Vous êtes sur la page 1sur 37

10e Journée Scientifique Soignante

CHU de Toulouse 21 Janvier 2005

L'intégration de la recherche
dans la pratique infirmière:
Une question de culture, de structure...
et d'un brin d'audace !

Hélène Sylvain, inf. PhD


Professeure en sciences infirmières, UQAR
UFR SI Chercheure invitée UFRSI, Toulouse
Université du Québec à Rimouski
Plan de la présentation
 Recherche infirmière et profession infirmière
 Sources de savoirs infirmiers
 Le transfert des connaissances scientifiques
 Le concept de « Pratique basée sur des
résultats probants »
 Stratégies pour optimiser l’utilisation des
résultats probants en lien avec:
 la structure organisationnelle
 La culture de recherche des infirmières
Recherche
en sciences infirmières
 La recherche scientifique, c’est d’abord un
processus, une démarche systématique qui
permet d’examiner des phénomènes en vue
de répondre à des questions ou de résoudre
des problèmes en vue de découvrir, décrire,
comprendre, expliquer, prédire et vérifier.
 La recherche en sciences infirmières
génère des connaissances pour guider la
pratique et pour améliorer le soin et la qualité
de vie des patients.
Recherche
Science
infirmière

Gestion Pratique
Clinique
infirmière

Formation
Les sources de savoirs infirmiers
(Carper 1987)

recherches

intuition Scientifique

morale
Personnel Éthique

valeurs
Expérience Esthétique

mentor
collègues
tradition
Les sources de savoirs infirmiers
(Carper 1987)

recherches

intuition Scientifique

morale
Personnel Éthique

valeurs
Expérience Esthétique

mentor
collègues
tradition
Développement de la connaissance
en sciences infirmières
Différentes phases
dans l’évolution de la discipline infirmière
Meleis (1997)

 La phase de la pratique
 La phase de l’éducation et de
l’administration
 La phase de la recherche
 La phase de la théorie
 La phase de la philosophie
 La phase de l’intégration
La phase de la recherche

 Première revue de recherche en 1952:


Nursing Research
 Le nombre de recherches augmente en proportion
avec le nnombre d’infirmières avec une formation
supérieure de 2e et 3e cycles.
 Établissement de critères pour révision
d’articles scientifiques par les pairs
 Organisation de grandes conférences
scientifiques aux USA
 Accent mis sur le processus plutôt que sur le
contenu de la recherche Meleis (1997)
Les courants de pensée (paradigmes)
en soins infirmiers Kérouac et al. (2003)

Catégorisation Intégration Transformation


La maladie La personne Le monde
La personne
Focus mis sur Être bio-psycho- Être indissociable
l’organe malade socioculturel
L’environnement
Séparé de la Constitué des Composé de
personne contextes sociaux, l’ensemble de l’univers
historiques, ...
La santé
Absence de Idéal à atteindre Valeur et expérience
maladie selon chaque
personne
Le soin
« Faire pour » « Agir avec » « Être avec »
Les courants de pensée
et la recherche Ducharme (2001)

Catégorisation Intégration Transformation


De 1950-1970 De 1970-1990 De 1990-nos jours
recherche
Méthode Sujet: Formation et Méthode
quantitative gestion des soins qualitative
devis
Modèle Intérêt pour la Devis phénoménologique
expérimental = personne, les
Exploration, non linéaire
summum de la manifestations et le
contexte
et non causale, plus
recherche globale des phénomènes
d’intérêt
Lien avec théorie
athéorique Modèles conceptuels Théories intermédiaires +
proches de la pratique
Objets d’étude
et des exemples de recherche
Allaitement maternel
Pratique
de soins Cathéters
veineux centraux
Gestion
Projets de
des soins accompagnement
recherche
Formation Éducation
thérapeutique
Expériences
de santé aux VIH
étapes de la Conseils
vie nutritionnels
La pratique basée
sur les résultats probants
le concept de « evidence-based-practice » (EBP) se
définit comme:
 « soins prodigués en fonction d'une décision qui
tient compte des meilleures données
scientifiques disponibles face à une situation
clinique donnée »
 ou encore des soins fondés sur des preuves
scientifiques ou des résultats probants (Morin &
Leblanc, 2002).
La pratique basée
sur les résultats probants
 Dans un sens plus large (Morin & Leblanc, 2002):
 Pratique qui intègre des données de la
science, le savoir des experts et les
préférences des clientèles.
 Prestation de soins qui se sont avérés les plus
efficaces d’un point de vue scientifique et les
plus efficients pour le système de santé.
 C’est une pratique non statique. Elle est en
constante évolution car se construit à partir
des connaissances issues de la recherche.
Son origine
 Début 1970: Épidémiologiste anglais
Archibald Cochrane: Efficacité et efficience .
 Mettre à jour et promouvoir des revues
systématiques sur les effets des soins de santé
pour prendre des décisions cliniques informées.
 En 1990 Épidémiologiste David Sackett:
 Acceptation de plus en plus répandue par les
professionnels de la santé que les interventions
cliniques doivent s’appuyer sur des données
scientifiques : déploiement des banques de
données informatisé et des sites d’EBP
Étapes d’utilisation
des données probantes:
une pratique réflexive
 Formuler une question clinique
 Convertir les besoins d’informations cliniques en
questions ciblées et structurées
 Recherche de preuves scientifiques
 Comment conduire une revue des écrits
 Où trouver des bases de données scientifiques
 Évaluation critique des résultats
 Comment lire une publication scientifique
 Niveau de preuve scientifique
 Appliquer résultats dans la pratique
 Évaluer les résultats
Niveaux de preuve scientifique
et grade des recommandations (ANAES, 2000)

