant, il n’est pas rare de
s’apercevoir que deux cadres expérimentés qui pensaient partager un point de
vue identique sur l’organisation, la concevait pour partie de façon très différente.
4) Arrêter une stratégie claire et la présenter aux équipes

Pour formaliser une stratégie et la présenter aux équipes nous aurons besoin de
croiser 4 analyses:
• Les exigences , les besoins des clients mais aussi votre capacité à créer un
besoin chez eux (uniquement valable dans le secteur marchand) et votre
capacité à y répondre pour les satisfaire
• La prise en compte des exigences des autres parties prenantes jugées
stratégiques par vous (Actionnaires, Organisme de tutelle, lobbys…)
• Les opportunités que connaîtra votre secteur d’activité dans le futur et
la capacité pour votre entreprise de les saisir
• Les risques majeurs et les adaptations nécessaires en interne pour y faire face
• 5) Fixer des objectifs pertinents

Chaque activité pour être efficace doit viser un point de performance assez haut pour être motivant et

assez réaliste pour ne pas être démotivant.

• 6 ) Mise en place du plan d’action répondant aux objectifs et exigences de la


norme ISO 9001

En 4 temps:

 La mise en place des actions et des indicateurs pour mesurer le niveau de performance de chaque activité

 La nomination d’un responsable pour chaque activité (si cela n’est pas encore le cas)

 L’ajustement des pratiques en internes pour répondre aux exigences de la norme ISO 9001

 Si besoin l’ajout de procédures ( à l’appréciation du chef d’entreprise depuis la dernière version de la norme)
• 7) Vérifier que les résultats obtenus sont conformes à ce que
nous attendions

Pour ce faire, en plus de la surveillance par les équipes, je procèderai à des audits pour vérifier que votre entreprise est

prête pour l’audit de certification.

NB: L’audit de certification est réalisé par un organisme indépendant (Bureau Veritas, Afnor Certification, SGS…).

8) Faire le bilan de l’ensemble des actions réalisées et fixer


de nouveaux objectifs annuels

Une fois l’entreprise prête, il reste une étape intermédiaire avant d’appeler l’organisme certificateur.

Il s’agit de la revue de direction qui récapitule les actions réalisées.


Le référentiel ISO 14001
(relatif à l’environnement)
ISO 14001:2015 spécifie les exigences relatives à un système de management environnemental pouvant être utilisé par
un organisme pour améliorer sa performance environnementale. La présente Norme internationale est destinée à être
utilisée par les organismes souhaitant gérer leurs responsabilités environnementales d'une manière systématique qui
contribue au pilier environnemental du développement durable.

ISO 14001:2015 permet d'aider un organisme à obtenir les résultats escomptés de son système de management
environnemental, lesquels constituent une valeur ajoutée pour l'environnement, pour l'organisme lui-même et pour les
parties intéressées. En cohérence avec la politique environnementale de l'organisme, les résultats escomptés d'un
système de management environnemental incluent:

- l'amélioration de la performance environnementale;

- le respect des obligations de conformité;

- la réalisation des objectifs environnementaux.


ISO 14001:2015 est applicable aux organismes de toutes tailles, de tous types et de toutes natures, et
s'applique aux aspects environnementaux de ses activités, produits et services que l'organisme détermine et
qu'il a les moyens soit de maîtriser, soit d'influencer en prenant en considération une perspective de cycle
de vie. La présente Norme internationale n'établit pas de critères spécifiques de performance
environnementale.

