Vous êtes sur la page 1sur 25

Institut supérieur des Sciences Appliquées et Économiques- Université Libanais

Département de GÉNIE CIVIL

Projet information et communication pour l’ingénieur génie civil

Justification Détaillée d'un pré-mur .

Réalisé par : Hiba OBEID


MEMBRES DU JURY : MONSIEUR F. GUILLEMARD
MONSIEUR W. LARBI Année universitaire: 2016-2017
MONSIEUR E. EL HACHEM
MONSIEUR R. ASSAF
MONSIEUR M. EL RASSI
Plan de l’exposeé

 Introduction
 Présentation et Conception des gradins préfabriqués
 Dimensions des gradins préfabriqués et Champs de vision
 Processus de fabrication ,acheminement et réception des pièces préfabriquées
 Etanchéité des gradins
 Analyse et étude détaillée des gradins
 Conclusion
Introduction
Introduction
L’enjeu du gradin consiste à assurer la bonne visibilité, le confort et la sécurité du spectateur. On trouve gradins à structure
métallique et celles construites en béton.

Les gradins préfabriqués en béton armé Les gradins en structure métallique

Ouvrabilité (maniabilité) et durabilité  Supporte des grandes portées avec des sections et retombées réduites
Un dispositif approprié pour les installations temporaire ou pas  Bon comportement en cas d’un séisme grâce à la ductilité du matériau
Bonne résistance au feu et bonne résistance au agents agressifs
Aucun entretien est nécessaire  Légèreté de la structure
Le niveau d’isolation et l’étanchéité sont excellentes
Présentation
Présentation et
et Conception
Conception des
des gradins
gradins préfabriqués
préfabriqués

La conception architecturale du gradin nécessite l’interaction de trois facteurs: forme, fonction et technique

Les Crémaillères: Les gradins:


Ce sont des poutres Ce sont des longs
inclinées et graduées sièges en forme de L
qui servent a réaliser qui peuvent recevoir
la forme des gradins. des personnes

Les Piliers:
Les Socles:
Des éléments qui assurent le
Élément entre les fondations
contreventement dans le
qui seront fabriqués sur place.
sens transversal
Dimensions
Dimensions des
des gradins
gradins préfabriqués
préfabriqués et
et Champ
Champ de
de vision
vision

Une bonne visibilité de l’espace d’activité


est indispensable tant en plein air qu’en
salle. Tous les spectateurs doivent avoir
une visibilité claire et qu’ils ne soient pas
gênées par des éléments d'obstruction.

Les
  gradins doivent respecter la
valeur minimale de la distance
horizontale D, à la hauteur de regard
A et au point d’observation P par la
formule suivante : D =
Processus
Processus de
de fabrication
fabrication des
des pièces
pièces préfabriquées
préfabriquées

1-Préparation des moules et


Montage des armatures

4-Magasinage: les éléments


2-Bétonnage: les éléments sont introduits dans une
sont bétonnés halle industriel et
horizontalement avec la face transportes vers la zone de
visible tournée vers le bas magasinage.

3-Séchage dans le moule et


pour éviter le pertes 5-Démoulage: débute 24
d’humidités on couvre les heures âpres le bétonnage
pièces par un film plastique
Acheminement
Acheminementet
etréception
réceptiondes
despièces
piècespréfabriquées:
préfabriquées:

Les produits préfabriqués doivent résister aux efforts auxquels ils sont soumis. Et les dispositifs d’arrimage et de désarrimage
doivent être conçus de telle sorte que les opérations puissent se faire sans risques.

Transport Livraison Stockage Manutention

Rack de stockage pour les éléments Levage des gradins par des accessoires
Plateau équipes par un chevalet d’élévation
préfabriqués
Etanchéité
Etanchéitédes
desgradins
gradins

KEMPEROL V 210
Le système KEMPEROL V210 (finition sablée PA) est un système adapté pour l'étanchéité de gradins de tribunes ou des
stades et fondé ,C’est un liquide constitué d'une résine polyester qui forme après polymérisation un revêtement
élastique adhérent au support.

