Vous êtes sur la page 1sur 17

LES CARACTERISTIQUES DES

DIFFERENTS PUBLICS
L’évolution sociale des loisirs et l’augmentation du temps libre,
contribuent à la consommation d’activités sportives.

Une variété importante de public est concernée:

• Les enfants,
• Les adolescents
• Les adultes
• Les séniors
• Les handicapés
L’évolution sociale des loisirs et
l’augmentation du temps libre
contribuent à la consommation
d’activités physiques , sportives ou
socio- culturelles .

Une variété importante de public est


concernée
• Ces publics ne peuvent pas être traités de la même
manière, compte tenu des caractéristiques:
• - morphologiques: taille – poids
• - Physiologiques: développement des grandes fonctions
cardio-respiratoire – phénomènes de croissance –
système musculaire.
• - psychomoteur: développement de la motricité.
• - Psychologique : motivation – cognitif* – affectif…
• - sociales- les différentes formes de pratiques
• l’environnement ,l’entourage…
• *Faculté de connaitre -processus mentaux qui permettent à un individu d'acquérir, de traiter, de
stocker
• La pratique sportive va se développer donc
différemment selon les tranches d’âges:
• - les formes de pratiques ne seront pas les
mêmes

Développement Prévention &


psycho-moteur Loisirs préservation de
• Du jeu Santé
la santé

compét

Moyen
L’enfant:
Il existe différents stades de développement:

Nourrisson
Entre la naissance et la 1ere année

Petite enfance
2 à 4 ans

La moyenne enfance
5 à 8 ans

La grande enfance
9 à 12 ans

Adolescence L’adolescence pré pubère


14 à 18 chez les filles 12 à 14 chez lez filles
15 à 21 ans chez les garçons 12 à 15 chez les garçons
La petite enfance ( 3 à 6 ans )
Morphologique: ralentissement de la Conséquences pédagogiques
croissance. Diminution de l’enveloppe
graisseuse. Amincissement.
Nouveaux points osseux du à la *Apprentissage technique exclu.
locomotion. *Faciliter le libre apprentissage
Musculature peu développée par mise en situation active de
découverte
Physiologique: *Proposer de nombreux jeux
Appareil cardio-pulmonaire encore Pas de mouvement de force ou
faible d’immobilisation prolongée
Laxité des articulations
*Varier les activités et éviter les
Tonus de soutien assez faible répétitions car l’ attention est
fragile.
Développement psycho-moteur:
* Proposer des activités et jeux en
Acquisitions motrices rapides. Bonne les plongeant dans l’imaginaire
coordination du mouvement global
spontané. Age de la bougeotte ,
grand besoin d’activité.
La moyenne enfance: ( de 6 à 8/9ans)

Morphologique:
Conséquences pédagogiques
Les membres croissent. On va vers l’équilibre
tête / corps. Les articulations sont fragiles et *Développer le jeu, c’est favoriser le
souples. développement de la motricité.
Abdomen prédomine sur thorax
*Activité d’endurance à privilégier
Physiologique: Les grandes fonctions cardio- progressivement
respiratoires sont au stade du développement.
S’essouffle vite mais récupère vite. *Privilégier le développement d’habiletés
Amorce de la courbure lombaire motrices variées et précises : coordination
motrice, dissociation segmentaires, souplesse
articulaire, adresse…
Développement psychomoteur:
Début de la coordination jambes-bras mais *C’est l’âge du sauter, grimper, rouler, tirer,
encore imprécise. Se situe dans l’espace ramper etc…
Affinement de la gestuelle globale.
Toujours un grand besoin d’activités *Créer l’imaginaire , le favoriser

