Vous êtes sur la page 1sur 23

Chapitre 4 : 0PTIMISATION PAR LE CALCUL

ÉCONOMIQUE
AVENIR DÉTERMINISTE

logistique PHV 1
Présentation du chapitre

Dans ce chapitre nous allons déterminer la fréquence


d’approvisionnement d’un stock. Cette fréquence
résulte d’un arbitrage
•entre coûts de stockage qui militent en faveur d’une
fréquence rapide = quantité approvisionnée faible =
durée du cycle courte
• et coûts de passation de commandes qui sont
directement liés au nombre de commandes
d’approvisionnement et par suite militent en faveur
d’une fréquence lente.

logistique PHV 2
Réponse par le calcul économique : utilisons
un modèle simple dit de « Wilson » ou EOQ (economic order
quantity)

Les hypothèses :
•Une demande supposée connue et régulière (1)
• qualité de service 100% = pas de rupture (2)
•Un délai fournisseur fixé (3)
•Recomplètement du stock instantané (4)
•Des paramètres économiques invariants (5)
•Un critère :
minimiser le coût de gestion par unité de temps =
coût d ’approvisionnement + coût de stockage
Politique adoptée = Q, S ou R,T
logistique PHV 3
Caractéristiques de gestion :
Principe du calcul Prix article : 50 € ; passation 20 €
du coût de gestion taux i = 12% /an
unité de temps = mois
120

Durée du cycle

20 20
1 mois

Unité de temps choisie : le mois


Coût par unité de temps =
coûts d’un cycle / (durée du cycle (=1 / 2,5))
= coûts d ’un cycle x nombre de cycles par u.t.(2,5)=
?
Calculer le coût du cycle
/ (1/ 2,5)
logistique PHVCalculer le coût par unité de 4
temps
Cherchons le bon rythme d’approvisionnement.

Une remarque simple peut déjà améliorer la


situation précédente Laquelle ?

Pourquoi avoir un stock mini de 20 puisqu’il n’y a pas d’aléas ?

logistique PHV 5
Optimisation : étape 1

100

SM = 50

Unité de temps
Supprimer le stock mort (la demande est connue)

logistique PHV 6
Optimisation étape 2 : ajuster T (ou Q)

Choisir T ou Q est
équivalent puisque
Q = Tx (consommation par
unité de temps)

Commandes + Commandes -
Stock - stock +

logistique PHV 7
Formalisation du coût par unité de temps

Cp : coût de passation T : Durée du cycle ?


ou d ’approvisionnement

Cp / T + Cs mT(1/2)

Cs :Coût unitaire de stockage m : Consommation par


par unité de temps unité de temps.
Cs = prix x i =pi mT = Q :
quantité approvisionnée
logistique PHV 8
Voici l’évolution du coût par unité de temps lorsque
donne à la durée du cycle (ou période)T des valeurs
Coût de gestion
différentes

Coût total
CsmT(1/2)

Cp/T

Le coût total T* T
passe par un
point bas, il existe
donc une période
optimale T* logistique PHV 9
La valeur de la période optimale en cherchant
l’abscisse du point bas. On trouve : Mathématiquemen
t il faut calculer la
fonction dérivée
Coût fixe de la du coût et chercher
commande la valeur de T qui

2Cp annule cette


dérivée
T* =
mpi
mp représente le budget d’achat (BA)
par unité de temps ; ce budget peut
être estimé par le Chiffre d’Affaires
moins la marge commerciale

La fréquence d ’approvisionnement dépend du BA


logistique PHV 10
A la période optimale correspond une Quantité
optimale de réapprovisionnements
Coût fixe de la
commande
2mCp
Q*= mT* =
pi

Calculer la période optimale et la quantité


optimale pour l’article précédent

logistique PHV 11
Comment varie T (et en conséquence Q) lorsque les
paramètres changent

500 art/sem 200€ 100 €

T*
m p Cp

50 art/sem 5€
10€

Expliquez au chef de dépôt qui ne comprend rien aux mathématiques la


logique de la variation logistique PHV 12
Exercice : Calcul de la période optimale

m=59 art/sem
Pour les paramètres ci-contre, i = 12 %/an
quelle est la période optimale ? Cp = 50E
p = 100 E

Choisir un nombre entier de semaines !

logistique PHV 13
Solution période optimale (1/2)

• Choisir une unité de temps et ajuster les paramètres en


cohérence avec cette unité.

