Vous êtes sur la page 1sur 42

L’’entrepreneuriat un levier du

développement local

Par . BOUKRIF Moussa


Docteur en Management, HDR en économie
Maître de conférences à l’Université de Bejaia
Directeur de la maison de l’entreprenariat de Bejaia

2015

2
Intérêt du sujet
Pourquoi s’intéresser au développement local et quel est le rôle de
l’entrepreneuriat dans le développement local?

Les inégalités crées par des politiques du


développement centralisées

Le renouvèlement du rôle de l’Etat et des


collectivités locales .

Sortir de la dépendance à l’égard des


hydrocarbures (source non renouvelable).

Existence des richesses et des compétences


locales non exploitées.

L’entrepreneuriat comme un levier de


croissance économique
Notre intervention est structurée comme suit:

La problématique du développement local et le nouveau rôle


des collectivités locales.

L’entrepreneuriat acteur de développement local

Un écosystème favorable au développement de


l’entreprenariat
• Introduction

• La chute des prix du pétrole condamne l’Algérie à


chercher une autre source de développement.

• La valorisation des richesses locales à travers une


approche de développement basée sur les initiatives
locales et la mise en place d’un écosystème
d’entrepreneuriat local innovant peuvent être une
éventuelle solution.

• Dans cette approche, l’entreprise, prend la place


d’agent moteur de la croissance économique et de
stabilité sociale.
Le nouveau rôle de l’Etat et des
collectivités locales
• Désormais, l’Etat en se désengageant des
sphères d’activités économiques et sociales
• Ne peut et ne veut plus être le seul et unique
acteur de développement et de
transformation de la société.
• Ainsi, le développement n’est plus uniquement
une affaire de l’Etat , mais aussi l’affaire de
nouveaux acteurs locaux.

• Autrement dit, l’implication et la participation


concertée de tous les acteurs est une nécessité
incontournable pour assurer un développement
économique et sociale d’un territoire et luter
contre les inégalités enregistrées jusque là .
• L’Etat, s’occupera donc de son rôle d’agent de
régulation économique et de créateur de
conditions favorables au développement
économique à travers la création des
structures économiques structurantes , de
mesures d’accompagnement et de facilitations
aux entreprises.
Le rôle des collectivités locales

• Le rôle des collectivités locales s’est


davantage orienté autour des conditions du
développement économique local et des
politiques publiques qu’elles peuvent
concevoir pour façonner un environnement
favorable au développement économique et à
la création de richesse à partir des potentiels
locaux.

C’est quoi donc le développement
local?
• Le développement local est un processus
utilisant les initiatives locales au niveau des
petites collectivités comme moteur du
développement économique. Il est prôné dans
les pays en développement en complément
des mesures macroéconomiques et des
grands projets.
• Autre définition:
• Le développement local peut aussi être défini
« comme une démarche globale de mise en
mouvement et en synergie des acteurs locaux ,
pour la mise en valeur des ressources humaines
et matérielles d’un territoire donné ,
• Le territoire devient ainsi un facteur privilégié du
développement dans la mesure où il inclut tous
ses facteurs historiques, culturels, sociaux.
• Selon ces définitions, le développement local, est
considéré comme une possibilité originale de
développement qui met en œuvre deux
principes :
 d’une part, le développement local s’appuie sur
les populations et sur les ressources locale.

