Vous êtes sur la page 1sur 33

Traduction par le Réseau nigérien The World Bank Group

de suivi et évaluation (ReNSE) Carleton University


Western Michigan University

International Program for Development Training

Le renforcement des capacités pour


l’évaluation des actions de développement

Module 9. La présentation des résultats

Mai 2003
Module 9 Vue d’ensemble

 La connaissance de base sur la communication


 La stratégie de communication
 Les rapports
 Les graphiques et les tables
 Les présentations orales
La connaissance de base sur la
communication
 Le but est de communiquer
 Quels sont les points principaux?
 Communiquer dans l’intérêt des auditeurs:
 Prêter attention à leurs besoins et leurs attentes
 Emprunter leur média préféré
 Rester simple, claire et pertinent
Développer une stratégie de communication

 Qui va recevoir quels renseignements?


 Sous quelle forme?
 Quand?
 Qui va préparer ces renseignements?
 Qui va diffuser ces renseignements?
Evaluer une stratégie de communication

 Avant l’évaluation:
 S’assurer que tout le monde soit à bord
 Pendant l’évaluation:
 S’assurer que tout le monde soit informé du progrès
 Pas de surprises
 Après l’évaluation
 Afin de disséminer les résultats, afin de prendre des
décisions
Evaluer une stratégie de communication

 Les communications informelles:


 Par téléphone, par e-mail, par fax, en conversation
 Les communications formelles:
 Des briefings, des présentations, des rapports écrits
La rétroaction

 Établir un processus pour rassembler les parties


prenantes et les évaluateurs afin de discuter:
 Les résultats
 Les perceptions
 Les actions alternatives
 Les prochaines étapes
Les discussions en groupe élargi

 Considérer toutes les parties prenantes liées


au programme
 Identifier les défis dans la communication des
résultats de l’évaluation aux différentes parties
prenantes
Les rapports: des consignes généralles

 Rester simple, claire et facile à comprendre


 Éviter les sigles et le jargon
 Fournir un minimum de renseignements pour
expliquer le contexte
 Mettre les points principaux en avant
 Organiser les résultats et les recommandations (s’il y
en a)
autour des questions de recherche ou des thèmes
Discussion

 Penser au meilleur rapport qu’on a jamais lu

 Qu’est-ce qui a fait que ce rapport était le meilleur?


Le résumé exécutif

 Essentiel pour les lecteurs qui sont très chargés


 Raccourcir: 1-4 pages

 Focaliser sur les points essentiels: les résultats


et les recommandations principaux
 Présenter en format de puces

 Faire des références aux parties pertinentes du texte


du rapport ou aux annexes pour plus de détails
Le format du résumé exécutif

 Une brève vue d’ensemble: le contexte


et la finalité de l’étude -
 Le « crochet »
 Une brève description des questions
et des débats principaux
 Une brève description des méthodes
de recherche utilisée
Le rapport

 L’introduction:
 Le but du rapport
 Le « crochet »
 Les questions d’évaluation
 Le contexte du programme
 Les finalités et les objectifs du programme
Le rapport

 Une description de l’évaluation


 Le point focal de l’évaluation
 La méthodologie
 Les limites de la méthodologie
 Qui a fait quoi et quand
 Mettre les détails à l’annexe
Le rapport

 Les résultats
 Présenter les données de façon compréhensible
aux lecteurs
 Présenter les données sélectivement: quel est le but?
 Organiser les données autour des questions étudiées,
des thèmes principaux ou des composants du programme
 Mettre des graphiques et des tables à profit pour attirer
l’attention sur les points principaux
Le rapport

 Les conclusions:
 Relier aux questions étudiées ou au
point focal de l’évaluation
 Les recommandations: (s’il y en a)
 Présenter les preuves pour soutenir les
recommandations
 Rester claire et spécifique: qui doit faire quoi et
quand il doit le faire
Comment écrire le rapport

 Présenter le matériel le plus important


 Laisser le temps de réviser, réviser, réviser
 Demander à un lecteur non initié de relire le brouillon
 Demander à un lecteur expert de relire le brouillon
Les graphiques et les tables

Un seule image vaut


mille mots
Les graphiques et les tableaux

 Ont un meilleur impact


 Mieux acceptés par les lecteurs
 Faciles à retenir par les lecteurs
 Montrent le message essentiel
 Sont intéressants à voir
Les graphiques et les tableaux doivent:

 Présenter les données de façon simple et exacte


 Rendre les données cohérentes
 Engager les lecteurs
 Respecter ces buts:
 Décrire
 Explorer
 Catégoriser
 Comparer
Les graphiques et les tableaux

 Les tableaux: préférables pour la présentation des


données

 Les graphiques: préférables pour la présentation


du message
Les tableaux efficaces:

 Sont simples et exactes


 Présentent clairement les lignes et les colonnes
 Pas d’abréviations
 Présentent les pourcentages
 Arrondir
 Présentent les chiffres totalisés
 Identifient la source des données
Table 1:
Le vote - différences de genre
Ont voté pendant la dernière élection

Oui Non

Hommes 75% 25%


(n=1 000)

Femmes 55% 45%


(n= 700)
Les graphiques efficaces:

 Sont faciles à lire


 Mettre des majuscules et des minuscules (pas tout en
majuscules)
 Minimiser le nombre de polices
 Choisir des graphiques adaptées à la présentation

Des consignes:
 Eviter beaucoup de dessins
 Mettre les parties blanches à profit
 Garder la simplicité
Les graphiques efficaces:

 Présenter les barèmes honnêtes


 Profiter de l’intitulé pour communiquer le message
 Fournir suffisamment de données avec le graphique
pour faire passer le message
 Identifier les sources des données
 Mettre les données détaillées en annexe
Les graphiques: options

Linéaire: pour présenter des tendances sur une


période de temps
Les graphiques: options

Circulaire: pour présenter les parties d’un ensemble


Les graphiques: options

Barres: pour présenter la distribution des


pourcentages
Les graphiques: options

Barres groupés: pour présenter une comparaison de


plusieurs résultats
Les graphiques: options

Graphiques conjuguées
Attention – il ne faut pas en mettre trop
Les présentations orales

 Préparer la présentation en avance:


 Qui sont les lecteurs?
 Sur quoi faut-il attirer leur attention?
 Quelle sera la durée?
 Quelles sont les ressources disponibles pour la
présentation?
 Y a-t-il des feuilles à distribuer?
 Faire des répétitions en avance et demander la rétroaction
Les présentations orales

 Rester simple, claire et focalisé sur les auditeurs


 Eviter de faire la présentation en langage complexe
ou avec des données trop détaillées
 Faire une présentation organisée:
 Dites-leur ce que vous comptez dire
 Dites-leur ce que vous avez dit
 Si possible, rester interactif
 Rester prêt à répondre aux questions

Centres d'intérêt liés