Prenons l’année ! :
i = 12% /an
m = 59 x 52 = 3068 art/an
Cp = 50 €
p = 100 €

logistique PHV 14
Solution période optimale (2/2)

•Calculer la période T* en dehors de toute contrainte sur T

T* 250 0,052 an


30681000,12

Soit 0,052 x 52 = 2,71 semaines arrondi à 3 semaines

logistique PHV 15
Exploitation concrète de la période optimale

On établit des
En approvisionnement calendaires : classes de fréquences
permet de déterminer la fréquence En fonction du
budget d’achat

En approvisionnement sur point de commande :


permet de calculer la quantité de commande par Q = m T
On tient compte des contraintes
de conditionnement

logistique PHV 16
ETUDE DE SENSIBILITE
Que se passe t-il si je ne choisis pas exactement T* ?
coût/an

12000
10000
8000
6000
4000
2000
0
0 0,1 0,2 0,3 0,4
T en année

La courbe de coût est assez plate au voisinage de l ’optimum

logistique PHV 17
Ecart relatif du coût lorsque T est différent de T*
Coût de gestion si
on choisit T

Écart relatif du coût=E = [coût (T) - coût(T*)]/ coût(T*)

si T = T*(1+e) ; e > -1 ; e est l’écart relatif sur T


Coût de
gestion si on
choisit T*

Alors si E est exprimé en % , E = 50(e2/(1+e))

Quelle est l’écart relatif E pour e = 0,20 ? On s’écarte de 20%


de la valeur optimale de T*
D ’où la classification des références par familles
logistique PHV 18
Exercice
Analyse : quelle fréquence d ’approvisionnement
Un conteneur = 20 m3=3t=20 palettes
Achat « on board »
=1000 unités 100 € / unités

Stock en Entrepôt Coût par rupture :


Région Paris 50 € + 100 €/ conteneur
Transport :
Transport 200 € /voy.+20 € /m 3
routier (tarif €/ t) : Indonésie
Demande 10+0,05*km Le Havre
1000 u /mois
200 km Assurance :
Frais de dédouanement : 50 €/voy.+
10 € / mouvement palette 0,5% de la
2 € /semaine-emplacmt-pal. 100 € fixe
0,2% de la valeur valeur

Après avoir analysé et estimé le coût fixe de passation et le coût lié à


l’immobilisation du stock (taux 12%) de cette chaîne logistique vous calculerez la
fréquence d’approvisionnement du stock (correction)
logistique PHV 19
Robustesse critère de l’écart relatif Dr

Un jeu de paramètres j =(m,cs, cp) conduit à T*


T décision
m cs cp T* T= T= T= T=
3 4 5 6
12,80 100 4,0 0,04 0,00 0,03 0,09
12,80 200 5,6 0,20 0,06 0,01 0,00
12,80 270 6,5 0,31 0,12 0,03 0,00
20,00 100 3,2 0,00 0,03 0,11 0,21
20,00 200 4,5 0,08 0,01 0,01 0,04
20,00 270 5,2 0,15 0,03 0,00 0,01
31,35 100 2,5 0,01 0,11 0,24 0,40
31,35 200 3,6 0,02 0,01 0,06 0,14
31,35 270 4,2 0,05 0,00 0,02 0,07
Max(D(T,T*) 0,31 0,12 0,24 0,40 T s = 4
T*
T *ma x 6,5 2,5
Robustesse critère de l’écart relatif Dr

Dr = [g(T, j)-g(T*(j), j)]/ g(T*(j), j)=1/2[T/T*+T*/T - 2 ]


Dr est convexe en T*pour T choisie
Robustesse critère de l’écart relatif Dr

Résultat n° 1
Pour un ensemble F d'actions réalisables donné, si Ts est une solution
satisfaisante sur l'ensemble des deux points Jo = {T*min, T*max } alors Ts
est satisfaisante pour l'intervalle J = [T*min, T*max ].
Résultat n° 2
Pour le critère de l'écart relatif, dans le cas où F est continu, la solution
satisfaisante Tr pour un ensemble Jo = {T*min, T*max } de paramètres ,
est donnée par l'expression :

Tr  T *min T *max
Incidence des réductions tarifaires
Coût de gestion

Coût total

Gestion (hors achat)

Achats

Q* Q

logistique PHV 23