Domaine d’application:

 Etanchéité de toitures
 Etanchéité d’ouvrages particuliers
de la terrasse
 Etanchéité de balcons, loggias,
coursives, bandeaux, auvents
 Etanchéité de terrasses
piétonnières
 Etanchéité de bassins, cuves et
réservoirs
 Etanchéité de tous planchers
circulables
Caractéristiques:
Caractéristiques:

 Extrêmement résistant à l'usure et au poinçonnement


 Application facile et rapide
 Faible poids
 Étanche à l’eau et perméable à la vapeur d’eau
 Ni la chaleur, ni le froid peuvent modifient son comportement mécanique
 Facile à ajuster pour des détails de construction compliqués
 Adhère parfaitement sur les surfaces en béton et admissible sur support
neuf ou ancien.
 Insensible à la fissuration du support

Gradins en béton non protégés

Gradins en béton protégés


Réalisation
Réalisationet
etcalcul
calculdétaillé
détaillédes
desgradins
gradins

Le but est de trouver une forme optimisée pour les gradins qui soit a la fois résistante (en statique et en dynamique),
économique et facile à mettre en œuvre (afin de réduire les délais de la construction).

L’analyse des gradins se ramène au calcul d’une poutre horizontale (comme L> 3H) de portée égale à la distance entre 2 poutres
crémaillères recevant des charges permanentes G et des charges d’exploitation Q.
Ces poutres préfabriquées doivent être justifiées : en phases provisoires et en phase définitive.
Hypothèse:
Hypothèse:

On
  considère un gradin de porté L= 9m et de section 60x90 (60 étant la largeur et 90 la hauteur)
On prend la résistance à la compression du béton = 30 MPA
Et la limite élastique de l’acier vaut 500 MPA
Les charges appliquées à cette poutre sont uniformément réparties: le poids propre du gradin pour les charges permanentes et 5 kN⁄pour les
charges d’exploitation et 4.5 KN pour les charges du chantier.
Classe d’exposition XF1 et Coefficient d’équivalence : =15, Densité du béton : 25
Fissuration préjudiciable, Enrobage des armatures : 6 cm, une loi de comportement de l’acier à palier horizontal.

Schéma statique lors de la phase définitive


Les dimensions de la section des gradins sont données par la figure suivante:

Y
On
  déduit les caractéristiques de la section non fissurée:
L’aire de la section : A = 2625

Détermination
  de la position du centre de gravité:

= =

= =
Le moment d’inertie:   = + A₁) + + A₂) + + A₃) = 2218863.75

  = + A₁) + + A₂) + + A₃) = 1950155

 En phases provisoires :
 Ces phases auront lieu à 6 jours d’âge du béton. A ce stade, l’espacement entre les points d’appui est déterminé de manière à ce qu’il
n’y est pas de fissuration sous l’effet du poids propre seul:
Phases de manutention et de stockage : ≤
= 2 g�²/25 = 2 = 4.59
������= −g�²/10 = - 6.375 = - 5.7375
Donc,
En travée =0.0965 =3.55
Sur appui : = 0.228 = 3.55
Donc, une poutre à trois travées qui nous met largement en sécurité en phase de stockage.

Phases de mise en place: ��ℎ������ = 4.5 KN


 En phases définitive:

  Béton C30/37: = 30 Alors = 20= 2.89.


Acier : = 500 Alors = 434.78.

  Charges appliquées :
= 5 ⁄ q= 50.9= 4.5

= + 3.375 + 0.375 + = 6.375

Calcul des sollicitations :

 =
= 0.1101
= 0.0691 MN/m

Modélisation
Calcul des armatures principales de flexion :

Calcul à l’ELU

L’
  ELU correspond au maximum de la capacité portante de l’ouvrage qui en le dépassant peut
causer la perte de stabilité ou la rupture de section critiques ou la détérioration par effet de
fatigue.
 = 0.0789 et : 0.0789 pas d’aciers comprimés. Aciers de peaux

 Position de l’axe neutre: = 1.25= 1.25= 0.1028


 Calcul de la section d’armatures : = = Aciers de flexion
Choix des armatures longitudinales : 6HA10 (2 lits) soit
(On décide de disposer les armatures longitudinales dans toute la largeur du talon sur 2 lits).
Vérification du pourcentage minimale:
Calcul à l’ELS

 Etant donnée que la fissuration est préjudiciable alors ces structures en béton armé soumis a un moment de flexion
seront dimensionnées à l’ELS.
Le dépassement des ELS peut constituer des flèches excessives, des fissurations excessives, l’endommagement du béton
ou des vibrations qui affectent le confort des usagers.
 La contrainte de compression sur le béton doit être limitée afin d’éviter les fissures longitudinales et le niveau élevé
de fluages: La compression maximale sur le béton s = 0.6
 La contrainte de traction dans l’armature doit être limite afin d’éviter les déformations inélastiques et le fissurations
inacceptables: La contrainte dans l’acier sera : =0.8
 Détermination du moment résistant :
= ==
 0.1101
 Bras de levier : = =0.81 (1-=
 Section d’armature :
 Conclusion:

La poutre doit satisfaire aux ELU et aux ELS, on doit donc retenir l’enveloppe des deux calculs, cela nous amène à
mettre en place une section réelle supérieure à

Calcul des armatures de l’effort tranchant :


 L’action de l’efforts tranchant concerne le dimensionnement des armatures transversales
=

Pas de problème de dimensionnement de la section de béton


Il faut donc mettre en place des armatures transversales

Calcul de la quantité nécessaire des armatures d’effort tranchant :


== = 2.18

En reprenant= , on obtient un espacement initial de 45.8 cm.

