Vous êtes sur la page 1sur 10

DISPOSITIONS GENERALES / CONSTITUTION:

• La société par actions est une société dont le capital est divisé
en action et qui est constituée entre des associés qui ne
supportent les pertes qu’a concurrence de leurs apports. Le
nombre d’associés ne peut être inférieur à sept (07).
• Les fonds et la liste des souscripteurs avec l’indication des
sommes versées par chacun d’entre eux font l’objet d’un
dépôt entre les mains d’un notaire. Les versements sont
constatés par une déclaration des fondateurs dans un acte
notarié.
• Les fondateurs convoquent les souscripteurs en assemblée
générale constitutive.
• Elle prononce l’adoption des statuts qui ne peuvent être
modifies qu’a l’unanimité tous les prescripteurs, nomment les
premiers administrateurs ou membres du conseil de
surveillance, désigne un ou plusieurs commissaires aux
comptes.
1. Notion juridique
• Les associés :
leur nombre est supérieur à 7 les associés
supportent les pertes à concurrence
de leurs apports (art 597 du COD de commerce .il
est divisé en action (art 592 du code de commerce).
• La raison sociale:
« La société par actions est désignée par une
dénomination sociale qui doit être procédé ou
suivant de la mention de la forme de la société et
du montant du capital social » (art 593 du code de
commerce).
• Les apports:
• Le capital social et de plus de 5
millions de dinars avec appel à L’épargne publique
et de plus 1 million de dinars dans le cas contraire
(art 594 du code de commerce) il est divisé en
action (art 592 du code de commerce).
• Les actions en numéraire sont lisérées, lors de la
souscription, d'un quart au moins de leur valeur
nominale.la libération du surplus intervient en une
ou plusieurs fois sur décision du conseil
d’administration ou du directoire, selon le cas dans
un délai qui ne peut excéder cinq ans à compter de
l’immatriculation de la société au registre de
commerce.
• La gérance :
• la société par actions est administrée par un conseil
d’administration composé de trois membres au
moins et des douze au plus.
• Les administrateurs sont élus par l’assemblée
générale constitutive ou par l’assemblée générale
ordinaire la durée de leur mondât est déterminés
par les statuts sans pouvoir excéder 6 ans.
• Une personne physique ne peut appartenir
simultanément à plus de cinq conseils
d’administration de société par actions ayant leur
siège social en Algérie. Une personne morale peut
être nommée administrateur dans plusieurs
sociétés.
• RESPONSABILITE CIVILE:
• Les administrateurs sont responsables
individuellement ou solidairement, selon le
cas, envers la société ou, envers les tiers,
soit des infractions aux dispositions
législatives ou réglementaires applicables
aux sociétés par actions, soit des violations
des statuts, soit des fautes commises dans
leur gestion.
• Si plusieurs ont coopéré aux mêmes faits, le
tribunal détermine la part contributive de
chacun dans la réparation du dommage.
• Des dommages-intérêts sont alloués dans le
cas échéant.
• Constitution:
• le projet de statut de la société par
actions est établi par un notaire à la
demande d’un ou de plusieurs
fondateurs; une expédition de cet acte
est déposée au centre national du
registre de commerciales fondateurs
publient sous leur responsabilité une
notice dans les conditions déterminées
par décret.
• DISSOLUTION DES SOCIETES PAR ACTIONS:
• La dissolution anticipée de la société par action est
prononcée par l’assemblée générale extraordinaire.
• Le tribunal peut à la demande de tout intéressé,
prononcer la dissolution de la société .il peut
accorder un délai maximal de six (06) mois pour
régulariser sa situation si le nombre d’actionnaires
est réduis au nombre inférieur au minimum requis.
• A défaut de réunion de l’assemblée générale,
comme dans le cas où cette assemblée n’a pu
délibérer valablement sur dernière convocation,
tout intéressé peut demander en justice la
dissolution de la société.
• Rubrique : législation et réglementation
fiscale N° 02/2018:
• Les dispositions de l’article 14 de la LF pour 2018
modifiant et complétant l’article 256du CIDTA ont
introduit des changements au niveau du solde de
liquidation de l’IBS.
• Dorénavant les sociétés disposent d’un délai
suffisant pour verser le solde de liquidation.
• Ce dernier doit être acquitté au plus tard le 20 du
mois qui suit la date limite de dépôt du bilan annuel
soit le 20 Mai N+1.
• Ainsi le dépôt du bilan n’est plus subordonné au
paiement du solde de liquidation ; ce qui constitue
une avancée dans le droit positif algérienne.