Vous êtes sur la page 1sur 21

Partie 1:

Resynthèse de l’ATP

Et

Substrats énergétiques
Partie 1: 1.1 rôle de l’ATP

ATP

29 kJ 29 kJ
7 kCal 7 kCal

ADP + Pi

Catabolisme
Transporteur d’énergie Anabolisme: synthèse
de nouvelle molécule
Partie 1: 1.1 rôle de l’ATP

ATP

ATP
29 kJ
7 kCal

Na Na
ADP + Pi pompe ATP K
K
K
Na

Catabolisme
Partie 1: 1.1 rôle de l’ATP

ATP

29 kJ
7 kCal

ADP + Pi

Substrat Contraction
musculaire
Partie 1: 1.1 rôle de l’ATP

Rappel: la contraction musculaire

Faisceau de fibres
musculaires

Fibre musculaire

muscle

Myofibrille
Partie 1: 1.1 rôle de l’ATP

Rappel: la contraction musculaire


troponine tropomyosine

actine

myosine

queue
tête

site actif
(masqué)
Partie 1: 1.1 rôle de l’ATP

Libération du calcium. Ca2+

Ca2+
Partie 1: 1.1 rôle de l’ATP

Fixation du complexe actine-myosine

Formation des ponts


d’union actine-myosine

Changement
tridimensionnel

Libération des sites


actifs
Partie 1: 1.1 rôle de l’ATP

la contraction musculaire
Partie 1: 1.1 rôle de l’ATP

la contraction musculaire: ATP+ Ca2+

ATP

ATP

ATP
Partie 1: 1.1 rôle de l’ATP

relâchement musculaire: ATP+Mg2+

ATP

ATP
Mg2+

ATP
Partie 1: 1.1 rôle de l’ATP

Structure de la molécule d’Adénosine Triphosphate

Adénosine

Ribose

  

Groupes Phosphates
La liaison entre les groupes phosphates est riche en énergie
Partie 1: 1.1 rôle de l’ATP

ATP ATPase ADP + Pi + 29 kJ

L’ATP est la seule source d’énergie immédiatement disponible qui


permet d’assurer la contraction et le relâchement du muscle.

Pendant un exercice
supramaximal, la demande en
ATP du muscle peut être
augmentée d’une centaine de
fois
Partie 1: 1.1 rôle de l’ATP

Déplétion
Utilisation complète en
1.7 s
(Harris et coll. 1973)

Réserve jamais en
Réserve d’ATP musculaire: dessous de 40-50%
25-30 mmol.kg-1 de muscle sec ATP
5-6 mmol.kg-1 de muscle frais Régulation [ATP]

Resynthèse
Partie 1: 1.1 rôle de l’ATP

Comment resynthétiser l’ATP ?

La phosphorylation du substrat: La phosphorylation oxydative


Elle se produit quand l’un des C’est un processus chimique
radicaux phosphates d’un beaucoup plus complexe qui
intermédiaire métabolique est couple Pi directement à l’ADP
transféré à l’ADP pour former au lieu d’utiliser un
l’ATP. Ex: Phosphocréatine (PCr) intermédiaire phosphorylé
pour fournir le phosphate.
Partie 1: 1.2 Phosphocréatine (PCr)
Stockage
PCr

Muscles squelettiques Cœur, cerveau, testicules


(95%) (5%)

Créatine totale

Crtot = 120 g Muscle


75-85 mmol.kg-1 de muscle sec

Homme de 70 kg
Partie 1: 1.2 Phosphocréatine (PCr)
PhosphoCreatineKinase

PCr + ADP PCK ATP + Cr

Phosphorylation de l’ATP par le Substrat

- Débit d’utilisation de PCr de 4.5 à 5 mmol.kg-1 de muscle sec. s-1.


(Bogdanis et al., 1998; Walter et al., 1997).
- Les réserves épuisées entre 10 et 15 s d’exercice
Partie 1: 1.3 Glycogène, Glucose

Stockage
Glycogène
Réserves stockées dans le Réserves stockées dans le
muscle , sont de 400 à foie.
500g dans le corps
humain

Muscle
350 mmol.kg-1 de muscle sec

Homme de 70 kg
Synthèse 1er cours
Partie 1: 1.3 Glycogène, Glucose, Glycolyse
Glycogène
1ère étape: Glycolyse Pi GP glycogène phosphorylase
Ou voie d’Embden-Meyerhof (G1P)

Hexokinase glycogènolyse
ATP
glucose Glucose6Phosphate (G6P)
ADP glycolyse
Fructose6Phosphate (F6P)
ATP
PFK phosphofructokinase
ADP

F1,6diP

DiHydroxyacétone3Phosphate
G3P NAD+ G3P NAD+ nicotinamide adénine
Pi Pi dinucléotide

NADH2 NADH2
ADP 1,3DPG ADP 1,3DPG

ATP ATP
3Phosphoglycérate 3Phosphoglycérate

2Phosphoglycérate 2Phosphoglycérate

PEP PEP
ADP ADP

ATP ATP Cytoplasme


Pyruvate Pyruvate
Partie 1: 1.3 Glycogène, Glucose, Glycolyse

Gly Insuline
Gly
Gly Gly
Glu

Glu
G6 P
Glu
G6 P
G6P
Glu Glu
Glu
G6 P G6 P

Transport Stockage
par le sang dans les tissus