Vous êtes sur la page 1sur 34

Chapitre 5

Transmission de mouvement
Liaison Pivot - Guidage en rotation
2

1 – FONCTION PRINCIPALE D’UNE LIAISON PIVOT

Arbre
Moyeu

La liaison pivot ne laisse subsister entre l'arbre et


son palier qu'une liberté de rotation autour d'un axe
géométrique: l'axe de rotation.
3
4
Le Guidage en rotation par les paliers lisses
5

1 - LES COUSSINETS
6
Dimensionnement des coussinets :
7

a - Pression diamétrale

F : charge sur le palier en N


d : diamètre de l’alésage en mm
L : longueur du coussinet en mm
P : pression diamétrale en MPa ou N/mm²
8

b - Facteur PV

PV = Pression diamétrale X Vitesse tangentielle

N/mm² m/s

Ce facteur est déterminant dans le dimensionnement du coussinet. Sa


valeur permet de mesurer la capacité du matériau à supporter
l'énergie engendrée par le frottement. En cas de dépassement, la
température du palier augmente et la destruction est rapide.
9
Le Guidage en rotation par les roulements
Principaux éléments d’un roulement
10

Eléments roulants
Charges supportées par les roulements
11

On a trois cas :
12
Actions internes dans les roulements
13

Contact radial ou oblique


Règles de montage des roulements
14

La bague TOURNANTE par rapport à la


direction de la charge est montée SERREE sur
sa portée.
La bague FIXE par rapport à la direction de
la charge est montée GLISSANTE(avec jeu)
sur sa portée.
Montage ARBRE Montage ALESAGE
TOURNANT (moyeu) TOURNANT

La bague intérieure est TOURNANTE La bague intérieure est FIXE


La bague extérieure est FIXE La bague extérieure est TOURNANTE
Montage des roulements à billes à contact
radial :

1er cas : arbre tournant par rapport à la charge :


AJUSTEMENTS : Exemple de montage :
Les bagues intérieures tournantes
sont montées SERREES FIXE

Tolérance sur l’arbre : k6


Les bagues extérieures fixes sont
montées GLISSANTES

40 …...
H7

….
13 k6
TOURNANT
Tolérance sur l’alésage : H7

ARRETS AXIAUX DES BAGUES :


Les bagues intérieures montées
serrées sont arrêtées en translation par
quatre obstacles: A, B, C et D
SERRE
Ajustement ………………………….
Les bagues extérieures montées
glissantes sont arrêtées en translation AVEC JEU
Ajustement ………………………….
par deux obstacles: E et H
Montage des roulements à billes à contact
radial :

2ème cas : ALESAGE (moyeu) tournant par rapport à la charge :


AJUSTEMENTS : Exemple de montage :
Les bagues intérieures fixes sont
montées GLISSANTES TOURNANT

Tolérance sur l’arbre : g6


Les bagues extérieures tournantes
sont montées SERREES

13 ….g6
40 M7
FIXE
Tolérance sur l’alésage : M7
ARRETS AXIAUX DES BAGUES :

Les bagues intérieures montées …...


glissantes sont arrêtées en translation
par deux obstacles: E et H
Les bagues extérieures montées AVEC JEU
Ajustement ………………………….
serrées sont arrêtées en translation par
quatre obstacles: A, B, C et D SERRE
Ajustement ………………………….
Application : TOURET A MEULER

Ensemble en
rotation
Montage des roulements à rouleaux coniques
: Ces roulements doivent être montés par paire
et en opposition (roulements montés inversés).
1er cas : ARBRE TOURNANT par rapport à la charge
MONTAGE DIRECT EN « X »

Montage appelé en « X » car les perpendiculaires aux chemins de roulement dessinent un « X »


AJUSTEMENTS :

Les bagues intérieures tournantes


Réglages
FIXE
sont montées SERREES
Tolérance sur l’arbre : m6
C
D

Les bagues extérieures fixes sont

m6
H7
A B

montées GLISSANTES

45 …...

14 ….
TOURNANT
Tolérance sur l’alésage : H7
LIAISONS AXIALES DES BAGUES :
A B

Les bagues intérieures avec l’arbre: C


D

Obstacles en A et B
Les bagues extérieures avec l’alésage :
SERRE
Ajustement ………………………….
Obstacles en C AVEC JEU
Ajustement ………………………….

Réglage axiale du montage en D


Montage des roulements à rouleaux coniques
:
2nd cas : ALESAGE (moyeu) TOURNANT par rapport à la charge
MONTAGE INDIRECT EN « O »

Montage appelé en « O » car les perpendiculaires aux chemins de roulement dessinent un « O »


AJUSTEMENTS :
TOURNANT
Les bagues intérieures fixes sont A

montées GLISSANTES
B
Réglages
A B
Tolérance sur l’arbre : f6 C
D

P7
D
C

f6
45 …...
Les bagues extérieures tournantes

14 ….
FIXE
sont montées SERREES
C
Tolérance sur l’alésage : P7 C
D
D

LIAISONS AXIALES DES BAGUES : A


A B
B

Les bagues intérieures avec l’arbre:


Obstacles en C
AVEC JEU
Ajustement ………………………….
Réglage axiale du montage en D SERRE
Ajustement ………………………….
Les bagues extérieures avec l’alésage :

Obstacles en A et B
Application: Roue de remorque de caravane
Montage des autres types de roulements

· Pour les roulements à rouleaux cylindriques, les


roulements à deux rangées de billes à contact oblique et
les montages mixtes, on applique les mêmes règles de
montage que pour les roulements à billes à contact
radial .

· Pour les roulements à une rangée de billes à contact


oblique, on applique les mêmes règles de montage que
pour les roulements à rouleaux coniques.
Roues de Friction
24

I Fonction :
Transmettre par adhérence, un mouvement de rotation continu entre deux arbres
rapprochés
L’adhérence est assurée par un système presseur
25

II Rapport des Vitesses


La condition de roulement sans glissement
au point I permet d’écrire :
VI1 = VI2 = R1.ω1 = R2.ω2

III Couple et Puissances transmissible


Poulies-courroies
26

 FONCTION : Transmettre par adhérence, à l’aide d’un lien flexible «


courroie », un mouvement de rotation continu entre deux arbres éloignés.
27

 Les différents types de courroies :

a/ Courroies plates.

Très silencieuses
Transmission de vitesses élevées.
28

b/ Courroies trapézoïdales.

Puissance transmissible élevée (emploie de gorges multiples)


Courroies poly « V » très utilisées en électroménager.
29

c/ Courroies crantées (ou synchrones).

Transmission silencieuse sans glissement (r2/1 précis)


Une des deux poulies doit être flasquée afin que la
courroie ne sorte pas des poulies
Ex. utilisation : Entrainement de l’arbre à cames de moteurs
d’automobile.
30

 RAPPORT DE TRANSMISSION

Pour une approche théorique du rapport de transmission, on considère qu’il n’y a pas
de glissement entre la poulie et la courroie.

Si la grande poulie (D) est motrice :


31

 VITESSE LINEAIRE D’UNE COURROIE : V


Pignons-chaînes
32

FONCTION : Transmettre par obstacle, à l’aide d’un lien articulé « chaîne »,


un mouvement de rotation continu entre deux arbres éloignés parallèles.
33

• CHAINES A ROULEAUX : Ce sont les plus utilisées en transmission de


puissance. Vitesse limite : 12 à 15 m/s.
34

· RAPPORT DE TRASNSMISSION :