Vous êtes sur la page 1sur 30

Traduction par le Réseau nigérien The World Bank Group

de suivi et évaluation (ReNSE) Carleton University


Western Michigan University

International Program for Development Training

Le renforcement des capacités pour


l’évaluation des actions de développement

Module 2. Des modèles d’ évaluation

Mai 2003
Module 2 Vue d’ensemble

 L’ évaluation – qui en profite?


 Qu’est-ce qu’il faut évaluer?
 A quel moment faut-il évaluer?
 Types d’évaluation
 Le processus d’évaluation
 Les produits de l’évaluation
 Les modèles
A qui profite une évaluation?

 Les responsables du gouvernement/le parlement


 Les chargés de programmes et le personnel
 Les citoyens
 Les hommes d’affaires
 Les ONGs
 La société civile
 Les donateurs
 Les participants
Qu’est-ce qu’il faut évaluer?

 Des projets: une seule action dans une localité ou


un seul projet mis en œuvre dans plusieurs localités

 Des programmes: une action composée d’activités


variées ou de plusieurs projets qui contribuent à un
but commun

 Des organisations: des programmes d’actions


multiples mis en œuvre par une organisation
Qu’est-ce qu’il faut évaluer?

 Les thèmes et les secteurs: Les évaluations des


actions qui font partie d’une politique spécifique,
telle que l’éducation, la foresterie, l’agriculture, la
santé.

 Assistance au pays: Les évaluations du progrès


selon la planification, l’effet général de l’aide et les
enseignements tirés.
Quelques exemples d’évaluation
La privatisation de Les nouvelles
la fourniture d’eau implantations

Evaluations La comparaison des La comparaison des


des politiques modèles d’approche stratégies utilisées pour
à la privatisation des l’implantation des
sociétés d’eau publiques villageois dans
d’autres régions

Evaluations L’appréciation de la L’appréciation de la


des programmes gestion financière des continuité des métiers
programmes de l’état traditionnels parmi les
cultivateurs implantés

Evaluations L’appréciation de L’appréciation des


des projets l’amélioration du paiement techniques culturales
des factures d’eau dans des cultivateurs
implantés
dans deux départements dans un département
Des types d’évaluation

Formative: l’appréciation a lieu périodiquement


pendant la mise en œuvre afin de fournir
de la rétroaction sur la performance

Récapitulative: l’appréciation a lieu au moment de la


maturité du programme afin d’apprécier
les résultats/impacts.
Quand est-ce qu’il faut évaluer?

 Avant le démarrage de l’action de développement:


- Afin d’améliorer la planification

 Pendant la mise en œuvre:


- Afin d’améliorer la mise en œuvre
- Afin d’identifier les barrières à franchir
Le moment d’évaluer

 Evaluation à mi-parcours
- La pertinence, l’efficacité, l’efficience
- Les enseignements tirés: outils de gestion
 Evaluation terminale
- A la fin de l’action
- La pertinence, l’efficacité, l’efficience, des signes
précoces de l’impact et de la durabilité
- Les enseignements tirés: des projets futurs
Le moment d’évaluer
 Evaluation ex-post
- Mené deux ans ou plus après l’achèvement des
actions mûres
- Méthode préférée pour les évaluations groupées,
des localités géographiques ou des thèmes
- Permet de juger la pertinence, la performance et
la réussite
- Les enseignements tirés permettent de formuler ou
programmer des politiques futures
Quelle est l’utilité de l’évaluation?
 Elle facilite:
– La rétroaction
– La responsabilité de rendre compte
– L’apprentissage des enseignements
– L’amélioration
– Le financement
– La propriété
La peur de l’évaluation

Puisque l’évaluation est si utile, pourquoi


certaines personnes la craignent-elle ?
Le processus d’évaluation dans un monde idéal

Planification

Rétroaction Exécution
et utilisation

Rapport
Le processus d’évaluation

Le Plan de travail aide à:


 Comprendre le contexte, développer un modèle logique
 Apprécier les besoins des parties prenantes
 Identifier les questions d’évaluation
 Sélectionner un plan de travail, des mesures et des critères
adaptés
 Développer une stratégie de collecte de données, y compris
un plan d’échantillonnage
 Développer une stratégie d’analyse de données
 Préparer un plan de travail
Le processus d’evaluation

