Vous êtes sur la page 1sur 51

CAPTEURS HORIZONTAUX :

Ce sont des tubes (serpentins) disposés horizontalement


dans le terrain
Un capteur horizontal à la forme d’un serpentin, réalisé
généralement en cuivre, il est enterré à l’extérieur à une
profondeur de 50 à 60 cm pour être à l’abri des variation
rapides de températures
Méthodes d’exploitation géothermique
Sondes géothermiques :

Les sondes géothermiques sont déposées verticalement car les


capteurs verticaux permet de gagner de la place
( le cas où la surface extérieure disponible est insuffisante )
Pour estimer la profondeur d’une sonde géothermique, on
prend 12 m de sonde par kw de puissance nécessaire pour
couvrir les pertes de chaleur, la profondeur de la sonde peut
aller jusqu'à 100m
Exploitation des sources thermales à
partir d’aquifères profonds

Les aquifères profondes constituent la


source géothermiques la plus exploité.
Elles sont exploitées par des puits forés
selon les techniques pétrolière. Dans ces
aquifères l’eau est soumise à une
pression naturelle qui la pousse et la
remonte partiellement dans les puits .
Le doublet se compose de deux puits : un puits par lequel on
pompe l’eau de la nappe et un autre par lequel on réinjecte l’eau
dans la nappe, à une température d’environ 250C , après en avoir
soutiré la chaleur au moyen d’un échangeur à l’extérieur . L’eau
des nappes étant fortement chargée en sels, les échangeurs et les
tubes de forage doivent être soigneusement protégés contre la
corrosion .
Le fluide frigorigène capte les calories de milieu
extérieur,( chaleur de la terre )
Et passe ainsi, grâce à sa température
d’ébullition très basse, de l’état de liquide à l’état
de vapeur
Les vapeurs produites sont aspirées et
comprimées par un compresseur qui les
échauffe et les refoule ensuite à haute pression
vers le condenseur
Le réfrigérant cède ses calories dans le
condenseur (échangeur intérieur) à circulation
d’eau ou à circulation d’air et permet ainsi de
chauffé l’habitation où d’être utilisé pour d’autre
application.
Le circuit ( pompe à chaleur - sondes géothermiques ) est rempli
d’eau glycolée à -17°C qui sert de fluide caloporteur ( on ajoute le
glycol pour empêcher la congélation de l’eau a 0°C donc abaissé son
point de congélation jusqu'à -17°C )

Vous aimerez peut-être aussi