 D’autre part , il associe le développement


économique au développement social et culturel
(une dimension sociale et culturelle du
développement).
• Le développement d’un territoire dépend ainsi
de sa capacité à valoriser ses ressources
spécifiques et à en créer de nouvelles.
Les acteurs du développement local
sont :
 Le secteur associatif : les comités de citoyennes,
les organisations professionnelles…
 Les maisons d’enseignements : programmes de
formations des porteurs de projets….
 Les médias écrits….
 Les élus
 L’ administration locale
 L’entrepreneur, sources d’innovations et
créateurs de richesses.
• L’entrepreneuriat est donc par excellence un
vecteur de développement
– Pour répondre aux besoins de la population
– Pour construire un tissu économique dense en
inter relations
– Pour favoriser l’emploi

15
Le rôle de l’entreprenariat dans le
développement local
• A travers les 29 pays passés en revue dans le
Global Entrepreneurship Monitor de 2001 – dont
22 des 30 pays membres de l’OCDE – en
moyenne près de 10 % de la population adulte
étaient en train de créer une entreprise nouvelle
ou en possédaient une en activité.
• A l’échelon macroéconomique, il est de plus en
plus évident que l’esprit d’entreprise est l’une des
clés du dynamisme économique et de la création
d’emplois (Reynolds et al., 2001).
• L’entreprenariat est un levier du
développement local par:
• Le renouvellement du parc d’entreprises
nécessaires au développement économique, à
la création d'emplois.
• L’entrepreneur est le plus souvent l’instigateur
de l’innovation.
• Les entrepreneurs favorisent la formation de
capital en mobilisant les épargnes publics
dormants.
• Ils emploient leurs ressources propres
emprunts pour la mise en place de leurs
entreprises .
• L’entrepreneuriat conduit à la création de
valeur ajoutée et à la création de richesse, ce
qui est primordial pour le développement
industriel et économique du pays.
• les entrepreneurs jouent un rôle actif dans la
réduction du problème du chômage régional
et de l’amélioration du climat social ce qui
ouvre la voie vers un développement
économique.
• En matière de création d’emploi, les TPE en
Algérie contribuent à l’ordre de 1 620 000
emplois, ce qui représente 17,42% de l’emploi
total en 2010.
• Les entrepreneurs aident à éliminer les
disparités régionales à travers la mise en place
d'industries dans les régions reculées et les
moins développées.
• La croissance des industries et des entreprises
dans divers domaines conduit au
développement des prestations publiques
comme le transport routier, la santé,
l'éducation, le divertissement, …
• L’entrepreneuriat est générateur de revenu
provenant de la vente des produits fabriqués
localement ;
• Il Contribue à la mise à disposition de la
population de nouveaux produits et de
nouveaux services ;
• Le développement de L’entrepreneuriat
augmente l’attractivité d’un territoire
• La diversification des activités d’entrepreneurs
permet de réduire sensiblement la
vulnérabilité économique du territoire ;
• L’entreprise constitue est un lieu de
socialisation et de contacts très important ;
• Le développement de L’entrepreneuriat
augmente l’attractivité d’un territoire
• La diversification des activités d’entrepreneurs
permet de réduire sensiblement la
vulnérabilité économique du territoire ;
• L’entreprise constitue est un lieu de
socialisation et de contacts très important ;
• l’entreprenariat est un levier d’élévation du
pouvoir d’achat et accroissement de la
richesse ;
• Il est source de taxes et accroissement de
l’assiette fiscale ;
• Les petites entreprises produisent à elles
seules 28% de la valeur ajoutée en France,
contre 25% dans les PME et 47% dans les
grandes entreprises.
L’entreprenariat permet d’augmenter les
exportations afin d’assurer l'indépendance
économique:
Exemple:
• Parmi les 1, 85 millions de TPE et les 674 000
entreprises artisanales que compte la France, un
peu plus de 6 % exportent.
• Le nombre de PME exportatrices est évalué à 400
000 en Allemagne (entreprises du Mittelstand),
200 000 en Italie.
• Ainsi le développement économique d'une
région dépend particulièrement de l'esprit
d'entreprendre dont font preuve les acteurs et
actrices économiques.
• Il s'avère primordial de donner le goût
d'entreprendre afin de dynamiser le
tissu économique local.
C’est qui un entrepreneur?
• L’entrepreneur schumpétérien n’est pas un
simple créateur, ou repreneur d’entreprise,
comme on le dit souvent. C’est le moteur de
l’évolution économique.
• L’entrepreneur, c’est quelqu’un qui apporte une
innovation, c’est-à-dire une nouvelle combinaison
des moyens de production. Selon Schumpeter,
«ce concept englobe les cinq cas suivants :
• 1- Fabrication d’un bien nouveau;
• 2- Introduction d’une méthode de production
nouvelle;
• 3-Ouverture d’un débouché nouveau;
• 4° Conquête d’une source nouvelle de matières
premières ou de produits semi-ouvrés;
• 5° Réalisation d’une nouvelle organisation.
Comment encourager l’entreprenariat
Rôle du Gouvernement et des collectivités locales :
• Offrir un bon cadre institutionnel,
• Encourager l’acte d’investir,
• Contribuer à nourrir l’esprit d’entreprendre,
• Orienter et canaliser les projets d’entreprises,
• Valoriser les territoires,
• Développer la formation à l’entrepreneuriat,
• Soutenir la création et l’innovation