ISO 14001:2015 peut être utilisée en totalité ou en partie pour améliorer de façon systématique le
management environnemental. Les déclarations de conformité à la présente Norme internationale ne sont
cependant pas acceptables à moins que toutes ses exigences soient intégrées dans le système de
management environnemental d'un organisme et soient satisfaites, sans exclusion.
Le référentiel OHSAS 18001
(Relatif à la sécurité)
La norme OHSAS 18001 indique la méthode de mise en place d'un management de
la santé et de la sécurité au travail.
L'objectif est d'obtenir une meilleure gestion des risques afin de réduire le nombre
d'accidents, de se conformer à la législation et d'améliorer les performances.
Les entreprises et organismes de toutes sortes se préoccupent de plus en plus
d'obtenir, et de prouver l’existence d'excellents résultats en termes de santé et
sécurité au travail (SST) en contrôlant leurs risques en matière de SST,
conformément à leur politique et objectifs dans ce domaine. Ils le font dans un
contexte de législation de plus en plus rigoureuse, d'évolution des politiques
économiques et d’autres mesures encourageant de bonnes pratiques de SST, et de
préoccupation croissante des parties intéressées pour les questions de SST.
• Les référentiels OHSAS couvrant le management de la SST entendent fournir
aux organismes les éléments d'un système efficace de management de la SST
pouvant être intégré à d'autres exigences de management et aider les organismes
à atteindre aussi bien leurs objectifs de SST que leurs objectifs économiques. Ces
normes, comme d'autres Normes Internationales, ne sont pas destinées à être
utilisées pour créer des barrières non tarifaires ni à accroître ou modifier les
obligations légales d'un organisme.
Processus de management, de réalisation et de support

 La definition d’un processus

Ensemble d’activités corrélées ou interactives qui transforment des éléments


d’entrée en éléments de sortie. (ISO 9000 v2000)
Tous les processus sont détaillés dans les documents appelés fiche de processus.
 Différents types de processus

Processus de Management
Ces processus contribuent à la détermination de la politique QSE, d'une
stratégie pour l'organisation et au pilotage des actions mises en œuvre pour
atteindre ses objectifs.
a pour mission:
• Définir la politique qualité & sécurité et les objectifs.
• Mesurer, analyser et améliorer.
• Gérer la communication.
Les processus de réalisation
Ces processus regroupent les activités ayant un impact direct sur la réalisation
des prestations pour le compte de nos Clients.
On trouve :
• Etude de prix:
Ce processus décrit l’organisation et les moyens mis en œuvre pour remporter
des marchés en présentant des propositions compétitives (autant d’un point de
vue technique que financier).
• Etudes
Ce processus décrit l’organisation et les moyens mis en œuvre pour optimiser la
conception globale de l’installation en répondant aux exigences du Client tout en
maîtrisant les achats de fournitures et de sous-traitance et réaliser l’ensemble des
documents techniques, qualité et sécurité nécessaires à l’exécution des travaux.
• Exécution
Ce processus décrit l’organisation et les moyens mis en œuvre pour réaliser les travaux
du dossier d’exécution dans les délais dans le cadre du planning de réalisation et avoir
un bilan de chantier (formalisation du retour d’expérience au profit de l’Entreprise).
• Essais
Ce processus décrit l’organisation et les moyens mis en œuvre pour régler les
installations telles qu’elles ont été conçues en études, vérifier que les exigences du
Client sont atteintes et garantir le fonctionnement des installations avant la réception.
• Réception
Ce processus décrit l’organisation et les moyens mis en œuvre pour maîtriser les
finitions et les Opérations Préalables à la Réception (OPR) de manière à
optimiser la réception et aboutir à une levée des réserves dans les délais
convenus.
• Service Après Vente
Ce processus décrit l’organisation et les moyens mis en œuvre pour obtenir un
déroulement des opérations de SAV et d’appels en garantie conforme avec ce qui
est convenu contractuellement et obtenir des fiches de bilan exploitables pour les
opérations de SAV.
Processus de réalisation
Ces processus contribuent au bon déroulement des processus de réalisation en leur
fournissant les ressources nécessaires.

• Gérer les documents

Ce processus décrit la façon dont est organisée la gestion documentaire du SMQS.

• Gérer les Ressources Humaines

Ce processus décrit la façon dont sont gérés les besoins en personnel et dont est
organisée la gestion du personnel (recrutement, carrière, administrative).
• Gérer les finances et l’administratif
Ce processus décrit l’organisation et les moyens mis en œuvre pour s’assurer de
la concordance entre coûts réels et prévisionnels, s’assurer du paiement de nos
Clients et assurer le paiement de nos fournisseurs et sous-traitants.
• Gérer les ressources matérielles
Ce processus décrit la façon dont est géré le matériel en termes d’utilisation
(état, réglementation) et de disponibilité des matériels mis à la disposition du
personnel.
• Maîtriser les achats
Ce processus décrit la façon dont sont organisés les achats et les
approvisionnements, de la sélection des fournisseurs et sous-traitants à leur
évaluation.
Chaque processus est :

