Vous êtes sur la page 1sur 21

Chapitre 11:

les nouvelles politiques de puissance


introduction
• La persistance du rôle des Etats malgré l’importance
des organisations de régulation internationale
• La multiplication des puissances: un monde
(définitivement?) multipolaire
• Plan de la séance:
1/ L’effondrement et renouveau russe
2/ L’hyperpuissance américaine?
3/ Le retour des nationalismes: le cas yougoslave
4/ Nouvelles puissances
• Pages du manuel à lire: 325-361
I. Effondrement de l’empire soviétique et
renouveau de l’empire russe
• A/ un système à bout de souffle
-Un régime totalitaire : Budapest (1956); Prague (1968);
Soljenitsyne (1974); l’ère Brejnev et les réformes impossibles
-l’échec économique
-la guerre d’Afghanistan (1979-1989): le « Vietnam » soviétique
-Michael Gorbatchev, la Perestroïka, et la fin du régime (1985-
1991).
La guerre d’Afghanistan (1979-1989)
• B/ La chute du mur de Berlin: la fin des régimes
communistes en Europe de l’Est
-mai 89: ouverture des frontières Hongrie-Autriche.
-juin 89: élections libres en Pologne
-9 nov 89: chute du mur
-déc 89: chute de Ceausescu (Roumanie)
-oct 90: réunification allemande
-fév 91: dissolution du pacte de Varsovie
-déc 91: fin de l’URSS: les républiques soviétiques se déclarent
indépendantes (Estonie, Lettonie, Lituanie, Kazakhstan, Ukraine,
Biélorussie, Tchétchénie, Arménie, Géorgie, Ousbékistan, etc.).
Création de la Communauté des Etats indépendants (CEI).
• C/ Les nouvelles ambitions impériales de la Russie
-1991-1999: un pays sous perfusion économique
-un repli en tant que superpuissance mondiale…
-…mais une puissance régionale intacte:
• guerres de reconquête en Tchétchénie (94-96 et 99-2000)
• soutien aux séparatismes en Géorgie (Abkhazie 1992, Ossétie du Sud
2008) pour affaiblir le nouvel Etat qui veut adhérer à l’UE et à l’OTAN.
• Soutien au séparatisme en Ukraine (annexion de la Crimée, printemps
2014)
-depuis 1999: retour sur la scène internationale:
• soutien à la politique américaine contre le terrorisme
• Enrichissement du à la hausse des prix des matières premières
• rôle dans la crise syrienne 2011-: veto à toute intervention de l’ONU;
soutien militaire à Bachar Al-Assad (garder une influence au Moyen
Orient)
Les séparatismes suscités par la Russie en Géorgie
Les séparatismes suscités par la Russie en Ukraine
II. L’hyperpuissance américaine?
-La disparition du communisme et la redéfinition de la politique américaine.
Que faire de l’OTAN?
-L’extension du projet de 1945 à l’échelle du monde: paix, démocratie,
libéralisme. Un seul monde?
-Le moyen Orient, nouveau terrain pour l’expansion de la démocratie. Les
oppositions et la montée du terrorisme.
-le retour de l’unilatéralisme américain (1994-2008). Les présidences de Bill
Clinton (1993-2001) et George W. Bush (2001-2009).
-Une diplomatie mondiale:
• L’adhésion des pays d’Europe de l’Est à l’OTAN
• L’intervention en Yougoslavie (voir partie III)
• L’Afrique (Somalie, 1993)
• Le Moyen orient: sécuriser les approvisionnements en pétrole,
imposer la démocratie. La première guerre du golfe (1991). L’embargo
et l’impopularité américaine. L’essor du terrorisme
• Le 11 septembre, l’intervention en Afghanistan (2001) et la deuxième
guerre du Golfe (2003)
• Le conflit israélo-palestinien: les limites de l’influence US.
-Barack Obama (2009-2016): les limites du désengagement
(évacuation de l’Irak, décembre 2011; intervention contre l’Etat
islamique, 2014-).
III. La résurgence des nationalismes en Europe:
l’exemple yougoslave
• A/ Les origines
-Des populations imbriquées dans un espace restreint (Ex:
Bosnie en 1991: 2 M de Bosniaques, 1,5 M de Serbes, 750 000
Croates)
-le nationalisme et l’expansionnisme serbe (indépendance 1878;
l’ambition de fédérer les slaves du Sud; création de la
Yougoslavie en 1918)
-centralisation (serbes) vs fédéralisme (croates et slovènes)
-tensions nationales: dictature du serbe Alexandre 1er (1929-
1934); le régime croate oustachi et la collaboration avec
l’Allemagne nazie (1941-1945)
-Les tensions religieuses (Serbes orthodoxes, Croates et slovènes
catholiques; Bosniaques musulmans)
-Josip Tito et la création d’une république socialiste fédérale
(1945-1992)
• B/ l’éclatement du pays
-La mort de Tito et la reprise des tensions (Slobodan Milosevic
président de la Serbie 1989)
-1990: les communistes chassés du pouvoir (sauf en Serbie et
Monténégro)
-1991: les départs de la fédération (carte)
-1992: la nouvelle Yougoslavie et la guerre de reconquête par la
Serbie. La Bosnie, épicentre du conflit
-la purification ethnique
-les grandes puissances dans le conflit (UE, Russie, US).
-L’ONU absente. L’intervention de l’OTAN (1995)
L’éclatement de la Yougoslavie
• C/ La séparation des populations
-les accords de Dayton (déc 1995): la Bosnie-Herzégovine
reconnue indépendante mais divisée en 2 parties (voir carte). La
fin des violences
-L’arrestation et le procès de S. Milosevic (2001)
-le bilan: 100 000 morts (63 000 bosniaques, 30 000 serbes,
8 000 croates)
-L’indépendance du Monténégro (2006) et du Kosovo (2008):
l’achèvement de l’éclatement du pays.
-Les adhésions à l’Union européenne: Slovénie (2004), Croatie
(2013), Macédoine (officiellement candidate depuis 2005),
Monténégro (officiellement candidat depuis 2010), Serbie
(officiellement candidate depuis 2012). Kovoso et Bosnie-
Herzégovine: candidats potentiels.
IV. Nouvelles puissances