• L’execution
Collecter les données
Préparer les données pour l’analyse
Analyser les données
Interpréter les données
Formuler les résultats
Le processus d’evaluation

• La présentation des résultats


Dégager les résultats principaux: ce qui marche
et ce qui ne marche pas
Utiliser un language simple et clair
Presenter les résultats principaux à l’aide de
tableaux et de graphiques
Faire un plan de restitution des résultats
Le processus d’evaluation

• Les récommandations
Présenter des recommandations d’une maniere
claire et spécifique: Qui est responsable de
quoi?
Appuyer les recommandations par des preuves
concrètes
Expliquer la relation logique entre ces
recommandations
Le processus d’evaluation

• Le processus de rétroaction
 Les parties prenantes
– Les gestionnaires de programme, les bailleurs, les
responsables de gouvernement, les bénéficiaires, les
membres des communautés
 Les buts
– L’apprentissage et le changement
– La planification pour la mise en oeuvre des
recommandations
En revanche: Les produits de l’évaluation

 Les termes de référence (TDR)


 Le plan de travail
 Les rapports sur le progrès
 Le rapport d’évaluation
Les termes de référence

 Une procédure pour clarifier qui va faire quoi,


quand et à quel prix
 Un accord sur les questions à adresser pendant
l’évaluation
 Une présentation des objectifs stratégiques, du
point de vue et des produits de l’évaluation
 Un plan de travail initial
Les termes de référence

 Un conseil:

- Présenter clairement les attentes et les produits


- Situer l’évaluation dans le contexte de comment les
résultats seront utilisés
- Focaliser sur les points clés (quelques points critiques)
- Engager les parties prenantes dans le développement des
termes de référence
Les termes de référence: le format

 L’intitulé:
- Essayer d’être bref et descriptif
 La description du projet:
- Expliquer le contexte du développement
 La justification de l’évaluation
- Présenter les attentes
 L’envergure et le point focal de l’évaluation
- Elaborer les questions à adresser par l’évaluation
Les termes de référence: le format

 L’implication des parties prenantes


- Qui
- Niveau de responsabilité
- Qui sera responsable de quoi

 L’évaluation du plan de travail


- Les questions
- Les mesures
- Les méthodes de collecte de données
Les modèles

 Les modèles de résultats


 La théorie de la programmation et les modèles
logiques
 Le cadre logique
Les modèles de résultats

 Les inputs
 Les activités
 Les produits
 Les résultats
 Les impacts
Le suivi qui repose sur la performance
Résultats
______________________________________________________________

Finalité Une amélioration générale dans la société


(Impacts) à long terme (des résultats finaux)

Résultats Des effets à moyen terme des résultats


sur les clients (résultats à moyen terme)

Mise en oeuvre
______________________________________________________________
Produits Des produits et des prestations

Activités Des tâches entreprises par le personnel


afin de transformer les inputs en résultats

Inputs Des ressources financières, humaines et matériels nécessaires


La théorie de la programmation

 La théorie de la programmation
- se focalise sur la nature du problème et les liens entre
le problème, l’action et les résultats attendus

 La théorie de la programmation est élaborée à


l’aide de:
- l’input des parties prenantes
- la recherche
Les modèles logiques
 Une présentation visuelle de la théorie de la
programmation

 Un exemple facile:

La formation Des évaluations de bonne qualité


Des renseignements utiles Des meilleures décisions
Le modèle logique pour un
programme de micro-crédit

Accès aux fonds La création des revenus L’indépendance


de démarrage pour et de l’emploi au niveau économique et
les micro-entreprises local le dynamisme

La gestion, les conseils Le renforcement des La qualité de vie,


et le soutien en matière capacités en commerce le dignité, le respect,
de financière et en gestion financière etc.
Les cadres logiques/’logframes’
 Un outil de gestion pour l’amélioration du plan de travail
des actions de développement, le plus souvent au niveau
du projet.
 Il implique:
- l’identification des éléments de stratégie (inputs, résultats,
utilité, finalité)
- les relations de causalité entre ces derniers
- les suppositions ou les risques qui feront la réussite ou
l’échec