Niveau Types d’études Grade


1 Essais comparatifs randomisés de forte A
Le plus puissance(étude expérimentale) Preuve
haut
niveau de Méta-analyses d’essais comparatifs scientifique
confiance établie
2 Essais comparatifs randomisés de faible B
puissance Présomption
Études comparatives non randomisées scientifique
3 Études de cas-témoin, étude de cohorte C
Faible niveau
4 Études comparatives avec biais importants de preuve
Le plus Études rétrospectives; Études descriptives scientifique
faible
niveau Consensus / avis d’experts (ajout)
Des barrières à la pratique basée
sur des résultats probants
Typologie d’obstacles à l’utilisation
des recherches en clinique

 Les facteurs organisationnels


 Les facteurs individuels
 Les infirmières
 Les chercheurs
Quelques barrières…
du coté de l’organisation
(DiCenso & Collum, 1998)

 L’organisation est un des facteurs essentiels


pour influencer + ou – l’utilisation de la
recherche
 L’attitude de l’organisation et des
gestionnaires:
 Environnement de travail qui n’encourage pas la
recherche d’information scientifique et
l’implantation de résultats.
 Ressources insuffisantes
 Absence d’une mission de recherche
Quelques barrières…
du coté des infirmières
(DiCenso & Collum, 1998)
 Contrainte de temps
 Accès limité à la littérature scientifique
 Niveau de formation déficient concernant la
recherche
 Plus leur niveau de formation est élevé, plus elles
ont de l’habileté et de l’intérêt à la recherche
 Idéologie professionnelle qui met l’accent sur
la pratique plutôt que les connaissances
intellectuelles
 La résistance au changement
La résistance au changement
 Une caractéristique de la nature humaine qui
ralentit le transfert des connaissances
(McGuire, 1990, Rogers, 1983).
 Dans une population donnée, il y aurait:
 2.5% de « vrais innovateurs »
 13,5% de personnes qui adoptent facilement une
innovation
 68% qui suivent l’opinion des leaders positifs ou
négatifs
 16% de retardataires, traditionnels et refusent le
changement
Quelques barrières…
du coté des chercheurs
 Peu de recherche de collaboration
durant le processus de recherche
 Choix de publier dans des revues
scientifiques à tirage limité
 Emploi d’un langage hermétique et
compliqué pour un non initié
 Absence d’interaction avec les cliniciens
Des stratégies pour optimiser
l’utilisation des résultats probants
Développer de meilleures pratiques
Développement des connaissances
dans une discipline professionnelle

recherche

discipline
infirmière

théorie pratique
Modèles de transfert de
connaissances
Modèle traditionnel Modèle de collaboration
chercheur

chercheur clinicien

Et
clinicien moi?
patient gestionnaire

patient
Modèles d’application
des résultats de recherche
(Sitzia, 2002)

 Diffusion est une forme passive de


communication publication dans une revue
 Dissémination est une forme plus active de
communication, plus ciblée et visible: des
consensus, des guides de pratique
 Implantation Action dans le milieu pour
modifier les pratiques et introduire l’innovation
Créer une culture de recherche
chez les infirmières
 Valoriser l’infirmière pas seulement pour ce
qu’elle fait mais aussi pour ce qu’elle pense.
 Reconnaître l’importance de la formation et la
socialisation des infirmières à la recherche
 Développer le plus rapidement possible un programme de
maîtrise en sciences infirmières en France
 Établir des modes de collaboration entre
cliniciens et chercheurs
 Faciliter l’accès aux travaux de recherche
mais surtout des ateliers de discussion
 Reconnaître la contribution de toutes les
infirmières
Degré de participation à la recherche
selon la formation acquise
Élabore et
Développe les coordonne
conn. des
Collabore à infirmières à programmes
des travers la de recherche
Définit des programmes recherche et
problèmes de recherche le
de recherche et fournit la développeme
Contribue à et évalue compétence nt de théories
l’application des travaux clinique
des résultats de recherche
dans la
pratique

IDE
DEC B.Sc. Inf. M.Sc. Inf. Ph.D. Postdoc

France: L M D
Favoriser la recherche
d’information scientifique

 Pour être utilisé, une information


scientifique doit être:

pertinente X Valide
effort pour l’obtenir
Accès aux ressources Internet et
bases de données

CINHAL

http://ebn.bmjjournals.com/

Guide d'analyse de la littérature et


gradation des recommandations

http://132.203.128.28/medecine/
116 sites

Centre universitaire de santé McGill (CUSM)


Recherche en soins infirmiers
http://www.muhc-ebn.mcgill.ca/EBN_tools.htm
Favoriser une structure
organisationnelle de recherche
 Clarifier la mission de recherche de
l’établissement
 Créer une infrastructure de base pour
soutenir quotidiennement la mission de
recherche
 Avoir du personnel dédié à la recherche
 directrice scientifique,
 équipe multidisciplinaire avec des chargés
de projets, des professionnels de recherche
 Créer une synergie entre clinique et milieux
de recherche
Modèle d’implantation d’une pratique
basée sur les résultats probants
(Rosswurm & Larrabee, 1999)
1. Évaluer les besoins de changement
2. Associer les problèmes avec des interventions
et des résultats
3. Synthétiser les résultats et preuves
scientifiques
4. Concevoir le changement de pratique
5. Implanter et évaluer le changement de pratique
6. Intégrer et maintenir le changement de pratique
Une seule direction
ou plusieurs choix?
La pratique basée sur des résultats
probants:
un travail en synergie

chercheurs

patients praticiens

gestionnaires
Retour programme