• Animé par un pilote qui est le garant du bon fonctionnement du processus, de


sa performance et de son amélioration continue .
• Décrit au travers d’une fiche d’identité précisant le nom du pilote, le type, les
objectifs, les contraintes exercées (ex : lois, normes, règlements…), les
ressources indispensables au fonctionnement (ressources humaines, méthodes et
outils), les éléments d’entrée et de sortie et les indicateurs de performance
associés.
• Surveillé et piloté au travers d’indicateurs fiables et mesurables .
• Révisé régulièrement (au minimum une fois par an).
Analyse des risques
Les principaux risques

Il existe plusieurs types de risques liés à l'environnement professionnel :

• les accidents

On retrouve l'accident du travail qui est défini par le fait que l'employé se
retrouve sous la responsabilité de son employeur, et l'accident de trajet quand
celui-ci se produit entre le domicile de l'employé et son lieu de travail (ou entre
son lieu de travail et le lieu où il prend son repas).
• les maladies professionnelles
Une maladie professionnelle est la conséquence de l’exposition plus ou moins prolongée à un risque
physique, biologique ou chimique (poussières, vapeurs toxiques, bruit, chaleur, vibrations) qui existe
lors de l’exercice habituel de la profession.
• les risques psychosociaux

Sont des troubles de la concentration, du sommeil, nervosité, fatigue importante due à des situations
de travail où sont présents, combinés ou non :

o du stress : déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes de son


environnement de travail et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face ;

o des violences internes commises au sein de l’entreprise par des salariés : harcèlement moral,
conflits entre des personnes ou entre des équipes ;

o des violences externes commises sur des salariés par des personnes externes à l’entreprise
(insultes, menaces, agressions…).
 Interaction entre la sécurité
et l’activité

Des situations dangereuses et des


conséquences sur la santé et sécurité des
personnes (analyse des postes de
travail, environnement de travail,
Machine et équipements …)
 Interaction entre
l’environnement et l’activité

Aspects environnementaux et leurs


impacts, sources de dangers et
conséquences sur l’environnement
(émissions gazeuses, dechets, bruits …)
 Interaction entre la qualité et l’activité

Défaillance possible et conséquences sur la qualité de la prestation (arbre des


défaillances, AMDEC, … )
Les démarches de prévention des risques

l’employeur se doit d’informer ses salariés sur les risques d’une manière
compréhensible. Une information est ainsi dispensée dès l’embauche et lors de
toute évolution au sein de l’entreprise (changement de poste, changement d’outil
de production, etc.). De plus, pour dispenser son information, une entreprise
peut s‘appuyer sur le document unique ou sur l’aide d’acteurs majeurs de
la prévention comme le service de santé au travail.
Un équipement de protection collectif (EPC) a pour objectif de protéger le
personnel contre les risques qui sont susceptibles de menacer leur sécurité ou
santé. Il vise également à limiter voire confiner le risque. Il s’agit de la première
mesure de prévention contre les risques professionnels, avant la mise en place de
l'équipement de protection individuelle, qui apporte une contrainte
supplémentaire pour le salarié.
Exemples de protection collective en fonction de la
nature des risques

Pour le risque de chute sur


un sol glissant, l’utilisation de
revêtements de sol
antidérapants,
Pour les chutes de hauteur la mise en place de garde-corps et des filets
de protection antichute
Pour les risques de projection,
l’encoffrement de machines pour
éviter les projections nocives
Syntaxe de l’intérraction entre qualité,
sécurité et environnement
Les éléments fondamentaux du
management QSE
Conclusion

Il existe au moins 2 façons différentes d’intégrer la sécurité et l’environnement


au système de management : - créer des processus support « maitriser
l’environnement », « assurer la sécurité des biens et des personnes» - avoir une
analyse de risques sécurité (DU) et environnementale (AE/AES) couvrant
chaque processus existant en mettant l’accent sur les processus de réalisation
Merci de votre attention !

Vous aimerez peut-être aussi