On peut retenir un espacement de, plus facile à mettre en œuvre sur le chantier.
On choisit de mettre en place un cadre de diamètre de 8mm (HA8) espacés de 40 cm.
Calcul en torsion (phase chantier):

 
��ℎ������ = 4.5 (valeur donnée de l’EC1 pour des usages du type C5)
0.65*0.15*25= 2.4375
= 0.15*0.9*25=3.375
= 0.1*0.15*25=0.375
= 0.75*0.15*25=2.8125

Il faut vérifier que le moment qui tend à renverser le gradin est inférieur au moment qui tend à le stabiliser

  0.998   4.38
 
 Détermination de la section creuse:
Pour la torsion, on ne peut considérer qu’une section dont la hauteur vaut au maximum trois fois sa largeur, donc :
h = 15 × 3 = 45cm
Et =12 l’épaisseur de la paroi au point considéré
= 99 aire délimitée par la fibre moyenne des parois

 On a un effet combiné effort tranchant \ moment de torsion, il nous faut donc vérifier :
+ = 0.926

épaisseur réelle de la paroi


Armatures
  longitudinales de torsion:

= .

Armatures transversales de torsion : La section résistante en torsion


 
= = 1.010
Mise en place des aciers de peaux :
La fissuration étant préjudiciable
Armatures de peau : HA10 (3cm2 par mètre de longueur de paroi mesuré perpendiculairement a leur
direction).

 Insert de levage :
Armatures de relevage des charges appliquées en partie inférieure
La charge appliquée sur le talon de la poutre est de :
= 1.35 ( +) + = 1.35 ) +1.5 = 5.779
= = = 1.3
Résistance
Résistanceau
aufeu
feudes
desgradins
gradins

Le comportement au feu d’une structure est affecté par deux notions totalement différentes : la réaction et la résistance au feu. La réaction
au feu joue un rôle principal au début de l’incendie. Tandis que la résistance au feu a une plus grande influence après l’embrasement. Alors
le béton armé, ayant un enrobage suffisant et des dimensions minimales bien déterminés, répond à ces exigences sans difficulté.

Une classification est nécessaire pour définir les exigences et les mesures de sécurité de chaque type de construction.

Pour les gradins:

Classification des bâtiments Exigences de résistance au feu des bâtiments


En particulier, les gradins sont des poutres à talon :

Conditions à respecter pour les poutres afin d’assurer une résistance au feu donnée

Dans notre cas:


Valeur minimale requise (1h1/2) Valeur réelle
Largeur du talon b (cm) 24 25
Hauteur du talon (cm) 12 15
Largeur de la poutre (cm) 12
12 15
15
Nombre
Nombre dede lits
lits inférieurs
inférieurs 2
2 2
2
Enrobage
Enrobage 5.5
5.5 6
6
Nombre de barres par lit 2 3
Nombre de barres par lit 2 3
Dynamique:
On considère qu’un gradin est une poutre de section constante et de masse uniformément répartie.
La formule permettant de calculer la période des cinq premiers modes est la suivante:
  =
D’où f = = =

Calcul de l’inertie de la section réduite   Valeurs du coefficient pour les poutres de section constante et de masse
uniformément répartie
Conclusion
Conclusion

En parlant d’infrastructure sportive, les tribunes et les gradins sont des constructions métalliques ou en béton à
accueillir les spectateurs et à offrir le confort et la sécurité pour eux.
Et pour répondre à cette hypothèse, Nous avons tenté à l’utilisation du béton préfabriqué pour les gradins qui
offre plusieurs avantages:
1. Le béton préfabriqué est considéré comme une façon de construction durable et économique
2. Le béton constitue un matériau très fiable et présent des garanties que peu de matériaux peuvent offrir. C’est
un matériau modulable, il s’adapte parfaitement à tous les besoins et demandes architecturales, même les
plus audacieuses.
3. Le béton est un matériau qui résiste au feu et au agent agressif.
Au terme de cette étude, Il serait intéressant d’étudier le comportement d’une tribune de stade de gradins en
béton et de couverture en charpente métallique.
Merci Pour Votre Attention.

Vous aimerez peut-être aussi