*Education sensori-motrice diversifiée


La grande enfance (9 à 12 ans) :
C’est l’âge d’or des acquisitions motrices
Morphologique: Conséquences pédagogiques
Dans cette tranche d’âge, les garçons
grandissent plus qu’ils ne prennent de poids. Le
corps se transforme.
•Apprentissage technique global possible
Thorax prédomine sur abdomen →facilités
respiratoires
*Privilégier le développement d’habiletés
l‘ossification s’achève.
motrices variées et précises à travers les jeux
Physiologique: collectifs afin de favoriser la socialisation.
- Augmentation du volume cardiaque et du
volume thoracique. *Apprentissage de gestes sportifs – adresse -
- Forte croissance osseuse. Fragilité des os du à vitesse – souplesse –
la présence du cartilage de croissance (cartilage
de conjugaison). *Goût de la compétition – gagner, perdre…
-Développement des masses musculaires mais arbitrage…….
tonus d’attitude encore faible.
*C’est l’âge ou ils aiment la prise de risque.
Développement psychomoteur:
Modification du schéma corporel. Ils doivent *Le jeu est à l’image des compétitions des
s’habituer à ce grand corps… grands
Essais de formulations critiques et d’analyse. * Pas d’effort de force mais sollicitation à
Besoin de règles, d’initiative, de l’endurance.
responsabilisation et de justice.
• Les adolescents , la pré-puberté
• Filles 11 – 14 Garçons 12 – 15 ans
Morphologique: Conséquences pédagogiques
Dans cette tranche d’âge, on est en présence
d’une grande variété de taille et de poids. La
Inquiétude devant les transformations du
taille et le poids le volume augmentent
corps. On assiste à cet âge à une modification
indifféremment d’un enfant à l’autre. On
du schéma corporel qui le rend
assiste à un allongement des membres
Irritable…
inférieurs (peut engendrer des problèmes
d’Equilibre et de stabilité).→schéma corporel
La concentration progresse.
Physiologique:
Privilégier les activités en groupe.
- Augmentation du volume cardiaque et du
Ce groupe devient un moyen
volume thoracique.
d’autonomie
- Forte croissance osseuse. Fragilité des os du
et le libère de l’emprise de l’adulte.
à la présence du cartilage de croissance
(cartilage de conjugaison).ex maladie
Développer le sens des responsabilités.
d’ossgood shlater
Respecter leur besoin d’indépendance.
-- Dysfonctionnement hormonal et grande
Apprentissage technique possible mais ne pas
fatigabilité
pousser, ne pas heurter, inciter.
Développement musculaire et tendineux.
Etre à l’écoute , confident, prudence!
Faire ressortir le grand potentiel créatif en
Développement psychomoteur:
utilisant le potentiel relationnel .
Acquisition rapide d’automatismes,
coordination, adresse, souplesse
• Les adolescents , la puberté
• Filles de 14 à 18 ans – garçons de 16 à 21 ans
Morphologique:
La croissance ralentit. Conséquences pédagogiques
La taille est proche de celle de l’adulte par
contre, le poids augmente encore.
La différence entre garçon et fille est
Lègère phase graisseuse chez les filles
importante.
Souvent les filles sont complexées
Physiologique:
Les garçons ont une impression de puissance.
Aisance dans l’adaptation à l’effort cardio
Les filles se tournent vers les activités
respiratoire.
d’expression corporelle
Stabilité hormonale et nerveuse→meilleure
gestion de l’energie
Individualisation – autonomie – souvent on a
peur du regard des autres.
Développement psychomoteur:
Certains sont révolutionnaires – Rebelle –
La capacité d’analyse du geste est total. Chez
Recherche la vie sentimentale….
les garçons, développer le gout de la puissance
et chez les filles, l’expression corporelle.
Donner des responsabilités – freiner les excès
Structuration de sa personnalité et recherche
.Le choix se porte sur une activité qui devient
de son identité
stable.
Age des grandes quêtes: autonomie ,
reconnaissance de soi, de sa vie
professionnelle et sentimentale
Ouvert à toutes formes d’expérience →Très
influençable
• Les adultes
• À partir de 18 – 21 ans

Conséquences pédagogiques

On est complètement autonome (du moins : on


Morphologique:
l’espère…. ???? ).
C’est la fin de la croissance
Indépendance sociale et économique.
Physiologique:
Pleine possession des moyens physiques.
Les critères financiers, déterminent les choix
de la pratique sportive.
Développement psychomoteur:
Devient exigeant sur la qualité de
Maîtrise corporelle. Grandes différences
l’encadrement.
entre sédentaires et sportifs.
Autonomie responsable ,
Répondre au besoin d’activité de détente, de
loisir, de convivialité.
Créer la dynamique de groupe et donner des
responsabilités.
Les séniors
« âge avancé, retraite et + »
Conséquences pédagogiques

Morphologique: Difficulté à s’adapter.


La silhouette se tasse et se voûte. Exigeant, respectueux.
Volontaire et cultivé.
Physiologique:
Pour un même effort, la fréquence cardiaque Limiter les efforts.
augmente. Solliciter la coordination motrice,
La force diminue La pratique physique doit être un des moyens
La perception et la vue diminuent. pour améliorer leur vie quotidienne
Certaine fragilité osseuse. ( ostéoporose)
Répondre au besoin d’activité de détente, de
Développement psychomoteur: loisir, de convivialité.
Recherche la convivialité, la compagnie.
La coordination motrice est plus lente. Grande disponibilité.

Stimuler la mémoire et maintenir l’autonomie.


Les handicapés
- Le sport peut être un moyen d’insertion sociale
• - C’est une possibilité de vivre en dehors du cadre
spécifique d’une institution spécialisée.
• C’est donner la possibilité à ce public de prendre
des responsabilités simples.
• C’est également lui donner la possibilité d’accéder
à une autonomie dans la vie courante.

• Cette insertion sociale par le sport est aussi


fonction du degré de handicap
On distingue 3 types de handicaps

1. Les handicapés physiques,


2. Les handicapés mentaux,
3. Les handicapés profonds
1. Le handicapé physique,
Demande à être respecté: éviter la pitié et les
attitudes d’excès. Mais éviter également
l’isolement.
• Lui faire prendre conscience de ses
difficultés et l’aider à les surmonter.
• L’éducateur doit prendre en compte le
niveau psychomoteur du handicap et adapter
son enseignement pour apporter des
solutions.
Approche modulée entre le handicap de
naissance et le handicap conséquence
d’accident
2. Les handicapés mentaux,

• La relation affective avec le sujet est


fondamentale

• La personnalité de l’éducateur doit être


sécurisante et structurante,

• L’éducateur doit participer aux activités


proposées.
Les handicapés
3. Les handicapés profonds

• On peut difficilement envisager une insertion


sociale