Vous êtes sur la page 1sur 20

Université Mohammed premier

ECOLE NATIONALE DES SCIENCES APPLIQUEES OUJDA


Filière Génie Civil

Les Changements Climatiques

PROF: M.CHOURAK
Plan

 Introduction
 Responsabilité humaine
 L’effet de serre
 Conséquences des changements climatiques
 Solutions
 Etude cas du Maroc
Introduction

 Appelé aussi réchauffement global ou planétaire, le


changement climatique est un phénomène
d’augmentation des températures moyennes des
océans et de l’atmosphère, au niveau planétaire,
depuis une soixantaine d’années.

 Ces bouleversements climatiques perturbent la faune


et la flore, dont la répartition géographique tend à se
déplacer vers le nord. Ces changements impactent
l’agriculture, la santé...
L’activité humaine en partie
responsable du réchauffement
climatique
 Etant donné que le réchauffement climatique coïncide avec le
développement industriel, l’activité humaine a été rapidement
pointée du doigt, et notamment les gaz à effets de serre, dont le
CO2 est le plus produit. La Communauté internationale a alors
fondé le Giec dans le but d’étudier la problématique.
 Le Giec (groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du
climat) est l’organisme international ayant autorité sur le
réchauffement climatique. Il a pour objectif « d’évaluer, sans parti-
pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations
d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui sont
nécessaires afin de mieux comprendre les risques liés au
changement climatique d’origine humaine, cerner plus précisément
les conséquences possibles de ce changement et envisager
d’éventuelles stratégies d’adaptation et d’atténuation. »
L’effet de serre
Part relative des différents
secteurs dans les émissions des
GES
Conséquences de l’effet de
serre

Pour notre planète le changement climatique est une réalité,


le réchauffement climatique multiple les phénomènes
météorologique extrême qui bouleverse la vie sur la terre ,si
Claude sécheresse canicule ,inondations ,tempête ,ont vu
leur nombre et leur intensité ,progresse de façon
alarmante ,des catastrophes ont couté la verrue de 1,6% du
PIB mondial entre 2012/2013 , à ce rythme ce cout pourrait
atteindre 4 à 5% en 2025 ,et 20% en 2050,en menaçant les
populations les plus pauvres et les plus vulnérables.
Conséquences de l’effet de
serre au Maroc

-Au Maroc le réchauffement


d’une moyenne estime à 1°C
de baisse significative, des
précipitations de 26% dans
certaines régions, accélération
des phénomènes extrême de
sècheresses et inondations,
aussi des vagues de chaleur,
constitué les principaux
phénomènes recensé durant
les dernière décennies.
Conséquences de l’effet de
serre au Maroc

-encore, avec des hausses de


température et des baisses des
précipitations plus important ,le
véritable moteur du
développement économique se
raréfient sous l’effet du
changement climatique, les
projections annonce déjà que le
Maroc ne sera en pas pénurie
entre les horizons 2020 et 2050,
mais certaines zone sensible
comme les oasis seront
particulièrement affecter.
Conséquences de l’effet de
serre au Maroc

Ce qui va engendrer une surexploitation des nappes ,et une chute


des débits des sources, voir même le tarissement si ces
projections sont confirmés, on s’acheminera vers une disparition
à plus ou moins long terme dans des patrimoines les plus
importants du Maroc, avec de lourde conséquence sociales
,économique et environnemental.
Les solutions adaptées par le
Maroc

-la politique des barrage menée depuis 1967 était déjà une politique
d’adaptation , une nouvelle stratégie mise en place pour une
meilleure gestion de la demande et la protection des ressources en
eau et des sites sensibles, comme bassin versant et oasis, le plan
Maroc vert adoptée en 2008 inclus d’une série de programmes et de
mesures qui prennent en considération ces défis dont notamment le
programme de reconversion de l’irrigation, la reconversion de la
production en Arbor cultive fruitière et d’olivier ,les impacts du
changement climatique ses effets se manifestent aussi par l’érosion
des cotes sableuses .
Les solutions adaptées par le
Maroc