– Créer un environnement social favorable
– Créer un environnement politique serein (Stabilité
des institutions, Débat politique apaisé ,Discours
politiques permanent favorables à l’économie et à
l’investissement
• Mettre en place des outils au service du monde des
affaires
• Un corpus de lois et règlements clair, simple,
précis et complet,

33
– Des outils administratifs
• Simplification des procédures et des obligations
administratives nécessaires pour créer une entreprise
– Des outils économiques et financiers
• Des structures d’informations et de conseils
• Des dispositifs d’aide (banque de développement)
• Une organisation efficace du système bancaire
• Une fiscalité incitative et équitable ne favorisant pas
la concurrence déloyale (secteur informel)
Encourager la culture entrepreneuriale notamment
dans les milieux universitaires par:

• des stratégies universitaires qui proposent des


incitations et des objectifs clairement définis
en faveur des activités entrepreneuriales ;


• Mettre en place des Structures de soutien aux start-
up dédiées telles que les centres d’entrepreneuriats,
les maisons d’entreprenariats, les centres de
carrières, et les pépinières d’entreprises.

• les activités d’éducation entrepreneuriale intégrées


dans les programmes d’études.
• des méthodes interactives d’enseignement faites
sur mesure ;
• les méthodes appropriées pour le soutien aux
start-up telles que le montage des équipes et le
mentorat( coaching) ;
• l’évaluation et le monitoring réguliers des
résultats des activités entrepreneuriales pour
savoir ce qui marche bien et ce qui marche moins
bien, tout en assurant les adaptations
nécessaires.
• 1 -un enseignement de base en
entrepreneuriat amélioré, destiné à un grand
nombre d’étudiants.
• Cet enseignement comprendra des actions
régulières de sensibilisation à
l’entrepreneuriat, des programmes de
formation pour les enseignants en
entrepreneuriat,
• Le recrutement des chercheurs en
entrepreneuriat capables d’enseigner cette
matière,
• le développement des programmes de
formation pour les enseignants et les
chercheurs en entrepreneuriat,
• L’élargissement des activités de soutien
internes qui couvrent le développement et la
création des entreprises en fournissant des
coachings systématiques aux débutants
• Créer une relation entre les entrepreneurs
naissants aux entrepreneurs anciens
diplômés.
Conclusion

En guise de conclusion, nous estimons que l’engagement


concerté des acteurs locaux dans des projets de
développement basés sur la valorisation des ressources
locales, est susceptible de faire sortir l’Algérie de sa
dépendance à l’égard des facteurs de développement
exogènes(prix de pétrole et la pluviosité).
la création d’une classe d’entrepreneurs innovateurs est
plus que jamais indispensable pour doter nos entreprises
d’une capacité de pénétrer des marchés étrangers et à faire
face à l’environnement incertain.
La TPE forte de ses atouts est appelée à jouer son rôle de
moteur de croissance économique et sociale.