Vous êtes sur la page 1sur 90

L’Appareil Locomoteur...

Dr Fabienne Taillieu
Hôpital Européen G. Pompidou
De la physiologie…
...à l ’anatomie
• La physiologie
– La station
– La protection des
organes vitaux
– Le mouvement
Squelette osseux

• la charpente du corps
humain
• composé de 205 os
– articulations
– ligaments
– muscles
Structure des os

• L’épiphyse = extrêmité
articulaire

• La diaphyse = axe porteur

• La métaphyse = zone de
croissance
Os solide, résistant pas trop lourd

• la surface externe de l’os


est dure et compacte =
corticale

• Le centre de l’os est


creux pour en diminuer
le poids = cavité
médullaire ou
os plus lâche pour les
petits os = os spongieux
La station

• Le rachis
= colonne vertébrale
= empilement des
vertèbres
– 7 vertèbres cervicales
– 12 vertèbres thoraciques
– 5 vertèbres lombaires
– 5 vertèbres sacrées
– 2 à 6 v. coccygiennes
La station

• Vertèbres sont articulées


les unes avec les autres
par

• le disque intervertébral
– cartilage plat élastique
– permet à la colonne de
se plier aux différents
mouvements du corps
La station

• Vertèbres sont unies par de


puissants ligaments
– ligaments intervertébraux
• antérieur
• postérieur
– ligament jaune
– ligament inter épineux
– ligaments
intertransversaires
La station

• Les muscles
La protection des organes vitaux

• Crâne : cerveau
• Cavité thoracique
– cœur, poumons
• Cavité abdominale
– foie, rate, estomac, pancréas,
intestin, reins
• Cavité pelvienne
– vessie, organes de la
reproduction femme
• Canal rachidien
– moelle épinière
Le mouvement

• Nécessite
– 2 segments mobiles
– liés l’un à l’autre
– structures contractiles
– apports énergétiques
– donneur d’ordre,
régulateur
Le mouvement

• Nécessite
– 2 segments mobiles
– liés l’un à l’autre
– structures
contractiles
– apports énergétiques
– donneur d’ordre,
régulateur
Articulation

• 2 os
– épiphyse : extrémité
d’un os qui va
s’articuler avec un
autre
Articulation

• Cartilage
– recouvre les surfaces
osseuses articulaires
– tissus conjonctif
– résistant et élastique
Articulation

• Synoviale
– membrane qui tapisse
l’ intérieur de la cavité
des articulations
sauf surfaces articulaires
– sécrète le liquide
articulaire
Arthrographie
= injection dans la cavité articulaire
d ’un produit de contraste (iode)
Articulation

• Ligaments
– tissus fibreux
– très résistants
– peu extensibles
– unissent les
éléments d’une
articulation
Articulation

• Muscles
– assurent le mouvement
– constitués de cellules
• contractiles
• élastiques
• excitables
Articulation

• Bourse de glissement
– membrane synoviale
– liquide
– favorise le glissement des
structures musculaires
ou tendineuses sur les os
Articulation

• 2 os
• Cartilage
• Synoviale
• Ligaments
• Muscles
• Bourses de glissement
La radiographie
« conventionnelle »
L’imagerie de l’appareil locomoteur

• Les radiographies « standard »


– rayons X
– 1ère étape de toute étude de l’appareil
locomoteur
– os, articulations
• diagnostic de fractures
• bilan de lésions dégénératives, tumorales ou
infectieuses qui altèrent la structures de l ’os ou
des articulations
• Clichés en stress, ou charge
traumatologie
Clichés « Debout »

VARUS 9° Pas de déviation


Clichés « en stress »
Le scanner
L’imagerie de l’appareil locomoteur

• Le scanner ou
tomodensitométrie
– rayons X
– os, articulations
– muscles et ligaments
– structures cartilagineuses =
disque intervertébral
– Reconstruction multiplanaire
à partir d’un volume
Le disque intervertébral
 RX: disque radiotransparent (=invisible)
 TDM: disque visible
TDM : plusieurs fenêtrages à partir d’une acquisition
Le scanner

• Les indications principales


– rachis : diagnostic des hernies discales
• Cruralgies, sciatiques ou
• névralgies cervico-brachiales
– bilan de fractures complexes
– mesures d’angles
– arthrographie, arthroscanner
• cartilage
• structures ligamentaires et tendineuses
La hernie discale
La hernie discale
Bilan de fractures complexes
Reconstruction en 3 plans
Mesure d’angles
Arthroscanner
1er temps
Arthrographie
= injection dans la cavité
articulaire d ’un produit de
contraste (iode)
2ème temps
Scanner
= imagerie en coupe
L ’ IRM
L ’IRM

• Principales applications :
– Bonne visualisation des tissus mous+++
– rachis : hernie discale, recherche une
infiltration tumorale, recherche de
complication intracanalaire
– articulations : lésions cartilagineuses,
ligamentaires, tendineuses.
– Tumeurs des parties molles
– Infection des os et articulations
L ’IRM : le rachis Ex: hernie discale
L ’IRM le rachis tumoral
TDM

Complications
intracanalaires

IRM
L ’IRM articulaire
L ’IRM articulaire
L ’IRM tumeur des parties molles
L ’IRM infection des os et articulations
Les différentes techniques
Rx TDM IRM
La scintigraphie osseuse

• Composant faiblement
radioactif I.V.
• Fixation sélective par cellules
qui fabriquent de l ’os
• Indications
– recherche de métastases
Le PET Scanner

Injection de glucose
marqué au Fluor

Fixation sur les cellules


métaboliquement actives
: tumeur, infection,
inflammatoire…

Couplé au scanner
L ’Echographie

• Os et air laissent très peu passer les US


• Tendons, muscles, ligaments, bourses peuvent être
visualisés
• Examen rapide, non irradiant, disponible, dynamique
La dégénérescence articulaire

• Vieillissement des articulations


= ARTHROSE
– est causée par la détérioration du cartilage
articulaire
– au maximum le cartilage est complètement
détruit et les 2 os frottent l’un sur l’autre
Arthrose
Arthrose
• Cartilage
– aminci, irrégulier,
fissurations, ulcérations
• Os sous-chondral
– géodes
– tentative de réparation
condensation osseuse =
ostéosclérose
• Ostéophytes
Arthrose

• Cartilage
pincement articulaire
– traduit l ’amincissement
– ou la disparition complète
du cartilage
Arthrose
Arthrose

• Os sous-chondral
– ostéosclérose
Arthrose

• Os sous-chondral
– géode
Arthrose

• Os sous-chondral
– géode
Arthrose

• Ostéophytes
Ostéoporose

• Déminéralisation osseuse
diffuse
• Maladie du sujet âgé
• Modification μ-architecture
osseuse :
– trame protéique anormale
– charge calcique normale
• Fracture ou tassement vertébral
Ostéoporose
Ostéoporose

• Déminéralisation osseuse
diffuse
– disparition des travées
horizontales
– travées verticales trop bien
visibles
– densification relative des
corticales des plateaux
vertébraux
Ostéoporose, tassements vertébraux
Fracture du col prothese
Ostéodensitométrie
ou Absorptiométrie à rayons X
double énergie
Même acquisition :
Non ethnicity matched : Tscore = -0.9
Ethnicity matched : Tscore = -1.2
Même acquisition :
Non ethnicity matched : Tscore = -0.6
Ethnicity matched : Tscore = -2.0
Merci de votre attention