• A/ La Chine
-Depuis 1971: membre permanent du Conseil de Sécurité
-l’ère Deng Xiaoping, la libéralisation économique et la
croissance
-l’absence d’ouverture politique (Tienanmen 1989)
-Une puissance nucléaire (1967) et spatiale (2003)
-Une puissance économique et politique mondiale
-Les tensions en mer de Chine avec le Japon: les îles Senkaku-
Diaoyu (carte), japonaises et revendiquées par la Chine
(inhabitées mais zone de pêche et ressources en hydrocarbures)
• B/ L’Inde
-la plus grande démocratie de la planète
-un essor économique spectaculaire
-puissance nucléaire (1974) et spatiale (2007)
-une puissance régionale. Conflits avec le Pakistan au Cachemire
(3 guerres 1947, 1965, 1971) et la Chine (1962).
• C/ Le Japon
-Occupation et démilitarisation du pays en 1945
-La protection militaire américaine et l’ancrage à l’Ouest
-une puissance exclusivement économique
-Un tournant: l’International Peace Cooperation Bill (1992). La
participation aux opérations de l’ONU au Cambodge (1992-93)
-la revendication d’un siège au Conseil de Sécurité
-une puissance régionale. Les tensions avec la Chine (cf supra). -
16 juillet 2015: amendement de l’article 9 de la Constitution:
l’armée japonaise peut désormais intervenir hors de l’archipel en
appui des alliés du Japon, à condition que la survie du japon soit
menacée.
• D/ L’Allemagne
-Occupation et démilitarisation du pays en 1945
-La protection militaire américaine et l’ancrage à l’Ouest
-La reconstruction et l’intégration à l’Europe
-Une puissance économique majeure
-La participation aux opérations de l’ONU à partir de 1993
(Somalie)
-la revendication d’un siège au Conseil de sécurité.
• E/ Le Brésil
-le retour à la démocratie (1985)
-l’essor économique des années 2000. La découverte de
gisements pétroliers (2008)
-un vaste marché intérieur (193 millions d’hab)
-une armée en développement
-des responsabilités internationales (2004, mission de l’ONU en
Haïti)
-une puissance régionale aux ambitions montantes
-la revendication d’un siège au Conseil de sécurité
• F/ Nouvelles politiques de puissance au Moyen
Orient
-L’affirmation récente de puissances régionales dans une région
qui n’est plus seulement un lieu d’affrontement entre
superpuissances:
• La Turquie
• La rivalité entre L’Arabie saoudite et l’Iran. Le soutien de l’Iran à la
Syrie (crise syrienne 2011-), aux milices chiites au Yémen (2015-) et au
Liban. Le programme nucléaire iranien. La tentative de l’Arabie
saoudite de se doter de l’arme nucléaire.
• Une nouvelle ambition impériale: l’Etat islamique (juin 2014-).
Conquête territoriale et contestation des frontières issues des accords
Sykes Picot (1916).
• L’enjeu: la domination d’une région stratégique où les superpuissances
ne font plus la loi.