-En plus des efforts entrepris par le Maroc pour adapter ses
territoires aux effets du changement climatique, il est fortement
engagé dans la transition d’une économie verte à faible
émission en gaz à effet de serre. Ces émissions sont estimés à
3.1 tonne équivalent CO2 par habitant en 2012 à titre de
comparaison les émissions de canada sont de 24.6 tonne
équivalent CO2 par habitant soit 8fois celle du Maroc pour une
population équivalente.
le secteur de l’énergie est responsable de près de 56 .5% des
émissions total des gaz à effet de serre au Maroc, fait l’objet d’une
nouvelles stratégie qui a permet d’enregistrer des avancée
remarquable dans le développent des énergies renouvelables
illustré ,notamment par la réalisation des parcs éolienne et la
réalisation du mégaprojet de central solaire telle la central Noor la
plus importante au monde .
-C’est ainsi que l’objectif de 42% qui avait été fixé pour la part des
énergies renouvelables dans la réponse à porter à nos besoins en
le secteur de transport émis près de 28% des gaz à effet de serre
du module énergie, plusieurs mesure ont été initié et pour y
participer à atténuer l’émission dans ce secteur, telle la stratégie
logistique le remplacement des grands taxi par des véhicules 7
places à faible facteur d’émission ,
La modernisation des parcs automobile de l’état ,vers l’utilisation
des véhicules électrique , et la mise en place des tramways dans
les grandes villes du royaume .
EXEMPLE
EXEMPLE D’EVOLUTION
D’EVOLUTION DEDE LA
LA
RESPONSABILITE
RESPONSABILITE DU
DU SECTEUR
SECTEUR
DES
DES TRANSPORTS
TRANSPORTS DANS
DANS
DIFFERENTS
DIFFERENTS PAYS
PAYS

Source : OECD indicators for the integration of environmental concerns into transport policies
-Le traitement des déchets solides est devenu un défi vital.
symbole de cette volonté la mise en place d’un programme
national des déchets ménagers et du programme national de
valorisation des déchets , qui visent entre autre à mettre en place
des sites d’enfouissement des déchets ,avec des plates-formes de
tri et de récupération de Méthane et son utilisation pour la
production d’électricité.
l’implication du Maroc en
matière de lutte contre le
changement climatique
-Sur le plan international le Maroc
est fortement engagé dans la mise
en œuvre de la convention Cadre
des Nations Unies sur le
changement climatique, à travers
la soumission de l’INDC Maroc au
mois de juin 2015 et l’élaboration
de communication nationale dans
sa troisième édition avec l’appui
du programme des nations unies
pour le développement.
Cette communication a été élaborée dans le cadre d’un large
processus de concertation et de renforcement des capacités
impliquant tous les acteurs concernés aussi bien au niveau
central que local. et en organisant la 7ème conférence des
parties en 2001 à Marrakech, le maroc participe activement
au processus de négociation internationale lancé depuis la
conférence de rio en 1991 pour trouver un compromis
permettant de limiter l’émission des gaz à effet de serre.
A la cop 21 organisé en décembre 2015 à paris les 195 pays
représentés ont adopté un accord historique sur le climat un
accord considéré comme une avancé majeur sur le chemin de
la lutte contre le réchauffement planétaire le Maroc
organisateur de la cop 22 la mission de consolider cette
accord et de confirmer son engagement dans la lutte contre
le changement climatique
Conclusion

Si la science a évolué à pas de géants, la météorologie


reste un domaine éminemment complexe. S’il est fort
probable que l’activité humaine soit responsable du
réchauffement climatique, il est extrêmement ardu de
définir avec précision l’impact de l’homme. Il se peut
que le réchauffement climatique soit le fruit d’une
augmentation cyclique de la température ET de la
pollution, l'un ou l'autre. Pour l'instant, personne ne
peut déterminer avec précision les causes exactes.